Belin

  • « J'ai intégré la notion de surprise, d'accident - je préfère ce mot - dans ma propre création. Je le répète, ainsi, la fin de l'humanité s'installe en moi comme une intuition du présent. » Enki Bilal pense que l'Homme est l'accident le plus tragique qui ne soit jamais arrivé à notre planète Terre. La destruction écologique semble inévitable et, avec elle, c'est l'extinction de notre espèce qui est en jeu à brève échéance. Cette intuition et cette angoisse, l'artiste les a transformées pour créer un univers foisonnant, onirique et déglingué qui a marqué des générations entières. Mais cette fois, Enki Bilal ne prend pas le crayon ou le pinceau, il déploie sa vision du monde par les mots. Interrogé par Adrien Rivierre sur les sujets brûlants de notre époque, il se confie sans concession, avec une liberté rare et une lucidité qui bat en brèche la bien-pensance. Il n'est plus seulement un artiste de l'imaginaire, mais aussi un lanceur d'alerte qui semble, mieux que quiconque, sentir et ressentir le monde qui vient. Tout sauf une incitation au fatalisme, son propos résonne comme un appel à se réveiller, vite, pour éviter le pire.

  • La commercialisation croissante de produits contenant des nanomatériaux ou « nano-objets » nous préoccupe tous de façon plus ou moins explicite. Le sujet est repris de temps à autre dans les médias, notamment à propos des produits agroalimentaires et cosmétiques, ravivant les inquiétudes sur les conséquences de l'exposition à des nanoparticules que l'on suppose toxiques.
    Si la dimension des risques est primordiale, elle laisse de côté plusieurs aspects tout aussi importants de la question « nano » : l'histoire des nanoproduits, leurs propriétés souvent étonnantes, les motivations de leur découverte et de leur utilisation dans des produits très divers, leurs intérêts potentiels ou avérés pour la société, les façons dont les chercheurs les étudient, les débats scientifiques en cours, ou encore les difficultés à suivre les nanomatériaux le long des chaînes de fabrication de façon à étiqueter lisiblement les produits (traçabilité).
    Au travers d'exemples, cet ouvrage raconte comment les nanoproduits en sont venus à occuper une place majeure dans notre civilisation industrielle, et pourquoi ils sont à la fois fascinants et problématiques : « Le titane : promesses et risques d'un dépolluant » ; « Une peau hâlée grâce à des nanomatériaux ? » ; « Des balles magiques aux nanomédicaments » ; « Le carbone dans tous ses états... » ; « Vous reprendrez bien une cuillerée de nanoparticules ? » ; « Le nano-argent : une valeur qui monte ou qui descend » ; « L'ère des nanocomposites » ; « Tracer un nanomatériau est-il plus difficile qu'aller sur Mars ? » ...

empty