• Nuit d'épine

    Christiane Taubira

    • Plon
    • 26 Septembre 2019

    La nuit, chacun la voit, la vit, la sent, l'apprivoise à sa manière. De celle de Guyane, trouée d'un faible lampadaire sous la lueur duquel, enfant, à la faveur de la moiteur et du silence, elle allait lire en cachette, à celle qui lui permettait de régler ses comptes avec les péchés capitaux que les religieuses lui faisaient réciter dans la journée, la nuit a souvent été, pour Christiane Taubira, une complice, une alliée, une sorte de soeur intime, un moment particulier.
    C'est la nuit des chansons qu'on adore et dévore, la nuit du sommeil qui refuse qu'on annonce la mort d'une mère, la nuit des études passionnées et des yeuxen feu à force de scruter les auteurs sacrés, la nuit qui ouvre sur les petits matins des métros bougons et racistes. C'est aussi la nuit des militantismes, de la Guyane qui se révolte, des combats furieux à l'Assemblée autour du mariage pour tous - un cathéter au bras et le courage en bandouillère. C'est enfin la nuit d'un tragique vendredi 13, bientôt suivie de celle où l'on décide d'un adieu.
    Ces nuits des espoirs, des questions, des inquiétudes parfois, des colères aussi sont un roman du vrai. Un récit littéraire où l'auteur montre que la vie est souvent plus forte, inventive, poétique, envoûtante, dure, terrible que bien des fictions.

  • Qui pousse un certain Guy Roland, employé d'une agence de police privée que dirige un baron balte, à partir à la recherche d'un inconnu, disparu depuis longtemps ? Le besoin de se retrouver lui-même après des années d'amnésie ?
    Au cours de sa recherche, il recueille des bribes de la vie de cet homme qui était peut-être lui et à qui, de toute façon, il finit par s'identifier. Comme dans un dernier tour de manège, passent les témoins de la jeunesse de ce Pedro Mc Evoy, les seuls qui pourraient le reconnaître : Hélène Coudreuse, Fredy Howard de Luz, Gay Orlow, Dédé Wildmer, Scouffi, Rubirosa, Sonachitzé, d'autres encore, aux noms et aux passeports compliqués, qui font que ce livre pourrait être l'intrusion des âmes errantes dans le roman policier.

  • La construction de soi rassemble une série de lettres qui dessinent un usage de la philosophie envisagée comme un mode de vie, une thérapeutique de l'âme. Ici, les philosophes sont interpellés et mis à l'épreuve. Tour à tour, le lecteur côtoie Boèce, Épicure, Schopenhauer, Spinoza ou Etty Hillesum. Ces guides présentent des voies pour se dégager du passé, des regrets ou de la haine de soi. Ils invitent à se libérer du regard d'autrui et ouvrent au risque de l'acceptation.
    Alexandre Jollien propose un dialogue intérieur qui prend la forme d'une correspondance adressée à Dame Philosophie, cette figure allégorique dont Boèce imagina recevoir la visite alors qu'il attendait dans sa prison d'être exécuté. Dans cet itinéraire, l'auteur esquisse le portrait de Dame Frayeur et de la Mort, avec lesquelles il faut bâtir une vie. Ces lettres entendent dépeindre un état d'esprit qui tente de répondre à l'invite de Spinoza': ''Bien faire et se tenir en joie''.

  • La connaissance de soi est avant tout une expérience de soi.
    Ce livre est une invitation à un voyage intérieur, pour vous aider à accepter votre vulnérabilité, à retrouver votre puissance, à savourer vos réussites et à assumer vos échecs, à renforcer l'estime de vous-même, à explorer l'amour et le désir, à dépasser vos peurs et à canaliser votre colère.
    Chaque exploration guidée est une immersion dans les histoires de vie de Marc, Sandra, Sébastien, Caroline et les autres. Vous y découvrirez des éclairages pour comprendre les conséquences de leurs blessures sur leur vie quotidienne, des focus psy avec des explications théoriques, des exercices que je pratique avec mes patients, et à la fin de chaque chapitre, un bilan et des suggestions de lecture.
    Êtes-vous prêt à faire l'expérience de vous-même ?

  • Par le biais de la création artistique, l'art-thérapie permet l'expression authentique de soi et donne sens aux événements douloureux de la vie : maladie, agression, divorce, deuil, stress post-traumatique... Au travers de nombreux témoignages et de reproductions de travaux réalisés en séances (peintures, collages, poésies, masques, modelages en terre...), l'auteure nous emmène au coeur de son expertise et montre :


    comment l'art-thérapie opère, en atelier de groupe ou en séance individuelle ;

    comment elle fait émerger l'indicible et constitue un moment de consolation et d'écoute de soi qui permet de panser ses blessures ;

    comment enfin elle fait jaillir une énergie toute nouvelle en éveillant une capacité créatrice, souvent insoupçonnée, qui améliore la confiance en soi.


