• Inconscient, désir, pulsions, mais aussi psychométrie, troubles en tous genres... Voici l'essentiel des notions de psychologie, pour tous ceux qui souhaitent découvrir la discipline dans une démarche professionnelle ou personnelle.
    La psychologie est une science humaine qui a beaucoup évolué ces vingt dernières années. L'objectif : l'aborder sous les notions les plus modernes, en laissant une part limitée aux approches psychanalytiques, dont les concepts principaux et la grille de lecture sont essentiels à la compréhension de plusieurs notions mais qui ne peuvent plus résumer la pratique du psychologue. Ariane Calvo aborde les approches cognitives, comportementales, les neurosciences, et la grande évolution du traitement des traumatismes psychiques. Elle s'intéresse également à la psychométrie et aux courants de la psychothérapie.

  • La nouvelle édition d'un ouvrage à succès pour se libérer de ses angoisses, avec les meilleurs conseils fondés sur la recherche scientifique dans le domaine des troubles anxieuxDu noeud à l'estomac au sentiment d'angoisse diffuse, de la mélancolie aux phobies et à la panique, ce guide explique comment apprivoiser cette douloureuse émotion qu'est l'anxiété, puis comment la vaincre. Il nous arrive tous de nous sentir angoissé, du stress quotidien à l'anxiété chronique, le spectre des angoisses est vaste.
    Qu'est-ce que l'anxiété ? Quelles en sont les causes ? Quels en sont les symptômes ? Comment y remédier (traitements classiques & médecines douces), comment se détendre (relaxation, yoga, massages...) : ce titre explique depuis la source les mécanismes de l'anxiété et délivre les réponses les mieux adaptées à chaque cas, y compris pour les enfants.

  • La psychologie pour les nuls en 50 notions clés

    ,

    lu par Odile COHEN; François HATT
    • Lizzie
    • 11 Avril 2019

    Inconscient, désir, pulsions, mais aussi psychométrie, troubles en tous genres... Voici l'essentiel des notions de psychologie, pour tous ceux qui souhaitent découvrir la discipline dans une démarche professionnelle ou personnelle.
    La psychologie est une science humaine qui a beaucoup évolué ces vingt dernières années. L'objectif : l'aborder sous les notions les plus modernes, en laissant une part limitée aux approches psychanalytiques, dont les concepts principaux et la grille de lecture sont essentiels à la compréhension de plusieurs notions mais qui ne peuvent plus résumer la pratique du psychologue. Ariane Calvo aborde les approches cognitives, comportementales, les neurosciences, et la grande évolution du traitement des traumatismes psychiques. Elle s'intéresse également à la psychométrie et aux courants de la psychothérapie. Dans ce livre audio, vous apprendrez notamment que Sigmund Freud a conceptualisé le complexe d'OEdipe, qu'entre 45 000 et 50 0000 psychologues exercent à ce jour en France ou encore que la méthode clinique a été définie en France pour Daniel Lagache, qui fait alors rentrer la psychologie à l'université...

  • 1 Français sur 3 se plaint de mal dormir et, quelles que soient leurs raisons, tous peuvent être soignés, affirme le Dr Laurent Chneiweiss, de l'Institut français de l'anxiété et du stress. Pour traiter une insomnie, il faut d'abord en déterminer l'origine. Dans ce livre, le Dr Chneiweiss vous aide à savoir si vos troubles du sommeil reflètent une maladie organique ou des difficultés psychologiques - stress, anxiété, dépression, qui doivent être traités différemment. Il vous propose toutes les solutions thérapeutiques existant actuellement : médicale (de l'allopathie surtout, à la phytothérapie), mais aussi relaxation et thérapies comportementales qui offrent dans bien des cas des traitements efficaces. Dormir n'est plus un rêve si l'on aborde son problème de manière pragmatique et sans préjugés. Ce livre vous en donne les moyens.

  • Beaucoup de personnes souffrent de peurs, d'angoisses, de crises de panique, de phobies, d'obsessions. La persistance de la disparition de ces réactions dépendent de plusieurs facteurs, tels que des modes d'action, la façon d'interpréter des situations et des sensations corporelles, la capacité de réguler des processus physiologiques. Chacun peut apprendre à mieux gérer ces facteurs et à réduire ainsi ses anxiétés.

