• « J'ai toujours senti cet élan en moi, comparable à celui des plantes pour grandir. Nous possédons tous cet élan, mais il arrive qu'il se brise. Nous avons tous nos empêchements, nos découragements, nos traumatismes. Il s'agit seulement de savoir à quel point nous désirons nous battre afin de surmonter les obstacles. »
    Dans cette série d'entretiens et de lectures prononcées par Anaïs Nin devant des étudiants entre 1966 et 1973, l'écrivaine nous livre, à la fin de sa vie, une réflexion très personnelle sur divers sujets : la recherche de l'identité, la magie de l'art, la femme et le féminisme... Plus qu'un ouvrage thématique, c'est une synthèse de sa pensée que nous offrent ces textes, empreints d'un constant optimiste, et qui constituent une véritable porte d'entrée privilégiée pour découvrir celle qui marqua son époque par des ouvrages incontournables.Établi et présenté par Evelyn J. Hinz.Traduit de l'anglais (États-Unis) par Béatrice Commengé.

  • " Habités par des personnages imparfaits, [ces récits] ont tous en commun une certaine vision de la féminité, du désir, des fantasmes, et s'affranchissent d'une réalité souvent décevante. " Vogue.
    " Mais comment fait-on alors si la chose existe et qu'on a besoin d'un mot pour la nommer ?- On n'en parle pas, répondit-il. Ou bien on en invente un nouveau. "Cet étrange dialogue résume à lui seul l'oeuvre d'Anaïs Nin. Comment raconter le désir - désir sexuel, appétit pour la vie, pour l'art, désir de décrire ce qui n'existe pas tant que ça n'a pas été couché sur le papier - d'une femme mariée, apprentie écrivaine au début du siècle dernier ?C'est à ce projet que l'auteure s'attelle dans ces seize nouvelles. La plupart ont été écrites entre 1929 et 1931. Anaïs Nin vit alors à Paris avec son banquier-poète de mari, Hugh Guiler, qui la choie et lui offre une vie aisée. Elle n'a pas encore rencontré Henry Miller (ce sera chose faite en 1932), elle n'est qu'une jeune femme, la vingtaine, qui tient assidûment un journal intime - journal qui lui fera atteindre bien plus tard la gloire qu'elle attendait.

  • Anaïs Nin ne pensait pas devoir sa célébrité à ses extraordinaires journaux intimes. Ils devaient simplement l'aider, selon elle, à prendre conscience de ce qu'elle était et de ce qu'elle souhaitait devenir : une écrivaine reconnue avec une oeuvre véritable, entre autres, une série de romans dont le titre serait  Les Cités intérieures, celles qui se situent au-delà des apparences, de l'autre côté du miroir.
      Dans ces  Cités intérieures, constituées de cinq romans -  Les miroirs dans le jardin,  Les enfants de l'albatros,  Les chambres du coeur,  Une espionne dans la maison de l'amour  et  La séduction du Minotaure  -, elle met en scène trois femmes, trois amies, Lillian, Djuna et Sabina qui sont des reflets fictionnels de l'auteure.
    /> À travers ses héroïnes, Anaïs Nin tente de traiter les négations, le dédale et la complexité de la nature féminine : Djuna et ses amours passionnées, tempétueuses et qui se dégradent avec le temps dans  Les enfants de l'albatros  et  Les chambres du coeur  ; Sabina qui se veut libre mais se retrouve rongée par la culpabilité et l'angoisse dans  Une espionne dans la maison de l'amour  et Lilian qui, dans le dernier roman de ce cycle romanesque, tire le fil d'Ariane pour aller jusqu'au bout du labyrinthe de sa vie et y découvrir peut-être le Minotaure.
      Mais ces  Cités intérieures  sont surtout celles de l'auteure elle-même, dont la vie et les rencontres passionnées et passionnantes, telles qu'on les connaît grâce à ses journaux, constituent la matière première de ce cycle fictionnel.
    Traduit de l'anglais par Anne Metzger (Les miroirs dans le jardin  et  La séduction du Minotaure), Béatrice Commengé (Les enfants de l'albatros), Élisabeth Janvier (Les chambres du coeur) et Anne Laurel (Une espionne dans la maison de l'amour)
    PRÉFACE DE LAURE ADLER

