• Home

    Toni Morrison

    • Christian bourgois
    • 22 Août 2012

    Toni Morrison nous plonge dans l'Amérique des années 1950.
    « Home est un roman tout en retenue. Magistral. [...] Écrit dans un style percutant, il est d'une simplicité trompeuse. Ce conte au calme terrifiant regroupe tous les thèmes les plus explosifs que Morrison a déjà explorés. Elle n'a jamais fait preuve d'autant de concision. C'est pourtant dans cette concision qu'elle démontre toute l'étendue et la force de son écriture. »
    The Washington Post
    « Ce petit roman envoûtant est une sorte de pierre de Rosette de l'oeuvre de Toni Morrison. Il contient en essence tous les thèmes qui ont toujours alimenté son écriture. [...] Home est empreint d'une petite musique feutrée semblable à celle d'un quatuor, l'accord parfait entre pur naturalisme et fable. [...] Mme Morrison adopte un style tranchant qui lui permet de mettre en mots la vie quotidienne de ses personnages avec une précision poétique. »
    The New York Times

  • Délivrances

    Toni Morrison

    • Christian bourgois
    • 19 Août 2015

    Dans son onzième roman, qui se déroule à l'époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes. Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l'humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité. « Rusé, sauvage, et élégant... Toni Morrison distille des éléments de réalisme et d'hyperréalisme dans un chaos magique, tout en maintenant une atmosphère narrative séductrice et poétique, voire toxique... Une fois encore, Toni Morrison déploie une écriture courageuse et sensuelle qui fait d'elle, sans doute, la plus grande romancière contemporaine. » Lisa Shea, Elle « Toni Morrison ajoute une nouvelle pierre à l'édifice d'une oeuvre [...] au sein de laquelle elle ne cesse d'examiner, d'interroger les conflits et les changements culturels de notre époque. Délivrances est incontestablement un nouveau chef-d'oeuvre. » Jane Ciabattari, BBC

  • Le premier jour du printemps

    Nancy Tucker

    • Les escales éditions
    • 17 Mars 2022

    " Alors donc, j'ai pensé, y avait que ça à faire, et ça suffisait pour que j'aie l'impression d'avoir tout le pouvoir du monde. Un matin, un instant, un petit garçon aux cheveux jaunes. En fait, c'était pas grand-chose. "Peut-on pardonner l'impardonnable ?
    Chrissie est une enfant solitaire qui grandit dans une banlieue anglaise sordide. Délaissée par un père absent et une mère démissionnaire qui fait tout pour ne plus avoir à s'occuper d'elle, son quotidien est violent et misérable. La seule chose qui donne à Chrissie l'impression d'être vivante, c'est son secret. Et rien que d'y penser, elle en a des papillons dans le ventre.
    Le premier jour du printemps, elle a tué un petit garçon.
    Quinze ans plus tard, Chrissie s'appelle Julia. Elle cache sa véritable identité et tente d'être une bonne mère pour Molly, sa fille de cinq ans, malgré ses nombreuses inquiétudes. Va-t-elle pouvoir subvenir aux besoins de sa fille ? Réussir à lui donner ce qu'elle n'a jamais reçu ? Quand, un soir, elle commence à recevoir de mystérieux appels, elle craint que son passé ne refasse surface. Et que sa plus grande peur, celle de se voir retirer Molly, ne soit sur le point de se réaliser.

  • Mathilde ne dit rien

    Tristan Saule

    • Le quartanier
    • 21 Janvier 2021

    Mathilde est travailleuse sociale. Elle voit toute la journée défiler des personnes en difficulté et fait de son mieux pour les aider. Mais quand elle apprend pourquoi ses voisins Mohammed et Nadia sont menacés d'expulsion, elle comprend que les dispositifs légaux seront inutiles et qu'il va falloir se salir les mains.

    Quarante-six ans, ancienne judoka de haut niveau, massive et mutique, Mathilde puise dans son passé ténébreux la volonté d'en découdre, et pourquoi pas de refermer enfin, douze ans plus tard, de douloureuses blessures.

    La place carrée, c'est un quartier populaire dans une ville moyenne de province.
    Mathilde ne dit rien est le premier volet d'une série qui s'intéressera à ses habitants, à leurs parcours, leurs magouilles, leurs espoirs, leurs fantômes.

  • Ces montagnes à jamais

    Joe Wilkins

    • Éditions gallmeister
    • 6 Mai 2021

    Le jeune Wendell n'est qu'un simple employé de ranch sur les terres qui appartenaient
    autrefois à sa famille. L'arrivée soudaine du petit Rowdy, fils de sa cousine incarcérée,
    illumine son modeste quotidien tourmenté par la disparition déjà lointaine de son père,
    devenu une légende pour les milices séparatistes du Montana. Un lien puissant se noue
    entre Wendell et le garçon de sept ans mutique et traumatisé. Wendell est prêt à tout
    pour épargner à Rowdy la violence qui se transmet de génération en génération, et qui
    ne tarde pas à embraser une fois de plus le coeur des Bull Mountains.

  • Oyana

    Eric Plamondon

    • Quidam editeur
    • 7 Mars 2019

    « S'il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d'expliquer sa vie. »

    Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu'à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu'où les mots la mèneront, elle écrit à l'homme de sa vie pour tenter de s'expliquer et qu'il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d'autres. Elle n'a que deux certitudes : elle s'appelle Oyana et l'ETA n'existe plus.

    Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l'université Laval et la littérature à l'UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie «1984» : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, et Pomme S, publiée en France aux éditions Phébus. Il a fait paraître la novella Ristigouche (2013) et son dernier roman, Taqawan, est paru en France en janvier 2018.

  • Karoo

    Steve Tesich

    • Monsieur toussaint louverture
    • 3 Juillet 2012

    Achevé quelques jours avant la mort de Steve Tesich [1942-1996], Karoo est le chant du cygne d'un auteur hors norme.
    Ce roman est l'odyssée d'un riche consultant en scénario dans la cinquantaine, Saul "Doc" Karoo, gros fumeur et alcoolique, écrivaillon sans talent séparé de sa femme et traînant plusieurs tares émotionnelles. En tant que script doctor pour Hollywood, Saul Karoo mutile et "sauve" le travail des autres. En tant qu'homme, il applique le même genre de contrôle sournois à sa vie privée et se délecte de nombreuses névroses très particulières : son incapacité à se saouler quelle que soit la quantité d'alcool absorbée, sa fuite désespérée devant toute forme d'intimité, ou encore son inaptitude à maintenir à flot sa propre subjectivité. Même s'il le voulait, il ne pourrait pas faire les choses correctement, et la plupart du temps, il ne le veut pas. Jusqu'à ce qu'une occasion unique se présente à lui : en visionnant un film, il fait une découverte qui l'incite à prendre des mesures extravagantes pour essayer, une fois pour toutes, de se racheter.
    Si Karoo est bien l'ambitieux portrait d'un homme sans coeur et à l'esprit tordu, c'est aussi un pur joyau qui raconte une chute vertigineuse avec un humour corrosif. C'est cynique. C'est sans pitié. C'est terriblement remuant. C'est à la fois Roth et Easton Ellis, Richard Russo et Saul Bellow.

  • La bonne chance

    Rosa Montero

    • Métailié
    • 2 Septembre 2021

    "La joie est une habitude."
    Qu'est-ce qui pousse un homme à descendre d'un train à l'improviste et à se cacher dans un village perdu ? Il veut recommencer sa vie ou en finir ? Il fuit quelqu'un, ou quelque chose, peut-être lui-même ?
    Le destin l'a conduit jusqu'à Pozonegro, un ancien centre minier désormais à l'agonie. Devant chez lui passent des trains qui peuvent être son salut ou sa perte, tandis que ceux qui le cherchent sont à l'affût. La chute semble se rapprocher...
    Mais dans ce lieu maudit cet homme fait, aussi, la connaissance de gens comme la lumineuse, généreuse Raluca, un peu cinglée peut-être, qui peint des chevaux et a un secret. Ici, tout le monde a un secret, certains plus obscurs et dangereux que d'autres, quelques-uns ridicules. Parce que la vie est aussi une comédie. Et certains font semblant d'être ce qu'ils ne sont pas, ou cachent leurs véritables intentions. C'est le grand jeu des mensonges.
    Une intrigue ensorcelante, d'une précision d'horloge, dévoile peu à peu le mystère de cet homme et, ce faisant, nous montre une radiographie des désirs humains : la peur et le calme, la culpabilité et la rédemption, la haine et la passion.
    Ce roman parle du Bien et du Mal et de la façon dont, malgré tout, le Bien l'emporte. C'est une histoire d'amour, tendre et fébrile, mais aussi d'amour de la vie. Parce que, après chaque défaite, il peut y avoir toujours un nouveau début, et parce que la chance n'est bonne que si nous le décidons ainsi.
    "Récit d'un profond chagrin, La Bonne Chance se mue peu à peu en un magnifique roman d'amour [...] un thriller existentiel, à la fois douloureux, délicieux et lumineux." - Macha Séry, Le Monde des livres
    "Roman captivant aux allures de polar, La Bonne Chance parle de solitude, d'amour et de rédemption sans fausse note. Une vraie martingale." - Delphine Peras, L'Express
    "Rosa Montero est une conteuse hors pair." - Jean-François Delapré, Page des libraires
    "Vrai thriller, bâti autour d'une intrigue aux multiples rebondissements, La Bonne Chance est aussi une formidable histoire d'amour, évitant tous les obstacles de la mièvrerie, et un poignant récit de rédemption, presque un roman d'initiation, voire une allégorie de l'éternel combat du Bien contre le Mal, un de ces livres en tout cas dont on ressort illuminé, et pour longtemps !" - Librairie Lafontaine (Privas)

