•    De nos jours, dans le Sud-Ouest. Malgré leurs caractères dissemblables, les jumelles Anne et Rose ont grandi en harmonie dans un foyer uni. Autant Anne est douce et rêveuse, autant Rose est audacieuse et vive. Elles ont vingt ans et sont étudiantes quand leurs parents meurent dans un accident de la route. Livrées à elles-mêmes, l'une et l'autre partent chacune de son côté mener sa vie. Rose se lance dans une quête effrénée de liberté et de plaisir tandis qu'Anne rencontre un compagnon et fonde une famille.
        En dépit des silences et des doutes, le lien entre les deux soeurs reste intact. Quand Anne comprend que Rose s'enfonce dans l'enfer de la drogue, elle entreprend de tout faire pour la sauver. Jusqu'à ce qu'elle découvre la raison de la dérive de Rose : un terrible secret, trop bien gardé...
    Auteur surdouée aux multiples facettes, traduite jusqu'en Russie, Marie-Bernadette Dupuy nous offre une nouvelle saga, haletante, pleine de péripéties et d'émotions, qui est aussi une extraordinaire leçon de vie et de courage.
     

  • Jeune et beau gabarier, Hugo, élevé par un père aimant mais taciturne, a toujours cru que sa mère était morte en le mettant au monde. Mais la réalité est tout autre. Lorsqu'il découvre la vérité, le jeune homme voit sa vie prendre un chemin qu'il était loin d'avoir soupçonné. Il va de mauvaises surprises en amères déceptions, se sent trahi à la fois par la personne la plus importante de sa vie et les ombres malveillantes du destin. Et son coeur tourneboulé l'empêche de voir que l'amour et le bonheur sont si près de lui qu'il n'a qu'à tendre la main pour les cueillir.

    Mais celle qui l'aime - et que lui ne voit pas - a la patience et la foi. Elle le sait: un jour, elle et lui, ces deux enfants du Pas du Loup, seront ensemble à jamais, comme les deux âmes soeurs qu'ils sont et ont toujours été.

  • Vie nouvelle

    Michaël Trahan

    Il est dans ce livre question d'entrer dans une image. Cette image est une vie, un théâtre coupé en deux. Au milieu, il y a une forêt et il y a la nuit. Il y a aussi une rivière et une salle de cinéma. Quelqu'un entre dans la chambre et s'installe devant le miroir pour lire un roman d'amour. Personne d'autre ne vient. Au matin, on ne sait plus très bien comment sortir. On le regrette. On doit dire la vérité. Peut-être est-il temps d'apprendre à vivre. L'idée est belle, et la beauté compte, mais on s'attache facilement à ce qui nous encercle. On cherche une histoire bleue comme le ciel et on écrit un poème interminable. Il faut aller jusqu'au bout. Le rideau est lourd, on n'y arrivera jamais. La douleur est lente. À la fin, un enfant apparaît. C'est mon fils. Il dort dans la clairière.

    Vie nouvelle est un livre d'éducation sentimentale. Je l'ai écrit comme on choisit une vie.

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage.

    Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • Hiscoutine, 1370

    Le bourreau Louis Ruest et sa jeune épouse Jehanne d'Augignac se sont installés dans leur existence de couple marié et s'efforcent, autant que possible, de s'y habituer. Si le partage de leur lit se fait aussi aisément que celui de leur toit, le partage d'idées et d'émois est pour sa part ainsi dire inexistant. Les communications de Louis s'en tiennent au strict minimum. Il s'absente des jours durant pour se vouer à toutes sortes de travaux. Et Jehanne, emprisonnée par son statut de maîtresse de maison, souffre en silence de cette incompréhension mutuelle, car elle aime son époux de tout son être, ne souhaitant que son bonheur qui est aussi le sien.

    Or, voilà qu'avec la période des nombreuses festivités hivernales survient une série d'événements dont le dessein semble être de mettre la solidité de leur union à rude épreuve. En outre, l'arrivée dans leur domaine d'une personne que nul n'attendait donne le signal au dévoilement d'aveux qui risquent de fissurer une cellule familiale déjà fragile.

    Louis s'instituera alors en juge de qui dépendra le sort des siens. Choisira-t-il l'option qu'il connaît si bien, soit celle de repousser leur amour, de les faire condamner, de leur donner la mort et, ainsi de se condamner lui-même au néant, ou sera-t-il prêt à pardonner, à naître vraiment, pour vivre enfin? La réponse viendra par l'aveu bouleversant d'un secret longuement gardé, dans lequel réside pour Louis un terrifiant remède possédant le pouvoir soit de le guérir soit de le tuer.

