• Impact

    Olivier Norek

    Par le lauréat du Prix Maison de la presse, Grand prix des lectrices de Elle - policier, Prix Le Point du polar européen
    Face au mal qui se propage
    et qui a tué sa fille
    Pour les millions de victimes passées
    et les millions de victimes à venir
    Virgil Solal entre en guerre,
    seul, contre des géants.

  • De 800 à 1100, les Vikings, venus du Nord, sèment la terreur dans de nombreuses villes européennes. Ils pillent, s'emparent des trésors des églises et des monastères, enlèvent des habitants qu'ils rançonnent ou vendent comme esclaves.
    Mais on ignore souvent que ces marchands exceptionnels ont ouvert de nouvelles voies commerciales entre le Nord, Bagdad et Byzance. Ils se sont installés en Russie, dans les îles Britanniques, en Irlande, en Islande et au Groenland. Ils ont développé une poésie raffinée, vantant les prouesses des guerriers et les aventures des dieux. Les Vikings ne constituaient pourtant pas un peuple. Il n'était pas nécessaire qu'un sang scandinave coulât dans les veines du guerrier pour qu'il soit reconnu comme Viking.
    L'auteur utilise les plus récentes découvertes archéologiques et les récits des ambassadeurs arabes pour raconter le quotidien des paysans comme des seigneurs de guerre - un monde où règnent magie et fantômes. Loin des barbares sanguinaires souvent décrits, les Vikings ont ainsi été des acteurs économiques de premier plan de la nouvelle Europe, avant de disparaître avec l'évangélisation de la Scandinavie et la création des royaumes de Norvège, de Suède et du Danemark.

  • Voici le récit en détail du braquage, par Jan-Erik Olsson, de la Kreditbank en Suède, en 1973, fait divers à l'origine de la notion de "syndrome de Stockholm", syndrome d'identification à l'agresseur, voire d'affection vis-à-vis de son ravisseur. Mitraillette en main, Olsson, qui vient tout juste de s'évader de prison, retient sous la menace quatre employés, trois jeunes femmes et un homme. Plein d'aplomb, Olsson va jusqu'à obtenir de la police que celle-ci fasse sortir de prison son complice, un braqueur patenté, Clark Olofsson. Criminels et otages se replient dans la salle des coffres, confinement qui dure plusieurs jours. Peu à peu, les otages développent un sentiment d'empathie très fort pour leurs geôliers et, à l'inverse, une hostilité grandissante pour la police...

    Journaliste et auteur de plusieurs ouvrages - Early Tales of the Atomic Age, The Man in the Thick Lead Suit, From Hiroshima to the Moon, A Summer's Duckling,An Inquiry Into Enoughness ou encore Patriotism without Flags -, Daniel Lang (1913-1981) a collaboré durant quarante années au New Yorker, pour lequel il a notamment été correspondant de guerre. En 2018, a paru aux éditions Allia Incident sur la colline 192, reportage qui a inspiré Brian de Palma pour son film Outrages.

  • L'affaire paraissait insoluble à l'époque : une riche héritière et son fils kidnappés en Écosse, une remise de rançon catastrophique aboutissant à la mort de la femme et à la disparition de l'enfant. Malgré l'indice découvert vingt-cinq ans plus tard, Karen Pirie, l'experte en cold cases en charge du dossier, a donc peu d'espoirs de résoudre la célèbre énigme.
    Une autre affaire classée occupe déjà l'esprit de la détective : en 1984, au plus fort de la grève des mineurs qui divisait le Royaume-Uni, un gréviste avait disparu sans laisser de traces, abandonnant les siens. Mais de nouveaux éléments suggèrent qu'il ne s'agissait pas d'une simple désertion. À mesure que les enquêtes avancent, Karen va de révélation en révélation et s'enfonce toujours plus loin dans les labyrinthes du mystère...
    La reine incontestée du thriller psychologique joue avec nos nerfs dans un suspense démoniaque.

