• Lait et miel ; milk and honey

    Rupi Kaur

    • Éditions charleston
    • 21 Mars 2019

    « Le premier livre de Rupi Kaur, lait et miel, est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d'une honnêteté et d'une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d'une femme du XXIe siècle. » - Erin Spencer, Huffington Post US
    « L'écriture de Rupi Kaur dénote un talent artistique et une sagesse qu'on trouve chez les auteurs confirmés. » - Samira Sawlani, Media Diversified
    Auteure et artiste, Rupi Kaur vit à Toronto, au Canada. Elle a commencé à dessiner et à peindre à l'âge de 5 ans - un passe-temps hérité de sa mère. Immigrée indienne originaire du Pakistan, Rupi ne pouvait pas parler anglais avec les autres enfants à l'école. D'où son sentiment de solitude. Mais dès qu'elle a appris la langue, les livres sont devenus ses meilleurs amis. Elle a dessiné jusqu'à l'âge de 17 ans, puis s'est tournée davantage vers sa passion pour l'écriture et la mise en scène de son écriture, notamment à travers des lectures aux quatre coins du Canada.
    En novembre 2014, elle publiait à compte d'auteur son premier recueil de poésie, Milk and Honey. Rupi cherche avant tout à s'exprimer, que ce soit par la poésie ou d'autres moyens d'expression comme l'illustration, le design, la photographie, la vidéographie et la réalisation.
    Mais quoi qu'elle fasse, ses sujets de prédilection sont la féminité, l'amour, la perte, le traumatisme et la guérison.

  • Le banquet

    Platon

    • Flammarion
    • 11 Mai 2016

    Ils sont allongés sur des lits et parlent de l'Amour et de la Beauté. Leurs discours se succèdent, parfois se répondent : car il y a plusieurs Amours et plusieurs manières de désirer le Beau. À ces hommes vivant en un temps et un lieu où l'éducation des garçons est indissociable de la sexualité qui règle les rapports du maître et du disciple, une étrangère, Diotime, oppose un modèle féminin de la procréation du savoir. À travers elle, Socrate dessine les étapes de l'apprentissage du philosophe capable de se détacher du monde sensible pour devenir l'« amant » par excellence qui guide l'« aimé » dans sa quête du Vrai et du Beau.
    Par-delà les interprétations prudentes du Banquet que nous a léguées la tradition philosophique, cette traduction invite à une lecture renouvelée du dialogue : un Banquet parfois extravagant, à l'image de son objet, d'une richesse stylistique exubérante, souvent cru dans son langage, foisonnant enfin dans sa recherche du bonheur véritable.

  • Refus global

    Paul-Emile Borduas

    • Editions allia
    • 3 Février 2022

    6 août 1948, un vent de révolte gronde chez les artistes. Naît ce manifeste, nécessaire pour une époque qui en réclame à grands cris.

    A l'heure du repli sur soi et sur des valeurs conservatrices, son appel est vital, organique. La charge contre la chrétienté n'est en fait qu'un prétexte pour brocarder toutes les institutions qui entravent la liberté de chacune et chacun. Assoiffé de désir P.-E. Borduas saisit au ventre et remue les instincts les plus profonds. C'est le refus de la lourdeur ambiante qui vient brider nos actions et nos pensées. Contre la raison, la passion ouvrira un destin des plus vivants, dans l'excès et la joie. La mesquinerie, les gagne-petit individualistes n'ont plus droit de cité. Seuls siégeront l'allégresse et la fraternité.

    Peintre, sculpteur et professeur, le Canadien Paul-Émile Borduas (1905-1960) a exercé une influence durable au Québec et au Canada avec la parution en 1948 de son manifeste Refus global. Cette publication à 400 exemplaires vaut à Borduas un tollé dans la presse et d'être démis de ses fonctions d'enseignant... Il s'exile quelques années plus tard à New York puis à Paris, où il meurt des suites d'une crise cardiaque.

  • Oyana

    Eric Plamondon

    • Quidam editeur
    • 7 Mars 2019

    « S'il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d'expliquer sa vie. »

    Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu'à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu'où les mots la mèneront, elle écrit à l'homme de sa vie pour tenter de s'expliquer et qu'il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d'autres. Elle n'a que deux certitudes : elle s'appelle Oyana et l'ETA n'existe plus.

    Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l'université Laval et la littérature à l'UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie «1984» : Hongrie-Hollywood Express, Mayonnaise, et Pomme S, publiée en France aux éditions Phébus. Il a fait paraître la novella Ristigouche (2013) et son dernier roman, Taqawan, est paru en France en janvier 2018.

  • Dernier recours

    Susan Sontag

    • Christian bourgois
    • 14 Avril 2022

    Dalton Harron, surnommé « Diddy », 33 ans, divorcé, cadre d'entreprise irascible, perd son sang-froid. Un soir, à la suite du retard de son train de banlieue, il tue dans un accès de rage l'employé qui essayait de dégager les voies, avant de remonter à bord sans que personne ne le remarque. Il passe le reste de l'histoire dans un nuage existentiel de culpabilité et de pensées profondes ; à moins que rien de tout cela ne soit arrivé et que ce que nous observions vraiment soit l'expérience d'une rupture totale entre la réalité et notre narrateur. À bord du train, Diddy se confesse à une jeune femme aveugle, Hester. Ces deux êtres, chacun dans sa nuit, vont tenter de vivre ensemble dans le dédale de New York.
    Susan Sontag livre un roman fascinant sur la définition glissante de la « vérité », mais aussi sur l'absurdité de l'existence et sur la folie.

  • Titus n'aimait pas Bérénice

    Nathalie Azoulai

    • P.o.l
    • 20 Août 2015

    Titus n'aimait pas Bérénice alors que Bérénice pensait qu'il l'aimait.
    Titus n'aimait pas Bérénice alors que tout le monde a toujours pensé qu'il n'avait pas le choix et qu'il la quittait contre sa propre volonté.

    Titus est empereur de Rome, Bérénice, reine de Palestine. Ils vivent et s'aiment au Ier siècle après Jésus-Christ. Racine, entre autres, raconte leur histoire au XVIIe siècle. Mais cette histoire est actuelle : Titus quitte Bérénice dans un café.

    Dans les jours qui suivent, Bérénice décide de revenir à la source, de lire tout Racine, de chercher à comprendre ce qu'il a été, un janséniste, un bourgeois, un courtisan. Comment un homme comme lui a-t-il pu écrire une histoire comme ça ? Entre Port-Royal et Versailles, Racine devient le partenaire d'une convalescence où affleure la seule vérité qui vaille : si Titus la quitte, c'est qu'il ne l'aime pas comme elle l'aime. Mais c'est très long et très compliqué d'en arriver à une conclusion aussi simple.

  • Faire l'amour

    Jean-Philippe Toussaint

    • Minuit
    • 5 Septembre 2013

    « J'avais fait remplir un flacon d'acide chlorhydrique, et je le gardais sur moi en permanence, avec l'idée de le jeter un jour à la gueule de quelqu'un. Il me suffirait d'ouvrir le flacon, un flacon transparent qui avait contenu auparavant de l'eau oxygénée, de viser les yeux et de m'enfuir. Je me sentais curieusement apaisé depuis que je m'étais procuré ce flacon de liquide ambré et corrosif, qui pimentait mes heures et acérait mes pensées. Mais Marie se demandait, avec une inquiétude peut-être justifiée, si ce n'était pas dans mes yeux à moi, dans mon propre regard, que cet acide finirait. Ou dans sa gueule à elle, dans son visage en pleurs depuis tant de semaines. Non, je ne crois pas, lui disais-je avec un gentil sourire de dénégation. Non, je ne crois pas, Marie, et, de la main, sans la quitter des yeux, je caressais doucement la courbe évasée du flacon de verre dans la poche de ma veste ». J.-P.T.

    « Faire l'amour » inaugure en 2002 le « Cycle de Marie », qui mettra onze ans à se conclure. Il sera suivi de « Fuir » (prix Médicis, 2005), « La Vérité sur Marie » (prix Décembre, 2009) et « Nue » (2013). Les quatre romans seront rassemblés dans « M.M.M.M. » (Éditions de Minuit, 2017), initiales de l'insaisissable et fascinante héroïne, Marie Madeleine Marguerite de Montalte. Jean-Philippe Toussaint raconte une histoire d'amour vénéneuse entre cette créatrice de mode et le narrateur, et analyse très finement, de rupture en réconciliation, de l'île d'Elbe à Tokyo, la passion amoureuse.

