• Dans l'archipel des Comores, une légende raconte que naguère, le trône de la reine de Saba, transporté d'Arabie par des Djinns, aurait été jeté dans le volcan Karthala.
    En 1975, avec pour seul indice les inscriptions étranges d'une tablette d'argile, Diégo et son ami anjouanais Nourdine, à bord de la goélette 'Coralia' appareillent des Comores. Longeant la côte est de l'Afrique, ils remontent le chapelet des ports Swahilis, anciens comptoirs arabo-africains, à la recherche d'éléments qui accréditeraient cette légende, en même temps que pour renouer avec les origines de la famille de Nourdine.
    Mais arrive un moment où la 'Coralia' ne donne plus signe de vie... Leur ami, Jacques Céneré, capitaine d'un petit caboteur, avec qui le contact devait normalement être maintenu, doit les retrouver.
    Dans le ressac des indépendances et des révolutions, de rencontres en découvertes, d'aventures en révélations, leurs périples les conduiront des côtes de l'océan Indien aux rivages de la mer Rouge puis jusqu'au sultanat d'Oman...

  • Le vide sous mes pas

    David Homel

    On dit volontiers que quiconque se souvient des années 1960 ne les a pas vécues. À 18 ans, David Homel, lui, y était : à la fin de la décennie, on voulut comme bien d'autres le forcer à se battre dans une guerre qui n'était pas la sienne. Alors qu'il fuit la conscription et la perspective funeste d'un aller simple pour le Vietnam, la mort le rattrape en Espagne, où elle l'abandonne au fond d'un ravin.
    Le corps détruit par l'accident, c'est ironiquement dans un hôpital militaire qu'il sera d'abord (mal) soigné, avant d'être obligé de tout réapprendre en menant cette fois son combat pour la renaissance du corps, l'affirmation de la vie, et la recherche de la beauté dans chaque visage.

  • Ce sont des moments, de simples moments dans la vie d'une jeune femme, des moments de la vie adulte qui commence sans rien promettre. Ce sont des histoires sans faim. Dans ces temps fous qui accueillent les jeunes adultes, tout semble temporaire, mais le temporaire prend des allures de permanence. Amours, ambitions et amitiés, l'irréalité du réel flotte sur cette écriture subtile et terriblement évocatrice.

  • Le développement dépasse aujourd'hui les frontières des pays conventionnellement appelés sous-développés. Il n'est plus du seul ressort des pays riches. Les données se sont suffisamment modifiées pour que tous les pays se trouvent, aujourd'hui, confrontés à une nouvelle phase de progrès pour laquelle il n'est pas de modèle. Dès lors, les problèmes de société se posent moins en termes de transferts - de modèles, de techniques ou de savoir-faire - qu'en termes de sujets et d'acteurs d'une tâche collective dont dépend l'avenir de tous. La réflexion sur le développement débouche ainsi sur l'exploration de voies nouvelles pour la montée humaine (Lebret). Ce guide de réflexion voudrait aider ses lecteurs à se situer dans ce changement de perspectives.

  • À neuf ans, Georges se sent différent de ses camardes. D'abord, il porte un « prénom de vieux ». Ensuite, il n'a encore jamais dit de gros mots. Alors il décide de fonder le « Club Saperlipopette », le club où l'on ne dit pas de gros mots. Mais seule Anne-Laure réussit le test d'entrée...

  • Draguignan, Karlsruhe, Verdun... ces noms marquent-ils les étapes d'une marche au supplice qui verra, à terme, la disparition du service militaire ? Quel sens a-t-il encore en 1975 ? Comment s'accomplit-il ? En attendant la quille l'appelé perd-il toujours son temps et son argent ? Et pourquoi ? Les militaires eux-mêmes sont-ils les bourreaux ou les victimes d'une armée « bloquée » ? La réforme est à l'ordre du jour. Elle est indispensable. Mais ira-t-elle aussi loin qu'il le faut ? Comprendra-t-on que, de la situation de l'appelé à la formation du jeune sous-officier, il existe un lien indissoluble, qui, s'il était rompu, rendrait vaines les mesures les plus souhaitées. Au-delà de ces réformes, ne sommes-nous pas en fin de compte condamnés à vivre avec une armée mal à son aise ? À ces questions fondamentales, les auteurs ont tenté de répondre en recherchant au fil de leurs expériences et de leurs rencontres avec les appelés et les responsables de la politique de Défense les raisons profondes de la crise qui agite l'armée et qui pourrait la détruire.

empty