• «  Quand vous rentrerez, je veux que vous racontiez ce que vous avez vu. S'il vous plaît, soyez notre voix.  »
      Jeanne, survivante de viol, République démocratique du Congo
    Autour du monde, le corps des femmes est un champ de bataille.
    Le viol, une arme de guerre stratégique utilisée à des fins de destruction des populations.
    C'est le constat sans appel établi par cette enquête, d'une ampleur inégalée, sur la violence sexuelle dans les conflits. Reporter de guerre depuis plus de trente ans, Christina Lamb a recueilli les témoignages des femmes au coeur des conflits, des esclaves yézidies aux victimes des camps de viol en Bosnie-Herzégovine en passant par les rescapées du génocide rwandais ou les «  femmes de réconfort  » japonaises.
    Si la qualification du viol en tant que crime de guerre date de 1919, une seule condamnation a été prononcée depuis. Les victimes, elles, se comptent par millions.
    La violence sexuelle n'est ni inévitable ni acceptable. Cet ouvrage, qui rend enfin audibles des survivantes presque systématiquement réduites à la honte et au silence, est un cri d'alarme lancé à l'humanité.
     
    Christina Lamb est correspondante en chef pour l'hebdomadaire britannique The Sunday Times et grand reporter depuis plus de trente ans. Parmi de nombreuses récompenses, elle a notamment été lauréate du prix Bayeux des correspondants de guerre. Elle est l'autrice de plusieurs livres dont Moi, Malala (Calmann-Lévy, 2013), et Nujeen, l'incroyable périple (HarperCollins, 2016).


  • An extraordinary collection of reportage that tells the story of some of the most important world events of the past 16 years, from one of the most talented and intrepid female journalists at work today.

  • In the last decades of the British Empire, Stewart Gore-Brown build himself a feudal paradise in Northern Rhodesia; a sprawling country estate modelled on the finest homes of England, complete with uniformed servants, daily muster parades and rose gardens. He wanted to share it with the love of his life, the beautiful unconventional Ethel Locke King, one of the first women to drive and fly. She, however, was nearly twenty years his senior, married and his aunt. Lorna, the only other woman he had ever cared for, had married another many years earlier. Then he met Lorna's orphaned daughter, so like her mother that he thought he had seen a ghost. It seemed he had found companionship and maybe love - but the Africa house was his dream and it would be a hard one to share.

  • A 16 ans, elle a fui les bombardements d'Alep et traversé l'Europe en fauteuil roulant.  « Voici un fait qui, à mon sens, ne devrait plaire à personne. Saviez-vous que, dans le monde aujourd'hui, 1 être humain sur 113 est réfugié ou déplacé ? En 2015, ils ont été plus de 1,2 million à se rendre en Europe. J'étais l'une d'eux. J'ai beau aimer les faits, nous ne sommes pas des nombres. Nous sommes des êtres humains et nous avons tous une histoire. Voici la mienne. » Nujeen
     
    Ce livre est porteur d'espoir pour tous les enfants et les adolescents. Dans le monde, près de 50 millions d'enfants sont déracinés. À leurs côtés, l'UNICEF travaille sans relâche pour les protéger.
    www.unicef.fr  " Nujeen m'incite à rêver sans limites. Elle est notre héroïne. Tout le monde doit lire son histoire. Elle est une source d'inspiration."Malala Yousafzaï,
    prix Nobel de la paix
    Les auteursÂgée de 16 ans, Nujeen Mustafa a passé sa vie en fauteuil roulant. Elle a reçu très peu d'instruction en Syrie, mais a appris l'anglais toute seule en regardant les séries américaines à la télévision. En 2014, la ville de Kobané, où elle habitait, s'est trouvée au coeur de violents combats entre le groupe Etat islamique et les forces kurdes, soutenues par les Etats-Unis. La famille Mustafa a dû alors fuir vers la Turquie puis vers l'Europe, en Allemagne où ils sont aujourd'hui installés.  Christina Lamb a co-écrit le best-seller  Moi, Malala  (Calmann-Lévy).
    Diplômée d'Oxford et de Harvard, elle est l'auteur de plusieurs ouvrages et a reçu de nombreux de prix pour son travail de grand reporter, dont celui de meilleur correspondant étranger britannique à cinq reprises, ainsi que le prix Bayeux, qui récompense le meilleur correspondant de guerre européen.

empty