• Pendant plus d'un quart de siècle, Cécile Philippe a infligé son image de journaliste à cheveux courts et à personnalité affirmée aux télespectateurs de FR3 Rhône-Alpes. Certains ne s'en sont pas remis et périodiquement le disent à sa direction en termes choisis.

  • Toutes à la fois tendres, troublantes, cyniques, inconvenantes a et drôles, ces « petites histoires horizontales » nous entraînent voluptueusement dans les méandres amoureux de la sexualité féminine : des découvertes enfantines à la verdeur éternelle, en passant par les déhanchements boulimiques de la trentaine, toutes évoquent un érotisme qui ose dire son nom. L'art d'aimer et de se faire aimer prend ici un fameux coup de plume dans l'aile...

  • "La question de la place de l'État dans notre société est évidemment économique mais elle est aussi sociale et culturelle. Car si les Français sont déprimés et grincheux, c'est sûrement parce que, depuis des décennies, leur sphère d'autonomie s'est réduite à peau de chagrin.
    Au cours des quarante dernières années, nous avons accepté que l'État prenne de plus en plus de décisions et dépense toujours plus à notre place. Depuis les années 1980, le poids des dépenses publiques est devenu supérieur à la moitié de la richesse produite en France. Les Français sont confrontés à un fardeau fiscal et social de plus en plus lourd et à un endettement public sans précédent.
    Ces choix que les Français ne peuvent plus faire, ce sont les pouvoirs publics qui les font à leur place. C'est vrai en matière de santé, de retraite, de travail, de technologies, d'éducation, d'immobilier et dans bien d'autres domaines-clés. Nous avons été dépossédés de notre responsabilité et de notre pouvoir à gérer nos vies. Cela n'est pas sans incidences. Notre société s'est grippée et crispée et les Français sont de plus en plus inquiets vis-à-vis de l'avenir.
    La crise que nous traversons aujourd'hui n'est donc pas seulement financière ou économique. Elle a des conséquences humaines et morales bien réelles. Mais cette crise offre une formidable opportunité de repenser le rôle de l'État dans nos vies. Les pouvoirs publics doivent en faire moins pour nous laisser en faire plus.
    L'enjeu est de nous laisser construire nos vies plutôt que de subir des choix imposés. Oser remettre l'État à sa place, c'est redonner à chacun un espace de libertés et d'espoir. "

  • Il était une fois une jeune princesse nommée Blanche Neige qui joignait à ses charmes encore verts une âme candide, une voix d'ange et un tempérament prometteur. Il était une fois sept nains, petits de taille mais point d'ailleurs, tenanciers de maison close par nécessité, joueurs de jazz par vocation et luxurieux par nature. Il était une fois un Prince charmant, vêtu de jeans et de cuir clouté, qui parvint à arracher Blanche Neige à la mort mais échoua piteusement à lui faire explorer la carte du Tendre. Bref, de péchés capiteux en extases capitales, voici la très véridique, très drolatique et très surprenante histoire de Blanche Neige telle que Cécile Philippe l'a retrouvée non expurgée dans l'Enfer des contes de fées, lesquels ne sont décidément plus ce qu'ils étaient...

  • "Si chacun de tes orgasmes dilue sous mes yeux, dans la nacre de ton sperme, un peu de l'hommage que j'ai tracé en lignes serrées sur ton ventre, l'effort est inutile. J'aurai toujours un autre mot, plus fort, plus doux, plus tendre, pour remplacer celui qui aura pâli sous la flaque de ton plaisir. Palimpseste de ma passion, tu ne peux rien contre elle. Tu n'as pas d'arme pour la combattre. Et tu ne peux plus l'ignorer. Ne sois pas triste. Sache que tu existes bien au-delà de la déception. Tu es un miracle, pas un mirage. Tu es ma dose de mort-fine à l'envers, qui dissipe ma douleur en s'éloignant et la ravive en approchant. Je te garde à portée de caresse jusqu'à ce que mort s'en suive." "Une glace à la rose" Cécile Philippe

  • Quand la narratrice invite un soir chez elle Don Juan, elle s'attend à passer une nuit inoubliable. Mais c'est véritablement un paradis insoupçonnable qu'il lui offre, même si Don Juan ne ressemble plus que de loin à sa légende.
    Lorsqu'il la quitte, un goût amer de vengeance la pousse à faire la rencontre de son fils, Giovanni, à peine quinze ans, beau comme un demi-dieu, qu'elle entreprend de séduire.

