Collection XIX

  • En ces heures charmantes du soir où la Nature semble se reposer de l'activité du jour, où la dernière note de l'oiseau qui s'endort reste suspendue dans les bois, où les gloires éteintes du crépuscule ont déjà fait place aux mystères de la nuit, nous aimons à rêver en contemplant la transformation magique du grand spectacle de la nature, en assistant à cette glorieuse arrivée des étoiles qui s'allument une à une dans les vastes cieux, tandis que le Silence étend lentement ses ailes sur le monde.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • J'étais assis à l'ombre des pins odoriférants et des eucalyptus embaumés qui décorent de leur verdure la pointe occidentale du cap d'Antibes. La mer bleue de la Côte d'Azur s'étendait comme un lac jusqu'au delà des îles de Lérins, encadrée dans les capricieux promontoires de l'Estérel, et l'on entendait les bruissements éternels des vagues venant s'évanouir sur les roches de bordure argentée, murmure lointain sur lequel perlaient par instants, au-dessus de nos têtes, les trilles du rossignol et le chant léger de la fauvette.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • PORTÉ dans l'étendue par les lois mystérieuses de la gravitation universelle, notre globe vogue dans l'espace avec une rapidité que notre pensée la plus attentive peut difficilement saisir. Imaginons-nous une sphère absolument libre, isolée de toutes parts, sans point d'appui comme soutien, placée au sein du vide éternel. Si cette sphère était unique dans l'immensité, elle resterait ainsi suspendue, immobile, sans pouvoir tomber d'un côté plutôt que de l'autre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Avant de tourner nos yeux vers le ciel, de contempler le soleil, la lune, les étoiles, occupons-nous de la terre, notre séjour.« La terre est ronde. » Voilà ce qu'on vous a appris et fait répéter au commencement de votre Géographie. Mais ce n'eût pas été assez dire : car une chose peut être à la fois ronde et plate, comme un plateau, le fond d'une assiette, une pièce de monnaie ; on a donc ajouté « ronde comme une boule, comme un globe ».Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty