Jeunesse

  • Paris, avril 1943.Émile attend. Sa mère est infirmière à la Pitié-Salpêtrière. Si elle ne rentre pas de la nuit, il sait ce qu'il doit faire : partir avec Puce, son épagneul, et prendre le train jusqu'à Chartres où il retrouvera sa tante Jeanne. À 4 heures du matin, sa décision est prise : il quitte les lieux. Sur le quai de la gare, Mado répète son texte en secret : « Je m'appelle Madeleine Germain, je suis née le 12 mars 1931, je m'appelle... » Le train est à quai. La Gestapo patrouille. Les deux enfants sont en danger...Un roman d'amitié et d'aventure au coeur de la seconde guerre mondiale !

  • Un univers sombre et envoûtant saupoudré de magie et de créatures ensorceléesRéveillée au beau milieu de la nuit, Anya doit fuir. Fuir pour sauver sa vie. Fuir en laissant derrière elle sa mère, arrêtée par les soldats du Lord de la Nuit, qui fait régner la terreur sur le Mhrland. Mais Anya n'a pas l'intention de suivre les conseils de sa mère et de l'abandonner à son triste sort. Même si cela signifie se jeter dans la gueule du loup...Aidée d'Errol, un jeune comédien, et de son rusé corbeau, avec lequel Anya parvient à communiquer, la jeune fille entame une course contre la mort pour arracher sa mère aux griffes du Lord de la Nuit... et pour découvrir, enfin, le secret de ses origines.

  • Berlin, 1933. Sur ordre du Führer, des milliers de livres sont offerts aux flammes d'un autodafé. Parmi eux, le Gipsy Book. Dans les cendres du bûcher, une fillette blonde découvre un éclat bleu qui l'attire. Fascinée par les volutes d'or à moitié épargnées par les flammes, elle glisse l'ouvrage sous son manteau. Dix ans plus tard, Liesl retrouve ce livre interdit et commence à en tourner les pages. À dix-huit ans, éduquée dans l'idéologie allemande des Jeunesses hitlériennes, elle découvre une toute nouvelle façon de penser et de vivre. Un souffle de rébellion s'empare alors de son esprit. Liesl réussira-t-elle à ne pas se brûler les ailes ? Le Gipsy Book est un livre de sagesse écrit par un vieux gitan Nanosh Balatta. Il est passé de main en main, a voyagé dans le temps, changeant à chaque fois la vie de ceux et celles qui le lisaient.

  • Le petit Bernie et ses amis Félix, Pierre, Simon et Hugo, ont un gros problème : une autoroute doit se construire près du village et passer en plein milieu de leur cabane dans les bois. Pour éviter cette catastrophe, toutes les idées sont bonnes à prendre. La cause écologiste semble être une piste. Et si ça ne suffit pas, ils en découdront avec les bulldozers !

    Jean-Claude Lalumière est né en 1970 à Bordeaux. Il a d'abord écrit des fictions radiophoniques pour Radio France. Son roman Le Front russe (Le dilettante), paru en 2010, a reçu un accueil favorable de la critique et des lecteurs. Dans le Figaro Littéraire, Christian Authier le compte parmi « les héritiers d'Antoine Blondin « et un journaliste de Marianne le compare à Alphonse Allais... Il collabore à la revue Shnock. La cabane est son premier ouvrage pour la jeunesse.

