• "Tout est nouveau pour moi dans le studio de doublage. Pas de scène. Pas de projecteurs. Juste un pupitre pourvu d'un micro au milieu d'un îlot de lumière. Ça sent le matériel Hi-fi et la poussière. Un rideau couvre le grand écran devant nous. Je ressens à nouveau ce fourmillement intense : ça y est. C'est maintenant que ça commence..."Ben Bergmann galère. Son père lui dit que doubler des films n'est pas un vrai métier.Lilly Vonderfeld vient d'emménager à Berlin. Son prof d'art dramatique l'aide à passer un casting pour doubler la voix de Raphaela Stanfield. C'est la chance de sa vie, celle de mettre un pied dans l'impitoyable Hollywood.Ben et Lilly viennent de deux univers différents. Ils n'auraient jamais dû se rencontrer, mais le destin les a rapprochés. Entre indifférence et amitié, jalousie et amour, parviendront-ils à terminer ensemble ce doublage de film ? Première publication en allemand sous le titre I love you heißt noch lange nicht Ich liebe dich

  • Le célèbre ingénieur du son Dominique Blanc-Francard a retourné sa bibliothèque de souvenirs et ressorti tous les moments vécus entre les quatre murs insonorisés des studios d'enregistrement dans lesquels il a travaillé depuis plus de cinquante ans pour co-écrire ce livre avec Olivier Schmitt . Il y retrace, entre autres, les trois années passées aux mythiques Studios d'Hérouville où il a côtoyé les Pink Floyd, T.Rex, Cat Stevens ou le Grateful Dead, mais aussi son travail pour des artistes aussi divers que Serge Gainsbourg, Jane Birkin, Alain Bashung, Françoise Hardy, Julien Clerc, Jean-Louis Aubert ou encore Benjamin Biolay, Camille et Raphaël. Certains de ces souvenirs sont assortis de photographies, de documents, et d'autres ne sont que des images fixées dans son cerveau, mais tous sont authentiques et incroyables. Au-delà des rencontres, cet ouvrage revient sur cinquante années de l'aventure technologique qu'il a eu l'opportunité de vivre, l'histoire des studios d'enregistrements, microphones, magnétophones et consoles, de l'informatique musicale et de la révolution digitale. Chaque décennie a charrié son lot d'innovations techniques et d'évolutions sociales qui ont toutes eu une incidence sur la manière dont on a produit la musique et sur la façon dont les gens l'ont écoutée hier et l'écoutent aujourd'hui.
    It's a Teenager Dream n'est pas seulement un livre, c'est aussi un projet musical qui verra le jour le 10/06/2016 sur le label Parlophone. Dominique Blanc-Francard réalise son rêve de gosse : enregistrer les chansons qui lui ont donné l'envie de consacrer sa vie à la musique. 15 chansons, 15 interprètes comme vous ne les avez jamais entendus. Françoise Hardy, Benjamin Biolay, Carla Bruni, Salvatore Adamo, Stephan Eicher, et d'autres belles surprises. Un hommage à nos 15 ans.

    Né en 1944, Dominique Blanc- Francard est un ingénieur du son de renom qui exerce depuis le milieu des années soixante. Avec ses deux fils, les artistes BoomBass et Sinclair, ils fondent les Labomatic Studios à Paris en janvier 1996.

  • Compagnon de route de Charlie Chaplin, Mack Sennett, Fatty Arbuckle, Harold Lloyd ou des Marx Brothers, Buster Keaton commence sa carrie


  • Voici un ouvrage destiné aux créatifs envisageant de se lancer en indépendant, quel que soit le stade de leur réflexion. Qu'implique exactement l'indépendance ? Est-ce difficile ? Ai-je les compétences pour me lancer sans me rater ?

  • Nées en 1966 de la complicité de Pierre Barouh, Francis Lai et Claude Lelouch, les éditions Saravah deviennent, via leur label et studio installés aux Abbesses, un vivier d'expérimentations et de rencontres : Jacques Higelin et Areski, Brigitte Fontaine et l'Art Ensemble Of Chicago, et tant d'autres. Benjamin Barouh a contemplé l'intense activité et les mutations de ce studio. Pour éclairer les zones d'ombre, il a interrogé les artistes, techniciens et collaborateurs qui l'ont connu et animé. Les témoignages collectés, dont ceux de Francis Lai, Claude Lelouch, Areski Bel Kacem alimentent cette histoire et le portrait central de Pierre Barouh, producteur, poète cinéaste et visionnaire discret, dont le témoignage manquant en raison de sa disparition récente est comblé par ces textes inédits.