  • Elvis agresse John Wayne lors d'un concours de sosies. Un directeur de télé est kidnappé par des baltringues. Yann Gray enquête au milieu d'une ratatouille de grosses légumes factices tandis que la PJ quitte son légendaire quai des Orfèvres. Avec Valentine et son fils Robin, qui vivent de l'autre côté de la trappe. Sans oublier Mamounette et sa dernière lubie cruciverbiste. Autant dire que cette histoire n'a rien de banal, et qu'il ne sera pas facile de démêler le vrai du faux, l'authentique de la posture. Yves Hughes entraîne son lecteur dans une histoire admirablement rythmée, peuplée de personnages étonnamment attachants et diablement originaux, et le tient en haleine jusqu'au dénouement final.

    Yves Hughes, lecteur chez plusieurs éditeurs, écrivait régulièrement pour la télévision et la radio, notamment des scénarios policiers. Il est l'auteur de romans pour adultes ainsi que de romans jeunesse. Il meurt en juin 2020, à l'âge de 60 ans, après avoir transmis aux éditions de l'Aube les trois manuscrits devant constituer une trilogie, démarrant avec "Pâle copycat".

  • Le dandy-détective Friedrich von Allmen est expert dans la recherche d'oeuvres d'art volées. Sa dernière enquête lui a permis de retrouver une toile de la série des Dahlias peints par Henri Fantin-Latour. Mais Allmen sait qu'il doit son succès à l'aide précieuse de Carlos, son fidèle serviteur-associé, et de Maria, l'amie de ce dernier qui joue désormais un rôle de premier plan. Aussi décide-t-il de voler immédiatement à son secours lorsqu'il apprend qu'elle a été enlevée et qu'une rançon est exigée... « L'énigme se résout entre limousines et 5-étoiles. [...] Suter écrit avec un sourire en coin, une moue jamais dupe. Il aime que ses lecteurs soient aussi malins que lui. Délicieuse impression d'être complices, d'appartenir au même club. [...] Le style de Suter est à la fois subtil, nonchalant et cruel. » (Éric Neuhoff, Le Figaro)

  • Un même jour à travers le monde, sept hommes et femmes, (capitaines d'industries, chefs d'entreprises, magnats de la presse...), tous et toutes figures de proue du capitalisme le plus vorace sont enlevés simultanément.
    Une action concertée revendiquée par un groupuscule anarcho-écolo décidé à juger ces "malfaisants" sur Internet.
    Chef d'accusation : crime économique et écologique contre l'humanité.Composition du jury potentiel : 7 milliards d'êtres humains.
    Il faudra tout le talent du commissaire El Gordete pour mener le combat, depuis l'Espagne, contre ces terroristes 2.0 et tenter de sauver les otages.

    Beaucoup d'action, de réflexion et un sacré suspense !

    Le commissaire El Gordete, policier espagnol, amateur de bonne chère et de whiskies rares est un enquêteur un brin anar et humaniste qui n'est pas sans rappeler le héros de Donna Léon, le commissaire Brunetti ou le commissaire Montalbano d'Andrea Camilleri.
    Des thèmes on ne peut plus d'actualité: le capitalisme débridé, la sauvegarde de la planète, l'irruption d'Internet dans notre vie quotidienne, le terrorisme, la radicalité.
    Un cadre planétaire : l'Espagne, et les pays d'origine des otages.

    Dépaysement garanti.

  • Le sable sera leur linceul...Des vallées afghanes au Sahel, les prises d'otages enrichissent chefs de guerre et émirs djihadistes. Tiago Solan, tireur d'élite vétéran, est engagé comme mercenaire par la séduisante et impétueuse Ophelia Conti. Cette jeune et fortunée veuve italienne lui confie une mission audacieuse et périlleuse : s'emparer d'une rançon de plusieurs millions d'euros destinée à de dangereux terroristes, au coeur du désert libyen. Son véritable but : se venger des meurtriers de son mari... En la mémoire d'un époux, au nom d'un frère d'armes, Ophelia et Tiago ont chacun leurs raisons de faire payer les bénéficiaires de ce business juteux et sanglant.Après le western australien Down Under, Nathalie Sergeef et Fabio Pezzi nous plongent dans un thriller géopolitique tendu et bourré d'adrénaline, porté par un héros charismatique dans la plus pure tradition de la BD d'aventure contemporaine.