  • Londres / Châlons-sur-Marne, 1943. Une grande partie de l'Europe est occupée par la Wehrmacht. Pour organiser le débarquement des troupes alliées qui doit prendre à revers l'armée d'Hitler, Churchill crée le S.O.E. (Special Operations Executive), dont le siège est à Baker Street. C'est depuis ce siège que partent les messages radios codés destinés aux agents secrets parachutés en France, afin de préparer et lancer les opérations. Elaine Boisselier, une jeune anglaise de 19 ans, s'engage dans cette Résistance en cachette de Frank, son fiancé. Elle est envoyée en mission à Châlons-sur-Marne comme opératrice radio pour le réseau Pianist, nom de code : Jacqueline. Le réseau Pianist est particulièrement fragilisé car, depuis plusieurs semaines, de nombreuses arrestations ont eu lieu. Londres suspecte la présence d'un traître dans les rangs des agents envoyés en France et cherche à le démasquer, ses agissements retardant par la même occasion le débarquement prévu à l'automne 1943. Pour les habitants du village, Elaine incarne une jeune professeur de piano venue s'installer au calme chez sa tante. Mais dès son arrivée dans la bourgade, la route de la jeune femme croise celle de l'officier Wagner, qui semble la suivre à la trace. La belle Maxime, l'énigmatique Perceval, l'inquiète Marcelle. Autour d'Elaine, les camarades Résistants tombent un à un. Malgré les rafles de la Gestapo et les interrogatoires de Wagner, elle doit mener à bien sa mission et aider le S.O.E. à découvrir l'infiltré. Pendant ce temps, Frank, lui aussi engagé au S.O.E, cherche à faire rapatrier d'urgence sa fiancée. Il a en effet découvert que certains agents secrets sont sacrifiés par le siège au nom de la Libération, dont l'enjeu semble dépasser la vie de quelques individus.

  • Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Français furent « occupés », la majorité d'entre eux pendant quatre ans, les autres pendant près de deux ans. Ils furent exploités, opprimés, réprimés par les Italiens et surtout les Allemands. Et ceux que le Reich

  • La porte du bureau de l'abbé Pierre s'ouvre en claquant :
    - Père, c'est tragique ! À Villemomble un homme vient d'essayer de se tuer... Venez vite !
    Georges est à bout, il n'attend plus rien de la vie. Pendant des heures, l'abbé écoute cet ancien prisonnier vomir son désespoir. Il lui propose un repas chaud et un endroit où passer la nuit, mais Georges demeure sourd. À court d'arguments, le prêtre dit enfin :
    - Tu es horriblement malheureux et moi je ne peux rien te donner. Mais toi, avant de te tuer, accepte seulement de me donner un coup de main pour aider les autres, ceux qui sont plus malheureux encore. J'ai besoin de toi.
    Au fond de son désespoir, Georges est touché. Ce qui lui manquait, ce n'était pas de quoi vivre mais une raison de vivre.
    L'abbé Pierre vient de rencontrer le premier compagnon d'Emmaüs.

    Un récit haletant pour découvrir le destin incroyable du fondateur d'Emmaüs.

  • Mo, vache basque née juste à la fin de la guerre civile espagnole, écrit ses mémoires. Sa première déconvenue est de naître vache, mais elle finira par s'accommoder de cet état de fait, aidée en cela par sa voix intérieure, surnommée Pénible, sorte de conscience amicale au discours fleuri empreint de sagesse mais... pénible. Mo vit à Balanzategui, une ferme étrange tenue par Genoveva et placée sous la surveillance de deux jumeaux aux grandes dents sous les ordres d'un tueur étranger surnommé Lunettes vertes. Lors d'absurdes festins de fourrage, Genoveva sépare les noires et les rousses. Mo découvrira en développant son esprit de déduction et d'observation, que ce système est un moyen de communication entre les montagnards (qui combattent encore les fascistes) et la ferme, qui leur sert de base de ravitaillement. Hélas, Lunettes vertes finit par découvrir le subterfuge... Bernardo Atxaga aime donner la parole aux animaux. Après la chienne Shola, c'est au tour de la vache Mo. Elle conte ici une des périodes les plus noires de l'histoire espagnole. Un texte drôle, subtil, un personnage profond et attachant.

  • Dans un excès de folie, Patton, le chef des inquisiteurs, se lance dans des arrestations massives ne laissant aucune chance à ceux qu'il capture. Tous les habitants du village se terrent maintenant dans la clairière, d'où Abigail, Betty, Ezra et Tituba mènent la résistance.

