• 1917, à quelques kilomètres du front où s'affrontent Français et Allemands. C'est là que survivent Pierrot, 12 ans, et son grand-père, dans la ferme familiale. Grâce à sa chienne Miette, le jeune garçon trouve le courage et la force d'affronter la souffrance et la mort. L'amitié qui les lie est ce qu'il reste de plus précieux à Pierrot. Mais la guerre les sépare : Miette est réquisitionnée pour servir de chien-messager sur le front... Un roman d'amitié et d'aventures au coeur de la Première guerre mondiale !

  • Entre un passé idéalisé et un présent fugitif, ce livre suit la trajectoire erratique d'un déclin personnel. Paysages d'une fuite en Europe de l'Est, réminiscences d'un Chicoutimi natal et projections dans un dépaysement forcé par un face à face avec le père en soi ; le poète retrace les tribulations d'un « je » s'allégeant d'un fardeau atavique en nommant une mémoire où le poème puisse exister.
    Néo-lyrisme et littérature du terroir se conjuguent en une poésie narrative où, pour parvenir au chant, il faut défigurer les repères, profaner les symboles, soigner les liens filiaux et ainsi, soi-même, devenir père.

empty