  • Le sable sera leur linceul...Des vallées afghanes au Sahel, les prises d'otages enrichissent chefs de guerre et émirs djihadistes. Tiago Solan, tireur d'élite vétéran, est engagé comme mercenaire par la séduisante et impétueuse Ophelia Conti. Cette jeune et fortunée veuve italienne lui confie une mission audacieuse et périlleuse : s'emparer d'une rançon de plusieurs millions d'euros destinée à de dangereux terroristes, au coeur du désert libyen. Son véritable but : se venger des meurtriers de son mari... En la mémoire d'un époux, au nom d'un frère d'armes, Ophelia et Tiago ont chacun leurs raisons de faire payer les bénéficiaires de ce business juteux et sanglant.Découvrez la fin du premier cycle d'un thriller géopolitique tendu et bourré d'adrénaline, porté par un héros charismatique dans la plus pure tradition de la BD d'aventure contemporaine.

  • No problemo répète sans cesse José. C'est un plan simple, un coup facile ! promet-il à son comparse, un délinquant sans envergure. Ce que la tête pensante de ce duo tait, c'est que la demeure de l'écrivain qu'ils s'apprêtent à rançonner est celle dans laquelle il a passé son enfance. Les souvenirs de ces années d'enfer, vont troubler le bon déroulement d'un saucissonnage qui démarrait si bien ! La cavale qui en découle s'annonce pour le moins chaotique et catastrophique.
    De jeunes truands, des victimes pas toujours innocentes, des forces de l'ordre sur le fil du rasoir, des lieux pas si sûrs qu'on le souhaiterait... voilà les principaux ingrédients de cette aventure saisissante. C'est criant de vérité. Rien d'étonnant, l'auteur a passé plus de trente ans dans la police !

  • Suspense garanti avec l'histoire des évasions les plus spectaculaires dans un format poche !
    Marie Stuart, Catherine de Médicis, Casanova, le futur Napoléon III, Michel Vaujour... Jean-Baptiste Rendu nous offre ici le récit d'évasions ayant réellement eu lieu, faisant par la même occasion ressortir en arrière-plan le contexte historique ou politique mais aussi les conditions carcérales ou les lois de la guerre à un moment donné de l'histoire. Il met également en lumière la personnalité exceptionnelle d'individus qui, emprisonnés pour des motifs légitimes ou injustes, pour des raisons sérieuses ou futiles, ont su faire preuve de courage, d'ingéniosité, de force et de résistance physique.
    Spectaculaires, pittoresques, riches en rebondissements et en suspens, ces grandes évasions, dont la réussite fait intervenir la chance ou le hasard, vous laisseront coi !

  • Henry Aragon fit paraître, en 1928, cette étude imposante qui relate un horrible fait divers qui, sous Louis-Philippe, défraya la chronique judiciaire : l'affaire des Trabucayres. Les Trabucayres (en catalan : porteur de tromblon) en question étaient une bande de jeunes détrousseurs de diligence qui opéraient entre Espagne et Roussillon. Non contents de piller et maltraiter, ils rançonnent certains voyageurs qu'ils enlèvent et retiennent en captivité dans les grottes des montagnes. Ici, l'affaire tourne mal : la famille ne peut réunir la rançon exigée : en représailles, on coupe les oreilles du malheureux kidnappé, puis on le larde de coups de poignard et on finit par l'égorger... La bande des trabucayres est finalement arrêtée et ses principaux meneurs condamnés à mort en 1846. C'est à l'intégralité du procès que l'on assiste dans cette minutieuse relation qu'en fait l'auteur (dont l'oncle, Victor Aragon, avait été le président de la cour dans cette même affaire). Un ouvrage documentaire rare pour une affaire extraordinaire, sur fond de guerres carlistes en Espagne, qui contribuera largement à la légende des Trabucayres sur les deux versants des Pyrénées catalanes.
    Henry Aragon (né en 1861), membre de la Société française d'archéologie, fut un historien prolixe qui, de 1914 à 1930, publia de très nombreuses études historiques et archéologiques, tout particulièrement sur le Roussillon.

