• Smartphones, tablettes, ordinateurs, les écrans devenus indispensables dans nos vies modernes, exercent une fascination sur les enfants et les adolescents. Internet, réseaux sociaux, jeux en ligne, snapchat, textos, skype... multiplient les communications possibles, abolissent les distances, ouvrent sur un univers d'informations, de savoirs, de liens sans intermédiaires. Par leur accès immédiat et leurs potentialités qui semblent sans limite, les écrans constituent de nouveaux outils de plaisir et de pouvoir dont les jeunes usent avec avidité : pour le meilleur ou pour le pire ?

    Parents et professionnels s'interrogent sur les incidences de cette révolution numérique sur le développement des enfants. Les écrans ne risquent-ils pas de court-circuiter les détours nécessaires à tout enfant dans la mise en jeu des apprentissages et dans la construction de sa subjectivité ? Comment tenir sa place d'adulte pour offrir aux jeunes les conditions nécessaires à leur structuration interne et à leur inscription dans la vie sociale ?

    Des spécialistes du numérique, des psys et des professionnels de l'enfance proposent un tour d'horizon des enjeux - sociaux et psychiques - liés à l'utilisation des écrans par les enfants et les adolescents. Ils s'intéressent aux risques qu'elle comporte  notamment dans ses excès, mais aussi aux créations et aux initiatives inattendues qu'elle révèle dans la vie économique et sociale mais aussi dans l'espace intime de chacun.

  • L'enfant connecté

    Collectif

    Le modèle de la connexion impose sa marque sur les relations intersubjectives. Quels sont les repères fondamentaux à garantir à l'enfant pour qu'il puisse, avec les nouveaux outils médiatiques, s'orienter et se développer ? L'enfant, dans sa quête de réponses à l'énigme de l'existence, rencontre un nouvel objet, le médium numérique. Comment d'une part penser avec l'enfant cet outil mais aussi comment penser avec cet objet ? quel usage de cette machine à connecter favoriserait l'élaboration de représentations inédites qui tiendraient le petit d'homme d'aujourd'hui et de demain suffisamment pour qu'il puisse s'y adosser ?

  • Les formes d'autorité varient à l'infini selon les sociétés et les époques.
    Qu'est-ce donc que l'autorité ? demandait Hannah Arendt voici un demi-siècle. Alain Eraly avance sur cette question un point de vue renouvelé.

    Si l'on réduit l'autorité à une relation d'obéissance, on perd de vue sa fonction première : celle d'inscrire la vie sociale dans l'imaginaire d'une communauté et ainsi de construire un « nous », une identité commune. On a coutume d'associer la crise de l'autorité au grand mouvement d'émancipation des individus propre à notre modernité, or, l'auteur soutient qu'en réalité, cette crise renvoie d'abord à une crise du collectif.

     

  • La vie de Marcus Chevalier change le jour où il s'inscrit au jeu de défis Altius. Sous le pseudo de Spartacus2908, il devient gladiateur virtuel. En réalisant les épreuves qu'on lui impose, il s'affirme et prend de l'assurance. Sur le Web, on acclame ses exploits et on admire son courage. L'anonyme et réservé Marcus devient progressivement le puissant et célèbre Spartacus2908. Rien ne semble pouvoir arrêter son ascension. Mais jusqu'où ira-t-il pour décrocher le gros lot de 10 000 $ ?

empty