  • La marge d'erreur

    Nicolas Rey

    • Au diable vauvert
    • 20 Mai 2021

    « Savoir finir en beaute? ? C'est tout un art. »

    Entre de?sinvolture et gra?ce de?chue, de?bandade et e?rotisme de?bride?, autofiction et fantaisie romanesque, La Marge d'erreur fait le portrait hilarant d'un de?pressif chronique plein de rage de vivre, pour les dernie?res semaines qu'il lui reste.

  • Johnny Cash : l'autobiographie

    ,

    • Le castor astral éditeur
    • 3 Février 2022

    JOHNNY CASH (1932-2003) raconte sa propre histoire, depuis l'enfance dans les champs de coton de l'Arkansas jusqu'aux formidables succès des dernières années qui l'ont replacé en tête des charts et dans le cour d'un large public.
    Ceci sans renier des prises de position jugées renégates, ni passer sous silence les aspects les plus sombres de sa vie, sur lesquels il s'exprime ici avec une franchise bouleversante.
    Revenant sur un demi-siècle de carrière, l'« Homme en noir » nous fait revivre ses premières années chez Sun, en compagnie d'Elvis Presley, Carl Perkins, Roy Orbison et Jerry Lee Lewis, la période de gloire des années 1960-70, puis la traversée du désert dans les années 1980, et enfin l'idylle avec la scène rock alternative, à la croisée des genres.

    Ce témoignage exceptionnel souligne à quel point Johnny Cash demeure à jamais l'une des figures emblématiques de la musique américaine. Sa carrière aura jeté un pont entre plusieurs générations.

  • Je suis le rêve des autres

    Christian Chavassieux

    • Mü éditions
    • 18 Mars 2022

    À cause d'un rêve extraordinaire, un jeune garçon porte les espoirs de son village : il pourrait devenir un messager des esprits.
    Pour accomplir sa destinée, il doit se rendre jusqu'au lieu de sa possible consécration. Accompagné d'un vieil homme, ancien mercenaire au passé trouble, ils vont entreprendre un voyage à travers des contrées fabuleuses, fait de rencontres qui les rapprocheront dans la réalisation de leurs quêtes individuelles : l'accomplissement d'un destin non désiré pour le garçon et la possibilité ultime de rédemption pour le vieil homme.
    Récit de voyage et de rencontres, Christian Chavassieux nous offre un roman tout en subtilité et poésie à travers des territoires oniriques où celui qui apprend n'est pas celui qu'on croit.

  • Meute

    Karine Rennberg

    • Editions actusf
    • 4 Mars 2022

    Roman atypique lycantrope, Meute suit Nathanaël, Val et Calame. Si le premier est un loup-garou né de la violence et la solitude, le second est un humain à qui l'on a volé la voix alors que le troisième est un loupiot traumatisé, incapable d'accéder à la moindre autonomie.
    Ce récit fantastique est avant tout celui d'une tranche de vie, de ce moment où tout bascule entre le noir et la lumière.
    Karine Rennberg est une autrice nantaise. Elle taille ses personnages dans la pierre en nuance de gris, de ceux à porter du sang en parure pour vous emmener dans les recoins sombres de l'imaginaire lupin. Meute est son premier roman.

