• La plupart du temps, lorsque nous nous réveillons le matin, nous n'avons aucun souvenir de nos rêves ou bien ce souvenir est si imprécis, si confus, que nous négligeons d'y prêter attention. Pourtant, l'activité onirique occupe 20 % de notre temps de sommeil. S'intéresser à nos rêves ne relève donc pas d'une fantaisie mais de la prise de conscience d'un phénomène essentiel dans notre vie psychique. Mais comment le rêve se construit-il ? Pourquoi son sens ne se laisse-t-il pas aisément pénétrer ? Quelle est sa signification ? Voilà autant de questions auxquelles répond cet ouvrage, clairement et en détail, grâce à : l'étude des mécanismes et des fonctions du rêve ; une méthode de travail facilitant la remémoration et l'analyse ; des exemples d'analyse de rêves ; et surtout un dictionnaire de près de 1 200 symboles oniriques qui, de « Abandon » à « Voyage » en passant par « Barbe », « Grillage », « Elfe » ou « Ombre », se propose d'aider le rêveur à interpréter ses rêves et ainsi lui permettre de mieux se connaître et de découvrir les désirs et les peurs qui se cachent en lui.

  • Comment parler à son enfant ? Comment l'aider à s'éveiller ? D'où proviennent ses angoisses ? Pourquoi s'oppose-t-il à ses parents ? Quels sont ses besoins affectifs en fonction de son âge ? Comment s'élabore et se développe son intelligence ? Quelle est la valeur psychologique et symbolique des jeux, des dessins, des contes ? Pourquoi l'adolescent est-il en crise ?. Ce livre très complet s'adresse aux parents, mais aussi à tous ceux qui sont en contact avec les enfants ou les adolescents, et qui remplissent à leur égard une fonction éducative. Il est destiné à tous les adultes qui désirent établir une communication saine avec l'enfant, qui souhaitent accomplir leur tâche le mieux possible, qui estiment nécessaire de connaître et de comprendre l'enfant ou l'adolescent pour mieux s'en occuper et qui s'efforcent de l'aider à devenir un adulte équilibré et heureux.La psychologie de l'enfant et de l'adolescent constitue également un indiscutable apport à toute personne soucieuse de se comprendre, car tout adulte a d'abord été un enfant...

  • Le commissaire Texier n'apprécie pas de se réveiller chaque jour avec un nouveau cadavre mutilé sur les bras. Pour compliquer le tout, l'assassin signe ses crimes en laissant une carte du Tarot de Marseille sur le corps de ses victimes. L'enquête s'avère difficile. L'aide d'un spécialiste en psychologie criminelle et d'un brillant détective sera la bienvenue.

  • La mort d'Émilien Despré plonge le célèbre criminologue, Martin Dulac dans les affres de la douleur et du doute. Douleur d'avoir perdu un ami cher, doute quant aux circonstances du décès. D'autant que le défunt a laissé une lettre dans laquelle il prétend avoir été assassiné. Mais lequel des invités d'Émilien Despré pouvait souhaiter sa mort ? Christophe Bérard, séducteur impénitent, le couple désuni formé par Marie et Jean-Luc Chetaille, le taciturne Bruno Quinet ou la discrète Joan Godoy ? N'est-il pas étrange qu'ils se retrouvent tous là après une rupture de dix-huit années ? Pourquoi sont-ils venus ? Par affection, certainement pas. Alors par curiosité, par cupidité ou par peur ? Ni empreintes, ni cendres de cigarettes tombées opportunément, ni même quelque malheureux objet oublié par un criminel peu consciencieux. Rien de tout ce qui aide habituellement le détective dans sa quête de vérité. Les indices sont ici d'une tout autre nature : des phrases énigmatiques laissées comme autant de pistes dans la missive du défunt « Ma mort me rendra immortel... Attachez-vous à la forme... L'assassin est dans la Papesse... » Délires paranoïaques ou messages kabbalistiques ? La solution pourrait bien être dans ces mots, tout entière contenue dans la lettre d'Émilien. À condition de savoir la déchiffrer. Aidé de son comparse, le talentueux et exubérant Achille, Martin, au terme d'une originale et minutieuse enquête, parviendra à dénouer les fils de l'intrigue, en levant le voile de la Papesse.

  • Il y a cinquante ans, en mars 1969, alors sur le point de gagner une course en solitaire, le navigateur Bernard Moitessier choisissait de ne pas franchir la ligne d'arrivée et de fuir le consumérisme. Dans cet essai philosophique et littéraire rédigé à la première personne et empreint de doute salutaire, Corinne Morel Darleux questionne notre quotidien en convoquant les lucioles de Pasolini ou Les Racines du cielde Romain Gary et propose un choix radical : refuser de parvenir et restaurer la dignité du présent pour endiguer le naufrage généralisé.

    Élue dans la Drôme, militante écosocialiste, chroniqueuse pour Reporterre, Corinne Morel Darleux suit depuis dix ans les questions climatiques et de défense des écosystèmes.

  • Dans le prolongement de La gouvernance des associations (érès), cet ouvrage ouvre un espace de réflexion et de débat plus que nécessaire étant donné l'ampleur des mutations que connaissent les associations. A partir d'études de cas approfondies menées dans différents milieux, il révèle les limites d'une gestion formelle héritée de la gestion d'entreprise. En effet, le rôle des associations dans la société invite à s'interroger sur la production de sens et donc autant sur le pourquoi que sur le comment.

    Les auteurs plaident pour une gestion plurielle des associations dont les caractéristiques ne sont ni celles du service public, ni celles du secteur marchand. Ils proposent trois clés d'entrée pour l'orienter : le projet, l'organisation et l'action. Cette grille de lecture de la vie associative  ouvre des voies possibles pour comprendre, agir et mettre en cohérence son fonctionnement avec les valeurs du projet associatif.

    Au-delà des associations, les questions posées par les auteurs renvoient au périmètre plus large de l'économie sociale et solidaire.

  • Connaître et comprendre les politiques d'aménagement menées dans les pays européens devient une nécessité. La collection « Politiques foncières comparées » permet d'analyser et d'évaluer les principaux éléments des politiques foncières dans les pays voisins. Quels sont les rôles respectifs du public et du privé sur les marchés fonciers ? Quels dispositifs fiscaux ont été mis en place et comment agissent-ils sur l'aménagement ? Quels mécanismes d'information sur ces marchés a-t-on imaginés ? Quelle est leur contribution à la fluidité des marchés ? Les réponses à ces questions, étudiées par des spécialistes des pays considérés, contribueront à éclairer et harmoniser les politiques d'aménagement de l'espace.

empty