• « L'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale est un peu pour nous ce que fut, pour le XVIIe et le XVIIIe siècles, le Discours de la Méthode. Dans un cas comme dans l'autre, nous nous trouvons devant un homme de génie qui a commencé par faire de grandes découvertes, et qui s'est demandé ensuite comment il fallait s'y prendre pour les faire : marche paradoxale en apparence et pourtant seule naturelle, la manière inverse de procéder ayant été tentée beaucoup plus souvent et n'ayant jamais réussi. » Henri Bergson En couverture : Portrait de Claude Bernard par Pierre Petit © Adoc-photos.

  • Après quatre ans d´armée dans le train, le jeune Claude Bernard a décidé de changer de voie professionnelle et de tenter le concours de Gardien de la Paix. Son nouveau métier de policier débute le 1er octobre 1974. En 2005, après trente ans de service, il prend sa retraite par anticipation. C´est cette vie de « flic » qu´il a souhaité faire partager au fil de ces pages.

  • Claude Bernard, médecin et physiologiste français, inventeur de la médecine expérimentale, présente à travers les pages de ce livre, la définition de la vie, depuis les théories anciennes à la science modèle. Qu'est-ce que la vie ? « Dès la plus haute antiquité, des philosophes ou des médecins célèbres ont regardé les phénomènes qui se déroulent dans les êtres vivants comme émanés d'un principe supérieur et immatériel agissant sur la matière inerte et obéissante. Telle est la pensée de Pythagore, de Platon, d'Aristote, d'Hippocrate, acceptée plus tard par les philosophes et les savants mystiques du moyen âge, Paracelse, Van-Helmont et par les scolastiques. Cette conception atteignit dans le cours du XVIIIe siècle son apogée de faveur et d'influence avec le célèbre médecin Stahl, qui lui donna une forme plus nette en créant l'animisme. L'animisme a été l'expression outrée de la spiritualité de la vie ; Stahl fut le partisan déterminé et le plus dogmatique de ces idées perpétuées depuis Aristote. On peut ajouter qu'il en fut le dernier représentant ; l'esprit moderne n'a pas accueilli une doctrine dont la contradiction avec la science était devenue trop manifeste...»

  • La science expérimentale vient de perdre son plus éminent maître : M. Claude Bernard, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie française, professeur au Collége de France et au Muséum d'histoire naturelle, est mort, hier soir, à la suite d'une longue et douloureuse maladie.Le temps et la liberté d'esprit nous manquent aujourd'hui pour apprécier l'oeuvre de cet homme de génie : une de nos Revues scientifiques lui sera sous peu consacrée, et ce terrain paraîtra bien étroit pour le déploiement de tant de découvertes.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Conserver la santé et guérir les maladies : tel est le problème que la médecine a posé dès son origine et dont elle poursuit encore la solution scientifique. L'état actuel de la pratique médicale donne à présumer que cette solution se fera encore longtemps chercher. Cependant, dans sa marche à travers les siècles, la médecine, constamment forcée d'agir, a tenté d'innombrables essais dans le domaine de l'empirisme et en a tiré d'utiles enseignements."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Replace la justice française dans une perspective historique, décrit le système judiciaire actuel et les réformes entreprises et évoque les principaux débats et enjeux concernant la justice. Nombreux exemples et comparaisons avec les autres pays développés.


