• Cécile Sanchez,commissaire de police spécialisée en criminologie, traque les criminels les plus dangereux et les plus déviants qui sévissent dans l'Hexagone. À la tête d'une section d'élite de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), elle est confrontée à un tueur particulièrement brutal, qui éviscère ses victimes avant d'emporter leurs organes.
    Ange-Marie Barthélemy, figure légendaire de l'antiterrorisme, traque avec son équipe un groupuscule islamiste radical, ultraviolent, qui parcourt les grandes villes d'Europe : les membres d'An-Naziate - les " Anges qui arrachent les âmes " - ne laissent dans leur sillage que mort, ruines et chaos. Depuis quelques mois, ils sont de retour sur le territoire français : un massacre en plein Paris met le feu aux poudres, et une chasse impitoyable est lancée.
    Ces deux affaires délicates, apparemment sans rapport, vont pourtant se croiser et plonger les enquêteurs dans la plus grande confusion. Il va falloir percer ces ténèbres pour découvrir la sinistre vérité. Cécile et Ange-Marie vont apprendre à leurs dépens que le Mal ne connaît pas de limites et qu'il n'a pas toujours le visage qu'on attend.
    Né à Belfort en 1977, Ghislain Gilberti est écrivain. Il est l'auteur de nombreux textes diffusés en ligne, dont Dynamique du chaos, roman soutenu par une dizaine de milliers de lecteurs francophones. Sa nouvelle J'irai déterrer tes os a été publiée dans la revue sinGe n° 4 des Editions de la Maison close. Il est également parolier pour le groupe Malevolentia (Epicurial Production).

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage. Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.

  • Ad vitam

    Pascal Dupin

    Julien, mécanicien sur la centrale nucléaire de Saint-Alban et secouriste du travail est aussi un grand amateur de boules lyonnaises. Suite à un traumatisme crânien survenu au cours d'une compétition, Julien éprouve d'étranges sensations au contact des autres. Ces sensations lui confèrent en réalité d'étonnants pouvoirs qu'il découvrira au fur et à mesure de l'intrigue et qui vont le plonger, lui et ses proches, au coeur de l'enfer.
    Après le succès de son premier roman Aroun, Pascal Dupin confirme l'essai avec talent en signant Ad vitam où il se révèle un maître de l'intrigue et du suspense.

  • Des saisies européennes de contrefaçons et d'articles piratés en croissance de 1000 % de 1998 à 2004, 300 000 personnes tuées chaque année par des armes légères illicites, de 13 000 à 30 000 migrants clandestins morts en mer en tentant de rejoindre les côtes européennes de 1998 à 2008, une prise record de 684 kg de cocaïne réalisée en France en 2009, le maire de Nagasaki assassiné par un clan Yakusa, le Vice-président du Conseil régional de Calabre abattu par la Ndrangheta, des services mexicains liquidés pour cause de corruption, une contrebande de cigarettes aux proportions industrielles, un trafic d'espèces protégées aux implications globales, la direction anti-mafia italienne estimant que « l'intérêt suprême de l'État est en jeu » dans le Sud du pays en raison de l'importance des infiltrations mafieuses dans l'administration, une explosion de la consommation européenne de cocaïne, un processus de suivi en matière de corruption et de crime organisé instauré envers la Bulgarie et la Roumanie, le Président mexicain déclarant le crime organisé « hors de contrôle »... Pris isolément, ces témoignages relèvent des faits divers aussi vite annoncés qu'oubliés. Ensemble, ils brossent un portrait pointilliste du degré de magnitude atteint par l'économie criminelle. En filigrane, une vérité se dessine : en certains territoires, il n'est guère que le crime pour être organisé. La globalisation du crime est et sera probablement un sujet transversal majeur du XXIe siècle, au même titre que la guerre froide au XXe siècle et la colonisation au XIXe. Faisant souvent l'objet d'études spécifiques et cloisonnées, ces grands trafics et l'économie criminelle qu'ils représentent sont rarement envisagés dans leur ensemble. Pourtant, simplement guidé par un arbitrage en opportunité entre rentabilité d'un trafic et son risque pénal, le crime organisé, d'essence polycriminelle, ne se limite pas à une mono-activité mais embrasse le vaste spectre de l'illicite. Fort de ce constat, cet ouvrage propose une mise en perspective globale, couvrant les angles morts constitués par les liens entre différents marchés criminels. En retraçant les contours de ces flux, il expose les rapports symbiotiques entre globalisation du crime, géopolitique de l'illicite et développement économique. Au fil des pages se révèle ce que l'auteur désigne comme « le soleil noir de la mondialisation ». Au-delà de l'écume des faits, force est de reconnaître et d'explorer cette nouvelle sphère de représentation des relations internationales. Un ouvrage pénétrant pour comprendre la géopolitique de l'illicite et son influence globale sur la société mondiale.



  • L'heure des vacances approche pour Gopika Pathak. Ses parents lui offrent un séjour au

    Kangchenjunga Golf-Club & Spa

    , hôtel de luxe internationalement connu, situé à 3 350 m d'altitude, au coeur d'un fabuleux décor himalayen. Son acolyte Shirley Bhutia, la célèbre actrice de Bollywood, l'accompagne, et le médecin Tenzin Mingour profite du voyage pour rendre visite à un ami qui dirige un monastère situé dans le même secteur.


    Une atmosphère étrange accueille les deux jeunes femmes à l'hôtel...


    Bientôt, l'un des clients disparaît dans les eaux tumultueuses de la rivière Yangtchou toute proche, puis le cadavre d'une des employées est retrouvé au petit matin, flottant dans une piscine.


    Ainsi donc, certaines des prédictions du vieil homme énigmatique rencontré par Gopika pendant le voyage semblent se réaliser... et ce n'est que le début.





    Après

    Le Talisman tibétain, Les évadés du toit du monde, La vallée du yak sauvage

    et

    Complot au Sikkim, Panique à l'hôtel Kangchenjunga

    est le 5e épisode de la série Crimes en Himalaya de Bernard Grandjean. Dans une ambiance à la Agatha Christie mâtinée de culture indienne, Gopika et ses amis vont devoir mener l'enquête tambour battant pour mettre à jour les secrets sordides dont le prestigieux établissement est l'épicentre.

empty