• À en croire le nombre de poètes contemporains, il serait tentant de penser que nous vivons un âge d'or de la poésie. Évidemment, il n'en est rien. Dona Gioia pose ici un regard acerbe sur la moindre exigence esthétique des poètes d'aujourd'hui. Cette crise de la poésie est symptomatique d'une époque obnubilée par le paraître, au détriment des charmes de l'anonymat. L'ambition d'être publié n'est-elle pas finalement le plus grand obstacle à la libre création poétique ? Quoi de moins poétique que la course à la notoriété ?

    Sans pour autant sacraliser les icônes du passé, Dana Gioia constate surtout l'absence de projet esthétique profond et novateur chez les poètes d'aujourd'hui. Publié dans les années 1990, cet essai n'a rien perdu ni de son actualité, ni de sa force provocatrice.

    Dana Gioia est un écrivain et poète américain, né en 1950. Après avoir étudié à la Stanford Business School, il travaille dans l'agroalimentaire, et occupera le poste de vice-président de la General food corporation. Lorsqu'il publie Can Poetry Matter ?dans le journal The Atlantic en 1991, il gagne une renommée mondiale. En 1992, il quitte le monde des affaires pour se consacrer exclusivement à l'écriture, en tant que poète et critique littéraire.

  • Émilie et Charlotte sont de nouveau séparées dans deux collèges différents. Les deux meilleures amies ont pourtant vraiment besoin d'être ensemble, elles ont tellement de choses à se raconter ! Mais lorsqu'elles se retrouvent réunies, c'est pour s'affronter lors d'une grande compétition inter-collèges. Compétition et amitié sont-elles compatibles ? Les deux jeunes filles vont vite devoir trouver la réponse...Plonge encore une fois dans la vie de ces BFF aussi attachantes qu'amusantes, qui sont loin d'avoir dit leur dernier mot. Des tonnes de textos, des dizaines d'e-mails et, surtout, une amitié plus solide que jamais !

  • « Voilà longtemps déjà que je pratique mon métier, que je le ressens, le surveille comme on surveille une habitude ; il me pénètre, et j'ai pris cette manie d'en chercher les effets en moi et dans les autres, d'en surveiller les manifestations.
    Tout le théâtre, cet état dramatique en moi, cette habitude de penser et de sentir pour les autres, par les autres et à travers moi-même, cette attitude vis-à-vis d'un tiers offert, de ce tiers qu'est le public, et vis-à-vis de moi, ces reflets que j'en fais et dont je suis fait, ce comportement entre le soi que je suis et le moi que je me suis donné, à travers tant de personnages, tout cela est là, sensible, visible en moi, tout le long de ma journée, et je cherche à le penser, à le lier, à le raisonner, et à m'en expliquer l'agencement, les raisons.
    Je veux préciser mes sensations, je note dans mes lectures des reflets de mes états (Proust), j'écris des notes, et la vanité de m'exprimer moi-même me rattrape, me rejoint, me retrouve dans ce moment de ma carrière où j'ai découvert cependant (depuis longtemps déjà) que l'acteur n'est qu'une table d'harmonie. » Droits de traduction, de reproduction et d'adaptation réservés pour tous les pays.
    Copyright 1954, by Ernest Flammarion.
    Couverture : Louis Jouvet dans le film Carnet de bal en 1937.
    © Keystone/Eyedea Presse.

  • Cet essai fulgurant révolutionne l'histoire des idées. Semblable à une lettre adressée à un ami, il échappe à la rigueur usuelle du genre et hisse l'oralité comme condition de la raison. Pour que je puisse formuler clairement ma pensée, il me faut une oreille. Mieux encore : un visage. Quand la relation à autrui nous anime, nous sollicite, nous excite, nous pousse aux improvisations les plus éhontées, sources des idées les meilleures. Que vous bafouilliez, émettiez des sons inarticulés ou oubliiez quelque liaison, peu importe : la clarté peu à peu se fait dans votre esprit et vous encourage à poursuivre. L'interaction oblige à puiser en soi, à faire preuve d'audace, à développer une stratégie prompte à se tirer d'affaire. À la lumière de sa propre expérience, Kleist écrit là une véritable plaidoirie en faveur de l'expression orale et de ses ressorts cachés.