  • Laissez-moi

    Marcelle Sauvageot

    • J'ai lu
    • 19 Janvier 2022

    Dans un sanatorium, en exil hors de la vie, une jeune femme reçoit une lettre de l'homme qu'elle aime : « Je me marie... notre amitié demeure... ». Lucide, sobre, précis, le livre est sa réponse. Avec un esprit et une sensibilité à vif, aiguisés par la maladie, les insomnies et la proximité de la mort, l'auteure analyse ce qu'a été leur histoire. Se dessine alors le portrait d'une femme sensible, sincère, volontaire et d'une rare exigence qui, au plus fort de la passion, aura su obstinément préserver « un petit coin qui ne vibre pas », qui regarde, analyse, mesure et juge.

    « "Je me marie... Notre amitié demeure..."
    Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je suis restée tout à fait immobile et la chambre a tourné autour de moi. Dans mon côté, là où j'ai mal, peut-être un peu plus bas, j'ai cru qu'on coupait la chair lentement avec un couteau très tranchant. La valeur de toute chose a été brusquement transformée. »
    M.S.

  • Comment vivre une relation amoureuse sereine et s'épanouir en couple quand on est une personne hypersensible ou " atypique " (30% des Français) ? Dans cet ouvrage pratique qui répond aux enjeux des amours atypiques, toutes les clés pour comprendre son potentiel sensible, des exercices pour mieux se connaître et mieux s'aimer, et des conseils pour construire une relation solide.Vais-je encore souffrir ? Cette personne est-elle faite pour moi ? Suis-je à la hauteur de son amour ? Vais-je pouvoir créer le couple que je désire ? Cette personne m'aime-t-elle vraiment pour ce que je suis ? N'en fais-je pas trop ? Et si je la faisais fuir ?
    Parce que leur cerveau fonctionne différemment des personnes dites " normales ", qu'elles avancent en amour guidées par leur coeur, qu'elles sont douées d'une empathie exacerbée et d'une grande réactivité émotionnelle, les personnes hypersensibles - ainsi que les neuro-atypiques (autistes, TDAH...) - vivent leurs relations amoureuses différemment, a fortiori quand deux personnes atypiques se découvrent une passion dévorante. L'amour à haut potentiel émotionnel est toujours plus intense, plus riche, mais aussi plus difficile.
    Alors, comment faire couple au quotidien et vivre un amour épanoui ? En s'appuyant sur les dernières études en neurosciences, Elodie Crépel, thérapeute et médiatrice familiale, tente de répondre aux problématiques propres à la relation amoureuse chez les personnes hypersensibles et atypiques. La rencontre, la vie quotidienne, la complicité, la sexualité, les épreuves du quotidien, la rupture ou encore le célibat... : elle livre des conseils et des outils pratiques pour les aider à appréhender leur singularité, bien définir leurs besoins et leurs limites, à mieux se comprendre pour se faire comprendre, et construire une relation pérenne.
    Parce qu'être sensible est un extraordinaire potentiel pour la vie de couple.Un décryptage des spécificités du couple hypersensible : comprendre les différentes atypies, et leurs besoins spécifiques (de connexion, d'authenticité, de liberté...)Un accompagnement ciblé à chaque étape de la relation pour fonder un amour durable, avec des retours d'expérience et des outils pratiques (les mathématiques du couple, la communication non violente...)Les clés pour surmonter les difficultés : faire face aux relations toxiques, gérer un conflit, vivre une rupture...

  • Retour à Cedar Cove t.5 ; de si beaux lendemains Nouv.

