Langue française

  • Série « Les fiancées du Bosphore », tome 2
    Constantinople, XIe siècle
    Lorsque le Barbare alité dans une chambre du palais ouvre ses yeux clairs, Anna frissonne malgré elle. Une telle force émane de son corps et de ses mains puissantes qu'il est difficile d'imaginer qu'on ait pu terrasser un tel homme et faire de lui un esclave...
    Une esclave, un être privé de liberté, une marchandise - n'est-ce pas ce qu'elle est, elle aussi, que son propre père veut marier contre sa volonté ? Mais elle ne laissera pas ce terrible projet aller jusqu'à son terme. Si elle a acheté ce Barbare au marché aux esclaves, hier, ce n'est pas seulement parce que son regard fier et rebelle a allumé en elle un feu ardent, c'est aussi pour lui mettre en main un marché qui les sauvera tous les deux du destin qu'on a tracé pour eux. Un marché désespéré : elle lui rendra sa liberté, à condition qu'il l'épouse...

  • Bretagne et Angleterre, 1067
    Dans quelques jours, Rozenn sera mariée à jamais. Messire Richard a demandé sa main. Le noble chevalier saxon souhaite l'épouser, elle, une simple tisserande... Cet immense honneur devrait combler ses désirs bien au-delà de ses espérances, et occuper toutes ses pensées. Pourtant, sur la longue route qui la rapproche chaque minute davantage de son fiancé, elle sent monter en elle une confusion à laquelle elle ne s'attendait pas. En lui volant un baiser, son escorte a fait vaciller la sage jeune femme qu'elle était et semé le trouble dans son coeur. Car Ben représente bien plus pour elle qu'un simple compagnon de route : il est son tendre ami de l'enfance, celui dont le charme léger éclaire ses souvenirs et son existence... Aurait-il des sentiments pour elle ? Leur douce amitié serait-elle sur le point de prendre un tour dangereusement passionné ? Jamais encore elle n'avait osé y songer. Et surtout pas à l'heure où, pour elle, le destin semble scellé...

  • Altesse malgré elle
    Constantinople, XIe siècle
    Lorsque la princesse Théodora lui demande de se faire passer pour elle à bord du bateau qui doit la ramener à Constantinople, Katerina sent la panique l'envahir. Sa maîtresse a certainement perdu la raison ! Comment elle, simple suivante, et de surcroît ancienne esclave, pourrait-elle passer pour une princesse ? Imiter la voix impérieuse et les attitudes gracieuses de Théodora ? Il le faudra bien, car Katerina a juré obéissance à celle qui a jadis racheté sa liberté. Tremblante, elle affronte la troublante proximité du commandant Ashfirth, chargé de l'escorter étroitement. Et craint, dès le premier regard, que ses yeux d'azur ne percent tous les secrets qu'elle cache sous ses voiles...
    Les amants de Constantinople
    Lorsque le Barbare alité dans une chambre du palais ouvre ses yeux clairs, Anna frissonne malgré elle. Une telle force émane de son corps et de ses mains puissantes qu'il est difficile d'imaginer qu'on ait pu terrasser un tel homme et faire de lui un esclave... Une esclave, un être privé de liberté, une marchandise - n'est-ce pas ce qu'elle est, elle aussi, que son propre père veut marier contre sa volonté ? Mais elle ne laissera pas ce terrible projet aller jusqu'à son terme. Si elle a acheté ce Barbare au marché aux esclaves, hier, ce n'est pas seulement parce que son regard fier et rebelle a allumé en elle un feu ardent, c'est aussi pour lui mettre en main un marché qui les sauvera tous les deux du destin qu'on a tracé pour eux. Un marché désespéré : elle lui rendra sa liberté, à condition qu'il l'épouse...
     Insaisissable Théodora
    « La princesse ne peut pas vous recevoir. » Le commandant Nikolaos se sent perdre patience. Depuis que Théodora est arrivée au palais, elle se drape dans son mépris et l'ignore. Bon sang ! Il est pourtant son fiancé, et par ordre de l'empereur, encore ! Cherche-t-elle à rompre cet engagement ? Nikolaos le redoute, lui dont l'avenir en dépend. Fruit d'une union illégitime, et non fils de duc comme il le croyait, il a placé tous ses espoirs dans ce futur mariage qui devrait sceller à jamais son lourd secret, et l'assurer de n'être jamais chassé de la cCour... Mais, il y a plus grave : à mesure que son insaisissable princesse le repousse, Nikolaos brûle de la rencontrer. Parce qu'elle le fuit. Parce qu'elle le trouble profondément en se cachant sous des nuages de voiles. Et que le désir ardent de forcer sa porte le torture chaque jour davantage...
     

  • L'intégrale de la série "Conquêtes saxonnes", de Carol Townend en exclu e-book !
    L`alliance saxonne 
    Angleterre, 1066
    Le jour où le chevalier breton Adam Wymark vient chercher sa promise, Cecily doit rassembler tout son courage. Comment lui dire qu'Emma a préféré s'enfuir plutôt que d'épouser un ennemi ? Désormais passée du côté des rebelles, l'inconsciente risque de s'attirer les foudres du roi Guillaume. Pour éviter des représailles, Cecily n'hésite pas longtemps : elle s'offre au Breton, acceptant de rentrer au domaine avec lui. Mais, outre le souci de préserver la paix entre son peuple et le roi, elle a une excellente raison de se soumettre à Adam - en tout cas de le lui laisser croire. Cette raison, précieuse, secrète, c'est un bébé. Un enfant né dans la clandestinité, qui passe pour le fils d'une servante, mais qui est en fait l'héritier de ces terres dont Cecily et sa famille ont été dépossédées. Et qu'elle va protéger coûte que coûte...
    Promise au chevalier
    Sous la protection de l'ennemi
    Dans les bras d'un fugitif
     

  • Série Les fiancées du Bosphore, tome 1
    Constantinople, XIe siècle
    Lorsque la princesse Théodora lui demande de se faire passer pour elle à bord du bateau qui doit la ramener à Constantinople, Katerina sent la panique l'envahir. Sa maîtresse a certainement perdu la raison ! Comment elle, simple suivante, et de surcroît ancienne esclave, pourrait-elle passer pour une princesse ? Imiter la voix impérieuse et les attitudes gracieuses de Théodora ? Il le faudra bien, car Katerina a juré obéissance à celle qui a jadis racheté sa liberté. Tremblante, elle affronte la troublante proximité du commandant Ashfirth, chargé de l'escorter étroitement. Et craint, dès le premier regard, que ses yeux d'azur ne percent tous les secrets qu'elle cache sous ses voiles...

empty