• « La course à pied, au sens large du terme, contient tout ce que lHistoire contient dhistoires : de lère paléolithique à nos jours, elle incarne le drame humain, ses passions, ses conquêtes, ses victoires et ses défaites.Dun point de vue sportif, la course est un enfant sauvage, un mauvais élève, parce quelle ne répond à aucune règle, ne retient aucune leçon : la course se pratique quand on veut, où lon veut, avec ou sans matériel, seul ou à plusieurs. Elle ne salourdit daucune contrainte ; elle incarne la liberté de lhomme à chercher, dans sa douleur, dans sa vitesse, dans ses capacités physiques, morales et psychologiques, la force davancer, même sil sagit de revenir au point de départ. Car en course, lorsquon part sans se poser de question, il arrive souvent que lon trouve une réponse sur sa lancée. »

    Passionnée de course à pied elle avale elle-même une quarantaine de kilomètres par semaine , Cécile Coulon est romancière. Elle a publié une dizaine de romans, dont récemment, chez Viviane Hamy, Le Cur du Pélican (2015) et Trois saisons dorage (2017?; Prix des Libraires). Elle prépare actuellement une thèse sur les liens entre sport et littérature. Son prochain roman paraîtra en août 2019, chez L'Iconoclaste.

  • Depuis l'enfance, Bernd Heinrich court dans la nature et observe les animaux. Devenu un zoologiste reconnu, il rassemble tout ce que le règne animal lui a appris et se lance un défi impossible, gagner une course de 100 kilomètres. Mais pour lui, il n'y a rien d'impossible si l'on sait partir à la poursuite de son antilope, c'est-à-dire de ses rêves. Running the antilope, le best-seller de Bernd Heinrich, enfin traduit en français.
    Depuis son enfance dans les forêts du Nord de l'Allemagne jusqu'aux laboratoires des grandes universités américaines, Bernd Heinrich a étudié avec passion le règne animal. Pour le plaisir de la connaissance, pour l'amour de la nature... et pour la joie de la course.
    Car ces bêtes, petites ou grandes, à poil, à plume ou à élytres, ont toutes quelque chose à nous apprendre : les oiseaux migrateurs gèrent parfaitement leur nutrition avant leurs grands voyages ;
    le dromadaire est une mine d'astuces pour survivre à la chaleur ; la cicindèle a besoin de muscles chauds pour atteindre sa vitesse de pointe... Mais
    Homo sapiens a un petit truc en plus. Pour chasser l'antilope en l'épuisant à la course, nos lointains ancêtres ont appris à anticiper, à rêver même. Nous avons tous notre " antilope ", dit Bernd Heinrich, un but lointain, une proie qu'on rêve de faire nôtre. À 42 ans, il part à la poursuite de son antilope : il veut gagner une course d'endurance, le 100 kilomètres de Chicago.
    Bernd Heinrich détient toujours le record du monde de sa catégorie sur cette distance.
    Traduit de l'anglais par Jean-Philippe Lefief.
    Illustrations de Bernd Heinrich.

  • Entre humour et cynisme, Jacky Schwartzmann nous fait le récit de son immersion en Corée du Nord lors de sa participation à l'improbable marathon de Pyongyang.
    Rien n'était gagné. Il fallut franchir l'étape de la sélection, affronter les réactions - de l'éclat de rire à la quasi-hostilité -, puis se préparer à passer les frontières de la dernière dictature communiste à l'oeuvre... pour courir 42 kilomètres. Numéro de dossard : 1071.
    Dans son style imparable, alternant humour et cynisme, Jacky Schwartzmann cherche à comprendre ce qui pousse des individus venus du monde entier (les Américains mis à part) à participer à l'événement sportif le plus abracadabrant de la planète : le marathon de Pyongyang. Entre rêve fou, défi sportif et envie irraisonnée, il raconte un voyage durant lequel il fut aussi bien désorienté qu'émerveillé ou exaspéré, mais constamment surveillé, et allie émotion et curiosité pour nous proposer une immersion dans un pays fermé qui lui a ouvert ses portes... l'espace d'une course.
    Prix 2016 de la page 111 pour Mauvais Coûts (La Fosse aux ours)
    Prix Transfuge du meilleur espoir polar 2017 pour Demain c'est loin (Seuil)
    Prix du roman noir du festival de Beaune 2018 pour Demain c'est loin (Seuil)
    Prix Amila-Meckert 2018 pour Demain c'est loin (Seuil)

  • Lila s'envole pour Tokyo avec dans son sac une urne contenant les cendres de son frère Krimo qu'elle transporte clandestinement, bravant divers interdits. Si elle entreprend ce long voyage, c'est pour respecter les ultimes volontés de ce dernier, tué alors qu'il tentait d'échapper à la police, une nuit à Grigny. Mais Krimo n'était pas un délinquant, il essayait seulement d'aider leur aîné à tous les deux, Redouane, accusé d'avoir trempé dans une sale affaire de drogue et incarcéré depuis. Heureusement, dans son périple Lila peut compter sur les conseils d'Adel, qu'elle a rencontré à l'aéroport, un jeune génie aussi maladroit qu'attachant, par ailleurs grand spécialiste du Japon et de sa culture. Réussiront-ils à échapper à la mystérieuse silhouette qui les traque depuis leur départ de Paris ?

