• Vocabulaire, grammaire, conjugaison : maîtrisez le parler québécois et vous serez accueilli avec le sourire au Québec !Ce petit guide du parler québécois ravira les amoureux de la langue française qui veulent connaître la signification et l'origine de tout le vocabulaire du Québec au-delà des expressions les plus célèbres.
    Il comblera également tous ceux qui prévoient de partir dans la belle province, actifs ou étudiants qui apprendront à maîtriser les formules et la syntaxe québécoise afin de s'intégrer plus rapidement sur place.
    Enfin, les touristes de retour d'un voyage au Québec, séduits et nostalgiques de l'accent et des expressions locales, pourront rapporter un souvenir de ce qu'ils ont entendu pendant leur séjour.

  • Tout le monde s'entend pour dire que la langue française a changé au fil du temps. Pourtant, on semble avoir plus de mal à accepter qu'elle se transformera encore, et pas seulement en gagnant de nouveaux mots. Elle changera dans sa structure et dans son fonctionnement, comme elle l'a déjà fait à maintes reprises. Les évolutions linguistiques ne sont pas des dégradations, des appauvrissements ou du nivellement par le bas. La langue moderne n'est pas l'état optimal que plus rien ne peut ni ne doit atteindre. Le prétendre peut être dangereux, car les locuteurs, par qui la langue existe, peuvent se lasser d'une langue anachronique, et se tourner vers une autre langue qu'ils perçoivent comme plus adaptée à leurs besoins. Pour maintenir la langue française au Québec, au lieu de vouloir la conserver sous une cloche de verre, ne faudrait-il pas plutôt l'affranchir, et se raccommoder avec l'évolution linguistique?

    À la suite de La langue rapaillée, Anne-Marie Beaudoin-Bégin plaide ici pour que les Québécoises et les Québécois se réapproprient avec fierté leur langue et cessent, notamment, de craindre des emprunts à l'anglais. Instructif, documenté et rigoureux, son nouveau livre est également un vibrant appel à embrasser le changement linguistique.

  • Le guide de survie pour tout comprendre et tout dire en québécois !
    Vous partez en voyage à Montréal ? Les 1 000 mots indispensables en québécois est LE livre qu'il vous faut. Classé par thèmes ("au restaurant", "achats", "transports"...) afin d'y trouver en un clin d'oeil le mot ou l'expression dont on a besoin, il comprend les 1 000 mots les plus utiles aux voyageurs. Ce mini-lexique permet de disposer de suffisamment de mots et de phrases pour créer un contact, briser la glace, et survivre en milieu québécophone ! Pour tout comprendre, pour tout dire : la première partie du petit livre consiste en un mini lexique français-québécois, pour comprendre une carte au restaurant, un panneau de signalisation, un autochtone... La seconde partie consiste en un mini lexique québécois-français : pour s'exprimer et communiquer ! Avec aussi tout ce qu'il faut savoir sur la prononciation, des encadrés sur les idiomes ou les expressions utiles, des exemples, etc.

  • Le français québécois est souvent présenté comme du joual, comme du mauvais français, comme un simple registre populaire qui contrevient au contenu des sacro-saints ouvrages de référence. Cela entache l'identité québécoise d'une profonde insécurité. Mais si on le présente dans toute sa complexité, comme une variété de langue légitime et pour laquelle les locuteurs ont un droit de regard, on nettoie cette tache. On donne à l'identité québécoise tout le lustre dont elle a besoin
    pour s'épanouir. Cette langue, elle est à nous. Récupérons-en toutes les dimensions, toutes les variations, tous les jugements et disons : « Voilà notre langue rapaillée. »

  • Tout ce que Louise Warren touche devient écriture. Ici, l'essayiste déplace son atelier et se donne de nouveaux objets. À partir d'une résidence d'écriture à l'Abbaye Val-Notre-Dame, dans Lanaudière, elle entrelace les expériences du paysage, de l'architecture, de la vie intérieure et de la création. La forme fragmentaire répond parfaitement aux nombreux trajets proposés à la lecture, incluant des notations quotidiennes, des éléments autobiographiques, une interrogation de l'espace vécu, l'accompagnement d'oeuvres d'art, l'écriture de la poésie et une contribution personnelle au Nature Writing. Installée dans la «chambre de solitude», l'auteure interroge le monde des symboles et développe sa conception de l'«enveloppe invisible», qui prolonge ses réflexions récentes sur le processus créateur. À en allant toujours à l'essentiel.
    Quatre dessins de l'architecte Pierre Thibault ponctuent le livre.