    Exhaustif et accessible à tous, cet ouvrage révèle les multiples facettes de l'art-thérapie comme chemin de connaissance et de transformation de soi.

  • Et si vous vous libériez des regards destructeurs ?

    Nous construisons notre identité sous le regard de l'autre, depuis celui de nos parents au-dessus du berceau, jusqu'à celui de notre entourage amical et professionnel.

    Ces regards posés sur nous peuvent nous aider à grandir, ou au contraire nous blesser à vie. Car, selon la manière dont nous aurons été regardés, cette image de nous-même plus ou moins valorisante ou destructrice façonnera notre existence. Alors quand elle n'est là que pour nous porter ombrage, comment être heureux ?

    À travers de nombreux témoignages issus de sa pratique de psychologue, Muriel Mazet s'interroge sur les raisons pour lesquelles la qualité du premier regard posé sur soi peut enrichir ou écraser. Elle nous invite à envisager des moyens de faire face aux "entreprises de démolition" de ces jugements qui paralysent notre élan de vie, et nous donne les clés pour retrouver force et confiance en soi.

  • Écrire, de manière brève et active, a un pouvoir libérateur : toutes les pensées que nous ruminons, toutes les joies qui nous animent, une fois jetées sur le papier, nous permettent de mieux analyser les situations vécues et de clarifier nos pensées. Méthodique, ce guide propose de prendre rendez-vous avec soi-même, muni d'un stylo et d'une feuille de papier, pour résoudre les dilemmes intérieurs et combattre les pressions extérieures. Grâce à une trentaine d'exercices, l'écriture devient une occasion répétée de gérer les situations de la vie courante.

    Prendre du recul - Gérer la pression - Agir au quotidien

  • Les paradoxes du désir, d'un désir enraciné dans l'inconscient, sont analysés à partir de l'apport de Lacan à cette notion psychanalytique, dans une lecture croisée avec écrivains, poètes, peintres et philosophes. Il y a une aporie dans le désir, due à la conjonction entre la responsabilité éthique du sujet et sa propre perte. Car c'est seulement à partir d'une dépossession - de soi, de l'Autre - d'une absence d'auto-détermination, que le sujet décide de son désir. Mais comment décider de ce qui nous dépasse, autrement dit, assumer ce qui nous oriente à notre insu ? Et comment passe-t-on d'un désir pris dans le symptôme et dans la compulsion de répétition, à la décision du désir ?

  • Comment retrouver une confiance en soi inébranlable, révéler son charisme, sortir définitivement de la dépendance affective, rajeunir avec l'âge, être totalement "zen" et bien dans sa peau, s'exprimer aisément et faire ce qu'on veut de sa vie 

  • "Le succès n'est pas la clé du, bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez."
    Albert Schweitzer


    Les choses changent autour de nous parce que nous évoluons intérieurement. La solution est là, à la fois simple et compliquée. À travers son histoire, l'auteure vous apporte son aide, enrichie de l'expérience qui fut la sienne, de ce travail sur soi indispensable à tout changement. Son histoire d'amour d'hier ressemble peut-être à la vôtre. Son histoire d'aujourd'hui peut devenir la vôtre, si vous acceptez de vous nourrir de son expérience et de suivre ses conseils.

    Grâce à cinq étapes et des exercices pratiques, tout deviendra possible dans votre vie si vous osez apprendre à vous aimer, à guérir, à changer, à attirer et à accueillir.

    Vous êtes prêts à rencontrer l'AMOUR ? Alors, prenez la main tendue et marchez dans ses pas.

  • "Rencontrer et prendre soin de son adulte intérieur, c'est s'engager sur un chemin exigeant, patient, mais aussi passionnant, plein de bienveillance envers soi et de liberté retrouvée."

    Au fur et à mesure que nous avançons dans la vie, nous découvrons des vérités existentielles qui semblent réduire notre champ d'épanouissement et de liberté. Nous perdons notre toute-puissance d'enfant pour devenir adultes et affronter ce que cela implique : nous sommes seuls, imparfaits, nous nous sentons condamnés à être responsables, à trouver du sens à notre vie et à en accepter son terme.

    Une réaction de protection nous pousse naturellement à nier ce que nous considérons comme des limites, alors même que nous les partageons tous ! Or, comprendre ces cinq limites et accepter de les vivre en conscience, nous permet d'avancer sur notre chemin personnel de sagesse. C'est ce que nous propose Ariane Calvo dans cet ouvrage : prendre soin de notre adulte intérieur et l'aider à franchir ces cinq étapes pour devenir pleinement nous-mêmes, adultes, heureux et libres.