    Mais entre l'original et la copie juvénile, la narratrice perd pied. Et, du paradis, l'histoire galante sombre en enfer.
    Cécile Philippe, avec Don Juan, père et fils, a composé un roman très rythmé, détournant les procédés d'un mythe grâce à un savant dosage d'érotisme et d'ironie.

  • En trois histoires, l'univers très féminin de Cécile Philippe, fait d'amour autant que d'érotisme, s'affirme ici une fois encore avec beaucoup de force.

  • Un outil de travail complet et efficace, conforme au nouveau programme d'Histoire-Géographie (enseignement du tronc commun), en Tle générale. De nombreuses ressources  - le cours, les méthodes clés, exercices et sujets -, pour vous accompagner tout au long de votre Terminale.
     
    Sur chaque thème du programme
    o  Des fiches de  cours synthétiques et visuelles
    o  Une grande carte mentale récapitulative
    o  Les méthodes clés
    o  Une série d'exercices progressifs
    o Des sujets pour s'entraîner en vue des E3C (épreuves communes de contrôle continu)
    o  Tous les  corrigés  détaillés
     
    En accès gratuit, avec l'achat du livre, sur le site www.annabac.com
    o Des parcours de révision interactifs proposant, pour chaque thème du programme  : des fiches, des quiz, des exercices et sujets corrigés
    o Des conseils pour bien s'orienter

  • Un outil de travail complet et efficace, conforme au nouveau programme d'Histoire-Géographie  (enseignement du tronc commun), en  1re  générale. De nombreuses ressources  - le cours, les méthodes clés, des exercices progressifs -, pour vous accompagner tout au long de votre Première.
     
    Sur chaque thème du programme  :
    o  Des fiches de  cours synthétiques et visuelles
    o  Une grande carte mentale récapitulative
    o  Les méthodes clés
    o  Une série d'exercices progressifs
    o Des sujets pour s'entraîner en vue des E3C (épreuves communes de contrôle continu)
    o  Tous les  corrigés  détaillés
     
    En accès gratuit, avec l'achat du livre, sur le site www.annabac.com
    o Des parcours de révision interactifs proposant, pour chaque thème du programme  : des fiches, des quiz, des exercices et sujets corrigés
    o Des conseils pour bien s'orienter
     

  • Un outil de travail complet et efficace, conforme au nouveau programme d'Histoire-Géographie  2de mis en place dans le cadre de la réforme du lycée. De nombreuses ressources  - le cours, les méthodes clés, des exercices progressifs -, pour vous accompagner tout au long de votre Seconde.
     
    Sur chaque thème du programme  :
    o  Des fiches de  cours synthétiques et visuelles
    o  Une grande carte mentale récapitulative
    o  Les méthodes clés
    o  Des exercices progressifs
    o Des sujets de contrôle, avec des aides pour les réussir
    o  Tous les  corrigés  détaillés
     
    En accès gratuit, avec l'achat du livre, sur le site www.annabac.com
    o Des parcours de révision interactifs proposant, pour chaque thème du programme  : des fiches, des quiz, des exercices et sujets corrigés
    o Des conseils pour bien s'orienter
     

  • Des fiches de révision conformes au programme d'Histoire-Géographie 2de  : un outil 100  % efficace pour réussir ses contrôles et progresser tout au long de l'année.
     
    L'essentiel du programme en fiches détachables
    Sur chaque thème  :
    o des fiches de cours, claires et visuelles
    o des quiz pour s'évaluer
    o des flashcards pour réactiver ses connaissances
     
    Dans le dépliant
    Les cartes clés du programme et de grands schémas récapitulatifs.
     
    Avec le livre, un accès gratuit aux ressources du site www.annabac.com  - vidéos, fiches, quiz exercices et sujets corrigés... - et à ses parcours de révision personnalisés.