    Retour à Cedar Cove t.5 ; de si beaux lendemains

    Debbie Macomber

    • Éditions charleston
    • 10 Mai 2022

    Alors que l'été approche, Jo Marie se retrouve seule à la Villa Rose. Peu après lui avoir déclaré son amour, Mark a dû une nouvelle fois quitter la ville pour une mystérieuse mission, et rien ne dit qu'il reviendra un jour.
    Heureusement, il y a toujours de l'animation à la maison d'hôtes ! Jo Marie se réjouit de l'arrivée d'Emily, qui doit rester tout l'été. Cette jeune institutrice a l'intention de s'installer dans la région pour débuter une nouvelle vie.
    De rencontres inattendues en retrouvailles poignantes, la magie de la Villa Rose opérera-t-elle encore une fois pour ces deux âmes en peine ?
    Dans la petite ville de Cedar Cove, Debbie Macomber nous offre une histoire empreinte d'amour, d'amitié et de nostalgie.
    Avec plus de 200 millions de livres vendus dans 23 langues, Debbie Macomber est l'une des romancières les plus populaires du monde. Elle a reçu de nombreux prix, dont le prestigieux RITA et le RT Book Reviews Awards.
    Les précédents tomes de sa série Retour à Cedar Cove sont tous parus aux éditions Charleston.

  • Le bonheur pour les débutants Nouv.

    Le bonheur pour les débutants

    Katherine Center

    • Hauteville
    • 18 Mai 2022

    Parfois, la seule chance de se retrouver, c'est de se perdre complètement.

    Helen, 32 ans, fraîchement divorcée, semble incapable de rebondir. Son petit frère a pourtant la solution pour éviter l'effondrement : un stage de survie en milieu hostile. Helen finit par céder et se retrouve en pleine nature, au fin fond du Wyoming. Au point où elle en est, se dit-elle, ça ne peut pas faire de mal.
    L'expérience s'avère encore plus désastreuse que tout ce qu'elle aurait pu imaginer. Entre le blizzard qui la surprend en plein été, les élans en rut et la meute féroce d'étudiantes en quête d'aventures, Helen est loin d'être au bout de ses surprises.
    D'autant plus que Jake, le meilleur ami de son petit frère, s'est inscrit en dernière minute pour le même stage, et qu'il ne rate pas une occasion de lui faire tourner la tête...
    « Un roman charmant sur une femme qui a besoin de s'échapper de sa vie afin de la reconstruire. Je n'en ai fait qu'une (délicieuse) bouchée. » - Sarah Pekkanen
    « Mon roman préféré de Katherine Center ! » - Jenny Lawson
    « Katherine Center démontre une fois de plus avec humour qu'il est possible de prendre un nouveau départ - et de trouver le véritable amour - en plein marasme émotionnel. » - Jillian Medoff

  • Vivre autrement

    ,

    • Editions de l'aube
    • 3 Juin 2021

    À quatre reprises, Claire Marin et Nicolas Truong ont échangé dans les pages du Monde. Ces rendez-vous ont donné lieu à une réflexion passionnante sur le sujet de prédilection de la philosophe - les ruptures, comme blessures qui modifient en profondeur notre identité. Dans quelle mesure vivons-nous une "époque de la rupture" ? Quel regard porte la philosophe sur les discours relatifs aux "vertus de l'échec" ? Pourquoi la rupture amoureuse apparaît-elle comme le paradigme de toutes les ruptures ? Être séparé, n'est-ce pas en définitive un résumé de la condition humaine ? La rupture reste-t-elle parfois une manière d'assumer son identité ? En quel sens est-ce que le confinement a été une rupture ? Comment remédier à la rupture de certains liens, du fait de la crise sanitaire ? Passionnant.

    Née en 1974, Claire Marin est philosophe et enseigne dans les classes préparatoires aux grandes écoles à Paris. Membre associée de l'Ecole normale supérieure, elle dirige le Séminaire international d'études sur le soin. Elle a notamment publié Rupture(s) (L'Observatoire, 2019).Nicolas Truong est journaliste,

  • La chair

    Rosa Montero

    • Métailié
    • 4 Juin 2020

    Soledad engage un gigolo pour l'accompagner à l'opéra et rendre jaloux l'amant qui l'a quittée. Mais à la sortie un événement inattendu et violent bouleverse la situation et marque le début d'une relation trouble, volcanique et peut-être dangereuse.
    Elle a 60 ans, le jeune homme en a 32.
    Soledad se rebelle contre le destin avec rage et désespoir, avec humour aussi, et le récit de son aventure se mêle aux histoires des écrivains maudits de l'exposition qu'elle prépare pour La Bibliothèque nationale.
    La Chair est un roman audacieux et plein de surprises, l'un des plus libres et personnels de l'auteur. Son intrigue touchante nous parle du passage du temps, de la peur de la mort, de l'échec et de l'espoir, du besoin d'aimer et de l'heureuse tyrannie du sexe, de la vie comme un épisode fugace au cours duquel il faut dévorer ou être dévoré. Le tout dans un style allègrement lucide, cruel et d'une ironie vivifiante.

