• Petit à petit des personnages troubles ou troublants s'élèvent d'entre les mots, déchirent les draps du rêve, révèlent leur prégnante et obsessionnelle présence. Yaqûta les observe, les accueille, les écoute, leur répond. Les histoires terribles des uns et des autres s'entrechoquent, se dispersent et se retrouvent dans le lancinant poème de peur et d'espoir de celle qui a rêvé sa vie mais que la vie n'a pas rêvé. Yaqûta, qui a convoqué tous ses visages pour une confrontation au plus profond de sa solitude. Yaqûta qui ne meurt pas assez vite dans les bras rêches de la folie. Une écriture sublimée, mélange d'Orient et d'Occident, miel et soufre à la fois. Gérard Blua

empty