  • Croyez-nous... vous ne voulez pas être à la place de Caroline !

    prometteuse.

    Résumé
    Caroline est une jeune femme au passé trouble. Sans savoir comment, elle se retrouve seule dans un corridor. Cet endroit et les raisons de sa présence lui échappent totalement. Pour retourner d'où elle vient, elle devra trouver la sortie. Cependant, chaque mauvaise décision, chaque mauvaise porte, entraînera une conséquence de plus en plus grave. Derrière chacune d'elles se présente un monde où l'incompréhension et l'irréel prennent une forme effrayante. Des souvenirs et des moments marquants de sa vie refont surface, l'obligeant ainsi à faire une importante introspection. Veuillez noter que le tome 2 est aussi disponible. (Le corridor 2: La rédemption.

  • L'évolution de l'opinion publique, les facteurs politiques et sociodémographiques qui ont influé sur les résultats et les effets à plus long terme des facteurs psychosociaux sont décrits avec force détails. Un ouvrage attendu. Une analyse fine d'un événement politique qui touche tous les membres de la société québécoise et canadienne.

  • Québec, 2048. Tous les soirs, des milliards de moustiques assoiffés de sang envahissent le ciel, tuant les habitants qui s'aventurent à l'extérieur. À cette menace s'ajoute celle d'un gouvernement qui veut contrôler la population. Des drones armés survole le territoire pendant le jour et un ordinateur surpuissant analyse en permanence tout sur tous. Pourtant, lorsqu'un meurtre survient, la police est incapable de démasquer le coupable. Hugo et Lolla décident alors de mener leur enquête. Aidés d'Arto, quatorze ans, ils traquent l'assassin, jusqu'à ne plus savoir qui est le chasseur et qui est le gibier...

  • L'État n'est pas une vue de l'esprit, une abstraction. Il est un outil appartenant aux citoyens et qui doit être à leur service. Ce livre présente une vision politique du rôle de l'État du Québec, de ses institutions et des services publics, qui doit protéger le bien commun. Il plaide pour que l'engagement politique et citoyen se porte à la défense de cet idéal.Le Québec possède des atouts pour son développement économique, technologique, social et politique - et pour prendre sa place dans le monde. Son État doit être revu, afin qu'il soit meilleur, plus fort et adapté aux défis actuels. Mais le Québec ne dispose que d'un demi-État. Il est nécessaire pour son épanouissement qu'il contrôle la totalité de ses outils de développement avec l'indépendance du Québec.

  • Les chevaliers de l'apocalypse linguistique s'imaginent que le franglais a envahi les rues de Montréal, rendant la métropole incompréhensible, invivable et infréquentable pour le commun des unilingues francophones. À en croire leur discours alarmiste, ce dialecte rébarbatif s'est imposé comme langue commune d'une génération insouciante de Québécois. Ces monomaniaques du français sont unis dans leur adoration fantasmée de la France et leur détestation obsessive de l'anglais, langue du conquérant britannique, de l'envahisseur culturel américain et de l'oppresseur politique canadien. Selon eux, le péril linguistique est à nos portes.
    Ce court manifeste se veut une réponse à l'hystérie de ces curés aux oreilles écorchées par le chiac de Lisa LeBlanc et le joual des personnages de Xavier Dolan. Pour le chroniqueur Marc Cassivi, qui a grandi dans un milieu anglophone, il est grand temps que l'on revoie notre rapport, souvent malsain, à la langue anglaise. Le Québécois est maître chez lui, ainsi que l'avait souhaité Jean Lesage. Ce n'est pas le refrain en franglais d'une chanson des Dead Obies qui y changera quoi que ce soit.

  • Collin se casse la tête plus que jamais !

    Un glossaire et des sujets de discussion, en classe ou en famille, sont proposés à la toute fin.