  • La dernière journée d'une vie peut-elle en révéler le sens ? En ce matin de printemps, Victor des Ulmières pressent sa mort, tandis qu'autour du domaine rôde Serge, son jeune protégé avec lequel il s'est battu au couteau la veille. L'imminence de la fin force Victor à une relecture lucide de sa vie, oscillant entre passé et présent. Lui revient sans cesse en mémoire sa famille trop pesante : une mère tôt disparue ; un père dont il n'a connu que le mépris ; une soeur, Aimée la bien nommée, véritable passion de sa vie ; Vivien, un frère cadet haï... Dans sa rumination intérieure, cet homme hanté par l'échec cherche à reconstruire sa vérité. Et c'est en l'étrange compagnie de jeunes danseurs et musiciens que Victor décide alors d'un événement qui lui donnera la possibilité de traverser déceptions et fantasmes, de faire l'expérience d'une joie fatale. De parachever ainsi sa vie " parfaite "...

  • Viquetor le coq est né dans une boutique d'animaux, quinze jours avant Pâques. Conquis par son chant remarquable, un fermier l'achète et Viquetor se retrouve à la ferme où il craque pour une ravissante poulette. Un matin, le jeune coq découvre avec fierté que sa compagne a pondu cinq oeufs. Mais ceux-ci disparaissent après que Viquetor ait laissé le nid sans surveillance. Une terrible erreur qu'il se promet de ne pas répéter. C'est très difficile toutefois de surveiller le nid jour et nuit. Heureusement, Viquetor trouve un moyen génial de transporter ses oeufs avec lui, bien à l'abri !


    Allô les sons propose des contes amusants qui préparent l'enfant à lire et à écrire. Dans Viquetor le coq, il découvre que la lettre « q » est toujours suivie d'un « u » sauf dans les mots « coq » et « cinq ». À mesure que l'histoire progresse, la répétition des graphies « q » et « qu » attire l'attention du jeune lecteur et lui fournit l'occasion de consolider la prononciation, la lecture et l'écriture du son « q ».

    La version numérique de l'album permet d'entendre les sons en cliquant sur les onomatopées présentes dans les illustrations.

  • Que sais-tu de l'amour ?

    P. E. Baudoi

    On se rencontre. On se plait. On veut se retrouver... Quoi de plus banal ?
    Dès lors, pourquoi veut-on écrire - ou veut-on lire - des "histoires d'amour" ? Pour connaître ce que d'autres ont vécu et comprendre enfin le sens de cette aventure peu ordinaire ? Pour la revivre en espérant s'y retrouver soi-même ?
    On n'oublie pas, quoi que l'on fasse... La souffrance imprègne les regrets, et l'on s'efforce de ressusciter les quelques instants de bonheur qui paraissent si lointains, si éphémères. Mais surtout on voudrait revivre, vraiment revivre tout ce passé, en effaçant ce que l'on a gâché. Stupidement détruit. Surtout la douleur de l'autre qui ne cesse de nous hanter.

  • Plutôt crever de chagrin que te laisser m'approcher. Mais je ne serai jamais trop loin, parce que je veux vous voir souffrir aussi. Vous l'avez bien cherché.
    Un matin, Nikkie trouve Amélie, sa meilleure amie, dans le lit de Scott, son amoureux. Folle de colère et de déception, Nikkie sent monter en elle des sentiments qui lui font peur... Elle veut faire payer les coupables! De son côté, Scott, qui aime toujours Nikkie, doit assumer les conséquences de ses actes. Quant à Amélie, elle subit le rejet, le mépris... Mais le temps passe, et Nikkie est partagée entre le désir de se venger et celui de tourner la page. Comment pourra-t-elle trouver la paix? Un besoin de vengeance, un roman où les passions se déchaînent, l'histoire d'un chagrin d'amour.

  • Satie est dévastée par un immense chagrin. Elle quitte le Québec pour fuir jusqu'en Norvège, en espérant s'éloigner de sa peine. D'Oslo à Bergen, de Bodø aux îles Lofoten, la jeune femme rencontre des personnages qui l'aideront à faire son deuil puis à renaître. Un psychiatre séduisant, un mystérieux vieillard borgne, une aubergiste accueillante, un couple gai en vacances, une femme brisée par un amour toxique; des rencontres initiées par le hasard et qui, pourtant, tisseront une toile de solidarité et d'amour autour de Satie.