  • Un receuil de jurisprudence unique en la matière.
    À la différence du droit administratif « général », le droit du contentieux administratif procède aujourd'hui largement d'articles écrits et codifiés dans le Code de justice administrative.
    Mais ses principes essentiels ont été posés par la jurisprudence et seule l'interprétation de ces textes par le juge leur donne leur portée véritable, comme le montrent les développements jurisprudentiels sur les référés.
    En la matière, la connaissance de la jurisprudence a donc une fonction tout aussi importante que celle des dispositions législatives ou réglementaires.
    La procédure contentieuse doit être connue dans son détail. Elle a sa logique et exprime un certain équilibre du débat juridictionnel ; elle recèle souvent des subtilités, voire des pièges, qui peuvent constituer autant d'obstacles à l'examen du bien-fondé du recours.
    Les auteurs ont retenu des décisions juridictionnelles et quelques avis contentieux pour rendre compte, d'une manière à la fois synthétique, pédagogique et très actualisée, des principales règles procédurales applicables devant la juridiction administrative.
    L'ouvrage s'organise autour de deux thèmes : les recours et l'instance. Les commentaires sont rédigés de façon à ce que les étudiants comme les praticiens puissent trouver un intérêt théorique et pratique à leur lecture  -  ils sont à jour au 1er octobre 2019.

  • La fabrication additive est constituée de sept familles normalisées de procédés de fabrication par ajout de matière, plus précisément tranchage numérique puis reconstruction physique couche par couche. Contribuant à la 4e révolution industrielle, elle a un impact sur de nombreux métiers.
    Cet ouvrage définit ces concepts dans la chaîne numérique du développement rapide de produits et au sein des processus technologiques associés à la fabrication additive. Sont ainsi traités les règles de conception, l'hygiène et la sécurité, les moyens de mesure, des études de cas, l'offre marché...
    Cette nouvelle édition, mise à jour des dernières avancées technologiques, est destinée aux ingénieurs en bureau d'études, aux concepteurs et aux designers, mais aussi aux makers et à tous les passionnés de ces nouveaux procédés.

  • Cet ouvrage, issu de nombreuses années d'enseignements universitaires à divers niveaux, a été conçu afin de faciliter le premier contact avec la physique quantique et d'aider ensuite le lecteur à progresser continûment dans la compréhension de cette physique. Les deux premiers tomes, publiés il y a plus de 40 ans, sont devenus des classiques dans le monde entier, traduits dans de multiples langues. Ils se placent toutefois à un niveau intermédiaire et ont été complétés par un troisième tome d'un niveau plus avancé. L'ensemble est systématiquement fondé sur une approche progressive des problèmes, où aucune difficulté n'est passée sous silence et où chaque aspect du problème est discuté (en partant souvent d'un rappel classique).
    Cette volonté d'aller au fond des choses se concrétise dans la structure même de l'ouvrage, faite de deux textes distincts mais imbriqués : les « chapitres » et les « compléments ». Les chapitres présentent les idées générales et les notions de base. Chacun d'entre eux est suivi de plusieurs compléments, en nombre variable, qui illustrent les méthodes et concepts qui viennent d'être introduits ; les compléments sont des éléments indépendants dont le but est de proposer un large éventail d'applications et prolongements intéressants. Pour faciliter l'orientation du lecteur et lui permettre d'organiser ses lectures successives, un guide de lecture des compléments est proposé à la fin de chaque chapitre.
    Le tome II se situe à un niveau un peu plus élevé que le tome I, en abordant des problèmes plus délicats comme la théorie des collisions, le spin et les calculs des perturbations indépendante ou dépendante du temps. Il fait une première incursion dans l'étude des particules identiques. Dans ce tome, comme dans le précédent, toute notion théorique est immédiatement illustrée par des applications diverses présentées dans des compléments. Comme le tome I, il a bénéficié de quelques corrections mais il a également été augmenté : le chapitre XIII traite maintenant des perturbations aléatoires et un complément entier sur la relaxation y a été ajouté.

  • En 2010, La première édition de cet ouvrage a créé un véritable événement dans le monde de l'anesthésie. Encore méconnue à l'époque, l'hypnose médicale s'est, depuis, largement développée dans le sillage de sa publication.

    Huit années plus tard, alors que l'efficacité de l'hypnose en pratique médicale et dans la prise en charge de la douleur n'est plus à prouver, il était nécessaire d'intégrer les évolutions récentes dans une édition nouvelle, tant au niveau des concepts que des techniques.