    Préparez-vous ! Ce deuxième tome des aventures de Collin l'abyssin est riche en événements et en rebondissements ! Le clou de l'histoire reste toutefois la mystérieuse disparition de Marie-Hélène, treize ans, au cours d'une promenade en forêt. A-t-elle fait une fugue ? S'est-elle perdue en cueillant des bleuets ? A-t-elle été dévorée par un ours ? A-t-elle été enlevée ? La police, leurs chiens, des hélicoptères, une armée de bénévoles, un guide amérindien et une voyante fêlée du ciboulot, n'arrivent pas à la retrouver, même après trois jours de recherches intensives. Où est-elle donc ? Bien sûr, pour Collin, aussi futé qu'intelligent, il n'est pas question de perdre sa maîtresse sans rien tenter pour la sauver. Réunissant tout son courage, il joindra ses forces à celles de Léo, un bouvier bernois aussi rusé que lui, pour éviter le pire. Malheureusement pour eux, leur aventure sera tout... sauf facile.

  • Une fiction à saveur érotique,
    malheureusement basée sur des faits réels

    Osé, sexy, palpitant !

    Vivant en Chine dans une famille très pauvre, Chen est vendue à l'âge de treize ans aux tenanciers d'une école spécialisée dans la formation de masseuses bien particulières.

    Ses cours terminés, Chen est conduite à Sept-Îles, au Québec, pour exercer son métier. Maltraitée, elle s'enfuit et se réfugie dans la voiture d'un journaliste montréalais de passage dans la région. S'il ne veut pas d'elle, elle fera tout pour le convaincre de l'emmener avec lui.

    S'ensuivront une incroyable chasse à l'homme et une histoire d'amour hors du commun.

  • Le monde de l'Après... un monde unique, un monde à part, une romance hors du commun.

    Au temps de l'Après, alors que l'humanité a survécu de justesse à un cataclysme qui s'est abattu sur elle, un nouvel équilibre s'est créé. La poignée de survivants sauvés par la grande forêt protectrice qui deviendra le Berceau est devenue une société bien établie, guidée par les lumières des Amis, tout autour de l'Arbre qui se dresse au coeur du village le plus important, le Centre. Depuis quelques siècles, des humains ont même quitté la forêt pour retourner vivre dans le Dehors et y établir de nouveaux villages qui ont vu naître un éventail de peuples autonomes et de plus en plus prospères.
    /> Mais cet équilibre est bien fragile, car la Sève aux vertus uniques que produit l'Arbre du Centre est toujours vivement convoitée. La menace des Touks, peuple du Dehors à l'attitude conquérante, serait-elle sur le point de se concrétiser une fois de plus, alors même que Grand Ami, la mémoire et le seul membre restant de son espèce, se fait vieux et distrait?
    Bien malgré elle, c'est Vima, fille du couple royale s'étant éloignée de sa famille pour fuir les soucis que connaît le Centre, qui aura à composer avec les Touks. Saura-t-elle sauver son peuple des dangers qui le guettent?

  • Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo posent à six cinéastes représentatifs de la diversité du cinéma québécois actuel une même question : « Quel regard portez-vous sur le cinéma québécois ? » Érik Canuel, Catherine Martin, Charles-Olivier Michaud, Noël Mitrani, Kim Nguyen et Rafaël Ouellet s'expriment sincèrement et sans concessions sur un art et un milieu qu'ils connaissent parfaitement. Les discussions abordent plusieurs thèmes (forces, faiblesses, cinéphilie, formation, etc.) et montrent à quel point notre cinéma est plus complexe que ne le laissent croire les quelques échos qui filtrent dans les médias.
    Grâce à ces échanges vivants et francs, Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo convient le lecteur à participer virtuellement au débat en lui donnant accès à des points de vue tour à tour complémentaires et contradictoires. Par-dessus tout, les auteurs espèrent que la lecture de leur ouvrage donnera envie au lecteur d'aller à la rencontre de films trop souvent désertés par le public.

  • Un glossaire et des sujets de discussion, en classe ou en famille, sont proposés à la toute fin.

    Pour son onzième anniversaire, Marie-Hélène ne désire qu'une chose : un chat. Après quelques hésitations, Julie et Marc, ses parents, lui achètent un magnifique chaton abyssin nommé Collin.

