• Seule rescapée d'un accident d'avion, Cloris Waldrip, soixante-douze ans, se retrouve piégée au fin fond des montagnes du Montana. Face à la nature impitoyable, elle ne peut compter que sur sa ténacité pour survivre. La ranger Debra Lewis, résolue à la secourir, se lance sur sa piste, suivie de quelques autres sauveteurs. Mais les jours passent, et l'espoir s'étiole. Quand, épuisée, Cloris se trouve confrontée à ce qu'elle prend pour un miracle, puis pour un fantôme, elle hésite à en croire ses sens. Mais s'il existe quelque part un royaume des spectres, ce pourrait bien être dans les forêts du Montana.

  • Quelque part dans le futur.

    La terre est sèche. Des grappes d'humains survivent dans les dernières oasis. Terminé les ruisseaux, terminé les animaux, terminé... la domination masculine. Parce qu'elles semblent être les seules à survivre à une maladie qui décime l'humanité, les femmes ont pris le pouvoir et les hommes sont relégués au rang de reproducteurs.

    Rim, jeune sorcière élevée au convent voit son premier saut dans le passé approcher avec impatience et fébrilité : et si elle n'atterrissait pas en zone utile et devait renoncer pour toujours à voyager dans le temps ? Et puis, qui est Alex, cette nouvelle venue qui la déroute tant et la pousse à reconsidérer ses certitudes ? Et si... et si les hommes, en vérité, pouvaient survivre au fléau ?

  • Les abysses

    Rivers Solomon

    Lors du commerce triangulaire, quand une femme tombait enceinte sur un vaisseau négrier, elle était jetée à l'eau. Mais en fait, toutes ces femmes ne sont pas mortes. Certaines ont survécu, se sont transformées en sirènes et ont oublié cette histoire traumatique. Un jour, l'une d'entre elles, Yetu, va leur rappeler.
    Rivers Solomon est une personne transgenre, née aux États-Unis, qui vit désormais en Grande-Bretagne. Elle a rencontré le succès avec son premier roman : L'incivilité des fantômes.

  • Mon nom est Selma

    Selma Van De Perre

    • Alisio
    • 12 Janvier 2021

    « Ma chère Gretchen, Suis avec douze autres personnes dans un wagon à bestiaux, à Vught. Destination probable, Sachsenhausen ou Ravensbrück. Tiens bon. C'est ce que je fais moi aussi. Même si j'aimerais que ce cauchemar prenne fin. Je vais jeter ce message du train, par une fente dans la paroi. Au revoir mes chéries. Baisers, Marga »

    Amsterdam, 1940.

    Selma van de Perre a dix-sept ans lorsque la Seconde Guerre mondiale s'abat sur les Pays-Bas et que son existence d'adolescente juive bascule brutalement. Elle échappe de justesse aux camps de travail et décide très vite de rejoindre la Résistance sous le pseudonyme de Margareta van der Kuit. Durant deux ans, « Marga » risque tout. Munie d'une fausse carte d'identité qui lui permet de se faire passer pour Aryenne, elle sillonne le pays et fait « ce qui doit être fait ». Jusqu'à la trahison, en juillet 1944.
    Déportée à Ravensbrück, elle connaît la peur, le froid, l'horreur. Mais elle survit grâce à son pseudonyme et son statut de déportée politique, car personne ne sait qu'elle est juive. Il faudra attendre la fin de la guerre pour qu'elle ose se réapproprier son identité et à nouveau dire : « Mon nom est Selma ».

    Aujourd'hui âgée de 98 ans, Selma van de Perre nous livre le témoignage fascinant d'une vie de combat et de résilience.

    Biographie de l'auteure :
    Membre active de la Résistance néerlandaise durant la Seconde Guerre mondiale, Selma van de Perre rejoint Londres à la fin de la guerre où elle travaille pour la BBC et officie également comme correspondante pour des télévisions néerlandaises. En 1983, elle reçoit la Croix commémorative de la Résistance néerlandaise. Elle est aujourd'hui l'une des dernières survivantes de Ravensbrück.

  • Chienne

    Marie-Pier Lafontaine

    Deux soeurs sont soumises durant leur enfance et leur adolescence à toutes les humiliations. Tenues en laisse, obligées de marcher à quatre pattes, empêchées d'uriner, frappées. Leur mère est le témoin muet de ces agressions répétées qui provoquent au père un plaisir sadique renouvelé.
    Viol supendu, inceste latent, jamais consommé.
    Un style lapidaire pour dire l'innommable et la monotonie de l'horreur. Chienne est, racontée à la premiere personne, l'histoire d'une jeune fille démolie qui s'appuie sur les pouvoirs de la littérature pour retrouver un corps et une parole.
    Et quand elle mord, ça fait mal.

