• Depuis la nuit des temps, certains reviennent de la guerre blessés au plus profond de leur âme. Homère et Hérodote s'en faisaient déjà l'écho. Aujourd'hui, un soldat engagé par l'armée française sur dix développe un syndrome dit de stress post-traumatique (SPT). Pour ceux-là, la vie prend la forme d'une guerre sans fin. Après avoir écrit sur le deuil de guerre (1929 jours. Le deuil de guerre au XXIe siècle, Les Belles Lettres, 2016), Nicolas Mingasson est allé à la rencontre de militaires (officiers, soldats, soignants, photographes) et de leurs proches, qui ont accepté de lui confier leur souffrance, leurs efforts quotidiens, leur détresse mais aussi leurs espoirs face à ce syndrome très largement ignoré. Une plongée unique et vertigineuse dans l'univers du traumatisme de guerre.

  • Si tu veux la paix, prépare la guerre. La nouvelle République de Havre l'a compris : pendant les négociations, elle continue secrètement d'étoffer sa flotte en construisant des unités modernes. Sur Manticore, en revanche, l'heure est aux coupes sombres dans le budget de la Spatiale. On met les héros de la guerre au placard et l'on fait courir des rumeurs scandaleuses sur Honor et l'amiral de Havre-Blanc.
    L'aveuglement et l'arrogance de la coalition au pouvoir risquent de faire éclater l'Alliance et mettent en péril le Royaume face à la République de Havre et à l'Empire andermien. Seuls les Graysoniens restent lucides. Alors qu'on court à la catastrophe, Honor et l'escadre du Protecteur formeront le dernier rempart.

  • Un livre essentiel pour comprendre le handicap et le traumatisme, leurs séquelles immédiates et médiates.



    Une première partie théorico-clinique aborde la manière actuelle de penser le traumatisme et ses effets et propose une autre modalité conceptuelle afin de définir une nouvelle méthodologie d'accompagnement des personnes en souffrance à la suite d'un traumatisme.



    La deuxième partie explore, toujours sur la base d'observations cliniques, la dimension sociale du traumatisme et la question difficile de la réinsertion professionnelle.



    Un des objectifs principaux de ces travaux est de montrer que le traumatisme et ses conséquences ne peuvent être pensés en dehors de la situation relationnelle à l'intérieur de laquelle ils vont s'inscrire.



    /> La personne entrant dans la catégorie du handicap doit affronter d'autres situations conflictuelles plus ou moins fermées, liées au contexte social et au parcours difficile d'une réinsertion professionnelle.



    Un ouvrage indispensable dans la collection « Recherche en psychosomatique » qui propose une nouvelle démarche d'aide aux personnes handicapées souffrant des troubles liés au traumatisme.

    1 autre édition :

  • Toute jeune, Guylaine Lebreux est agressée sexuellement à répétition par des membres de sa parenté. Ces horribles abus la privent dès lors d'une enfance harmonieuse et lui laissent des séquelles inimaginables qui la hanteront longtemps, ayant sérieusement entravé le développement de son estime personnelle.

    Après avoir courageusement dénoncé ses agresseurs plusieurs années plus tard, la victime réussit, au terme d'interminables procédures judiciaires, à les faire mettre derrière les barreaux. Mais son parcours ne se termine pas ainsi : afin de faire entièrement la paix avec le passé, elle poursuit toujours les quatre hommes qui ont commis l'indicible.

    Ce témoignage est le récit d'une petite fille brisée et détruite par les terribles sévices que lui ont infligés des gens en position d'autorité et en qui elle avait confiance. C'est aussi le combat d'une adolescente qui se croyait perdue, mais qui a choisi de ne pas se laisser abattre. Enfin, c'est le triomphe d'une femme qui est passée, non sans heurts, de la détresse à la sérénité.

    Psychoéducatrice, Guylaine Lebreux se donne la mission d'aider les autres à se sortir de toutes formes de traumatisme. Elle livre ici l'histoire vraie et poignante de la dénonciation
    de ses bourreaux et de la reconstruction de son identité. Un réel message d'espoir qui touche droit au coeur.

  • 5 septembre 2010 : Sylvia blêmit. Elle apprend l'assassinat sauvage de Natacha, une jeune femme qu'elle ne connaît pas mais qui lui ressemble beaucoup. L'homme accusé du meurtre, en revanche, elle le connaît. Le jeudi 20 mai 2004, il l'a agressée en plein jour dans le parc de Suresnes alors qu'elle faisait son jogging. Jetée au fond d'un ravin, violée pendant deux heures, Sylvia a cru qu'elle allait mourir. Pourtant, poussée par un instinct de survie exceptionnel, elle est parvenue à s'en sortir... À peu près. Neuf ans se sont écoulés depuis le drame et Sylvia se demande souvent si, finalement, elle n'est pas morte ce jour-là. Mais aujourd'hui, elle a décidé de faire entendre sa voix et de se battre pour toutes celles qui ont traversé les mêmes épreuves.

    Création Studio Flammarion En couverture : Photo de David Ignaszewski / Koboy © Flammarion

  • Novembre 1979. Linda Goyette, une jeune mariée de 18 ans, vit dans la région de l'Estrie avec son conjoint. Un soir, alors qu'elle est seule dans son appartement, elle est victime d'enlèvement, de séquestration, de menaces de mort et d'agression sexuelle. Heureusement, son assaillant est arrêté et jugé coupable. Or, neuf mois après cette dure épreuve, elle donne naissance à un premier enfant dont elle doutera longtemps de la paternité; ce n'est qu'une des difficiles épreuves que traversera cette famille au fil des ans.

    Dans ce témoignage bouleversant, madame Goyette relate également les obstacles rencontrés lors du procès largement médiatisé, décrit ses diverses thérapies entreprises au fil des ans, ainsi que le processus médiatique survenu après l'événement.

    Après la disparition tragique de sa mère, madame Goyette entreprend de patiemment rédiger ce témoignage, avec délicatesse et honnêteté. Car cette mère de cinq enfants a découvert qu'il est important de parler, de partager cette dure expérience qu'est l'abus sexuel. Sinon, ce fardeau devient de plus en plus lourd, causant de nombreuses séquelles. Pour sa part, c'est de cette façon que Linda Goyette réussira à mater sa colère, sa frustration, son désespoir et sa honte. Avec l'écriture, elle trouvera alors la paix et le courage de faire face à cette nuit qui a bouleversé sa vie et celle de ses proches.

empty