• À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée. Engagé pour le tournage d'une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s'attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles...

  • Une saga familiale au parfum de soap-opéra déjanté réunit en Floride trois générations d'allumés à l'occasion du départ imminent de la benjamine à bord d'une navette spatiale. Ce qui devrait être une sympathique réunion tourne à l'imbroglio où se mélangent, en un après-midi, chantage, coups de feu et kidnapping... et tout ce que cela peut donner quand les choses empirent... Douglas Coupland a écrit ici une parodie géniale et hilarante mais aussi touchante, profonde, en un mot, intelligente. Outre la réussite d'un véritable exploit littéraire, celui de tenir autant de personnages réels et forts dans une dynamique aussi rocambolesque sans perdre une minute le fil de l'intrigue, jamais il ne tombe dans les pièges du ridicule, de la farce, du pathos ou du cynique. Il nous donne en fait à lire un portrait de notre société, de nos angoisses, de nos rêves. Le tableau satirique de cette famille est empreint d'une tendresse qui fait de ce roman un viatique pour survivre aux conflits de la famille occidentale moderne. En embrassant trois générations - celle de Janet et Ted, celle de Sarah, Nicki et Wade et celle de Shw (née en 1982)-, Toutes les familles sont psychotiques se présente comme une saga moderne. Mais ce roman est surtout une réflexion hilarante sur la condition humaine et les liens familiaux.

  • CONTRE MANUEL DE SAVOIR-VIVRE À L'USAGE DE TOUTES LES GÉNÉRATIONS, UN CLASSIQUE À REDÉCOUVRIR !

    « Un roman qui a eu infiniment d'influence, jusqu'à devenir un monstre de Frankenstein version pop-culture. »
    The New York Times

    « Des surdiplômés sous-employés dans leur vingtaine, souffrant d'une interminable période d'ennui et de confusion sociale sous le soleil californien. Un roman qui a donné forme et nom à un mouvement (ou probablement à l'absence d'un mouvement) de la jeunesse. »
    The Guardian

    « Cette fiction reality show, roman à trois personnages qui se croisent dans les bars à cocktails de Palm Springs rappelle par bien des aspects, la tendresse mêlée à la révolte, le portrait d'une classe d'âge, L'Attrape-coeur ou Moins que zéro. »
    Frédéric Beigbeder

  • Joueur 1

    Douglas Coupland

    Un roman qui se déroule en cinq heures, où l'on suit en temps réel un cataclysme mondial depuis le bar d'un aéroport. Cinq personnages y sont bloqués : Karen, mère célibataire qui attend un rendez-vous pris sur internet ; Rick, le barman ; Luke, pasteur en cavale ; Rachel, blonde incapable de vrais contacts humains, et enfin une voix mystérieuse, Joueur_1. Pendant que le monde s'achève sous leurs yeux, chacun révèle sa propre vérité...

  • Enceinte et secrètement mariée, Cheryl Anway griffonne sur un cahier d'écolier ce qui deviendra ses dernières volontés, juste avant que trois élèves de son lycée, désaxés et déchaînés, mitraillent la cafétéria du lycée. Submergée par la paranoïa, la peur des adolescents et le zèle religieux suscité par le massacre, cette banlieue assoupie réagit en séparant les bons des méchants pour que tout continue comme si de rien n'était. Mais pour une poignée de personnes, toujours sous le choc de cet horrible jour, la vie a définitivement déraillé. Quatre personnages dramatiquement touchés racontent leur histoire : Cheryl, qui narre calmement sa propre mort ; Jason, le garçon dont tout le monde ignorait qu'il était son mari, encore dévasté par sa mort dix ans après ; Heather, la femme qui essaye d'aimer ce Jason anéanti ; et le père de Jason, Reg, que sa rigidité religieuse a séparé de tous ceux qu'il aimait. Surprenant, profond, et riche de cet humour noir propre à Coupland, Hey Nostradamus ! est un portrait inoubliable de gens aux prises avec la spiritualité, le chagrin et la difficulté de l'accepter.

  • La fin du monde n'a pas eu lieu, la société contemporaine est façonnée par Google, les drones, les téléphones portables, Tinder... Dans ce recueil d'essais et de nouvelles ironiques, Coupland, mélange les formes pour mieux dynamiter ce que le vingtième siècle pensait savoir du futur et examiner les façons dont l'humanité composent avec sa conscience.
    Depuis trente ans, sa façon unique d'observer et comprendre les mécanismes du monde nourrit ses fictions et son écriture. Synthèse de ses observations sur tous les aspects de la vie moderne, chaque page d'Obsolescence des données, joyau de l'âge digital, est pleine d'esprit et de surprises.

  • Ex mini-Miss et star de sitcom, Susan Colgate est par miracle l'unique survivante d'un crash aérien. Elle pourrait disparaitre, personne ne le saurait jamais...
    Lors d'une expérience de mort imminente due à une grippe plus qu'à l'énorme quantité de drogues qu'il ingurgite, John Johnson, producteur de films d'actions et sadomaso occasionnel, a une vision et réalise qu'il est temps de disparaitre et de trouver l'amour...