    Une grande romancière raconte une séductrice impénitente aux prises avec les ravages du temps qui passe.

  • Journal

    Julie Delporte

    • Éditions pow pow
    • 24 Mars 2020

    « Depuis que tu es parti, je dessine tous les jours. » Témoignage à la première personne d'une rupture amoureuse et des mois qui suivent, Journal est le premier livre de Julie Delporte - qui a notamment signé Je vois des antennes partout et Moi aussi je voulais l'emporter aux Éditions Pow Pow. D'abord publié à L'Agrume en 2014, ce livre fondateur dans son oeuvre est désormais disponible chez Pow Pow, accompagnée d'une nouvelle note de l'autrice.

    « Presque dix ans sont passés depuis l'écriture de mon Journal. Je le relis
    comme s'il appartenait à une autre femme, à une jeune artiste que j'admire d'avoir le courage d'être si sincère. C'est l'année de sa première séparation d'adulte, et, surtout, de sa rencontre avec les crayons de couleur. Ce livre
    témoigne de la naissance de l'artiste que je suis aujourd'hui. Je souhaite qu'il vous donne à vous aussi l'envie d'écrire et de dessiner. »

  • L'ambiance n'a jamais été si tendue entre les BFF. Bien décidée à se racheter auprès de sa BFF, Émilie est prête à TOUT pour se faire pardonner. Et ce ne sont pas les idées qui manquent ! Malheureusement, la position de Charlotte est claire à ce sujet : jamais elle ne passera l'éponge ! Au fil des jours, Émilie devra donc composer avec une amie en colère, des déclarations d'amour et quelques malentendus embarrassants. Dans le coeur de Charlotte, la tempête gronde. Elle ne veut plus entendre parler d'Émilie. Elle refuse de parler à Sasha. Et surtout, elle a disparu des réseaux sociaux. Plus moyen d'entrer en contact avec elle, désormais. Jusqu'où ira-t-elle, pour faire comprendre à tous à quel point elle a été blessée ? L'amitié des BFF survivra-t-elle à ce tsunami d'émotions ? Parviendront-elles à réparer leurs coeurs brisés ?

  • Sous le signe des poissons

    Melissa Broder

    • Christian bourgois
    • 6 Mai 2021

    Rien ne va plus pour Lucy : alors que sa thèse sur Sappho est au point mort, elle vit une grande rupture amoureuse et touche le fond de la dépression. Pour l'aider à remonter la pente, sa soeur lui propose de garder sa maison de Los Angeles le temps d'un été, à deux conditions : s'occuper de Dominic (son chien diabétique) et prendre soin d'elle.
    Voici Lucy enrôlée dans un groupe de parole de femmes au bord de la crise de nerfs aussi drolatique que cruel, mais qui est loin de résoudre ses problèmes. Tout change un soir où Lucy rencontre en bord de mer un homme merveilleux - à bien des égards.
    Tour à tour hilarant, cru et émouvant, Sous le signe des Poissons fait voler en éclats les injonctions au bonheur et à la résilience. Avec une franchise qui n'aurait pas déplu au Philip Roth de Portnoy et son complexe, Melissa Broder nous offre un roman d'amour inoubliable, celui d'une femme combattant l'appel du vide.

  • Les immeubles de fer

    Adrien Blouet

    • Noir sur blanc
    • 7 Octobre 2021

    Après une rupture amoureuse, Arthur, jeune urbaniste fraîchement diplômé, débarque à Shanghai avec beaucoup d'ambition et des convictions d'emprunt.
    Cette ville sans limites ni frontières ni mémoire, ville-mensonge affamée qui semble chaque jour changer de visage, le fascine. Pourtant, elle devient de plus en plus hostile, et le rêve d'exotisme se transforme en cauchemar existentiel.
    Avec un talent descriptif stupéfiant, et l'habileté hors pair de nous faire passer de l'angoisse la plus profonde à l'hilarité, Adrien Blouët raconte une jeunesse à la fois désabusée et pleine de certitudes.
    Adrien Blouët est né en 1992. Son premier roman, L'Absence de ciel, parait chez Notabilia en 2019.