    Mais lorsque Patton se met à tuer sans distinction femmes, hommes, enfants et nouveau-nés, un vent de révolte souffle sur la clairière et oppose du coup les filles Parris. Betty croit que les sorcières devraient braver les inquisiteurs pour enfin en venir à bout. Abigail, quant à elle, s'oppose farouchement à l'idée d'un tel affrontement, affirmant que leurs pouvoirs ne leur ont pas été octroyés pour faire le mal.

    La communauté des sorcières se retrouve scindée en deux parties adverses, ce qui l'affaiblit considérablement. Les unes s'en prennent aux ennemis, qui disparaissent mystérieusement de jour en jour, tandis que les autres préfèrent rester isolées dans la forêt. La confrontation surgit entre les deux camps... Et pendant ce temps, Abigail ne se doute pas qu'elle possède une arme ultime convoitée par Patton, qui est prêt à tout pour l'obtenir.
    Qui restera fidèle à ses idéaux ?

  • La Confrérie de la Clairière a besoin de renforts. Les sorties en dehors du sanctuaire sont devenues impossibles pour ceux qui ne peuvent se rendre invisibles. Un messager est envoyé à Marblehead pour demander de l'aide à la célèbre Sally et son Alliance de Terwik.

    Maintenant que les sorcières sont en nombre suffisant pour vaincre les inquisiteurs, Betty veut partir de nouveau en guerre. Mais les nouvelles alliées prônent la prudence et préfèrent une préparation minutieuse du combat pour éprouver leurs forces.

    Tituba, quant à elle, a plus d'un tour dans son sac. Grâce à un ensorcellement complexe issu de la magie noire, elle s'en prend à trois sorcières et les transforme en esclaves. Les sorcières de Terwik, qui pensaient que cette magie avait disparu avec son créateur, Bajano, ne peuvent rien contre un tel pouvoir. Seul un vrai Chapardeur peut s'y mesurer... Quel sort attend la communauté des sorcières de Salem ?

  • En 1702, près de Port-Royal, en Nouvelle-Écosse, naît l'Acadien Joseph Broussard. Il assistera au fil des ans aux humiliations subies par sa famille et ses amis sous la domination anglaise. Toute sa vie ne sera bientôt plus que révolte et actes de résistance contre les Anglais.
    En 1730, sa famille déménage au Nouveau-Brunswick, dans un paisible village acadien nommé Beausoleil. Mais Joseph reprend du service. À la tête d'une armée improvisée d'Acadiens et d'Autochtones, il repart en
    guerre contre les Anglais aussi bien en Nouvelle-Écosse qu'en Nouvelle-Angleterre. Il finira par être fait prisonnier, puis exilé en Louisiane où il mourra en 1765.

  • La bataille finale se met en place. Les deux camps se préparent avec acharnement. Ed, l'ami d'Ezra et espion chez les inquisiteurs, aura un rôle important à jouer dans l'issue du combat. Chez l'ennemi, quelqu'un le surveille et le soupçonne déjà.

    Lors d'une escarmouche menée par quelques habitants de la clairière, Ezra est gravement blessée par Tituba. Un poison puissant l'empêche de se réveiller et les sorcières de Terwik font tout ce qu'elles peuvent pour le soigner. Abattues, Abigail et Betty craignent de perdre leur ami.

    Un article du Cambridge Gazette leur parvient et sème l'émoi parmi les sorcières de Salem. Leur irréductible village sera la cible de tous les inquisiteurs de la région qui arriveront pour prêter main-forte à Patton. L'espoir renaît quand toutes les sorcières du pays leur envoient des messages de soutien. Plus décidées que jamais, la Confrérie de la Clairière et l'Alliance de Terwik se préparent au conflit. Mais dans toute cette agitation, Sam disparaît soudain...

empty