    Mais quel chat ! Et quelles aventures il leur fera vivre !

    Après avoir fait quelques mauvais coups amusants et... moins amusants, Collin joue les héros en sauvant sa famille d'humains d'une mort certaine.

    Mais ce n'est pas tout!

     Il faut voir ce qu'il fera, alors que sa famille et lui passent leurs vacances en Floride, qu'on l'a kidnappé et qu'il est le seul à pouvoir déjouer un terrible complot.

    Réussira-t-il à s'échapper des griffes de ses ravisseurs et à faire échouer le terrible événement qui se prépare et qui menace la vie de plusieurs milliers de personnes, dont celle du président des États-Unis ?

  • Champ de la persuasion politique - Histoire de persuasion politique (le Parti communiste chinois de 1962 à 1969, l'Organisation de libération de la Palestine de 1964 à 1974, le Parti québécois de 1968 à 1976 et la Conscience noire de 1969 à 1976) - Dialectique du persuadeur et du destinataire. Idéologie et démographie - Limites de la persuasion politique.

  • Encore plus terrifiant que le premier !
    Ayant pris connaissance de sa condition et croyant son calvaire enfin terminé, Caroline devra faire face à un tout nouvel environnement, bien que pas tellement différent. Un deuxième corridor se dessine. Perdu entre deux mondes, ce nouveau corridor est plus sombre, plus sinistre et plus troublant. Contrairement au premier, les portes ne sont pas numérotées et sont toutes verrouillées. Cette fois, aussi, la jeune femme aura de la compagnie, de nouveaux défis, de nouvelles frayeurs. Son but premier a-t-il été atteint, ou se retrouvera-t-elle devant des objectifs qui lui sont inconnus? Comment réagira sa famille face à sa disparition? Mais le plus inquiétant... que se cache-t-il derrière ces énigmatiques portes?
    /> Veuillez noter que Le corridor I est toujours disponible.

  • Parfois, il y bien pire que la mort !
    Caroline est une jeune femme au passé trouble. Sans savoir comment, elle se retrouve seule dans un corridor. Cet endroit et les raisons de sa présence lui échappent totalement. Pour retourner d'où elle vient, elle devra trouver la sortie. Cependant, chaque mauvaise décision, chaque mauvaise porte, entraînera une conséquence de plus en plus grave. Derrière chacune d'elles se présente un monde où l'incompréhension et l'irréel prennent une forme effrayante. Des souvenirs et des moments marquants de sa vie refont surface, l'obligeant ainsi à faire une importante introspection.

  • Consacré aux chevauchements entre la musique et le politique, le numéro hiver de la revue Circuit, dirigé par Luis Velasco-Pufleau, réunit des textes provenant de part et d'autre de l'Atlantique. Ce numéro propose d'examiner la dimension politique des situations dans lesquelles l'action musicale a lieu. Il invite ainsi à se pencher sur la manière dont les compositeur.rice.s, les musicien.ne.s et les auditeur.rice.s mobilisent une réflexion éthique au sein d'événements qui les obligent à penser différemment leur rapport au monde. Issues des pratiques musicales de la Pologne et du Québec, en passant par l'Allemagne, la France et le Pays basque, les oeuvres discutées dans ce numéro apparaissent comme autant de reflets artistiques des contingences politiques des dernières décennies. Aussi au sommaire, la rubrique « Le Cahier d'analyse » présente une lecture par Ana Dall'Ara-Majek de l'oeuvre Le trésor de la langue de René Lussier.

  • Un rêve qui tourne au cauchemar !
    Sébastien est en demande et il le sait. Aussi, monte-t-il les échelons à une vitesse fulgurante. Dans le domaine de la gestion, il est l'homme de la situation. Puis, un événement tout à fait anodin, un rire, lui fait perdre tous ses repères. Du coup, son monde s'écroule. Burnout! Puis le voilà à la recherche d'un nouveau défi à relever pour se remettre sur pied. Il décide donc d'acheter le Delirium Café, souhaitant que celui-ci lui serve de thérapie. Or, il est loin de se douter que sa nouvelle passion causera sa déchéance à la vitesse grand V. Mais il sera prêt à tout pour conserver son bistro. Cette quête le poussera à accepter l'aide de Frank, un blanchisseur d'argent oeuvrant au sein du crime organisé, ainsi que celle de François, un petit vendeur de drogue aux ambitions aussi démesurées que les siennes. Dans sa descente aux enfers, Sébastien rencontrera Isabelle, une jeune étudiante en technique infirmière à la recherche d'un petit boulot à temps partiel. Saura-t-elle freiner la chute de son patron et ami ?

  • Une histoire qui va mal finir!

    Tant d'hommes cheminent dans la vie comme on roule sur une autoroute en utilisant le régulateur de vitesse. On ne sait pas si leur réalité les amène à se rendre vers un lieu précis ou s'ils laissent bêtement la route venir à eux. Plusieurs se conduisent simplement en suivant l'exemple de leur père, tandis que d'autres suivent mécaniquement les indications que d'anciens panneaux sociaux affichent encore, comme s'ils étaient conditionnés par un ancien modèle de conduite.
    François Belley, fils d'un père "macho" peu présent dans sa vie et d'une mère féministe, s'est toujours questionné sur la relation homme femme. Le mâle en lui adore courtiser la gent féminine, alors que son côté rationnel exige qu'il respecte les femmes, en plus de les considérer comme les égales de l'homme. Compte tenu de ce déchirement intérieur, comment parviendra-t-il à trouver l'amour ?
    Ce roman se veut un drame-choc soulevant des thèmes qui nous concernent tous: l'amour, la perception de la sexualité chez la femme versus celle de l'homme, la notion du consentement lors d'un échange amoureux et la violence conjugale qui, encore de nos jours, survient beaucoup trop souvent.

  • (Suite et fin de L'invité surprise du G7 et Le maître des circonstances)

    « La voix artificielle lança un nouvel appel de dissuasion à l'intention du terroriste qui venait d'apparaître complètement nu: « Libérez votre otage ou vous serez abattu dans soixante secondes. » La foule rassemblée à l'aéroport Washington-Dulles avait déjà été sommée de s'allonger ventre à terre et mains sur la nuque. Il ne faut jamais contrarier un robot tueur autonome... tout le monde sait ça ! »

    2036. Clones invisibles de combat et morts par millions, conquête spatiale et manipulations politiques, intelligence artificielle et robots tueurs autonomes.

    Ce thriller frappe très fort et gagne en intensité jusqu'à la dernière ligne. L'auteur a réussi son pari : créer un univers qui pourra servir de décor à une série de science-fiction originale !
    L'éditeur

  • Une aventure au coeur des vestiges historiques de l'Égypte

    Un homme part aux confins du monde pour s'efforcer d'accepter le deuil d'un proche. Malgré un ton parfois brutal, le tout se transforme en une aura poétique, mêlée à un humour irrévérencieux. Tout au long d'un itinéraire parcouru hors des sentiers touristiques, nous suivons le personnage, qui bien que férocement troublé, entreprend une quête de paix intérieure. À travers le décor funéraire et mystérieux de l'Égypte antique, ses tribulations, jumelées aux différences culturelles d'un peuple étranger, le conduiront à tenter de trouver un sens à la vie... et à la mort.

  • Attention, ça va mal finir...

    Vous n'en démordrez pas !!!

    Novembre 1998

    Célestine, une psychothérapeute, s'est liée d'amitié avec Daphnée, une jeune patiente souffrant de graves problèmes psychologiques. À titre d'exemple, elle ne sait plus qu'elle vit sur la terre.
    Suite à des événements troublants, Célestine se croit pourchassée par un inconnu visiblement amoureux d'elle. Dès lors, elle vivra des situations aussi stressantes qu'angoissantes. Heureusement, ses amis, avec Marcella en tête, sont là pour la réconforter et tenter de démasquer le mystérieux individu.

    Juillet 2015

    L'histoire se répète, mais cette fois, c'est la fille de Marcella qui est aux prises avec des situations particulières. Cette dernière est persuadée que l'inconnu est revenu et que sa vie est en danger. Tous les événements s'enchaînent de façon à ce que l'adolescente commette des actes peu banaux qui changeront le cours de sa vie.

empty