  • Il serait difficile d'exagérer l'importance de Marshall McLuhan et de ses théories sur les communications, mais ses écrits - d'une densité qui peut parfois intimider - sont plus souvent cités que lus. Il n'en demeure pas moins que ses prédictions se sont réalisées : dès le début des années 60, McLuhan a écrit que la culture de l'imprimé, visuelle et individualiste, serait remplacée par ce qu'il appelait l'" interdépendance électronique " pour créer un " village global " que caractérise une identité collective se fondant sur la tribu.

    Le romancier Douglas Coupland considère ce grand intellectuel d'abord comme un artiste pratiquant une sorte d'art conceptuel qui nous fait affleurer des vérités profondes mais parfois obscures sur la façon dont la technologie est en train de transformer le monde et ses habitants. Coupland, lui-même romancier prolifique, sculpteur, peintre, performeur, est un véritable héritier de McLuhan, dont l'oeuvre est l'illustration suprême de son plus célèbre aphorisme : " Le médium est le message. " Écrit avec l'intelligence et l'humour auxquels l'auteur nous a habitués, le McLuhan de Coupland est une révélation.


    L'auteur Écrivain canadien anglais, Douglas Coupland s'est fait connaître par son roman Génération X paru en 1991. Il a à son actif une douzaine de romans et des essais, traduits dans plus de trente langues. Il vit à Vancouver.

  • Alors que les abeilles disparaissent de notre terre, cinq personnes se font piquer au même moment en cinq endroits du monde : cette expérience partagée va les réunir au-delà de ce qu'ils auraient jamais imaginé... Plus de vingt ans après, Coupland répond ici à Génération X et devance une fois de plus, avec humour et profondeur, l'esprit d'une génération et de son temps.

  • Liz Dunn est obèse, grincheuse et très lucide sur elle-même. Même si derrière cette morne apparence se cache un esprit acéré par des années d'observation contemplative, elle n'attend rien de sa vie, hormis une imminente opération dentaire et une quantité de films larmoyants loués pour l'aider à passer sa convalescence. Sur le parking du vidéo-club où elle vient de récupérer ses mélos, Liz lève les yeux et voit une comète traverser le ciel de cette nuit d'été de 1997. Elle décide de chercher la paix dans son existence plutôt que des certitudes. Quelques jours plus tard, alors qu'elle vient d'épuiser son stock de tranquillisants et que le générique de fin du dernier film résonne de violons déchirants, surgit une autre comète, sous la forme d'un jeune homme admis à l'hôpital local avec le nom et le numéro de téléphone de Liz inscrits sur son bracelet médical. En cas d'urgence, contactez Liz Dunn... Avec un regard ironique et sans concession, Coupland répond à la question posée par les Beatles dans leur célèbre chanson : d'où viennent les gens seuls et où est leur place ? Dans d'autres mains, ceci donnerait matière à une tragédie, mais Coupland en fait une épopée existentielle englobant au passage terrorisme, génétique et cosmologie.

  • Anglais Player One

    Douglas Coupland

    A real-time five-hour story set in an airport cocktail lounge during a global disaster. Five disparate people are trapped inside: Karen, a single mother waiting for her online date; Rick, the down-on-his-luck airport lounge bartender; Luke, a pastor on the run; Rachel, a cool Hitchcock blonde incapable of true human contact; and finally a mysterious voice known as Player One. Slowly, each reveals the truth about themselves while the world as they know it comes to an end.

    In the tradition of Kurt Vonnegut and J.G. Ballard, Coupland explores the modern crises of time, human identity, society, religion and the afterlife. The book asks as many questions as it answers and readers will leave the story with no doubt that we are in a new phase of existence as a species - and that there is no turning back.

  • Following the hugely acclaimed bestseller Hey Nostradamus! comes a major new novel from Douglas Coupland: the wonderfully warm, funny, life-affirming story of Liz Dunn, a woman who has spent her whole life alone and lonely - until now... This is a brilliant work of commercial literary fiction from an author who just gets better and better.

  • In the near future bees are extinct - until five unconnected individuals, in different parts of the world, are stung. Immediately snatched up by ominous figures in hazmat suits, interrogated searately in neutral Ikea-like chambers, and then released as 15-minute-celebrities into a world driven almost entirely by the internet, these five unforgettable people endure a barrage of unusual and highly 21st-century circumstances. A charismatic scientist with dubious motives eventually brings the quintet together, and their shared experience unites them in a way they could never have imagined.

    Generation A mirrors the structure of 1991's Generation X as it champions the act of reading and storytelling as one of the few defences we still have against the constant bombardment of the senses in a digital world. Like much of Coupland's writing, it occupies the perplexing hinterland between optimism about the future and everyday, apocalyptic paranoia, and is his most ambitious and entertaining novel to date.

