• Rosary, Californie. Ici, pas de palmiers et de plage dorée mais une raffinerie de pétrole, une décharge de pneus et de fervents chrétiens évangéliques. C'est ici que Helen tente de vivre une adolescence normale, malgré le décès de sa mère et un père à côté de la plaque. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa bande d'amis plus ou moins marginaux, les « Têtes-de-bite », et sur celui de sa tante, une voyante mal tolérée par la communauté.
    Alors que les adolescents se cherchent à coups d'Action ou Vérité et d'antiques romans porno, la tension monte à Rosary : le cabinet de voyance de la tante de Helen est de plus en plus menacé, et quelques-uns de ses amis commettent des actes qui pourraient leur coûter cher.
    Des dieux sans majuscule déborde de personnages aussi tordus que touchants. À les voir se lancer dans l'exploration hasardeuse de leurs coeurs respectifs, on glane de quoi réviser sa copie sur l'art et la manière de bâtir une famille face à un avenir dont on ignore tout.

  • Face à l'injustice de la vie, comment retrouver le goût du bonheur ?Je m'appelle Sophie. Il y a encore quelques mois, j'étais une lycéenne tout ce qu'il y a de plus normal. Mais depuis l'accident, je ne suis plus que larmes et colère.Pourquoi ? Comment a-t-Il pu laisser faire ça ? Elle est où la justice, dans la vie ? Je m'appelle Joshua. Je suis arrivé à Paris avec une mission : ouvrir les yeux et le coeur d'une jeune fille meurtrie par la vie. La tâche s'avère difficile.Moi, c'est Mike. C'que j'aime, c'est raconter mes histoires à m'sieur l'agent. Il est gentil, souvent il me laisse prendre un croissant et un café avant que j'retourne dans la rue. Et ça tombe bien, tiens, une histoire, j'en ai une à lui raconter c'matin !Dans ce roman aux multiples voix, suivez Sophie sur son chemin vers l'acceptation, le pardon et la paix.

  • Sur le chemin de l'école, Paola trouve une poule qu'elle rapporte en classe et cache dans son casier. Personne ne le sait, personne sauf Nadim, le "nouveau" arrivé hier, de très loin ! Saura-t-il garder le secret ?

  • Du Québec au Manitoba, d'un livre volé à la rédaction de son propre récit, le narrateur traîne son désir jusque dans les quartiers populaires de Winnipeg. Mais plus que les aventures sexuelles, c'est la co-habitation des langues française et anglaise qui constitue le véritable éros de ce roman

empty