• Pour quelques doigts

    Baptiste Madamour

    Heures brulantes de l´apprentissage du corps de l´autre, le premier soir, quand l´autre ne craint aucune audace...





    LE CUIR GLISSE SUR SA PEAU, puis s'enfonce, elle veut que je lui fasse mal, elle me dit de lui faire mal, elle veut avoir des marques sur sa peau, que ça laisse des traces, qu'au moins quelque chose laisse des traces, elle veut que ce soit douloureux, elle veut ressentir, je serre plus fort. Elle est entravée, les poignets ligotés aux montants du lit.

    Je prends ses collants, je m'en sers de bandeau que je noue autour de ses yeux.


    /> Quand on dit qu´un auteur est prometteur, on s´attend à ce que la promesse s´accomplisse. Constatons que Madamour est au rendez-vous dans cette nouvelle érotique. Il impose une proximité indéniable avec ses personnages, le lecteur est pris dans les méandres du désir et de la désillusion amoureuse.

  • Le Savoir-défaire

    Baptiste Madamour

    • Ska
    • 22 Août 2019




    Frigide, elle ? Tout au contraire. Mais il faut faire voler en éclats le savoir-faire de son partenaire pour dépasser les conventions. C'est de l'innocence de celui-ci dont elle a besoin...



    Tu m'explores et c'est beau de te voir ne pas savoir d'avance si ça m'est agréable. Il est bien de désapprendre, d'oublier la technique, ta main trébuche, se perd, ne sait plus trop où aller, où se poser, quelle direction prendre. Tes doigts se décident à tenter, le bas du dos juste au-dessus de la raie des fesses, oui, ou plus haut le long de la nuque, oui, continue, on peut trouver de nombreux endroits à palper, effleurer, tordre, même si j'aime bien ça aussi, tes deux doigts dans ma chatte.
    Insondable mystère de la sexualité de chacun et de chacune, constituée de sa propre histoire, de son ressenti passé, de ses sensations vécues et surtout de son cerveau ayant engrangé une multitude de stimuli agréables qu'on souhaite voir restitués au gré des rencontres amoureuses. Dans ce très beau texte, Baptiste Madamour nous offre une version très personnelle d'On ne badine pas avec le sexe.

empty