  • Auletris

    Anaïs Nin

    Auletris contient deux histoires inédites d'Anaïs Nin, des textes érotiques retrouvés à la faveur d'une vente aux enchères à Baltimore et traduits pour la première fois en français.
    Écrits pour un mystérieux collectionneur au début des années 40, ils possèdent toute l'originalité et le charme de l'érotisme selon Anaïs Nin: une vision féminine de la sexualité, libre, inventive et transgressive.
    « Jouir n'est possible que si l'on accepte ses désirs. »

    Franco-américaine, née en 1903, Anaïs Nin a bien souvent défrayé la chronique littéraire. Maîtresse d'Henry Miller et de nombreux écrivains, elle s'était surtout fait connaître par son Journal. Mais ce sont ses écrits érotiques, publiés après sa mort dans les années 70, qui lui ont valu la consécration.

  • Comment raconter le désir - désir sexuel, appétit pour la vie, l'art... - d'une femme mariée, apprentie écrivaine au début du siècle dernier ? C'est à ce projet qu'Anaïs Nin semble s'atteler dans ces seize nouvelles inédites, écrites pour la plupart entre 1929 et 1931. On y croise une jeune femme qui, parée comme pour un grand voyage, largue les amarres d'un bateau attaché à un arbre au fond d'un jardin, une petite fille abandonnant ses poupées pour se consacrer à l'étude du goût de ses larmes, et bien d'autres personnages hantés par la dualité entre l'être et le paraître. Ce recueil de nouvelles dévoile, grâce à la très belle traduction d'Agnès Desarthe, la genèse de l'oeuvre d'une des auteures les plus modernes et admirées du XXe siècle.

  • Anaïs Nin et ses amis, membres de l'" Organisation " écrivent pour un dollar par page ce livre très coquin, destiné au milliardaire Roy Melisander. Sur sa demande, le collectif décide de ne pas s'embarrasser " de la philosophie et des analyses ", et fait l'apologie de l'acte sexuel et de l'épanouissement sensuel, glorifiant ces somptueux corps féminins et masculins. Enlevées, gaies, espiègles et très explicites, ces historiettes raviront le public. " Les sept textes réunis là sont superbes, fulminants, extatiques et riches de tonalités assez diverses pour surprendre et enchanter. " Les Affiches de Normandie. " Etrange jeu du destin que nous éprouvons de découvrir, plus de cinquante ans après, cette curiosité littéraire et osée, et de saluer la probable plume alerte et espiègle d'Anaïs Nin. " Taboo.

  • Beautiful, bored and bourgeoise, Sabina leads a double life inspired by her relentless desire for brief encounters with near-strangers. Fired into faithlessness by a desperate longing for sexual fulfilment, she weaves a sensual web of deceit across New York. But when the secrecy of her affairs becomes too much to bear, Sabina makes a late night phone-call to a stranger from a bar, and begins a confession that captivates the unknown man and soon inspires him to seek her out...

  • A naïve model slowly discovering her sexuality; an erotic moonlight encounter on a beach; a man teaching the art of passion in a gypsy caravan; and a woman in love with a scent from Fez - Anaïs Nin's stories explore the nature of sex and the awakening of desire. United by the theme of love, the writings in the Great Loves series span over two thousand years and vastly different worlds. Readers will be introduced to love's endlessly fascinating possibilities and extremities: romantic love, platonic love, erotic love, gay love, virginal love, adulterous love, parental love, filial love, nostalgic love, unrequited love, illicit love, not to mention lost love, twisted and obsessional love...

  • This bestseller covers a single momentous year during Nin’s life in Paris, when she met Henry Miller and his wife, June. “Closer to what many sexually adventuresome women experience than almost anything I’ve ever read....I found it a very erotic book and profoundly liberating” (Alice Walker). The source of a major motion picture from Universal. Preface by Rupert Pole; Index.

  • A continuation of the journey of self-education and self-discovery begun by Anaïs Nin in the previous volume of her early diary. Central here is the growing conflict between her role as woman and her determination to be a writer. Editor's Note by Rupert Pole; Preface by Joaquin Nin-Culmell; Index; photographs.