  • "Cet arbre et tant d'autres mont murmuré le secret indicible de la vie. Sans un mot, ils m'ont appris chacun à leur manière que nous ne sommes pas ce que nous croyons être."

    Guidée par un vieux sage, Anastasia, une jeune femme fragilisée par des crises d'épilepsie, entreprend un voyage initiatique à travers les arbres. Tout au long de ce cheminement spirituel à la recherche de soi, elle découvrira le lien mystérieux qu'ils entretiennent avec l'humain et apprendra à écouter leurs messages.

    Douze enseignements, comme douze rencontres nouées autour d'un arbre différent, lui permettront de se dépouiller des schémas et des peurs qui l'emprisonnaient. D'une révélation à l'autre, la jeune femme puisera une nouvelle force intérieure et accédera à la dimension verticale, enracinée et vivante de son être.

    Catherine Davau, passionnée par le mystère de l'humain, signe ici un premier ouvrage aux lisières de la psychologie, de la philosophie et de la spiritualité.

    Préface de Marie de Hennezel, psychologue clinicienne

  • Souvent, nous doutons de nos choix, des actes les plus anodins aux décisions les plus engageantes. Les regrets, les remords, l'autoculpabilisation, l'insatisfaction empoisonnent notre existence. Pour Descartes, nous nous exposons nous-mêmes à ces

  • Se donner à soi-même "Je donne beaucoup de moi-même mais je ne sais pas qui je suis", "J'ai l'impression de vouloir tout et rien", "Si je n'ai pas la reconnaissance des autres je n'existe plus"... L'impression de ne pas compter provient de

  • Activez vos ressources et laissez-vous fleurir !

    Inspiré, ce livre part du principe que chacun a le pouvoir de se réaliser pleinement. Original, il s'appuie sur le concept de "flourishing", ou épanouissement personnel, pour vous proposer une démarche d'auto-accompagnement. Par vous-même, vous allez mobiliser vos ressources atin de développer vos qualités propres, de tisser une bonne relation avec les autres et de prendre conscience de la vision qui vous inspire. Ce cheminement progressif est abondamment outillé, nourri d'exemples, de témoignages, de tests, d'exercices et de pratiques validées par la recherche.

    "Une belle méthode qui utilise de multiples outils pour opérer un parcours d'exploration personnelle, un autocoaching à la recherche de son maître intérieur."
    Alain Cardon, Maître Coach Certifié

    /> "Thierry Nadisic, tel un botaniste face à une plante qui veut s'épanouir, révèle nos propres ressources.
    Au cours d'une véritable initiation, il met à notre disposition des outils de navigation afin que nous trouvions nous-même notre voie."
    Gaël Brulé, chercheur à l'université de Neuchâtel (Suisse), conseiller scientifique de la Fabrique Spinoza et rédacteur en chef de la revue Sciences & Bonheur

    "Un voyage au coeur de nos ressources personnelles qui nous amène à répondre à notre vocation."
    La rédaction de Psychologie positive Magazine

  • Dis-moi comment tu aimes...

    "L'amour, c'est la passion", "Personne ne veut de moi", "Je suis volage, c'est tout", "J'attends de rencontrer le "bon""... Voilà autant de phrases que nous entendons ou prononçons, autant de croyances auxquelles nous nous attachons, sans comprendre qu'elles nous mènent bien souvent et malgré nous à l'impasse amoureuse.

    A travers de nombreux exemples, et six portraits cliniques particuliers, Saverio Tomasella dessine peu à peu les parois imperceptibles de nos prisons intérieures. Méfiance, jalousie, avidité des sentiments, peur de l'engagement ou quête de perfection font écho à nos anciennes histoires et freinent celles que nous désirons aujourd'hui. Il s'agit alors de poser les bons mots, de regarder ses propres failles, de se départir des préjugés et de voir au-delà des apparences. Il s'agit surtout de se découvrir soi, pour réellement s'ouvrir à l'autre et rendre l'amour possible.

  • Le secret du bonheur ? Être soi-même ! Plus vous serez vous-même, plus vous serez puissant. Plus vous serez puissant, plus vous serez heureux. N'avez-vous jamais ressenti ces moments de plénitude intense où tout devient possible 

  • "Je suis nul comparé à lui", "Elle est tellement plus intelligente que moi", "Je ne vaux rien"... Et si ces pensées nous empêchaient de vivre et savourer l'existence que nous méritons ? Lorsque nous rencontrons l'autre, que nous échangeon

  • Un point actuel sur les expériences des communautés thérapeutiques au Québec, en France, en Belgique et en Suisse qui, en se référant à la psychothérapie institutionnelle, accueillent des personnes psychotiques.