    Très largement augmentée, cette deuxième édition s'attache à renforcer la description de la conscience et des processus de conscience impliqués dans l'hypnose. Le lecteur y trouvera une base théorique couvrant de nombreux sujets ainsi que des dizaines de cas pratiques, mais aussi d'exemples à utiliser lors des séances, en fonction, toujours, du patient et de son état d'esprit.

    Le chapitre consacré à l'autohypnose est enrichi d'explications plus détaillées et de nouvelles techniques (globales, spécifiques, rapides). Un chapitre est également consacré à une forme d'hypnose dite "informelle", de plus en plus utilisée et enseignée.

    Au total, cette nouvelle édition offre beaucoup plus de confort et de possibilités pour intégrer les techniques hypnotiques dans tous Les soins, pour donner davantage de souplesse et de sécurité aux soignants et, en parallèle, de contrôle et d'autonomie aux patients.

  • Cet ouvrage, issu de nombreuses années d'enseignements universitaires à divers niveaux, a été conçu afin de faciliter le premier contact avec la physique quantique et d'aider ensuite le lecteur à progresser continûment dans la compréhension de cette physique. Les deux premiers tomes, publiés il y a plus de 40 ans, sont devenus des classiques dans le monde entier, traduits dans de multiples langues. Ils se placent toutefois à un niveau intermédiaire et ont été complétés par un troisième tome d'un niveau plus avancé. L'ensemble est systématiquement fondé sur une approche progressive des problèmes, où aucune difficulté n'est passée sous silence et où chaque aspect du problème est discuté (en partant souvent d'un rappel classique).
    Cette volonté d'aller au fond des choses se concrétise dans la structure même de l'ouvrage, faite de deux textes distincts mais imbriqués : les « chapitres » et les « compléments ». Les chapitres présentent les idées générales et les notions de base. Chacun d'entre eux est suivi de plusieurs compléments, en nombre variable, qui illustrent les méthodes et concepts qui viennent d'être introduits ; les compléments sont des éléments indépendants, dont le but est de proposer un large éventail d'applications et prolongements intéressants. Pour faciliter l'orientation du lecteur et lui permettre d'organiser ses lectures successives, un guide de lecture des compléments est proposé à la fin de chaque chapitre.
    Le tome I fournit une introduction générale, suivie d'un chapitre détaillé qui décrit les outils mathématiques de base de la mécanique quantique. L'expérience d'enseignement des auteurs a montré que cette présentation est à terme la plus efficace. Les postulats sont ensuite clairement énoncés à partir du troisième chapitre avec de nombreuses applications en compléments. Ensuite sont décrites quelques grandes applications de la mécanique quantique, par exemple le spin et les systèmes à deux niveaux, ou encore l'oscillateur harmonique qui donne lieu à de très nombreuses applications (vibration des molécules, phonons, etc.) dont bon nombre font l'objet d'un complément spécifique.

  • Cet ouvrage fait suite aux deux premiers volumes Mécanique quantique - Tomes I et II.

    Ce troisième tome de mécanique quantique se place dans la même optique que les précédents tomes, avec une rédaction où toutes les étapes des raisonnements sont explicitées et les calculs détaillés. Chaque chapitre est suivi d'une série de compléments destinés à appliquer à un certain nombre d'exemples intéressants les connaissances acquises. L'ouvrage s'adresse à des physiciens ou des chimistes déjà familiers avec les principes de base de la mécanique quantique.

    La première partie de l'ouvrage concerne l'étude des ensembles de particules identiques, le formalisme des opérateurs de création et d'annihilation, des opérateurs champ, etc. De nombreux exemples sont traités dans les compléments, en particulier les méthodes de champ moyen (équations de Hartree-Fock pour des fermions, de Gross-Pitaevskii pour des bosons). L'appariement en mécanique quantique est introduit en traitant dans un même cadre général fermions (théorie « BCS », pour Bardeen-Cooper-Schrieffer) et bosons (théorie de Bogolubov). La seconde partie concerne la théorie quantique du champ électromagnétique : émission spontanée, transitions à plusieurs photons, atome habillé, etc. avec des perspectives sur des méthodes expérimentales comme le pompage optique et le refroidissement et le piégeage d'atomes par des faisceaux laser. Un dernier chapitre traite de l'intrication quantique, de l'argument d'Einstein, Podolsky et Rosen ainsi que du théorème de Bell, insistant ici aussi sur l'importance des corrélations.

