• Silencieuse en France depuis la fin du conflit algérien, l'extrême droite a pris, en 1981, la voix d'un homme que l'on croyait rentré dans l'ombre. Le Pen existe : les électeurs l'ont prouvé à plusieurs reprises. Phénomène de société ou bien épiphénomène politique, l'ascension du champion des slogans nationalistes au palmarès des scores électoraux, n'est toutefois pas une course en solitaire. L'extrême droite présente plusieurs autres visages, qu'il est nécessaire de découvrir pour mieux comprendre la France des années 80. À la lumière d'une connaissance rigoureuse des faits, des idées et des hommes, Alain Rollat brosse le portrait du Front national, et de sa figure centrale, Jean-Marie Le Pen, ainsi que celui de ses frères ennemis, le Parti des forces nouvelles, le Mouvement nationaliste révolutionnaire, l'OEuvre française, le groupe Militant, les néo-nazis français et leurs correspondants européens. Il décrit les scissions et les rivalités multiples, analyse les programmes. Il éclaire le rôle précurseur mais distinct de la nouvelle droite et du Club de l'horloge, montre l'implantation de l'extrême droite dans des partis comme le C.N.I.P., mais aussi dans les milieux catholiques, ainsi que la tendance à une certaine hégémonie de ses idées dans le domaine culturel. Ce nouveau panorama n'aura été rendu possible que par l'arrivée de la gauche au pouvoir. Aussi bien s'interroge-t-on : l'extrême droite a-t-elle un avenir ? Bouleversera-t-elle l'échiquier électoral lors des prochaines consultations nationales ? Sera-t-elle l'enjeu de nouvelles alliances ? Livre d'actualité et de référence, l'ouvrage pertinent et impertinent d'Alain Rollat fournit des réponses à une interrogation qui, à juste titre, préoccupe les Français.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Il rêvait de devenir couturier, journaliste ou cinéaste. Le destin en a fait le maître-artisan de l'Europe unie. Syndicaliste, pédagogue, ingénieur social, il a toujours oeuvré à contre-courant des jeux politiciens. Le voici devenu le socialiste le plus populaire de France. Son tort, ou sa chance, est d'avoir toujours eu raison dix ans trop tôt. Le voilà promu sauveur potentiel de la gauche à la prochaine élection présidentielle. Il ne refusera pas d'assumer cette responsabilité si ses amis le lui demandent après l'avoir longtemps boudé. Voici le portrait, l'itinéraire, les confidences d'un homme politique pas tout à fait comme les autres. Mais d'un homme pas très facile à décrypter.

  • En 1984 paraissait L'Effet Le Pen. Les auteurs décrivaient l'origine, l'idéologie et la stratégie du Front national. Dans ce nouvel ouvrage, ils reprennent leur étude en s'appuyant sur les travaux et les enquêtes réalisés au cours de ces 10 dernières années par la rédaction du Monde.

  • Toute paix est oublieuse. En 1988, l'apaisement en Nouvelle-Calédonie aura été précédé d'un drame : sur son territoire national, la France a fait la guerre. A Ouvéa, île française d'outre-mer, une action militaire a été menée pour mettre fin à une sanglante prise d'otages, et ce fut une sale guerre : ratissages, regroupements de populations, hommes, femmes et enfants mêlés, sévices et tortures, usage de lance-flammes et d'armes dernier cri par des unités plus destinées au "baroud" qu'au maintien de l'ordre, et, enfin, exécutions sommaires, dont ce livre apporte de nouvelles preuves, inédites... Aujourd'hui, le souvenir des vingt-cinq morts d'Ouvéa dérange. Construire l'avenir importe plus aux politiques que de revenir sur le passé. Il le faut pourtant. Ne serait-ce que pour comprendre : illustrant jusqu'à l'absurde l'impasse d'une politique, ce drame a paradoxalement obligé les ennemis d'hier à s'entendre. Et aussi parce que la démocratie a ses exigences : comment en est-on arrivé à cette folie ? Où situer les responsabilités ? Pourquoi la vérité fut-elle entravée ? Récit de ce tournant calédonien, Mourir à Ouvéa répond à ces questions. Décrivant ce qui l'a précédé notamment l'effrayant acquittement des auteurs de l'embuscade de Hienghène comme ce qui l'a suivi - le pari du plan de Michel Rocard -, il développe et enrichit les révélations qui firent du Monde l'un des acteurs de cette affaire.

empty