• Voici un peu plus de trois années, au début du mois de janvier, par un froid des plus rigoureux, Paul Verlaine dormait son dernier sommeil sur un petit lit en fer, au troisième étage d'une humble maison de la rue Descartes, et de demi-heure en demi-heure des jeunes gens se disputaient l'honneur de veiller une dernière fois celui que, vivant, ils avaient entouré de toute leur affection. La petite chambre, tapissée d'un modeste papier aux nuances passées, était tout encombrée de fleurs et les groupes d'amis - trop à l'étroit - s'y tenaient silencieux ; la tristesse était grande comme si chacun eût perdu le meilleur de ses amis.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • CE soir là, rue d'Enghien, un appartement attirait l'attention par de nombreuses fenêtres illuminées à profusion.M. et Mme Lobriet, négociants devenus riches, donnaient une fête. Il s'agissait de marier leurs filles et d'un commun accord ils désiraient montrer que la dépense ne compterait pas pour manifester hautement que les dots seraient belles et l'Héritage plus beau encore. Long et sec, la face ridée et le profil dur, M. Lobriet se promenait dans les pièces en enfilade.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.




  • Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre du peintre. Achille Ségard (1872-1936), l'auteur, était écrivain, poète, critique d'art. Il a réalisé la première biographie complète de Mary Cassatt (1844-1926). Il l'a rencontrée à de nombreuses reprises, lui a fait lire et corriger les épreuves. Pour prendre une terminologie actuelle, il s'agit donc d'une biographie autorisée.


    Dans une lettre à Achille Ségard, du 23 novembre 1914, Mary Cassatt a écrit :


    « Je crois que vous avez été on ne peut plus indulgent pour moi. Quand on revient à la vie après une longue absence on se demande si vraiment ce qu'on a fait vaut la peine. Mais on ne peut faire que son mieux, et laisser le jugement à d'autres... »


    Achille Ségard a su avant tout le monde reconnaître l'importance de Mary Cassatt dans le paysage artistique et nous donne une analyse fine et détaillée de l'artiste.


    Au-delà du texte originel, qui était indisponible depuis longtemps, l'édition enrichie de VisiMuZ rajoute plus de 150 photos de tableaux, agrandissables en plein écran par simple-tap. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.


    Outre les illustrations, ces textes de référence sont complétés par d'autres anecdotes issues d'autres témoignages sur l'artiste et par des commentaires VisiMuZ relatant les aventures de certains tableaux.


    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.


    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :


    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.

empty