  • Vous pensez que nous ne sommes pas tous égaux quand nous prenons la parole et que briller devant un public est réservé à quelques grands orateurs ? Détrompez-vous, chacun peut parvenir à parler en public, avec clarté, aisance et conviction !

    À l'appui d'exercices simples, d'exemples concrets et de témoignages évocateurs, l'auteur vous transmet des conseils pratiques pour vous aider à dépasser vos inhibitions, développer l'attitude et la confiance qui vous permettront enfin d'oser prendre la parole en public.

    Vous découvrirez comment vous préparer et capter l'attention de votre auditoire : varier le ton, parler fort mais pas trop vite, maîtriser les tics de langage et les gestes... pour qu'il ne s'endorme pas !

    Et pour soutenir votre discours, ajoutez du visuel à vos présentations avec des outils de type PowerPoint.

    À l'issue de chacune de vos interventions, vous pourrez alors vous dire : "J'étais préparé, ils m'ont regardé, ils m'ont écouté, et je les ai convaincus !"

  • Cadres dirigeants et opérationnels, managers et gestionnaires d'établissements de santé privés ou publics, vous devez chaque jour relever le même défi : allier qualité des soins et qualité de vie au travail, dans un contexte de rationalisation permanente des moyens.

    Si les établissements de santé sont de plus en plus performants, les patients mieux informés sont, quant à eux, plus exigeants et les soignants plus nombreux à souffrir d'épuisement professionnel.

    Les cadres, accaparés par les impératifs de la certification et le traitement de l'absentéisme, s'éloignent de leurs équipes et ressentent un véritable malaise.

    Inégalité dans l'accès et les offres de soins, désertification médicale, diminution des effectifs et des moyens alloués sont autant de symptômes préoccupants de notre système de santé.

    La nécessité d'un retour à l'équilibre pour les hôpitaux et le regroupement des établissements demandent de revisiter les modes d'organisation, les pratiques de management et d'oser appliquer de nouveaux outils de gestion.

    Cet ouvrage présente les techniques de management humanistes les plus adaptées au milieu de la santé en mettant la logistique au service de l'humain.

    Parce que c'est la logistique qui sert l'humain... et non l'inverse !

  • Hitchcock dit à propos de Psychose : « Je faisais de la direction de spectateur. » Cette boutade qu'on peut rapprocher du « calcul du spectateur » cher à Eisenstein, est une invitation à repenser les rapports entre création et réception au cinéma. Ce recueil de textes issus d'un colloque propose en particulier de trouver la réception dans les films (plutôt que dans l'observation sociologique). De quelle manière la réception s'inscrit-elle dans le film même, dans son texte ou sa texture ? On cherche les adresses au récepteur, les signes ou les configurations qui prescrivent des attitudes aux spectateurs. On examine ces marques dans des films précis (Hitchcock, Oshima, Gus van Sant, cinéma expérimental, etc.). On pose aussi la question générale de l'interaction de la création avec la réception, y compris pour les images 3D les plus récentes. Ouvrage dirigé par Dominique Chateau. Textes de Dominique Chateau, Ian Christie, Laurent Jullier, Kenji Kitayama, Simon Lefebvre, Cyril Lepot, José Moure, Benoît Rivière, Céline Scemama, Karl Sierek, Frédéric Sojcher, Katerina Thomadaki, Bruno Trentini et Hélène Vally.

  • "Je désire une Église qui sait entrer dans les conversations des hommes, qui sait dialoguer. C'est l'Église d'Emmaüs où le Seigneur « interviewe » les disciples qui cheminent, découragés. L'interview m'apparaît comme un élément de la conversation de l'Église avec les hommes d'aujourd'hui."
    Pape FrançoisCette série de huit entretiens, dont sept inédits, rassemblés par le jésuite Antonio Spadaro, vient éclairer les cinq premières années du pontificat de François. Des textes forts qui aideront les uns et les autres dans leur vie chrétienne, dans leur amour de l'Église et dans leur manière de se mettre au service du monde.Titre original : Adesso fate le vostre domande

  • Dans la Fonction publique, la gestion des risques éveille bien moins l'intérêt que dans le secteur privé.