  • Crime et châtiment

    Fiodor Dostoïevski

    • 12-21
    • 7 Juin 2018

    Été 1865, Saint-Pétersbourg. Écrasé par la pauvreté, le jeune Raskolnikov doit abandonner ses études. Arpentant la ville, désorienté, il se croit appelé à un grand avenir et, dédaigneux de la loi morale, fomente le meurtre de sa logeuse, une vieille usurière. Mais en réalisant ce " songe monstrueux ", il sombre : les conséquences de son acte le rongent. Jusqu'à ce qu'il finisse par se rendre et accepter la condamnation, seule voie de rédemption pour lui.
    OEuvre majeure de la littérature russe,
    Crime et Châtiment est le roman de la déchéance humaine, Raskolnikov son témoin incarné. Écrivain de la conscience et du doute, Dostoïevski offre, avec cette plongée troublante dans la psyché d'un criminel, une vibrante réflexion sur la dualité de l'Homme, son mystère, et les possibles lueurs de son salut.

  • Retour à Malataverne

    Pierre Léauté

    • Mü éditions
    • 21 Janvier 2022

    1976, sous le soleil de plomb d'un été caniculaire, Robert Paillot, tout juste sorti de prison, rejoint son père à Sainte-Luce, dans les monts du Lyonnais, et tente de reprendre une vie normale dans le village qui l'a vu grandir.
    Son retour fait jaillir les souvenirs douloureux du meurtre pour lequel il a été condamné, et c'est au creux des collines, dans les ruines de Malataverne, théâtre maudit du drame, que tout se jouera, encore une fois.

    Retour à Malataverne est un récit au réalisme cru et aux parfums de nature, où l'humanité évolue en nuances de gris. Une ode à la liberté et un roman universel sur le droit à la rédemption et à l'oubli.

  • Le scandale des eaux folles t.1

    Marie-Bernadette Dupuy

    • Calmann-lévy
    • 7 Septembre 2016

    Au Québec, sur les bords du lac Saint-Jean, en 1928. Pendant  que de nouvelles crues dévastatrices frappent les propriétés  des riverains installés sur le pourtour de cette véritable mer  intérieure, Emma Cloutier est retrouvée noyée près de la  ferme ancestrale.Ce deuil cruel sème la discorde et le mensonge dans la famille  Cloutier, surtout lorsque Jacinthe, la soeur aînée de la victime,  tente de comprendre ce qui s'est réellement passé. Menant sa  propre enquête, elle découvre peu à peu les sombres secrets  que préservait jalousement Emma, institutrice à l'allure si  sage, que tous croyaient bien connaître...
      Après le formidable succès    de la saga  L'Orpheline des neiges, Marie-  Bernadette Dupuy nous entraîne dans un nouveau tourbillon de  passions et d'aventures dans les décors fabuleux du Canada.
     

  • Manuel de survie à l'usage des jeunes filles

    Mick Kitson

    • Métailié
    • 30 Août 2018


    Que font deux gamines en plein hiver dans une des plus sauvages forêts des Highlands, à des kilomètres de la première ville ?

    Sal a préparé leur fuite pendant plus d'un an, acheté une boussole, un couteau de chasse et une trousse de premiers secours sur Amazon, étudié le Guide de survie des forces spéciales et fait des recherches sur YouTube.
    Elle sait construire un abri et allumer un feu, chasser à la carabine. Elle est capable de tout pour protéger Peppa, sa petite soeur.
    Dans le silence et la beauté absolue des Highlands, Sal raconte, elle parle de leur mère désarmée devant la vie, de Robert le salaud, de la tendresse de la sorcière attirée par l'odeur du feu de bois, mais surtout de son amour extraordinaire pour cette soeur rigolote qui aime les gros mots et faire la course avec les lapins.
    Un premier roman passionnant et tendre, qui parle de survie, de rédemption, et des vertus régénérantes de la nature.
    Une vraie réussite.

  • Le séducteur

    Jan Kjaerstad

    • Monsieur toussaint louverture
    • 16 Février 2017

    De son enfance aux abords des fjords norvégiens, jusqu'au soir où sa femme est assassinée, la destinée de Jonas Wergeland est un kaléidoscope éblouissant de pensées, d'échecs et de moments de gloire. Homme de télévision charismatique qui tient bon malgré les défis, l'adversité et les conquêtes, il ne vivra jamais à moitié.