    Né en 1970, en plein épanouissement de la communauté d'artistes Saravah, Benjamin Barouh fait ses premiers pas sur les vibrations du banjo de Jacques Higelin et du berimabau de Nana Vasconcelos. Il dirigera une collection chez Saravah « Popo Classic Collection » avant d'intégrer la petite équipe Saravah à la fin des années 90.
    Après avoir créé une boutique de disques à Guéméné-Penfao en Loire-Atlantique, Benjamin Barouh prend le statut de bouquiniste itinérant, spécialisé dans le livre ancien.

  • La manière Barrow

    Hélène Vachon

    • Alto
    • 5 Février 2013

    Grégoire Barrow a toujours rêvé de monter sur scène pour interpréter des personnages plus grands que lui, mais c'est dans la pénombre d'un studio de doublage qu'il exerce son art. Que ce soit pour faire mousser les ventes de Viagra, doubler un canard ou un acteur américain de second ordre, il s'exécute avec la même touche surréelle : la manière Barrow.


    Jusqu'au jour où il décide de faire les choses à sa façon et de suivre sa propre voix.
    Variation empreinte de sensibilité sur les errances d'une société du divertissement qui, sous le couvert de la démocratie culturelle, nie la diversité des goûts et des couleurs, La manière Barrow se veut un hommage aux mots, à leur pouvoir d'élévation, à leur façon d'instiller leur magie là où on l'attend le moins, pour mieux infléchir les destins. À une certaine manière de résister, en somme.

  • La première édition de La jointure du temps, parue en 1997, a reçu le prix Champlain du Conseil de la vie fran­çaise en Amérique.

    Dans cette nouvelle édition revue et augmentée, l'auteur offre une réflexion lim­pide et approfondie sur le pays, l'art et l'Univers. Il étoffe ses propos de ses années d'expérience en tant que cinéaste et producteur?; de la création d'un film, à la naissance d'un studio, en passant par la traduction d'un poème, il aborde ces thèmes de prédilection avec respect et lucidité, non sans une pointe d'humour, repoussant encore plus loin les champs d'exploration jusqu'au cosmos dont il nous ouvre la porte en un clin d'oeil.

  • À peine Axelle a-t-elle résolu l'affaire Moon qu'une autre énigme l'attend : l'Amelia noire, un fabuleux diamant, s'est volatilisée ! Direction New York, où notre jeune Sherlock est overbookée, entre filatures, castings et défilés ! Sans compter que l'attitude du beau Sébastien est un mystère de plus à résoudre. Heureusement, Ellie est toujours là pour aider Axelle à percer les secrets de la mode et de la Grosse Pomme. Mais parviendra-t-elle à relever le défi lancé par le voleur et à retrouver le diamant avant la fin de la Fashion Week ? Le compte à rebours est lancé...

  • Gamer averti, vous pensez connaître tous les jeux de la galaxie ? Joueur débutant, vous n'êtes pas inspiré par les grands noms du genre ? Découvrez une sélection de 50 jeux vidéo originaux, insolites et intelligents à découvrir d'urgence ! L'auteur vous fait voyager dans des univers fantastiques, inquiétants ou décalés où le joueur incarne aussi bien une chèvre qu'un fonctionnaire ou un pixel. À vous de sélectionner parmi ces jeux tous aussi différents qu'extraordinaires, celui qui répondra le mieux à vos envies du moment. Laissez-vous guider dans ces mondes irréels par deux joueurs passionnés et passionnants.

  • « Je m'affairais dans le studio lorsqu'elle entra, somptueusement habillée et pieds nus. Elle observa l'arrangement de mes lumières avec attention et déclara : « Ah monsieur, si on pouvait encore éclairer les films ainsi que vous le faites ! » J'étais tétanisé de bonheur. Elle venait de me délivrer le plus beau des compliments. Non seulement elle appréciait en connaisseuse l'éclairage que je venais de monter, mais Isabelle Huppert encourageait également mes aspirations à retrouver l'atmosphère magique d'Harcourt... » Pierre-Anthony Allard rêvait d'être réalisateur. Au milieu des année 1980, il force le destin en entrant dans un studio de photographie légendaire où, depuis 1934, se bousculent les célébrités : Harcourt.
    Convoquant ses souvenirs, il raconte avec truculence les histoires émouvantes, drôles et extravagantes des personnes anonymes ou célèbres - Carole Bouquet, Fabrice Luchini, Isabelle Huppert, Alain Bashung, Arielle Dombasle, Johnny Hallyday, Kristin Scott Thomas, George Weah... - qu'il a pu rencontrer. Entre portraits et confidences, c'est une comédie humaine en miniature qui se dessine au fil des pages.

empty