  • Extrait
    Le risque de crédit est l’un des grands sujets économiques. Il concerne de multiples acteurs, dans une double dimension micro et macroéconomique, au premier rang desquels se trouvent les banques et les marchés financiers.
    Dès qu’un créancier accorde un prêt à un débiteur, il court le risque que ce dernier n’honore pas ses engagements relatifs au service de la dette. Ceci est particulièrement le cas des créanciers financiers (banques, établissements financiers, investisseurs) pour leurs crédits aux entreprises qui s’avèrent sensibles au défaut de paiement et/ou à la faillite de leurs contreparties. Pour prendre leurs décisions de manière rationnelle, les prêteurs doivent mesurer avec précision le risque de crédit des emprunteurs, autant avant de leur accorder un crédit (et en fixer les conditions : montant, maturité, taux et covenants) que tout au long de la vie de celui-ci. Ces institutions expriment un besoin fonctionnel : celui d’une analyse du risque individuel de chacun de leurs clients. Ayant également besoin de « gérer leur bilan », elles doivent aussi analyser le risque global de leur portefeuille de crédits. C’est d’autant plus le cas désormais que les réglementations prudentielles (Bâle II, puis III) leur imposent de strictes contraintes dans le pilotage de leurs risques et de leurs fonds propres. Cette préoccupation concerne tous les créanciers financiers, au sens large : institutions financières et investisseurs sur le marché de la dette.
    Le marché du crédit est l’un des premiers marchés financiers mondiaux, bien plus important que le marché des actions cotées en Bourse. Il comprend l’ensemble des crédits directs (consentis par les banques et les investisseurs, les marchés obligataires classiques) et les expositions au risque de contrepartie générées par les transactions sur les produits dérivés.
    Classiquement, le risque de crédit correspond à une situation où le débiteur se trouve incapable d’honorer ses engagements. Il est également possible de considérer un cas intermédiaire où la situation financière de l’emprunteur se dégrade (augmentant la probabilité d’une crise de trésorerie), voire lorsque la valeur de l’entreprise baisse fortement. Le concept devra être précisé et détaillé.
    Cette question ancienne a conduit praticiens et théoriciens à développer de nombreuses approches et méthodes d’appréciation et d’évaluation du risque de crédit. L’objectif de cet ouvrage est de proposer une revue, la plus pédagogique possible, des outils disponibles, en précisant leur philosophie et leurs méthodologies.
    Schématiquement, l’analyse du risque de crédit peut être réalisée par deux grands types d’approches. La première s’inscrit dans le champ de la finance d’entreprise ; de manière empirique ou statistique, le risque de la société est étudié à partir d’un ensemble plus ou moins large de données passées réputées significatives en matière de risque. La seconde approche s’inspire de la finance de marché ; postulant une défi nition théorique du défaut, elle conduit à une modélisation sophistiquée du défaut potentiel. Si de nombreuses méthodes peuvent être recensées, elles se distinguent les unes des autres sur plusieurs critères :
    ¦ leur champ d’appartenance : corporate finance ou finance de marché ;
    ¦ leur fondement : empirique, statistique ou théorique ;
    ¦ leur démarche : normative ou positive.
    Le présent ouvrage est organisé en 5 chapitres. Le premier détaillera la notion de risque de crédit et décrira le cadre de tout modèle de mesure. Le deuxième exposera les méthodes empiriques tant positives que normatives (en particulier le rating). Ensuite, le troisième chapitre présentera les méthodes statistiques de mesure du risque (scoring). Le quatrième chapitre abordera les méthodes théoriques, issues de la finance de marché qui ont connu un fort développement depuis une vingtaine d’années. Enfin, le dernier chapitre traitera des techniques de gestion du risque de crédit utilisées par les institutions financières.
    Il est impossible, dans ce format, d’établir une recension exhaustive de tous les modèles. Le but de cet ouvrage est de proposer, dans un volume unique, une synthèse des grandes méthodologies offertes.