  • Sommes-nous devenus trop « sauvages » pour la vie à deux ? En deux générations, notre culture de la recherche d'une âme soeur a radicalement changé. Nous choisissons désormais nos partenaires sans contraintes. Pourtant, le nombre de célibataires grimpe inexorablement dans le monde. Si les règles du jeu ont changé, hommes et femmes peuvent-ils encore s'entendre ? Cette enquête est le résultat de trois années d'investigation pour comprendre comment notre rapport à l'amour a évolué depuis l'époque de nos parents et de nos grands-parents. Lorsqu'ils nous parlent de leur histoire, tout paraît simple. Lorsqu'on interroge les gens autour de nous, tout semble compliqué... « Nos Coeurs Sauvages réunit des centaines d'entretiens et décrypte les dernières avancées des sciences sociales avec un humour au vitriol. Alors que notre coeur fait les montagnes russes à chaque rencontre, que le choix amoureux nous désoriente, comment réinventer les relations hommes-femmes ? »

    Réalisatrice pour l'émission TRACKS sur Arte et journaliste, elle écrit pour le papier, le web, la télévision : Le Parisien, Les Inrocks, Slate, Stylist, Elle.fr, France 4...
    Sa réalisation la plus remarquée, le documentaire Love me Tinder ! cherche à comprendre l'impact des nouvelles technologies sur notre intimité.

  • 10 entretiens RH incontournables

    ,

    • Gereso
    • 17 Février 2022

    Que vous soyez manager ou responsable RH, débutant ou aguerri, la conduite d'un entretien est un exercice souvent complexe qui mobilise de nombreuses compétences et une écoute active de son interlocuteur.

    Comment préparer un entretien ? Comment le mener efficacement ? Quelles sont les questions autorisées ? Quelle attitude adopter ? Comment faire passer des messages ? ...

    Toutes ces questions (et bien d'autres) se posent concrètement dès qu'il s'agit de recruter, intégrer, évaluer, déléguer, recadrer, gérer un départ...

    Indispensable pour la mise en place des entretiens en lien avec la politique RH de l'organisation, cet ouvrage vous permettra de mieux appréhender les techniques de communication verbales et non verbales en situation de face-à-face.

    Inspirées par de nombreuses situations vécues, et fortes de leur double expertise opérationnelle en entreprise, les auteures partagent avec vous, de manière simple et concrète, les clés des principaux entretiens qui jalonnent la vie de tout cycle de contrat de travail.

    10 entretiens RH traités en un seul livre : un guide indispensable pour vous accompagner au quotidien !

     

  • Ava : c'est donc ça l'amour ?

    Charlène Bey

    • Dragon d'or
    • 23 Septembre 2021

    Le tout premier roman de Charlene Bey aka Chakeup !
    "M'enfermer dans ma chambre pour écrire, ça je sais faire.
    Mais alors, quand il s'agit de tisser des liens avec les autres, j'ai tout de suite plus de mal. Je suis une acharnée du contrôle. Heureusement, j'ai déjà trouvé l'homme de ma vie, sinon je serais au bord de la syncope. Oui, tout est déjà tracé dans ma tête avec Ethan : la robe, le lieu, le traiteur pour le mariage, le prénom des enfants... Il manque juste un petit détail : le mettre au courant de mon existence.
    Ava, 15 ans et demi, psychopathe autoproclamée, enchantée. Je vous l'accorde, c'est pas toujours facile d'être dans ma tête, et vous allez vite vous en rendre compte.
    Bon courage !
    xoxo
    @avathesun"

  • Le moment du soin ; à quoi tenons-nous ?