  • Décidément dans les enquêtes dAl Dorsey Le détective de Tahiti, il y a toujours « gorgone sous corail » !
    Après ladaptation en série TV, les enquêtes de notre détective préféré se poursuivent de plus belle, toujours accompagné de la belle Lyao-Ly, de la charismatique « mamie Gyani » et de Sando, son éternel ami.
    Une lettre anonyme, une demande de rançon, une menace denlèvement, une disparition, de petits larcins et le monde des vivants qui entoure Al Dorsey commence à se fissurer dangereusement.
    Rire de la mort ce nest pas bien mais elle se rit bien de nous !

  • J. J. Norton, un riche industriel victime de chantage de la part d'un ancien gangster devenu patron de cabaret, fait appel à Teddy WALTON pour l'aider à mettre un terme aux menaces.
    N'étant pas parvenu à convaincre le maître chanteur de ficher la paix à son client, Teddy WALTON décide d'abandonner la méthode douce et rosse le malfrat.
    Le lendemain, la fille de Norton est kidnappée et une forte rançon est réclamée au père...
    Mais la transaction se déroule de façon dramatique et tous ceux qui sont mêlés de près ou de loin à l'enlèvement vont apprendre à leurs dépens ce qu'est « la justice de Teddy WALTON »...

  • Avril. Eileen journaliste pour un magazine féminin, et son fils Walter, étudiant en Archéologie, décident de partir en vacances ensemble.
    Le dépaysement de l'un et la passion de l'autre attirent de drôles d'oiseaux.

  • Depuis sa plus tendre enfance, Cassandre Ascari dissimule sa féminité afin d'intégrer la chevalerie au service de son protecteur Eugène d'Ambroise.
    Sous le prénom de Guillaume, sa première mission consiste à escorter une rançon dans le but de délivrer Frénégonde Bailly, retenue en otage par le vil Bryan du Loch.
    Au cours de son expédition, les péripéties se multiplient, tout comme les rencontres avec le mystérieux Jasper, personnage charismatique qui semble la suivre et, lui aussi, dissimuler un sombre secret.

  • Le détective Georges Garnier est embauché par le richissime Pierre Renard pour l'assister à la suite de l'enlèvement de sa fille.
    Le client accepte de payer la forte rançon pour récupérer son enfant et compte sur Jo et son acolyte Bernoux pour découvrir, a posteriori, qui est à l'origine du kidnapping.
    Mais tout ne se passe pas comme prévu lors de la remise de l'argent : le père est assommé, le magot s'est envolé, et la jeune femme demeure introuvable...

  • Le bébé d'un célèbre ténor disparaît lors d'une soirée donnée à l'hôtel de l'artiste.
    La justice soupçonne d'abord la nurse de l'enfant, puis l'ex-femme du chanteur.
    Mais Claude PRINCE, le détective radiesthésiste, rapidement, rentre dans la danse et son pendule lui indique, comme troisième suspect dans le kidnapping, une personne totalement inattendue...

  • « KatreCar » ou, tout simplement, « 4/4 », est une collection d'ouvrages composés de Quatre nouvelles policières de Quatre auteurs différents, offrant, chacune, un bon Quart d'heure de lecture.
    Quatre gros Quarts d'heure... donc, plus d'une heure de détente par livre, proposée par de grands noms de la littérature policière ainsi que par des auteurs confirmés dont le nom ne résonne désormais plus qu'aux oreilles des amateurs...

