• La guerre, la sainte Inquisition, les flammes d'un bûcher, le coeur de Claes qui bat sur la poitrine de Thyl, les cris d'une femme qu'on torture, de sanglantes horreurs, de la révolte et du génie... Et le pays de Flandre et les terres d'ailleurs, de la malice, de l'ironie, de la violence, des farces, de l'amour, des chansons, des légendes, de la poésie et encore du génie... Et encore des calembredaines, des rabelaiseries, des don­quichottades, des breugheulantes, des crêtes de coq, des ris de veau, des pieds de nez, des essaims de mouches et toujours du génie...

    Né d'une mère wallonne et d'un père flamand, Charles De Coster (Munich 1827 - Ixelles 1879), est considéré comme le fondateur de la littérature belge de langue française. Animateur, avec Félicien Rops, de l'hebdomadaire Uylenspiegel, il y publie des articles d'humeur sur des sujets politiques ou moraux, des récits (Contes brabançons, Légendes flamandes) et, en 1859, un premier passage de La Légende d'Ulenspiegel, qui sera publiée dans son intégralité en 1867.

    .

  • Les Légendes flamandes (1857) de Charles De Coster sont situées dans un Moyen Âge pieux et brutal, gai et cruel à la fois, nourri de l'inspiration populaire. De Coster rejoint les grands thèmes du folklore européen : le pacte avec le diable, la renaissance dans le sang et la victoire de la jeunesse (aussi à l'origine de Barbe-bleue), le sanctuaire plusieurs fois détruit jusqu'à ce que la lettre des prescriptions divines ait été respectée, puis construit miraculeusement. Charles De Coster y écrit dans un français archaïque, dans la lignée de Rabelais, qui annonce la langue savoureuse de sa "Légende d'Ulenspiegel". D'autres traits annoncent d'ailleurs cette grande oeuvre : on y voit s'exprimer les grandes valeurs morales de fraternité et de justice autour desquelles l'Ulenspiegel sera bâti.

    Né à Munich en 1827, d'une mère wallonne et d'un père flamand, Charles De Coster est notamment journaliste à l'hebdomadaire Uylenspiegel fondé par Félicien Rops, où il publie des articles d'humeur sur des sujets politiques ou moraux. En 1867, il publie son livre phare : La Légende d'Ulenspiegel, hymne à la liberté et profession de libre pensée.

  • La Légende d'Ulenspiegel incarne l'esprit de liberté des Flandres en évoquant à travers son folklore, les péripéties et l'histoire d'un pays. Elle mêle l'histoire et l'aventure d'une famille à celle d'un peuple. De Coster, journaliste et écrivain belge francophone du XIXème siècle, nous présente une époque en poète visionnaire et crée une langue nouvelle à l'image d'un François Rabelais. Till Ulenspiegel, le héros du livre est le défenseur de la Liberté, celui qui lutte contre l'oppression du roi d'Espagne, le héros qui se dresse contre toutes les formes d'oppression.

empty