    Les enjeux sont différents et la gestion politique d'un établissement public n'a pas les mêmes objectifs que la gestion d'entreprise.

    Si une entreprise privée peut facilement s'assurer contre certains risques, la perte de production ou la baisse du chiffre d'affaires sont des notions inexistantes dans la Fonction publique.

    Cette dernière doit donc assumer ses difficultés : ce qui n'est pas fait aujourd'hui devra l'être coûte que coûte demain.

    Comment gagner du temps, éviter ou contrôler les erreurs, de quelle façon protéger les élus, comment satisfaire les usagers et gérer les impacts liés à une mauvaise image ?

    Encadrants, chefs de service et directeurs du secteur public, cet ouvrage vous aidera à déterminer des objectifs, des outils précis et des démarches pour comprendre et gérer efficacement vos risques !


  • Comment l'investissement public peut-il concilier service rendu, finances publiques et intérêt privé ?

    Bien que l'économie nationale repose sur la coproduction du public et du privé, opinions et habitudes provoquent très naturellement des

  • Les finances publiques sont au cur des débats et du fonctionnement des sociétés démocratiques. Pourtant, elles sont peu analysées en termes de pouvoir, de conflits d'acteurs, de choix politiques, de contraintes ou de ressources pour l'action publique, de relations entre gouvernants et citoyens.
    A travers douze contributions couvrant des domaines variés (défense, justice, santé, recherche, immigration, pouvoirs locaux, logement, etc.), cet ouvrage renouvelle l'analyse des finances publiques. Il éclaire les transformations actuelles de l'État et de l'action publique, marquées par les déficits, les réformes fiscales, les politiques de rigueur et les questions de redistribution.
    Quelles stratégies politiques se cachent derrière les enjeux de financement ? Quels affrontements président aux réformes fiscales ? Comment les politiques publiques sont-elles influencées par leurs financements ? Quelles sont les stratégies d''adaptation à la contrainte budgétaire ?
    Ce livre novateur s''adresse à tous ceux qui veulent découvrir combien les finances publiques sont vivantes et incarnées, et combien l''art de les gouverner est pétri d''enjeux économiques, politiques et sociaux.

  • Organisez un événement qui vous ressemble et apprenez à en tirer le meilleur parti Gala, événement sportif, séminaire, inauguration, cocktail, concert, spectacle... : voici un guide complet et pratique pour découvrir toutes les ficelles de l'événementiel ainsi que le rôle de l'organisateur d'événement.

    Créez et menez à bien un événement attractif en respectant un budget précis : outils, fiches pratiques et conseils de professionnels vous permettront d'avancer méthodiquement.

    Préparez-vous à vivre une aventure personnelle et professionnelle aussi intense qu'enrichissante !

    Retrouvez les auteurs ainsi que tous les conseils pour réussir votre événement sur :

    Www.evenementor.com Découvrez toutes les ficelles pour :


    Créer un événement sur mesure Tenir votre budget Concevoir l'animation Créer le buzz Manager vos équipes le jour J Connaître la législation de l'événementiel Evaluer les retombées de votre événement

  • Avec une préface de Guy Forget, directeur du tournoi de Roland Garros Alors que les événements sportifs prennent une place plus en plus importante dans la vie économique en attirant toujours plus annonceurs, public et médias, leur organisation

  • Préface du Professeur Raymond Le Guidée Analyse d'ensemble des résidences services seniors, cet ouvrage juridique porte sur leur histoire, leurs difficultés, leur réforme par le législateur, le détail de leur réglementation juridique et fiscal

  • La manière française de diriger les hommes se traduit par des comportements hiérarchiques que la plupart des enquêtes déplorent et que personne n'a de mots assez durs pour dénoncer !

    Dans le secteur privé, les salariés sont tenus d'atteindre des objectifs toujours plus irréalisables sans prendre le temps de réfléchir sur la possibilité de faire autrement et sans stress.