  • A bridge between the early life of Nin and the first volume of her Diary. In pages more candid than in the preceding diaries, Nin tells how she exorcised the obsession that threatened her marriage and nearly drove her to suicide. Editor's Note by Rupert Pole; Preface by Joaquin Nin-Culmell; Index; photographs.

  • A charming and amusing view of Nin's early life, from age eleven to seventeen; the self-portrait of an innocent girl who is transformed, through her own insights, into an enlightened young woman. “An enchanting portrait of a girl's constant search for herself” (Library Journal). Preface by Joaquin Nin-Culmell; Index; photographs and drawings. Translated by Jean L. Sherman.

  • Drawn from journals, this book is an account of a woman's sexual awakening, covering a single momentous year - 1931-32, in Paris, when June fell in love with Henry Miller, undermining her own idealized marriage. The question of the outcome of June Miller's return to Paris dominates her thoughts.

  • Anglais Little Birds

    Anais Nin

    Anais Nin's second volume of erotic short stories is broader in scope, encompassing the entire breadth of human sensuality. Each of the 13 stories captures a moment of pure desire, in all its complexity and paradoxical simplicity.

  • The author's experiences in Greenwich Village, where she defends young writers against the Establishment, and her trip across the country in an old Ford to California and Mexico. "[Nin is] one of the most extraordinary and unconventional writers of this century" (New York Times Book Review). Edited and with a Preface by Gunther Stuhlmann; Index.

  • The author's experiences in Mexico, California, New York, and Paris, her psychoanalysis, and her experiment with LSD. "Through her own struggling and dazzling courage [Nin has] shown women groping with and growing with the world" (Minneapolis Tribune). Edited and with a Preface by Gunther Stuhlmann; Index.

  • Nin's years of struggle and final triumph as an author in America. "Transcending mere self-revelation... the diary examines human personality with a depth and understanding seldom surpassed since Proust...dream and fact are balanced and...in their joining lie the elements of masterpiece" (Washington Post). Edited and with a Preface by Gunther Stuhlmann; Index.

  • Beginning with Nin's arrival in New York, this volume is filled with the stories of her analytical patients. There is a shift in emphasis also as Nin becomes aware of the inevitable choice facing the artist in the modern world. "Sensitive and frank...[Nin's] diary is a dialogue between flesh and spirit" (Newsweek). Edited and with a Preface by Gunther Stuhlmann; Index.

  • Evocative and superbly erotic, Little Birds is a powerful journey into the mysterious world of sex and sensuality. From the beach towns of Normandy to the streets of New Orleans, these thirteen vignettes introduce us to a covetous French painter, a sleepless wanderer of the night, a guitar-playing gypsy, and a host of others who yearn for and dive into the turbulent depths of romantic experience.

  • This celebrated volume begins when Nin is about to publish her first book and ends when she leaves Paris for New York. Edited and with a Preface by Gunther tuhlmann; Index.

  • Nin continues her debate on the use of drugs versus the artist's imagination, portrays many famous people in the arts, and recounts her visits to Sweden, the Brussels World's Fair, Paris, and Venice. "[Nin] looks at life, love, and art with a blend of gentility and acuity that is rare in contemporary writing" (John Barkham Reviews). Edited and with a Preface by Gunther Stuhlmann; Index.

  • Here, in more than twenty essays, Nin shares her unique perceptions of people, places, and the arts. Includes several lectures and two interviews.

  • The final volume ends as the author wished; not with her last two years of pain but at a joyous, reflective moment on a trip to Bali. "One of the most remarkable diaries in the history of letters" (Robert Kirsch, Los Angeles Times). Edited and with a Preface by Gunther Stuhlmann; Index; photographs.

  • An extraordinarily rich and exotic collection from the mistress of erotic writing In Delta of Venus, Anais Nin pens a lush, magical world where the characters of her imagination possess the most universal of desires and exceptional of talents. Among these provocative stories, a Hungarian adventurer seduces wealthy women then vanishes with their money; a veiled woman selects strangers from a chic restaurant for private trysts; and a Parisian hatmaker named Mathilde leaves her husband for the opium dens of Peru.

empty