  • The story of one family piecing itself back together after a tragic highschool shooting, Hey Nostradamus! is Douglas Coupland's most soulful, piercing and searching novel yet.

  • From the bestselling author of Generation X and Microserfs, comes the absurd and tender story of a hardliving movie producer and a former child beauty pageant contender who only find each other by losing themselves.Waking up in an L.A. hospital, John Johnson is amazed that it was the flu and not an overdose of five different drugs mixed with cognac that nearly killed him. As a producer of highadrenaline action flicks, he's led a decadent and dangerous life, purchasing his way through every conceivable variant of sex. But each variation seems to take him one notch away from a capacity for love, and while moviemaking was once a way for him to create worlds of sensation, it now bores him. After his neardeath experience, John decides to walk away from his life.Susan Colgate is an unbankable former tv star and child beauty pageant contender. Forced to marry a heavy metal singer in need of a Green Card after her parents squander her sitcom earnings, she becomes the alpha road rat. But when the band's popularity dwindles, the marriage dissolves. Flying back to Los Angeles in Economy, Susan's plane crashesyes'>#160;yes'>#160; and only she survives. As she walks away from the disaster virtually unscathed, Susan, too, decides to disappear.John and Susan are two souls searching for love across the bizarre, celebrityobsessed landscape of LA, and are driven, almost fatefully, toward each other. Hilarious, fastpaced and ultimately heartwrenching, iss Wyoming is about people who, after throwing off their selfmade identities, begin the fearful search for a love that exposes all vulnerabilities.From the Trade Paperback edition.

  • Andy, Dag and Claire have been handed a society beyond their means. Twentysomethings, brought up with divorce, Watergate and Three Mile Island, and scarred by the 80s fallout of yuppies, recession, crack and Ronald Reagan, they represent the new generation- Generation X.
    Fiercely suspicious of being lumped together as an advertiser's target market, they have quit dreary careers and cut themselves adrift in the California desert. Unsure of their futures, they immerse themselves in a regime of heavy drinking and working in no future McJobs in the service industry.
    Underemployed, overeducated and intensely private and unpredicatable, they have nowhere to direct their anger, no one to assuage their fears, and no culture to replace their anomie. So they tell stories: disturbingly funny tales that reveal their barricaded inner world. A world populated with dead TV shows, 'Elvis moments' and semi-disposible Swedish furniture.

  • The importance of Marshall McLuhan and his communication theories cannot be overstated, but his written works--dense, at times even daunting--are more often cited than read. Nonetheless, his predictions have been borne out: in the early 1960s, McLuhan wrote that visual, individualistic print culture would be replaced by what he called "electronic interdependence," creating a new "global village" characterized by a collective identity with a tribal base. Novelist Douglas Coupland regards the celebrated academic as primarily an artist, a kind of performance artist offering profound but sometimes obscure insights into how technology was reshaping the world and its inhabitants. Coupland--prolific novelist, sculptor, visual artist, theatre performer--is a true child of McLuhan, whose body of work examines and often embodies McLuhan's famous aphorism that "the medium is the message." Written with his trademark humour and brilliance, Coupland's McLuhan is a revelation.

  • Anglais Bit Rot

    Douglas Coupland

    In Bit Rot, Douglas Coupland explores the different ways in which twentieth-century notions of the future are being shredded, and creates a gem of the digital age. Reading the stories and essays in Bit Rot is like bingeing on Netflix . . . you can't stop with just one.'Bit rot' is a term used in digital archiving to describe the way digital files can spontaneously and quickly decompose. As Coupland writes, 'Bit rot also describes the way my brain has been feeling since 2000, as I shed older and weaker neurons and connections and enhance new and unexpected ones'. Bit Rot the book explores the ways humanity tries to make sense of our shifting consciousness. Coupland, just like the Internet, mixes forms to achieve his ends. Short fiction is interspersed with essays on all aspects of modern life. The result is addictively satisfying for Coupland's legion of fans hungry for his observations about our world. For almost three decades, his unique pattern recognition has powered his fiction, and his phrase-making. Every page of Bit Rot is full of wit, surprise and delight.

  • Seven pants-peeingly funny stories featuring seven evil characters you can't help but love: Douglas Coupland's stories are illustrated with dark charm by Graham Roumieu in a collaboration that brings together two of Canada's wittiest creators for the first time. Put your therapist on speed dial and read them with pleasure.

    A cast of unlovable miscreants who unleash their dark, unruly and antisocial desires on every page: They are Donald, the Incredibly Hostile Juice Box; Kevin, the Hobo Minivan with Extremely Low Morals; Brandon, the Action Figure with Issues; Sandra, the Truly Dreadful Babysitter; Hans, the Weird Exchange Student;Cindy, the Terrible Role Model; and Mr. Fraser, the Undead Substitute Teacher.

    A lot of laughs-of the evil, twisted kind: Definitely inappropriate for young people.

empty