  • 13 minutes

    Sarah Pinborough


    « Je suis morte pendant treize minutes. Et maintenant je veux savoir pourquoi. »

    Natasha, seize ans et reine du lycée de Brackston, ne se souvient pas comment elle a fini dans les eaux glacées de la rivière. La seule chose qu'elle sait : ce n'était pas un accident.
    D'après le proverbe, il faut être proche de ses amis et encore plus de ses ennemis. Sauf que, au lycée, il est parfois difficile de les différencier.
    Ses amies l'aiment, Natasha en est sûre. Mais ça ne veut pas dire qu'elles n'ont pas essayé de la tuer...
    « Le Lolita malgré moi de l'ère Instagram » - The Times
    « Je recommande ce roman à tous ceux qui adorent frissonner en ouvrant un livre. » - The Guardian
    « Le roman le plus excitant de l'année. » - The Express

  • La dernière reine

    Philippa Gregory

    « Ce roman rend justice au tour de force accompli par Catherine Parr tout en faisant le portrait d'une femme intègre et sensible qui apprend à survivre aux dangers de la vie de cour. » - Historical Novels Review
    « Philippa Gregory est la maîtresse du roman historique. La Dernière Reine se lit comme un thriller. Pas de répit pour le lecteur. » - Liz Smith

    Par l'auteure de Deux soeurs pour un roi.

    « Il veut que je meure. L'unique raison pour laquelle il m'accuse d'un crime passible de la peine de mort est qu'il veut me tuer. Henri, qui a fait exécuter deux de ses femmes et qui attendit qu'on lui annonce la mort de deux autres, entend désormais me faire subir le même sort. »
    À trente et un ans, Catherine Parr est une jeune veuve et vit l'idylle parfaite avec Thomas Seymour. Mais lorsque Henri VIII, le souverain d'Angleterre qui a conduit quatre de ses femmes au tombeau, l'invite à l'épouser, elle doit se résigner à un choix qui n'en est pas un. Brillante et indépendante d'esprit, elle est une cible toute désignée pour ses adversaires politiques qui l'accusent d'hérésie, crime puni par le bûcher et dont l'ordre d'exécution est signé... par le roi. Catherine devra déjouer les pièges de la Cour si elle veut un jour retrouver son amant.

    Auteure à la renommée internationale, Philippa Gregory est reconnue comme la maîtresse du roman historique.

    « Ce roman raconte l'histoire de celle qui survécut habilement aux complots mortels des Tudor et à la folie meurtrière de son mari, le roi Henry VIII. Une leçon d'histoire fascinante racontée de manière captivante. » - People
    « Un livre qui plaira à tous. Du grand Philippa Gregory ! À ne manquer sous aucun prétexte ! » - NPR, Weekend Edition Sunday
    « L'auteure réussit à impliquer son lecteur dans l'intrigue grâce à des descriptions d'une précision remarquable. » - Kirkus Review
    « Philippa Gregory s'y entend pour faire grimper la tension de l'intrigue et le suspense. » - Booklist
    « Une très belle et romanesque leçon d'Histoire ! » - Télé Z

  • 1987. Cinq jeunes femmes autour d´un piano, cinq survivantes du naufrage de l´Empire colonial portugais, elles sont là pour chanter. Il y a Gisela, qui les a convoquées et va mettre toute son audace et son énergie à leur transformation en un groupe vocal qui enregistre des disques et se produit sur scène. Il y a les deux soeurs Alcides, Maria Luísa la mezzo-soprano et Nani la soprano, qui sortent du conservatoire. Il y a Madalena Micaia, The African Lady, à la sublime voix de jazz, noire et serveuse dans un restaurant. Il y a enfin la plus jeune, Solange de Matos, dix-neuf ans, qui découvre la vie et la ville. Elle n´a pas une grande voix mais un grand talent "pour les petites choses", elle compose des paroles de chansons inoubliables qui feront la gloire du groupe. Puis il y aura l´amour aérien et ambigu du chorégraphe international João de Lucena.

  • Réduite en esclavage alors qu'elle était encore enfant, Rialla a fui son odieux maître et vit désormais à Sianim. Un jour, se présente l'occasion de se venger. Un seigneur cherche à abolir l'esclavage, mais d'autres sont prêts à tout pour l'arrêter. Choisie pour empêcher son assassinat, Rialla se retrouve plongée dans un monde de magie et de dieux cruels, où ses alliés ne sont pas ce qu'ils semblent être... Si l'espionne connaît le danger de sa mission, l'ancienne esclave sait qu'elle n'a pas le choix.

  • Le poids du coeur Nouv.