    Frédéric Worms

    • Presses universitaires de france
    • 19 Mai 2010

    Si le moment présent est le moment du soin, c'est-à-dire non pas seulement d'une vulnérabilité généralisée mais de l'activité humaine qui doit y répondre dans tous les domaines, il faut penser celle-ci dans sa spécificité, sa diversité et ses ruptures, de la technique à l'éthique, de la vie à la justice : c'est le but de ce livre qui en propose à la fois une étude synthétique et des applications ouvertes. Il fallait ressaisir l'unité du soin, ce par quoi il unifie non seulement un acte technique indispensable et une relation humaine fondamentale, et sa tension interne, la violation à laquelle il répond mais qui le menace aussi, et qui lui donne sa portée morale et politique. Il fallait ensuite approfondir cette étude sur des aspects précis qui posent chacun des problèmes singuliers et majeurs : la pandémie ou les soins palliatifs, les violations politiques et historiques. Il fallait enfin ouvrir les discussions sur les divers points et avec les diverses approches qui tissent conjointement le moment présent. C'est l'objet de ces chroniques, publiées deux années durant dans la revue Esprit, qui répondent à la question liant aujourd'hui notre fragilité et notre fermeté : à quoi tenons-nous ?

  • La vie a plus d'imagination que nous

    Clarisse Sabard

    • Éditions charleston
    • 13 Octobre 2020

    Après sa récente rupture avec Clément, Léna redoutait une fois encore les vacances de Noël dans sa famille quelque peu agitée. Mais elle n'imaginait pas avoir affaire à un nouveau cataclysme. Cette fois, c'est son père qui fait des siennes !
    Une semaine, avant Noël, la voilà forcée de venir le chercher à l'hôpital, car il a été ramassé ivre mort devant la grille du cimetière de Vallenot... Qu'est-ce qui lui a pris ? Et pourquoi a-t-il rompu avec sa dernière conquête ?
    Comme si cela ne suffisait pas, sa mère a décidé de la recaser avec Clément, Mamie Jacotte l'a inscrite en secret sur un site de rencontres et son oncle Xavier a invité un SDF pour les fêtes... Cette année, encore, les vacances ne s'annoncent pas de tout repos !

    Heureusement qu'il y aura la neige, le chocolat chaud, le marché de Noël et les traditionnelles décorations au programme !

    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire. Passionnée, de littérature et de voyages, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 32 000 ex. vendus). Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée, du Jardin de l'oubli et de Ceux qui voulaient voir la mer parus aux éditions Charleston.

  • Des yeux de soie

    Françoise Sagan

    • Stock
    • 14 Octobre 2009

    Il est des moments dans la vie où un rien suffit à faire basculer le destin, où pour moins que rien, un regard, un mot, un paysage, l'homme tranquille se dégoûte soudain de sa tranquillité, la femme fatale rencontre la fatalité, celui qui va tuer se détourne de sa vengeance, celle qui était décidée à quitter son amant l'épouse. 
    Il y a, dans ces dix-neuf récits de Françoise Sagan, une douceur amère qui prend au coeur. Douceur d'autant plus angoissante que les personnages mis en cause sont presque tous des gens comblés. Non pas de ces hommes et de ces femmes qui se prêtent à une pitié facile, mais de ceux qu'on envie pour leur apparent bonheur.D'un doigt léger, sans avoir l'air d'y toucher, Françoise Sagan gratte cette apparence, cette croûte, l'arrache, et voici devant nous, fragiles, inquiets, des gens comme les autres, et si seuls. Car c'est la solitude qui relie entre eux ces récits, pèse sur chacun d'eux. Une solitude que parfois, d'une pirouette, l'auteur attrape pour l'épingler au mur et nous la donner à contempler, dans un sourire. Et ce sourire, c'est la détente, la note de charme, une façon de laisser entendre que la vie et les hommes, au fond, ce n'est pas si sérieux... Des yeux de soie qui caressent et rassurent, mais quel désespoir cachent-ils ?

  • Ma mère à boire

    Régine Vandamme

    • Le castor astral éditeur
    • 18 Mars 2021

    Suite à une rupture amoureuse, une femme ayant la cinquantaine, atteinte d'un cancer du poumon retourne vivre chez sa fille et ses petits-enfants.
    Sous l'emprise de l'alcool et du tabac, elle ne parvient plus à se soigner. Ses proches assistent impuissants à sa longue descente aux enfers. Jour après jour, l'énergie lui manque, son corps se dégrade, s'affaiblit pourtant sa consommation d'alcool augmente. Prise dans un processus d'autodestruction, la mort lui apparait comme la seule issue possible.

empty