  • Le nombre de Français pratiquant le running dépasserait les huit millions de personnes. C'est une activité simple et très accessible, dont les bienfaits sur la santé et la condition physique sont évidents. Et pourtant cette activité très saine peut comporter des dangers. Le coureur, même lorsqu'il respecte les règles de bonnes pratiques, n'est jamais complètement à l'abri d'une entorse, d'un malaise, ou même d'une agression.Ce manuel pose donc les bonnes bases pour sécuriser le coureur, et l'initie par ailleurs aux gestes de premiers secours qui lui permettront de gérer efficacement l'accident.

  • Ce livre numérique est disponible au format ePub à maquette fixe, pour une lecture optimisée sur tablette.

    De A comme Ampoule à Z comme Zátopek, en passant par B comme Banane ou Bière, C comme Courbature, E comme Endorphine, F comme Fréquence cardiaque, M comme Marathon, R comme Régime ou Rocky, S comme Sexe, T comme Trail...
    Ce premier Dico du running rassemble tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la course à pied.
    Il raconte aussi les destins méconnus de ceux qui ont fait l'histoire de cette discipline : Steve Prefontaine, le James Dean du running, Kathrine Switzer, la première femme à courir le marathon de Boston...
    Pour les débutants comme les confirmés, un dictionnaire aussi indispensable qu'une paire de running.


  • Plus d'excuses pour ne pas enfiler vos chaussures de running dès maintenant !

    Les expertes Nadia Atiki et Anne-Lize Duval ont réuni leur savoir-faire dans ce guide très pratique, véritable allié de vos meilleures sessions de running. Vous

  • Cade's dad thinks triathlons are for wimps. He doesn't think it's a real sport and wishes Cade would play football instead, like his older brother, Trent. So Cade trains in secret and qualifies to compete in the provincial championship in Sylvan Lake. The night before the event, Cade's coach suddenly can't go, and Cade is forced to ask his dad for a ride there. He only agrees because Trent has a football game nearby. The road trip takes a nasty turn when his dad swerves to avoid a deer and their car hurtles into an ice-cold river. It's up to Cade to use his skills to save his entire family.

  • Addy has worn hearing aids for as long as she can remember. Her mother tells her this makes her special, but now that Addy's in grade six, she wants to be special for what she's done. When Addy joins the school running club to keep her best friend, Lucy, company, she discovers she is a gifted runner. Lucy isn't, which is problematic. Further troubles surface when Addy gets paired on a school project with Sierra, a smart, self-assured new classmate who wears a cochlear implant. Addy is surprised to discover hearing loss is all they have in common—and a shared disability is not enough of a foundation for a friendship. True friends support each other, even if they have different passions and dreams. More importantly, Addy comes to understand that she is defined by more than her hearing loss. She has the power to choose how people will see her, and she does.

  • When David's family moves from northern Ontario to Miami, Florida, it takes him less than a day to discover how out of place he is in his new neighborhood. He joins his school's track team, hoping to make new friends, but soon he is pulled into a school-wide web of secrecy and danger. And the one person who can help him keeps running away.

  • From the moment Simon Whitfield burst onto the world stage at the 2000 Sydney Summer Games as triathlon's first Olympic champion, his winning personality and stellar athletic abilities have inspired young people around the globe.
    In Simon Says Gold, Simon describes his personal journey to Olympic glory as he recounts not only that glorious day in Sydney, but also the anguish of failing to repeat as Olympic champion in Athens in 2004, and his dramatic comeback at the 2008 Beijing Games, when his exhilarating race to a silver medal enthralled millions of fans around the world. Simon's stories of the highs and lows of his running career will captivate readers young and old, but his real message-that the simple pursuit of excellence is its own reward-will also inspire and motivate. Not everyone can be an Olympian. Simon Whitfield believes that true greatness is in performing to the best of one's ability. The reward is in the effort, not the outcome.

  • Maddy doesn't find it easy adjusting to grade nine. The friendships and loyalties she took for granted in middle school are being challenged, and there's so much more competition on her track team now.
    When Maddy stumbles across a friend being bullied behind the school after a track practice, she suspects something nasty is going on. So when Coach announces one of the team members has been robbed, she realizes the two incidents must be connected. Everyone on the track and field team is under suspicion. How can the team function with so much uneasiness among its members? Maddy realizes the only way to bring the team together again is to make some changes.

  • When it comes to cross-country running, Jake does everything right. He eats all the right foods, trains like crazy and reads articles about running in his spare time. There's nothing easy about running, but the hardest part for Jake is that, at the end of the day, Spencer Solomon always wins first place. Determined to take the lead for once, Jake continues to push himself even more. His rigorous training schedule leaves no time for friends, family, pizza or joking around. When Jake is invited to join the Diamond Running Club, he thinks he's found an opportunity to train harder. Instead, with the help of his coach, Jake begins to rediscover what he used to love about running in the first place.

empty