    1/4 : La rançon de Joseph MONTET
    2/4 : Coup double de Henry MUSNIK
    3/4 : L'assassinat de la rue Berthe de Rodolphe BRINGER
    4/4 : Sous le masque de René DUCHESNE

    À dévorer sans modération, les opus de la collection « KatreCar » sont parfaits pour combler divers moments de la vie quotidienne, aussi bien dans les transports en commun que dans une salle d'attente, mais aussi pour les petites fringales littéraires qui peuvent se déclencher à tout instant de la journée.

  • Il y avait trois mois que Mr Brown obsédait les collaborateurs de Teddy WALTON. Trois mois qu'il se moquait de la police, qu'il affolait les reporters, qu'il tuait, qu'il volait, trois mois enfin, qu'un matin, le cadavre sanglant de la petite Nora Field avait été trouvé sur les quais de l'East River.
    Lors du kidnapping de Nora Field, le bandit avait fait paraître dans un journal une annonce pour réclamer une rançon au père. Elle était signée « Mr Brown ».
    Après avoir touché l'argent, l'assassin avait purement et simplement supprimé la fillette.
    Fou de douleur, persuadé que la police officielle n'arrêterait jamais Mr Brown, Field s'était adressé à Teddy WALTON.
    Le détective s'apprête à mettre un terme à la carrière du criminel, car il sait où celui-ci va bientôt frapper...


  • LE CHIEN DE GARDE

    Un célèbre psychologue, le professeur Xavier TARVE, dont l'extraordinaire sagacité a déjà réussi à démêler plusieurs enquêtes judiciaires, reçoit la visite d'un jeune individu qui vient le consulter pour un drame mystérieux.
    Son oncle a été retrouvé au matin, dans le jardin, mort, des morsures sanglantes sur le cou. La touffe de poils noirs dans la main crispée de la victime ne laisse aucun doute sur l'assassin : le saint-bernard, chien de garde de la propriété. Mais le fait le plus étrange est que dans le même temps, une somme d'argent que le vieil homme conservait dans un placard a disparu...


    L'ACADÉMICIEN CAMBRIOLÉ

    L'hôtel de M. Marin, historien, membre de l'Académie française et collectionneur de bibelots, a été cambriolé pendant la nuit. Personne n'a rien entendu. On a constaté des traces d'effraction sur une fenêtre. Le valet de chambre a trouvé devant la porte de l'immeuble, un fragment d'une antique porcelaine, et quelqu'un a ramassé, dans une rue éloignée, le pied d'un des fauteuils enlevés. Or nul autre indice ne permet de suivre la piste des malfaiteurs.
    M. Marin s'adresse à Xavier TARVE, philosophe illustre, qui applique volontiers ses talents de psychologue et de logicien aux enquêtes policières. Sur ces entrefaites, un louche agent d'affaires, Prosper Pluvinard, se présente chez l'académicien avec une valise contenant plusieurs des objets volés. Les cambrioleurs, dit-il, l'envoient les lui revendre, pour la moitié de leur valeur...

  • Signé : alouette

    Pierre Véry

    Tout commence par une partie de colin-maillard. Noël, fils d'un magnat de la presse, a les yeux bandés par ses camarades, se heurte à un aveugle devant l'école. Noël se prend rapidement d'amitié pour cet étrange personnage et décide, avec ses copains, de lui offrir un chien. Les adolescents découvrent que l'homme a menti sur sa cécité, qui n'est qu'un des éléments de son déguisement. Et puis il y a les messages codés qui s'affichent à une fenêtre, au dessus de la bijouterie en face de l'école.Sont-ils destinés à ce prétendu aveugle ? Que manigance-t-il ? Les garçons pensent aux préparatifs d'un braquage et décident de mener l'enquête, ignorant que l'un d'entre eux est en danger.

empty