• « Elle redoute les contrôles en classe et a mal au ventre. » « L'institutrice trouve notre fils renfermé, passif, peu enclin à jouer avec ses camarades. » « Elle a la phobie des chiens ! » « Il s'angoisse pour un rien, alors nous faisons tout pour le protéger. » « Elle ne supporte pas d'être séparée de moi et reste dans mes jupes. » « Il est jaloux de sa petite soeur et devient tyrannique. » « Depuis notre divorce, notre enfant est hyperactif. » « On me dit que l'angoisse lui passera... » « Recommandez-vous une psychothérapie ? Les résultats sont-ils rapides ? » Tous les parents veulent éviter à leur enfant les larmes et la douleur. Pourtant l'angoisse est inséparable de la vie et prend chez lui des formes multiples et des apparences déguisées. Si elle s'installe, elle peut gêner l'enfant dans ses relations aux autres, dans son développement et son épanouissement. Il importe donc de la débusquer pour la maîtriser. Quels pièges les parents doivent-ils éviter ? Leur propre angoisse est-elle contagieuse ? Si tous les enfants éprouvent des peurs archaïques, il importe qu'ils trouvent en eux et en ceux qui les entourent les ressources nécessaires pour les exprimer et les déjouer. Vaincue ou devenue levier, l'angoisse devient alors un moteur pour mieux grandir.

empty