  • Cet ouvrage présente les multiples aspects de la théorie de la relativité restreinte : l'espace-temps, les transformations de Lorentz, la dynamique relativiste, etc. Cette théorie est argumentée et démontrée par des expériences et des applications dont certaines sont nouvelles dans cette troisième édition. Ainsi, le GPS est devenu une application commune pour bien des conducteurs, or son fonctionnement est basé sur des lois relativistes. Dans cette nouvelle édition actualisée, le lecteur trouvera de nouveaux encarts sur le boson de Higgs, les accélérateurs de particules...et un chapitre nouveau sur le tenseur énergie-impulsion qui permet de faire un pont vers la relativité générale. Chaque chapitre est accompagné d'exercices corrigés.

  • Dans cet ouvrage, les auteurs abordent les incidences théoriques du dispositif du Trait du cas, sa place dans la formation des psychanalystes, son rapport aux pratiques de contrôle et à l'institution analytique, et son actualité. 25 ans après sa création et 20 ans après la publication du premier ouvrage sur le sujet, ils témoignent de l'efficacité de ce dispositif dans la formation des analystes.

  • Il y a cent ans, la révolution russe d'Octobre 1917 générait une espérance planétaire. Pourquoi, portés par le souffle de cet événement, tant de militants ont-ils cru au communisme ? Qui étaient-ils ? Comment expliquer que des hommes et des femmes provenant d'horizons très divers, ouvriers, paysans, intellectuels, écrivains, anarchistes, socialistes, juifs, catholiques, féministes, colonisés... aient vu dans l'ordre nouveau de Moscou la concrétisation de leurs espoirs ? Co-auteurs du Siècle des communismes (Le Seuil, Points poche, 2008), Bernard Pudal et Claude Pennetier révèlent au travers de la publication de textes autobiographiques provenant des archives de Moscou la diversité des ressorts sociaux et intimes de ces adhésions en même temps que le poids de la discipline que leur impose une organisation politique inédite. Le récit et l'analyse fouillée de ces trajectoires militantes permettent de poser un regard neuf sur ce que fut le système communiste, sur le dévouement et l'aveuglement qu'il suscita. Démontrant que cet engagement n'est pas réductible à une illusion (François Furet) et que le communisme ne peut se résumer à une machine criminogène (Le livre noir du communisme), les auteurs proposent de nouvelles interprétations permettant de comprendre à la fois les espoirs que les militants ont fondé sur l'URSS et la dimension coercitive de ce choix partisan. Ce livre interroge ainsi le communisme de façon inédite intégrant sa promesse émancipatrice et sa dimension répressive : le souffle d'Octobre 1917 aurait-il donné naissance à un système reposant sur la domination d'une élite issue du peuple ? Bernard Pudal est historien et professeur de sciences politiques. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels Un monde défait. Les communistes français de 1956 à nos jours (Éditions du Croquant, 2009). Claude Pennetier est historien, chercheur CNRS, et co-directeur du Maitron, dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Juin 40, la négociation secrète (Éditions de l'Atelier, 2006). Co-auteurs du Siècle des communismes (réédité en poche au Seuil), Bernard Pudal et Claude Pennetier ont également codirigé Autobiographies, autocritiques, aveux dans le monde communiste (Belin, 2002) et Le sujet communiste. Identités militantes et laboratoire du « moi » (PUR, 2014).

  • Entretien sur le projet réalisé en collaboration avec le plasticien C. Rutault et l'architecte D. Perrault.