    Tout au long de l'histoire, l'art et les paysages de Norvège font écho aux émotions vives ressenties par la jeune femme. Le tableau Le Cri, d'Edward Munch, les statues de Vigeland, la brume ainsi que les pics rocheux du Nord, acérés comme des crocs qui déchirent le ciel, sans oublier le maudit soleil qui vole les nuits d'été, dessinent la tempête intérieure de l'héroïne avant sa renaissance.

    Avec sa trame fluide, qui coule à un rythme lent, mais continu, Ne me tue pas si tu t'en vas est un roman sur le deuil, l'espoir et surtout la force de vivre; des thèmes universels abordés avec sensibilité et profondeur par une auteure prometteuse. Et si nous avions tous besoin de nous rappeler que par les failles entre la lumière...

  • Arianne et François sont mariés depuis cinq ans, quand un accident d'automobile rend ce dernier tétraplégique. Toute une épreuve pour cet homme à l'avenir brillant, fils d'un financier qui a bâti une immense fortune à force de bras et de travail. Assommée par les événements, Arianne perd le bébé qu'elle portait et tout espoir d'enfanter à nouveau. Mais avec courage, elle refoule sa détresse pour se consacrer aux soins de son mari, au point de s'oublier totalement. Or, il s'avère vite que la tâche est lourde, trop même...

    Au bout d'un an, Arianne se rend à l'évidence qu'elle ne peut plus y arriver seule et engage Ursule, une infirmière qu'elle a connue dans son enfance. Avec son aide, elle parvient à mener une existence normale et surtout, à reprendre goût à la vie. C'est là que survient l'impensable. Alors qu'elle gère un hôtel appartenant au trust qu'a fondé son beau-père, elle s'adjoint l'aide de William Rancourt, un comptable froid, réservé et taciturne.

    Or, au cours de leur étroite collaboration, elle se surprend peu à peu à l'apprécier, et même à ressentir des sentiments troubles en sa présence. William s'est introduit dans son coeur à son insu: mais est-ce de l'amour ou une simple attirance sexuelle? Tiraillée par mille sentiments contradictoires, la jeune femme devra se dépêtrer dans ce maelstrm émotif, alors que l'état de son mari se détériore inexorablement.

  • Delphine et Simon, mariés depuis plus de 20 ans, partent en voyage en France pour faire le point sur leur couple, après le départ de la maison de leur seul enfant. Butinant d'un site touristique à l'autre, ils font la rencontre de Philippe, un guide touristique fort compétent que Delphine trouve immédiatement séduisant. Les Québécois en viennent à faire la connaissance de sa femme Sonia, une bombe d'énergie et de bonne humeur. Or, la franche amitié qui les réunira tous les quatre ne pourra pas empêcher l'éclosion d'une incontrôlable passion amoureuse entre Philippe et Delphine. Cette dernière est à la fois grisée et effrayée par ce qui lui arrive. Après avoir longtemps revêtu une apparence de bienséance rigide qui ne correspond plus aujourd'hui à ce qu'elle est, l'insouciance perdue de sa jeunesse la rattrapera-t-elle et lui fera-t-elle redécouvrir la passion d'un premier amour d'adolescent?

    Ce cinquième roman de Chantale Côté chez JCL explore les problèmes de couple, les mensonges, les remords, l'abandon et surtout le véritable pardon, celui que l'on s'accorde soi-même.

  • Dès son jeune âge, Gervaise Lamoureux doit composer avec un handicap qui la différencie des autres. Pourtant, un optimisme sans fin l'anime, qui lui donne la force de tenir fermement les rênes de son bonheur.

    Plusieurs déceptions l'attendent... Mais à travers l'abandon, la haine et la mort, une étincelle de lumière surgit toujours pour lui montrer la voie à suivre.

    Tout au long de son parcours, une foi inébranlable la guide et les obstacles, loin de l'abattre, ne deviennent qu'une occasion de plus pour forger ce caractère qui lui vaut l'admiration de tous. Et son coeur, limpide comme une eau de source, reste grand ouvert à l'engagement, à l'amour et à la vie.

  • Over twenty years ago, Serge Girard knocked on the doors of Éditions JCL like many other authors, his manuscript in hand and heart filled with hope. This man from Jonquière claimed to have been aided by fifty or so spirits, guiding and inspiring him to finish this work of serious reflection.

    Could it be?
    The dead are silent. Very few have returned on Earth, in the flesh and blood, to tell us exactly what happens in the hereafter. Yet, since the beginning of time, numerous disembodied Spirits have confided in mediums who possess the innate gift to harness such fascinating testimonies.

    Serge Girard is one of these mediums, deliberately chosen by the Spirits as an intermediary through which to share their views with all on many aspects of human life on Earth. In addition, these beings from the hereafter have told with great accuracy who they were when they lived on Earth and what happened to them in the afterlife.