    Dans le secteur public, pour tenter de diminuer son déficit, l'État fait pression sur les fonctionnaires sans pour autant que la hiérarchie se soit donné la peine de réfléchir à la simplification des procédures administratives.

    Nos cadres, bardés de diplômes mais impuissants à mobiliser leurs collaborateurs, se focalisent sur la technique ou la gestion. Ils distinguent à tort le « business » du « social » qu'ils négligent et sous-traitent aux ressources humaines.

    Illustré par une cinquantaine de situations vécues, ce livre explique les causes et les conséquences de ces dérives, sans complaisance, sans tabou et sans a priori, avec l'unique objectif de dégager des pistes d'amélioration.

     

  • "La question de la place de l'État dans notre société est évidemment économique mais elle est aussi sociale et culturelle. Car si les Français sont déprimés et grincheux, c'est sûrement parce que, depuis des décennies, leur sphère d'autonomie s'est réduite à peau de chagrin.
    Au cours des quarante dernières années, nous avons accepté que l'État prenne de plus en plus de décisions et dépense toujours plus à notre place. Depuis les années 1980, le poids des dépenses publiques est devenu supérieur à la moitié de la richesse produite en France. Les Français sont confrontés à un fardeau fiscal et social de plus en plus lourd et à un endettement public sans précédent.
    Ces choix que les Français ne peuvent plus faire, ce sont les pouvoirs publics qui les font à leur place. C'est vrai en matière de santé, de retraite, de travail, de technologies, d'éducation, d'immobilier et dans bien d'autres domaines-clés. Nous avons été dépossédés de notre responsabilité et de notre pouvoir à gérer nos vies. Cela n'est pas sans incidences. Notre société s'est grippée et crispée et les Français sont de plus en plus inquiets vis-à-vis de l'avenir.
    La crise que nous traversons aujourd'hui n'est donc pas seulement financière ou économique. Elle a des conséquences humaines et morales bien réelles. Mais cette crise offre une formidable opportunité de repenser le rôle de l'État dans nos vies. Les pouvoirs publics doivent en faire moins pour nous laisser en faire plus.
    L'enjeu est de nous laisser construire nos vies plutôt que de subir des choix imposés. Oser remettre l'État à sa place, c'est redonner à chacun un espace de libertés et d'espoir. "

  • « On ne peut plus avoir le même métier toute sa vie », « La durée du travail en France est une des plus faibles du monde », « Le droit du travail décourage les patrons d'embaucher. Il faut le réformer », « Les fonctionnaires sont des privilégiés, ils ne savent pas ce que travailler veut dire », « Le travail ne paie plus » ... Les auteures analysent ici les bouleversements qui ont profondément modifié le monde du travail au cours de ces dernières décennies.

  • L'art d'une communication écrite efficace Qu'est-ce qui différencie le dossier de presse de la brochure marketing ? Comment donner envie au journaliste de le lire ? Comment éviter toute méprise de sens ? Quelle forme le dossier de presse doit-il prendre pour intéresser son lecteur, sans pour autant renvoyer une image commerciale de l'entreprise ? Quel est le rôle du communiqué de presse ? Cet ouvrage constitue un cahier de méthodes qui vous aidera à composer et écrire ces documents. Comme tout autre outil de communication, le dossier de presse et le communiqué de presse ne s'improvisent pas. Ils répondent à des critères et des nécessités : une accroche, des phrases courtes, des citations... Autant d'éléments qui, savamment organisés, font la différence.

