Fayard (réédition numérique FeniXX)

  • La guerre révolutionnaire est encore un domaine mal connu parce ce que ce sujet exceptionnellement complexe est trop souvent considéré par les uns sous un angle trop romantique et par d'autres avec une objectivité insuffisante. La difficulté principale provient de ce que la guerre révolutionnaire n'est pratiquement jamais « chimiquement pure » et qu'il est difficile d'en traiter sans examiner le problème en général, afin de se rendre compte de la façon dont la guerre révolutionnaire s'insère dans l'évolution des conflits et comprendre pourquoi elle connaît actuellement une telle vogue. C'est ce que fait le général Beaufre dans cette étude. Dans la première partie il montre comment la théorie générale de la guerre conduit de nos jours à des actions de plus en plus fondées sur la psychologie, donc souvent sur des passions révolutionnaires. Il analyse alors avec méthode la gamme des procédés employés dans ce genre de guerre, en combinaison avec des procédés plus classiques. Il définit ainsi une théorie de la guerre révolutionnaire aussi générale que possible. Dans une deuxième partie, s'appuyant sur de nombreux exemples historiques et contemporains, le général Beaufre démontre que cette théorie s'applique à la grande diversité des cas et qu'elle permet d'expliquer leurs succès ou leurs échecs.

empty