  • Nobody really knows who these men are- men in black dropped off by a helicopter on the outskirts of a small Afghan village; wading through swamps in Croatia, intent on killing a war criminal; who ensure the protection of a Canadian General in Rwanda; who subdue hostage takers in Peru; and who prove, on-site, the Serbian disarmament lies told by President Milosevic.

    DENIS MORISSET was part of the initial sixteen-member Joint Task Force 2 (JTF 2) unit from 1993-2001. His extensive and rigorous training and hardships will make more than one reader realize that his being alive today is nothing short of a miracle. Seven members of his unit have not lived to tell the tale.
    />
    Canada, for good reason, will never render justice to these anonymous combatants whose only medals of bravery are the numerous scars still visible on their bullet-proof vests.

    Unlike the British SAS and the United States' Delta Force, this special Canadian intervention unit was, according to David Rudd of the Canadian Institute of Strategic Studies, trained "to infiltrate into dangerous areas behind enemy lines, look for key targets and take them out. They don't go out to arrest people. They don't go out there to hand out food parcels. They go out to kill targets."

  • En moins de quatre années, Mélanie St-Germain a successivement perdu sa fille Naomy, décédée d'une méningite en 2001, fait une fausse couche et vu mourir sous ses yeux son fils Joshua d'un bête accident, deux ans plus tard. Elle déplore aussi la perte d'une amie proche. Un destin cruel pour cette toute jeune femme déjà hantée depuis son enfance par des problèmes physiques. Mais sa détermination et son amour pour les siens seront plus forts que tout et Mélanie comprendra qu'il ne sert à rien de s'acharner à changer les choses.

  • Quelle aventure!

    Une aventure colorée et trépidante de deux frères de nationalité française, arrivés au Québec à la fin de la décennie 1920. Ils y prendront racine, y trouveront épouses et y passeront leur vie. Une vie pleine de soubresauts intéressants et inattendus, qui apporteront le succès au premier et mériteront la pendaison au second.

  • Dans ce second tome d'une série, Le Maître des peines, qui en comptera trois, Louis Ruest, toujours exécuteur de la cité de Caen, découvre que sa vengeance contre son père, enfin assouvie, ne lui apporte pas la paix qu'il avait tant espérée. Au contraire, elle le laisse avec une impression de vide et une existence qui, selon lui, n'a plus aucun sens.

    Il est toutefois loin de se douter que son élan destructeur est sur le point d'avoir des répercussions qui se feront sentir jusqu'aux trônes de deux rois. Sa réputation a fait de lui un personnage diabolique digne des fables et il est devenu un instrument convoité des puissants. Ainsi, Louis est-il invité à la cour du roi de Navarre et promis à un brillant avenir pour un roturier, ce qui aura pour conséquence d'éveiller jalousies et intrigues de cour.

    Pourtant, celui qu'on appelle « monstre » demeure suffisamment humain pour susciter aussi l'amour, depuis celui d'une veuve de haut rang jusqu'à celui d'une servante. Mais c'est l'amour pur d'une enfant, Jehanne, qui est destiné à lui donner un nouveau jardin et à changer sa vie.

    Et c'est ainsi qu'en compagnie des personnages attachants d'une nouvelle famille, et après avoir tant côtoyé la mort, Louis entreprend sa lente remontée parmi les vivants.

  • Paris, 1340. À sept ans, Louis Ruest, fils unique de l'un des boulangers les plus estimés de cette ville florissante, travaille avec beaucoup d'acharnement afin de pouvoir réaliser sa plus grande ambition, celle de devenir à son tour l'un des meilleurs boulangers de sa profession. Tourmenté et assoiffé d'amour, s'il s'efforce de faire ses preuves en dépit de ses écarts de conduite, Louis est surtout désireux d'être apprécié par Firmin, son père, qui s'obstine malheureusement à ne voir en lui qu'un indigne successeur.

    Dans un Royaume de France pris en tenaille, au Nord par les débuts de la Guerre de cent ans, au Midi par des navires qui accostent silencieusement en amenant avec eux le bacille de la peste noire, qui s'apprête à provoquer la pire épidémie de l'histoire occidentale, c'est pourtant par l'oeuvre d'un seul homme, celle de son propre paternel, que la mort sans pitié se présente à Louis. Heureusement, un moine le sauvera in extremis et le ramènera au monastère de Saint-Germain-des-Prés afin d'y être soigné. Après une longue convalescence, le jeune homme prend d'abord goût à cet environnement serein et songe à prononcer ses voeux. Or, dans ces lieux pourtant paisibles, un désir sournois et implacable s'insinue lentement en lui, celui de retrouver son père et de lui faire payer chacun des coups que sa mère Adélie et lui ont reçus, chacun des mots cruels qu'il leur a lancés. Survivre et se venger devient alors la règle, et ce, même si pour retrouver son père, il devra renoncer à son âme. C'est ainsi qu'un destin hors du commun l'amènera à devenir l'un des exécuteurs les plus redoutés du Royaume, un redoutable fonctionnaire de la justice humaine.