  • Comment dormons-nous, les uns, les autres ? Bien, mal, trop, pas assez ? Qui a un sommeil "normal" ou "anormal" ? Qui sont les insomniaques ? Combien sont-ils ? Qui a des cauchemars, des hallucinations ? Combien utilisent des médicaments pour faciliter ou améliorer leur sommeil ? Et, dort-on de la même manière selon son mode de vie, son âge, son statut social, ses habitudes culturelles, son pays ? Toutes ces questions sont à l'origine de cet ouvrage. Pourquoi ? Parce qu'elles ont, jusqu'ici, reçu fort peu de réponses, ou très dispersées. Insuffisantes, et donc insatisfaisantes. Quand un sujet est interrogé sur son sommeil, c'est en général dans un contexte clinique, sous l'égide du corps médical. Mais quelles sont les caractéristiques du sommeil dans la population générale ? Quel est le vécu des dormeurs ? Pour le savoir, le meilleur moyen n'est-il pas d'aller à la source même, de recueillir la parole des dormeurs, en direct ? C'est le principe qui a guidé notre recherche. Il se fonde sur une conviction : seule un meilleure connaissance des habitudes de sommeil, de la nature des plaintes concernant le sommeil, des individus qui se plaignent, et des traitements qu'ils suivent, conduira à une meilleure connaissance des troubles du sommeil et de leurs diagnostics. Ce sont les résultats de plus de 12 000 entretiens téléphoniques, réalisés lors de vastes enquêtes épidémiologiques effectuées dans divers pays occidentaux, que nous présentons ici. Des résultats qui ne manquent pas d'être parfois surprenants.

  • Comment dormons-nous, les uns, les autres ? Bien, mal, trop, pas assez ? Qui a un sommeil "normal" ou "anormal" ? Qui sont les insomniaques ? Combien sont-ils ? Qui a des cauchemars, des hallucinations ? Combien utilisent des médicaments pour faciliter ou améliorer leur sommeil ? Et, dort-on de la même manière selon son mode de vie, son âge, son statut social, ses habitudes culturelles, son pays ? Toutes ces questions sont à l'origine de cet ouvrage. Pourquoi ? Parce qu'elles ont, jusqu'ici, reçu fort peu de réponses, ou très dispersées. Insuffisantes, et donc insatisfaisantes. Quand un sujet est interrogé sur son sommeil, c'est en général dans un contexte clinique, sous l'égide du corps médical. Mais quelles sont les caractéristiques du sommeil dans la population générale ? Quel est le vécu des dormeurs ? Pour le savoir, le meilleur moyen n'est-il pas d'aller à la source même, de recueillir la parole des dormeurs, en direct ? C'est le principe qui a guidé notre recherche. Il se fonde sur une conviction : seule un meilleure connaissance des habitudes de sommeil, de la nature des plaintes concernant le sommeil, des individus qui se plaignent, et des traitements qu'ils suivent, conduira à une meilleure connaissance des troubles du sommeil et de leurs diagnostics. Ce sont les résultats de plus de 12 000 entretiens téléphoniques, réalisés lors de vastes enquêtes épidémiologiques effectuées dans divers pays occidentaux, que nous présentons ici. Des résultats qui ne manquent pas d'être parfois surprenants.

  • Dès la naissance, l'enfant vit des moments anxieux de durée et d'intensité variables. D'une certaine manière, il appréhende le monde extérieur et son monde intérieur grâce à une angoisse adaptative, véritable signal d'alarme. Normative dans certains cas, voire créative dans d'autres, l'anxiété permet la représentation des situations, leur maîtrise et sous-tend la création. Y a-t-il une esthétique de l'angoisse ? En revanche, il va exister des développements pathologiques où l'anxiété va être source d'échecs, d'inadaptation, depuis les blocages cognitifs jusqu'aux expressions somatisées, depuis les peurs inexpliquées jusqu'aux grandes paniques. L'importance des implications théoriques et pratiques de telles questions nous a donc conduits à faire le point sur les troubles anxieux de l'enfant.

  • « Éveil du printemps » (Wedekind) pour les poètes, « Temps d'avril » (Remplein) pour les chercheurs et les cliniciens ; les métaphores saisonnières ne manquent pas pour parler de la préadolescence, terme français choisi pour rendre compte de la période s'étendant entre 11-12 ans et 14-15 ans, et que les Anglo-Saxons nomment « early adolescence ». On s'accorde à voir dans cette période un moment important et critique de la vie de chacun, confrontant le jeune au difficile passage entre le monde de l'enfance et celui de l'adulte. La construction d'une nouvelle identité s'accompagne de la distanciation des parents et d'un nouveau rapport avec les groupes de pairs. Changements au niveau du corps, nouveaux rôles sociaux à assumer, nouveau programme scolaire, tels sont les principaux facteurs stressants rencontrés par les jeunes de cet âge. On décrit généralement cette phase de la vie avec des termes à connotation plutôt dramatique : crise d'identité, comportement antisocial, narcissisme, ambivalence émotionnelle, période de deuil qui s'installe due au désinvestissement nécessaire des objets d'amour incestueux, phase de réactivation de l'égocentrisme qui se manifeste dans la pensée comme dans les relations sociales. Le présent ouvrage présente au public francophone des contributions scientifiques récentes portant sur le vécu de la phase pubertaire, sur les problèmes psychologiques, mineurs ou majeurs, rencontrés à la préadolescence, ainsi que sur les facteurs protecteurs qui assurent la réussite de cette traversée entre l'enfance et la vie adulte. C'est en tout cas une phase d'entre-deux, conjugant parfois maturité physique et immaturité sociale, où l'on est tantôt enfant, tantôt adulte.

empty