• Les traces écrites et figurées de la mémoire dans le monde romain constituent ensemble un monumentum au sens premier du terme (en latin, le verbe moneo-monere signifie avertir, témoigner), une véritable balise pour le temps présent. Leur étude sur la longue durée, de la république médiane à l'Antiquité tardive, propose ainsi une véritable « mémoire en actes » originale, susceptible de participer au renouvellement de nos approches des relations entretenues par l'histoire et la mémoire. Sont analysés quelques espaces romains et impériaux (de l'Aventin à la colonie de Philippes en Macédoine), plusieurs figures de pouvoir éminentes ou plus méconnues (de Mécène à Avitus), et des discours, en mots et en images, empreints de rhétorique classique (depuis Tacite jusqu'à la statuaire de l'Afrique tardive).

  • « Un élargissement des frontières herméneutiques de la spatialité littéraire et
    cinématographique en francophonie constitue un important et nécessaire moment de réflexion que les études réunies dans ce volume veulent marquer. »

    Cet ouvrage est l'un des premiers travaux scientifiques consacrés aux littératures et aux cinémas francophones sous l'angle d'une géocritique postcoloniale. Développée au début des années 2000 autour des travaux de Bertrand Westphal, la géocritique est un nouveau champ d'étude de la représentation des espaces référentiels dans les narrations littéraires et non littéraires. Cet ouvrage en analyse les potentialités
    sémantiques dans les textes et les films francophones contemporains et montre comment des villes comme Dakar, Bizerte, Paris, Port-au-Prince, Libreville, Cyrthe ou le Cap révèlent de nouvelles topographies
    urbaines dont les formes architecturales et les histoires humaines sont reconstruites de manière surprenante dans les romans et les films francophones.

    Collaborateurs : Françoise Naudillon, Mbaye Diouf, Sihem Sidaoui, Obed Nkunzimana, Sada Niang, Whitney Bevill, Mouhamadou Cissé, Morgan Faulkner, Srilata Ravi, Josias Semujanga, Vincent Simédoh, Désiré Nyela, Kodjo Attikpoé, Lamia Mecheri.

empty