  • Voici l'origine surprenante de plus de 1000 marques qui nous sont familières.

  • Inspirés par leurs conseillers économiques, les gouvernements adoptent des politiques qui mènent à un ensemble de désastres : crises successives, spéculations, chômage, plans d'austérité, catastrophes écologiques, croissance des inégalités et des pauvretés. Pourtant, il est possible de concevoir l'économie autrement et d'envisager des solutions beaucoup plus avantageuses pour la majorité de la population.
    Afin d'y parvenir, il faut remettre en question les dogmes du néolibéralisme largement diffusés dans les grands médias et répétés comme un mantra par les politiciens. Ce livre se veut un outil pour contrer le discours économique dominant. Il en déconstruit les idées sur des sujets aussi fondamentaux que le rôle de l'Etat, la financiarisation, la tarification, la dette souveraine, le libre-échange, les retraites, les baisses des impôts, l'iniquité salariale, la gestion des ressources et du territoire.
    Dans des chapitres clairs et accessibles, des spécialistes analysent les grands enjeux contemporains et lancent des propositions à la fois concrètes et réalisables, permettant d'éviter le piège de l'austérité et d'entrevoir un monde plus égalitaire. Les lecteurs et lectrices ont ainsi à leur portée une riche argumentation, des idées audacieuses qui font la preuve qu'un avenir meilleur peut et doit s'envisager hors de la soumission aux diktats de la finance et des marchés.

  • Cet ouvrage fait suite aux deux premiers volumes Mécanique quantique - Tomes I et II (publication aux Éditions Hermann, première édition en 1973).
    Ce troisième tome de mécanique quantique se place dans la même optique que les précédents tomes, avec une rédaction où toutes les étapes des raisonnements sont explicitées et les calculs détaillés. Chaque chapitre est suivi d'une série de compléments destinés à appliquer à un certain nombre d'exemples intéressants les connaissances acquises. L'ouvrage s'adresse à des physiciens ou des chimistes déjà familiers avec les principes de base de la mécanique quantique. La première partie de l'ouvrage concerne l'étude des ensembles de particules identiques, le formalisme des opérateurs de création et d'annihilation, des opérateurs champ, etc. De nombreux exemples sont traités dans les compléments, en particulier les méthodes de champ moyen (équations de Hartree-Fock pour des fermions, de Gross-Pitaevskii pour des bosons). L'appariement en mécanique quantique est introduit en traitant dans un même cadre général fermions (théorie « BCS », pour Bardeen-Cooper-Schrieffer) et bosons (théorie de Bogolubov). La seconde partie concerne la théorie quantique du champ électromagnétique : émission spontanée, transitions à plusieurs photons, atome habillé, etc. avec des perspectives sur des méthodes expérimentales comme le pompage optique et le refroidissement et le piégeage d'atomes par des faisceaux laser. Un dernier chapitre traite de l'intrication quantique, de l'argument d'Einstein, Podolsky et Rosen ainsi que du théorème de Bell, insistant ici aussi sur l'importance des corrélations.

    Claude Cohen-Tannoudji a été chercheur CNRS, puis professeur successivement à l'Université de Paris et au Collège de France, donnant des cours dont l'influence scientifique a été considérable. Il a été lauréat du Prix Nobel en 1997, avec Steve Chu et Williams Phillips, pour ses nombreuses contributions à la recherche, en particulier dans le domaine du refroidissement et du piégeage d'atomes par des faisceaux laser. Bernard Diu a été professeur à l'Université de Paris et y a enseigné divers domaines de la physique, en particulier la mécanique quantique et la physique statistique, sur laquelle il a écrit un ouvrage de référence avec trois co-auteurs. Il a toujours montré un intérêt soutenu pour l'enseignement et la diffusion des sciences. Son domaine de recherche principal est la physique des particules. Franck Laloë a été maître-assistant attaché aux cours de mécanique quantique, puis chercheur CNRS au sein du Laboratoire Kastler Brossel. Ses travaux de recherches ont porté sur divers effets liés aux statistiques quantiques, l'orientation nucléaire de l'hélium trois par pompage optique, les ondes de spin dans les gaz à basse température, et divers aspects de la mécanique quantique fondamentale.