  • L´observation des crises financières et monétaires récentes, singulièrement celle de 2008-2009, témoigne du basculement d´un système régi par les gouvernements à un système mondialisé mû par les marchés internationaux de capitaux, soit la fin du « système de Bretton Woods » et l´avènement de la Globalisation financière.  La première partie de cet ouvrage, qui couvre la période 1944-1973, concerne le Système Monétaire International puis son effondrement précipité par les chocs pétroliers. L´essor des « euromarchés de capitaux », dès la fin de cette période, constitue le premier temps de la globalisation financière.  La seconde partie est consacrée à l´émergence de la « sphère financière », de 1974 au début de la décennie 1990, comme conséquence de la désintermédiation des financements, de la déréglementation et du décloisonnement des marchés. La globalisation financière se traduit, alors, par une accélération de la croissance des volumes des marchés financiers internationaux, second temps de la globalisation financière.  La troisième partie renvoie à la période contemporaine, marquée par l´apparition des «marchés émergents » et les crises s´y rapportant. Durant les années 2000, l´origine de l´instabilité financière se déplace : elle n´émane plus des pays en développement ou émergents, mais des États-Unis, coeur du système. C´est le troisième temps de la globalisation financière. 

  • Dans un environnement hyperconcurrentiel bouleversé par Internet, le low cost, l´accès des pays émergents au tourisme, comment les entreprises du tourisme de loisir définissent-elles leur stratégie ? Comment s´organisent-lles pour innover ?
    De la TPE au groupe international, ces entreprises ont en commun une spécificité : être au service de plus d´un milliard de clients dans le monde pour coproduire leur expérience touristique. Cet ouvrage présente de façon claire et illustrée :
    O un panorama général des entreprises du tourisme, de leur environnement et de leur organisation ;
    O la démarche stratégique et les axes de développement ;
    O les moyens du développement : innovation, réseaux, marketing, GRH.
    D´Accor à Airbnb, en passant par Club Med, Thomas Cook, Voyageurs du Monde, la Compagnie des Alpes, Emirates, etc., de nombreuses études de cas, des exemples et des témoignages permettent d´utiliser les concepts et outils du management pour mettre en évidence les spécificités du tourisme et ses enjeux.

  • Comment gérer au mieux la période de transition entre l'activité professionnelle et la retraite À l'heure de la réforme des retraites et de la fin du départ à la retraite d'office, la gestion des ressources humaines évolue. De nouvelles questions naissent : mais comment y répondre ?

    Ce guide envisage toutes les possibilités, en présentant l'ensemble des outils et des pratiques nécessaires de maîtriser pour aider les salariés et l'entreprise à réussir le passage délicat de la vie active à celle de retraité.

  • De septembre 2013 à juillet 2014, quatre chroniqueurs réguliers se sont succédé à l'antenne de Radio Classique pour offrir aux Français des idées originales parfois décapantes et souvent iconoclastes à l'heure du petit-déjeuner. Présentées chaque matin par le journaliste Nicolas Pierron comme un « regard critique d'un intellectuel sur nos sociétés, leurs réussites et leurs travers, » les chroniques ont porté sur des thèmes très variés allant de l'administration et la fonction publique à la famille, la société, les libertés publiques, en passant par l'entreprise, la fiscalité, l'Europe, etc.
    Toutes ces idées ont été sélectionnées avec la rédaction de Radio Classique pour capter l'attention des auditeurs, avec des sujets originaux ou en revisitant des sujets traditionnels sous un angle neuf. Elles n'ont pas vocation à proposer un ensemble de réformes cohérentes et définitives, mais à inciter à la réflexion.
    Choisies parmi plusieurs centaines d'entre elles, les chroniques rassemblées dans cet ouvrage ont un objectif clair : faire des propositions de réformes plausibles et offrir des solutions à une société malade de ses institutions. Car les chroniqueurs ont ceci de commun d'oeuvrer à dégager des solutions favorables à la prospérité de tous. Au sein d'instituts ou de think-tank, ils recherchent les moyens de rendre à la France un visage souriant.


  • Food security, jobs, ecological transition of agricultural production models and consumption patterns... Agroecology could be one of the solutions to meet the future challenges of humanity. Part of the United Nation's 17 Sustainable Development Goals, it requires a lasting commitment from all of us. Over the last decade, CIRAD and AFD have conducted experiments in agroecological transitions with farmers, researchers, development agents and policymakers in many countries of the Global South.


empty