    Mille et Une Nuits de notre temps, roman en spirales, fait d'échos et de myriades d'histoires, Le Séducteur nous plonge dans l'existence d'un héros improbable. Et si rien n'est vrai, alors Jonas sera devenu ce qu'il voulait être : un conteur fabuleux à même d'inspirer les autres.
    Il y a des Versets sataniques et du Mahabharata dans la narration ondoyante de Jan Kjærstad. Et de l'histoire secrète d'un homme, il peint une oeuvre fascinante, d'amour, d'art et d'imagination.

  • Le scandale des eaux folles t.2 ; les sortilèges du lac

    Marie-Bernadette Dupuy

    • Calmann-lévy
    • 3 Mai 2017

    1928, dans le village de Saint-Prime, sur les rives du lac Saint-Jean, au Québec. Jacinthe, l'aînée des Cloutier, s'estime comblée. Elle exerce son métier d'infirmière avec passion. Heureuse en ménage, elle mène une existence en apparence paisible non loin de ses parents cultivateurs, de son frère Lauric et de sa soeur Sidonie, des jumeaux. Les Cloutier élèvent aussi Anathalie, la fille d'Emma, benjamine de la famille, morte tragiquement dans les eaux du lac en laissant cette enfant de père inconnu.
    Les Cloutier, aussi unis soient-ils, n'ont jamais complètement surmonté ce drame. En quête de sérénité, Jacinthe s'acharne à découvrir l'identité du père d'Anathalie. Sans se douter que de nouvelles tragédies précipiteront le destin des uns et des autres dans le chaos...  Passée maître dans l'art de l'intrigue et des rebondissements, Marie-Bernadette Dupuy nous fait partager les joies, les peines, les angoisses, les bonheurs d'une famille extraordinairement attachante et nous entraîne dans un tourbillon de surprises et de révélations.
     
     

  • Pina

    Titaua Peu

    • Au vent des îles
    • 6 Janvier 2022

    Cadette de neuf enfants, Pina, du haut de ses neuf ans, dépeint le quotidien d'une famille de Tenaho, lotissement proche de Pape'ete. Peu à peu, à l'image de leur vallée et de leur pays, leurs destins entrecroisés se fissurent, finissant par s'effondrer et ils assistent, impuissants, à leur propre déchéance. Aux antipodes du politiquement correct, ce roman crie la rage trempée dans la sueur, le sang, le sperme ... et les larmes. Pas de réveil des consciences. Pas de jugement. La vie. Avec ce qu'elle a de laid. Avec ce qu'elle sait, aussi, de la beauté et d'une rédemption possible ...

    Prix Eugène Dabit 2017

    « Il y a des romans qui claquent comme des coups de fusil Celui de Titaua Peu marque une révolution dans la littérature du Pacifique. » Mediapart

    « Pina a est l'enfant universel, il est celui qui voit ce qu'il ne devrait pas [ ... ]La plume de Titaua Peu résonne dans un silence qu'elle tente de briser avec une prose d'une poésie noire et tourmentée.» JDD

    « Il y a beaucoup de cris, de souffrance, de violence et des sursauts de dignité dévastateurs dans Pina. » Marianne

    Auteure inclassable, Titaua Peu donne à voir une société polynésienne éloignée des clichés illusoires.

    Avec son premier roman Mutismes, elle défraie la chronique grâce à ce véritable coup de poing contre l'establishment : un manifeste indépendantiste qui (re)donne voix aux oubliés du Centre d'Expérimentation du Pacifique (CEP).

    Avec Pina, son second roman lauréat du Prix Eugène Dabit en 2017, salué par la critique, Titaua Peu réalise un tour de force qui scelle son combat littéraire et social.

  • Karl Kraus

    Walter Benjamin

    • Editions allia
    • 1 Mars 2018

    De 1899 jusqu'à sa mort, Karl Kraus (1874-1936) fut le fondateur, et parfois l'unique rédacteur, de Die Fackel (Le flambeau), revue lue par les plus grands (Musil, Wittgenstein ou encore Adorno). Les milieux intellectuels et les journalistes redoutent cette plume acerbe, admirée par Thomas Bernhard et à laquelle Walter Benjamin rend hommage dans cet essai lumineux. Kraus fut un fin limier du langage et a su faire apparaître « le journalisme comme l'expression parfaite du changement de fonction du langage dans le capitalisme avancé ». Mais Benjamin ne fait pas que commenter des idées, il dresse le portrait sans concession d'un dramaturge qui fut aussi son propre personnage : « "Shakespeare a tout prévu" ; en effet ! Il a surtout prévu Kraus lui-même. »

