• Société humaine matriarcale, utopiste et pacifiste, la civilisation de Pollen maîtrise la reproduction pour manipulation génétique et fécondation in vitro.
    Pour éradiquer la violence, elle a relégué ses guerriers sur une planète satellite. Un portrait doux et subtil des liens de pouvoir, de domination et de désir qui unissent ou séparent les deux moitiés de l'humanité.

  • Entre un océan glacé et la forêt immense, sur la presqu'île de Iurfll, les hommes partent pêcher dès qu'ils en ont l'âge. À terre, les femmes gouvernent, elles exercent tous les métiers, et sont libres de vivre toutes les amours qu'elles désirent. C'est dans cette société sereine et joyeuse qu'Albaan Blosseüm grandit. Sereine, peut-être pas tant que cela. Les rêves qui assaillent Albaan sont porteurs de noirs présages. Une malédiction planerait-elle sur elle ? Qui est cette femme au visage brûlé qui lui veut du mal et semble prête à lever tout le village contre elle ? Au nom de quelle vengeance ? Pendant ce temps, dans la forêt, rôde la Walïlü, fascinante créature des contes horrifiques de son enfance

  • Ouellette s´approprie deux mythes de la mythologie grecque, un sujet inhabituel pour le théâtre franco-ontarien. À travers ceux-ci il pose un regard critique sur notre société.

    Dans «Iphigénie en trichromie» il reprend le mythe que l´on connaît de la princesse qui doit mourir pour que les vents se lèvent, permettant à la flotte achéenne de se rendre à Troie afin de libérer Hélène. Tout au long de l´histoire, il privilégie une perspective féministe. Dans cet univers, la reine domine le roi, mais des forces agissent dans l´ombre pour renverser la situation et mener à l´avènement d´un nouvel ordre social.

    Dans «La colère d´Achille», l´auteur transpose l´histoire à notre ère moderne. Hatch [Achille] devient un mercenaire américain, à la solde d´une compagnie supranationale à l´oeuvre dans un pays du Moyen Orient.

    «Iphigénie en trichromie» a été créée le 27 septembre 2006, dans une coproduction du Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury) et du Théâtre la Catapulte (Ottawa). «La colère d´Achille» a f ait l´objet d´une lecture publique le 18 décembre 2005, à la Nouvelle scène (Ottawa).

empty