    Les communautés thérapeutiques existent depuis les années 1940. Destinées à modifier les hôpitaux asilaires du milieu du siècle, elles ont ensuite quitté ces lieux pour offrir de nouvelles approches aux patients psychotiques dans la communauté. Souvent installées dans de petites structures (maisons), elles ont approfondi différentes approches psychodynamiques susceptibles de répondre aux besoins de personnes stabilisées, mais insatisfaites de leur qualité de vie, ou en crise. Malgré les philosophies de soins et les modalités d'intervention actuelles qui reposent sur l'approche bio-sociale, les communautés thérapeutiques pour psychotiques ont persisté dans leur démarche et n'ont pas perdu leur pertinence. Elles suscitent d'ailleurs de plus en plus d'intérêt, en particulier dans le monde anglophone.

     

  • Dans un monde du travail de plus en plus individualisé, où l'attente d'engagement et d'investissement est toujours plus forte, où les salariés aspirent d'avantage à réaliser des activités qui ont du sens et pour lesquelles ils sont reconnus, la question de la passion au travail devient essentielle. Mais elle est ambivalente : être payé pour réaliser sa passion est à la fois une chance que les salariés apprécient, mais aussi un risque de surinvestissement, d'épuisement professionnel face à une injonction angoissante à en faire toujours plus.

    Les auteurs ont mené des recherches en sociologie du travail et clinique de l'activité dans trois domaines emblématiques du travail passionné : l'art, le sport, la politique. Pour eux, ramener la passion à un « rêve d'enfance » ou à une question de personnalité ne suffit pas pour en comprendre les ressorts et les enjeux. Ils analysent des trajectoires individuelles, leurs dynamiques identitaires, mais aussi les logiques professionnelles et organisationnelles dans lesquelles elles se déploient et plus largement les mutations des valeurs au travail.

    Mise en vente le 24 septembre 2015.


  • Une vague entrepreneuriale déferle sur la France !
    Mais se lancer ne suffit plus. Il faut tenir la distance pour rejoindre les 40 % qui passent le cap du seul démarrage.
    Alors, comment créer des repères, trouver les aides appropriées, éviter les risques d'ubérisation et devenir enfin pleinement entrepreneur ?
    L'auteur s'adresse à tous ceux que l'entrepreneuriat titille, intéresse, fait vivre, attire... ou inquiète.
    C'est avec humour que ce livre apporte un éclairage original sur les actes de l'entrepreneuriat ainsi que des pistes concrètes pour aider l'entrepreneur à booster ses potentiels et maîtriser ses risques.
    Les créateurs y trouveront des clés pour réussir dans la durée, illustrées par des témoignages réels d'accompagnateurs et d'entrepreneurs.
    Affronter et dompter les difficultés : l'auteur vous invite à découvrir la joie d'entreprendre, pour gagner votre vie sans la perdre !

  • L'auteure propose huit clés pour agir auprès des jeunes suicidaires: la gestion des émotions, la perception de soi, la relation au corps, la vision et la résolution des problèmes, les relations interpersonnelles, le rapport à la société et la perception de celle-ci, la relation aux objets, la dimension spirituelle.

    Chacune de ces clés est explicitée et des liens entre elles sont proposés. De plus, de nombreux témoignages de jeunes viennent illustrer ces perspectives théoriques.

  • «L`ouvrage lilas de la steppe» rassemble ce que le réel et l'imaginaire ont cédé au langage: une steppe étrangère, des mots faucons, un peuplier seul et un fleuve amour. Les poèmes recensent des récits où des bêtes se perdent et où le ciel est unique refuge. Ils cherchent à retracer les lectures et les voix qui ont fabriqué la première errance, cette quête un peu vaine à comprendre ce que nous sommes et qui nous rejette bien au-delà de nous-même et du monde. Tout ce qu'on croyait injustice noire est devenu particule intime de nos angoisses et de nos rêves. Est devenu verbe nouveau. Une autre fabrication de soi. Cet ouvrage est peut-être simplement le récit d'un voyage.

  • Que reste-t-il de nous quand les repères qui définissent notre existence tombent? Le temps a modifié le paysage, nous scrutons ce qui lui fait défaut sans pouvoir nommer l'absence. Le miroir ne nous rend plus une image si familière, l'autre revêt un visage étranger dont nous sommes contraints de parcourir la distance. Peut-être avons-nous toujours été cet inconnu dont les désirs nous échappent, ce corps qui, cédé à autrui, a cessé d'être soi. Nous dénouons les promesses, laissons la marque de nos dents sur les jours d'attente. Osons l'effacement, la dérive, l'envol. Que faut-il mettre à mort pour retrouver un sol stable sous la neige et tenir dans nos mains le fil du retour vers un lieu habitable? Comment résister à notre propre éloignement?

empty