    Bruna Husky, la réplicante de combat des Larmes sous la pluie, a du vague à l'âme, la brièveté de sa vie programmée l'angoisse. Sa nouvelle enquête l'embarque dans une sombre affaire de poubelles atomiques aux confins du monde connu, dans une zone où règne une guerre permanente. Elle est accompagnée dans son aventure d'un "tripoteur" séduisant autant qu' inquiétant et d'une réplicante née de la même matrice industrielle qu'elle, son portrait craché. Cet alter ego plus jeune l'amène à s'interroger sur son humanité et son destin. Ses vieux amis, Yiannis l'archiviste, qui change d'humeur au gré de sa pompe à endorphines, Bartolo le boubi glouton, le taciturne inspecteur Lizard sont toujours là pour lui sauver la mise. Bruna Husky est une survivante qui se débat entre l'indépendance totale et un besoin d'affection désespéré, un animal sauvage prisonnier de sa courte vie. Rosa Montero construit des mondes extraordinaires, étranges et cohérents, avec une maestria de conteuse hors pair. Elle écrit tout à la fois un roman d'aventures politique et écologique, un thriller futuriste, une réflexion sur la création littéraire, une métaphore sur le poids de la vie et l'obscurité de la mort... et rappelle l'urgence de vivre et d'aimer quel que soit le monde qui nous est dévolu.

  • Le thriller qui va changer votre regard sur les antibiotiques ! « Une très bonne intrigue, bien développée, réaliste. Un travail de recherche monumental. Un livre important à mettre entre toutes les mains. » Emilie « Résistants est un vrai page-turner ! » Sandrine « Un livre qui, une fois commencé, ne se lâche plus. Il y a toujours un rebondissement ou une information scientifique pour relancer le suspense. Pédagogique et ludique à la fois, on se prend d'affection pour les personnages. On ressort de ce livre en étant informé, tout en ayant passé un excellent moment. » Sonia Yash tue en répandant une bactérie mortelle dans la population ; Katelyn résiste physiquement et combat l'infection. Mer des Bahamas. Katelyn, étudiante en médecine, travaille sur le yacht d'un milliardaire pour l'été. Elle s'amuse comme jamais... jusqu'à ce qu'une épidémie emporte les passagers dans d'atroces souffrances. Pourquoi est-elle la seule survivante ? Surnommée « adversus », la bactérie tueuse résiste à tous les traitements connus. Recrutée et formée par l'Anti-bioterrorism Centre, Katelyn est chargée d'une mission : retrouver l'infecteur, quitte à entrer dans son intimité. Mais l'homme qu'elle pourchasse ne tue peut-être pas aveuglément. Lancée dans une course contre la montre, la jeune épidémiologiste découvre un monde médical labyrinthique et un futur apocalyptique, une menace bien réelle à laquelle fait face l'humanité. « Je conseillerai Résistants à mon entourage. Personne n'est à l'abri d'un prochain adversus et ça fait froid dans le dos... » Ysaline « C'est décidé, après le lecture de Résistants, je me mets au régime Nutella/frites pour éviter d'ingérer des antibiotiques à mon insu !!!! » Lucy « C'est de la véritable science fiction, ou plutôt de la fiction scientifique. » Guy Thierry Crouzet mêle suspense et médecine dans un page-turner implacable où tout, même le plus effroyable, relève de la science. Notre humanité est menacée par la prolifération des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques. A l'heure où nos consciences s'éveillent à l'importance de ce que nous possédons en commun, il nous montre que les antibiotiques sont un trésor qu'il nous faut préserver. Préface du Pr Didier Pittet, directeur du programme du contrôle des infections et de la sécurité des patients à l'OMS : « Les bactéries résistantes aux antibiotiques gagnent du terrain partout dans le monde. Face à cette crise sanitaire, nous avons besoin d'une prise de conscience. Thierry Crouzet peut nous aider : nous avons collectivement besoin d'histoires pour que les informations médicales infusent dans la société. Résistants est un page-turner passionnant que je peux conseiller à tous mes étudiants, à tous les médecins, et bien sûr à tous les amoureux de la lecture. Préparez-vous à un grand voyage. J'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi et que vous en sortirez avec un nouveau regard sur les antibiotiques. »

  • Jacques Brel, dans une de ses chansons, disait que « la vie ne fait pas de cadeaux ». Puis il est parti finir ses jours aux Marquises. Les membres d´une équipe de secours de montagne l´ont bien compris, et c´est en Alaska qu´eux ont trouvé refuge. Et puis Odessa, une fillette rescapée d´un crash d´avion et désormais orpheline, va peu à peu prendre une place importante au sein de cette équipe et, avec ses mots d´enfant, trouvera sans le chercher vraiment, le moyen de donner un nouveau sens à leur vie. Au fil d´une écriture simple et touchante, Pascal Senerchia nous transporte dans un monde vêtu de blanc, où c´est dans les relations humaines que chacun doit puiser la chaleur nécessaire à sa survie.

empty