  • L'enjeu de la prise de parole en public est d'importance, chacun en est conscient. En effet, aux yeux des autres, nos exposés sont révélateurs de notre compétence, de notre clarté d'expression, de notre aisance. À nos propres yeux, c'est un facteur d'équilibre, car la difficulté à maîtriser cette situation peut nous handicaper. Le trac : il est le principal obstacle sur le chemin de l'efficacité ! Il est nécessaire d'en comprendre les causes et d'en analyser les manifestations pour mieux le combattre. La technique de l'exposé : un exposé se prépare, l'orateur doit être vigilant sur 23 points d'efficacité à maîtriser concernant : le fond, la forme, le comportement vocal et gestuel et le groupe Convaincre : si l'objectif est d'emporter l'adhésion du groupe auditeur, l'approche est plus délicate que s'il s'agit simplement de l'informer. L'orateur doit avoir à sa disposition des plans et des progressions différentes suivant qu'il veut convaincre de l'efficacité des actions qu'il a menées, de l'intérêt de ses projets ou de la pertinence de ses ambitions. Les auxiliaires de l'orateur : la salle se dispose différemment suivant les objectifs. L'utilisation des tableaux, des projecteurs, de la vidéo répond à des règles d'efficacité. Des exemples concrets de préparation font de cet ouvrage un outil pratique. Celui-ci offre des grilles de préparation et d'analyse. Ce livre s'adresse à tous ceux qui doivent, dans la vie professionnelle et associative, prendre la parole devant un groupe ; s'exprimer en public n'est pas réservé aux professionnels.


  • "L'éducation de nos enfants : apprendre, désapprendre et réapprendre."

    "Hâtons-nous de former nos étudiants pour qu'ils s'adaptent à un monde global et numérique."

    "Au lieu de gérer les rentes académiques, développons les talents pour

  • Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, le sentiment d'une forte concentration des pouvoirs et d'une action réformatrice sans équivalent a prédominé.

    Les promesses de changement, voire de rupture, ont-elles été tenues ? À quelles logiques l'action entreprise a-t-elle obéi ? Est-elle si originale que certains le disent ? N'est-elle pas simplement la déclinaison de ce qui fait l'ordinaire de l'action politique et de l'action publique ? Quels facteurs internationaux et nationaux ont pesé et quelle analyse rétrospective peut-on déjà réaliser ? Cet ouvrage tente d'évaluer limpact des pratiques réformatrices engagées depuis cinq ans, à travers dix-huit chapitres portant sur les évolutions institutionnelles, sur les pratiques décisionnelles et sur les changements intervenus dans les principaux secteurs de laction de lÉtat (fiscalité, collectivités territoriales, enseignement supérieur, justice, immigration, Europe, etc.).

    Rédigé par des spécialistes des principaux domaines daction publique, il apporte un premier bilan des politiques gouvernementales sous Sarkozy et une contribution précieuse au débat public.

    Ont contribué à cet ouvrage : Céline Belot Philippe Bezes Daniel Bourmaud João Carvalho Ben Clift Renaud Dehousse Andrew Geddes Charlotte Halpern Patrick Hassenteufel Nicolas Jabko Armel Le Divellec Patrick Le Lidec Sophie Meunier Elsa Massoc Christian Mouhanna Érik Neveu Pauline Ravinet Sebastian Roché Olivier Rozenberg.

  • Cette nouvelle série aura pour objectif de rendre compte régulièrement des transformations de l'action publique et des analyses nouvelles des politiques publiques. Sa première livraison a pour thème la France dans la gouvernance européenne.

    La première partie est consacrée aux changements d'échelle de l'action publique avec lanalyse de plusieurs secteurs diversement exposés à leuropéanisation, à linternationalisation et à la décentralisation des politiques publiques : environnement, agriculture, défense, immigration, enseignement supérieur, politiques économiques et sociales.

    La deuxième à lévolution du « modèle français ». Celui-ci est-il encore pertinent à lheure de lintégration européenne et de la réforme des institutions locales ? Voit-on se dessiner un nouveau modèle dadministration publique ?

    Finalement, si le rôle de lÉtat évolue, lestransformations récentes laissent entières la question de la place des citoyens dans laction publique, comme celle du contrôle démocratique des politiques publiques.

  • Deuxième livraison de la série « Politiques publiques », cet opus a pour objet les effets de l'action publique sur le corps social et politique.

  • Cet ouvrage (complété d'un cédérom) offre un bilan complet des recherches récentes menées en sociologie de la culture ainsi que de nombreux éléments de réflexion sur la question de la démocratisation qui est au cur des politiques culturelles.
    Il illustre la diversité de la question des publics en analysant les principaux effets des mutations intervenues dans le domaine de l'école, de la famille, du travail, en confrontant le public de la culture imaginé par les artistes et les responsables politiques avec les publics réels tels que les révèlent les enquêtes de fréquentation.

empty