  • Participant d'une nouvelle dynamique pour penser le temps et les temporalités en Information-Communication, cet ouvrage aborde un ensemble d'interrogations aussi bien du point de vue des théories que des méthodes. Ces interrogations débouchent sur une réflexion épistémologique sur les temporalités de la recherche en SIC qui permet de prendre en compte la dimension historique des phénomènes info-communicationnels et d'interroger les transformations induites par les temporalités des technologies numériques sur les pratiques et méthodes de recherche.

  • L'idée directrice de cet ouvrage est une évidence, toujours discutée aujourd'hui. Les sciences humaines et sociétales ne peuvent se tenir éloignées des évolutions de la science du XX et XXIe siècle. L'apparition de la physique quantique, le mouvement structuraliste, la naissance des sciences cognitives et des neurosciences sont autant d'exemples repris dans cet ouvrage pour illustrer cette exigence.

  • Ce numéro a été préparé et conçu avec l'Association internationale des histoires de vie en formation (ASIHVIF). Il a également bénéficié de l'expertise du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) de l'Université de Laval au Quebec.

  • Pour quelle raison fabrique-ton des produits conçus pour ne pas durer ? Pourquoi spécule-t-on sur des produits aussi indispensables que la nourriture ? Comment expliquer que des milliards de dollars échappent à l'impôt grâce aux paradis fiscaux alors que nous n'arrivons plus à financer des services publics de qualité ? Pourquoi investit-on encore massivement dans des ressources naturelles très polluantes et non renouvelables alors que l'environnement se dégrade rapidement ?

    Par des textes courts, clairs et accessibles, les auteures examinent les choix économiques foncièrement nocifs des élites et de leurs gouvernements et indiquent par quoi il faut les remplacer. Or, l'enseignement d'une pensée unique dans les départements d'économie et l'activité sans relâche des lobbyistes au service des grandes entreprises expliquent en partie l'adhésion à de telles politiques économiques. Qui gagne d'un système qui accentue dramatiquement les inégalités et détruit l'écosystème ?

    Dans le même esprit que le livre précédemment publié - Sortir de l'économie du désastre. Austérité, inégalités, résistances -, les auteures du présent ouvrage cherchent à démystifier l'économie pour la rendre accessible au plus grand nombre et à éventer ses pièges dus à sa quête de profits immédiats. Ce qu'il faut assainir avant tout, c'est une vision bien-pensante d'une économie qui ne mesure pas sa toxicité.

  • Ce deuxième volume d'Exercices de cinétique électrochimique est consacré à la méthode d'impédance, l'une des principales méthodes expérimentales d'étude du comportement dynamique des réactions électrochimiques. L'utilisation de cette méthode est en plein développement dans le domaine de l'énergétique électrochimique et celui de la protection contre la corrosion, par exemple.
    Les rappels d'électricité nécessaires à la compréhension de la méthode sont d'abord introduits, car les électrochimistes sont parfois peu familiarisés avec le concept de fonction de transfert, l'utilisation du plan complexe, les représentations de Nyquist et de Bode, etc. Ces rappels tiennent compte de la spécificité de l'électrochimie, comme la présence dans les circuits équivalents de composants électriques à valeurs négatives ou spécifiques tels que les éléments à phase constante. La seconde partie de l'ouvrage présente de façon progressive les principes du calcul de l'impédance faradique pour une réaction électrochimique. De nombreux mécanismes réactionnels sont étudiés, réaction redox (E), réaction d'électrosorption et d'insertion, bien sûr, mais aussi réactions de Volmer-Heyrovsky et Volmer-Tafel, par exemple, ou réaction se déroulant sur des électrodes recouvertes d'une couche.

empty