    Walter Benjamin (1892-1940) a compté parmi ses interlocuteurs Theodor Adorno, Gershom Scholem et Bertolt Brecht. Il est l'auteur d'Origine du drame baroque allemand, Paris, capitale du XIXe siècle, Petite Histoire de la photographie préfiguration de L'OEuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique. Il s'exile à Paris en 1933. Lors de l'invasion allemande, il gagne l'Espagne pour s'embarquer pour les USA. Menacé d'être remis aux Allemands, il se suicide en 1940.

  • Dos au mur

    Nicolas Rey

    • Au diable vauvert
    • 15 Mars 2018

    « On va arrêter d'éviter le sujet principal de ce livre. On va mettre les mains dans le cambouis une fois pour toutes. Le crime commence par une bonne nouvelle. Les éditions de la Férinière me proposent la rédaction d'un recueil de nouvelles. Le seul problème, c'est que je suis un écrivain qui n'arrive plus à écrire. Plus une seule ligne. Rien. Le vide intersidéral. » Plagiaire, menteur, infidèle, Nicolas Rey, dos au mur, avoue tout.

  • Un moindre mal

    Joe Flanagan

    • Éditions gallmeister
    • 7 Mars 2019

    Cape Cod, 1957. Dans cette petite communauté tranquille, une série de meurtres d'enfants paralyse la population et bouleverse la routine du lieutenant Warren. Une famille disparaît dans d'étranges circonstances, un homme se fait violemment tabasser et refuse de dénoncer ses agresseurs. L'enquête de Warren piétine et sa position devient intenable quand des policiers de choc débarquent de Boston, dirigés par le légendaire Stasiak, flic brutal et manipulateur aux pratiques douteuses. Dépossédé de ses dossiers, Warren poursuit pourtant l'enquête, au risque d'y perdre sa place, sa réputation et peut-être beaucoup plus.

  • Une vie inachevée

    Mark Spragg

    • Éditions gallmeister
    • 5 Septembre 2019

    Dans un ranch délabré du Wyoming, Einar vit reclus dans une tranquille solitude depuis la mort de son fils, dix ans plus tôt. Aussi voit-il d'un mauvais oeil resurgir sa belle-fille, Jean, qu'il tient pour responsable de l'accident qui a coûté la vie à son fils. Fuyant son compagnon violent, la jeune femme vient se réfugier chez lui. Einar découvre alors l'existence de sa petite-fille Griff, âgée de neuf ans. Le tempérament bien trempé de l'enfant et la fascination qu'exerce sur elle la vie au ranch ne laissent pas le vieil homme indifférent. Mais tandis qu'un équilibre fragile semble s'instaurer, l'ex-amant de Jean débarque en ville.

  • La nuit comme le jour est lumière

    François Huguenin

    • Editions du cerf
    • 20 Janvier 2022

    Les livres sauvent. C'est en Julien Green que François Huguenin a trouvé un compagnon le rejoignant dans sa souffrance, pour trouver un sens renouvelé à son existence. Ce chant dialogué est un hymne à la littérature et, en soi, un essai littéraire époustouflant de vérité et de style. À lire absolument. Un immense écrivain du xxe siècle, aussi lumineux que ténébreux, devenant le compagnon de route d'un essayiste d'aujourd'hui rattrapé par les fantômes de son passé : c'est presque déjà un roman. C'est celui qui se joue, l'espace d'un texte somptueux, entre Julien Green et François Huguenin. Par-delà la distorsion des temps et des vies, l'Évangile les réunit. C'est-à-dire l'expérience de l'amour inconditionnel de Dieu.
    Connu pour son insatiable soif d'aventures sexuelles, mais aussi pour sa foi ardente, le grand écrivain incarna cette tension insupportable entre les exigences de la chair et l'appel à l'intériorité. Les noirceurs de l'oeuvre et de la vie de Green font revisiter à François Huguenin les ténèbres de sa propre existence et, avec force et pudeur, la blessure de son enfance.
    Un essai puissant sur le salut qu'apporte aussi la littérature. Un récit qui encourage chacune et chacun à affronter sa propre histoire. Une quête spirituelle d'où jaillit la lumière.

empty