  • Personne ne connaît réellement ces hommes en noir qu'un hélico vient de déposer aux abords d'un petit village d'Afghanistan. Et ces autres qui sortent d'un marais pour abattre un criminel de guerre en Croatie; qui assurent la garde protégée d'un général canadien au Rwanda; qui sévissent contre des preneurs d'otages au Pérou ou qui font mentir le président Milosevic, en faisant la preuve, sur place, du non-désarmement de la Serbie.

    DENIS MORISSET a fait partie des seize premiers membres de la Deuxième Force opérationnelle interarmées (FOI2 ou JTF2) de 1993 à 2001. Sa formation et son parcours stupéfiant en secoueront plus d'un et il tient du miracle qu'il soit encore là pour tout raconter. Sept de ses compagnons ne peuvent en faire autant.

    Plus encore et pour cause, le Canada ne rendra jamais hommage à ces combattants anonymes dont les vraies médailles de bravoure se résument aux nombreuses marques encore visibles sur leur veste pare-balles.

  • Dans la suite de La Boiteuse, nous retrouvons Gervaise et les siens, toujours bien établis sur la ferme de Télesphore. Avec les joies et les soucis qu'apporte la vie de famille, les rebondissements foisonnent.

    À travers ce tourbillon qui ne cesse de la bousculer, Gervaise résiste vaillamment. La tempête passée, malgré quelques égratignures, elle est encore solidement ancrée dans une terre fertile, prête à s'épanouir.

    Avec douceur, l'amour cogne à sa porte et la jeune femme doit apprendre à se laisser à nouveau envahir par ce sentiment qui transporte son coeur vers les plus hauts sommets.

  • La suite de Pure laine, pur coton se devait d'être écrite par Marthe Gagnon- Thibaudeau, ce qui fut fait en 1990.

    Perturbé par une rancune qu'il nourrit depuis l'enfance, un être traumatisé menace une famille où un bonheur retrouvé semble enfin installé à demeure. L'innocence d'un enfant saura-t-elle contrer l'ambition malsaine de ce traître sans scrupules qui n'hésite pas à sacrifier tous ceux qu'il croise sur sa route pour assouvir sa soif de vengeance?

    Un roman attendu qui raconte la vie québécoise contemporaine d'une façon des plus intéressantes.

    «Onésime se félicitait d'avoir eu la sagesse de se défaire de son emprise, d'avoir fui et refait sa vie. Il souriait au souvenir suave des heures passées à prêcher, à laisser sortir les éclats enfiévrés de son âme, devant ses disciples fidèles, qui buvaient ses paroles: on le vénérait, on l'adorait et il jouissait; son empire était petit, mais ses joies si grandes, si débordantes, si exaltantes!»

  • Anabelle, qui travaille à son compte en design d'intérieur tout en rêvant d'être photographe, est mariée avec Nicolas depuis quinze ans. Ils ont deux jeunes enfants. Malgré le fait qu'elle a pourtant la vie qu'elle avait souhaitée, elle n'est plus heureuse. Car, entre l'approche de la quarantaine, sa vie de mère, son travail et son rôle d'épouse, elle a oublié d'être une femme. Alors que des questions sur le bonheur, la passion, la perte de désir l'assaillent de toute part, elle trouve une lettre compromettante dans la valise de son mari, un pilote d'avion. Celle qui craint toujours de partir et de laisser ses enfants quittera alors le foyer sur un coup de tête avec sa meilleure amie, Katherine, pour un voyage de deux semaines en Italie. Là-bas, une passion inattendue viendra bouleverser sa vie lorsque Richard, un charmant romancier, la confrontera dans les peurs les plus profondes et les plus inavouées. Puis, viendra l'inévitable heure des choix...

    Est-ce possible que le destin puisse se mêler de notre vie lorsque nous sommes incapables de décider de la voie à suivre? S'il prenait les devants pour nous guider sur la bonne route, quand on reste trop longtemps sur place sans davantage évoluer? Car il est clair que rien n'est coulé dans le béton pour le reste de son existence.

empty