• À Sérignan-du-Comtat, village de Provence, un soir de juin 2014... Lola et son frère Alessandro voient une fée et un lutin descendre d'un rayon de lune entré dans leur chambre. Leurs visiteurs du soir leur proposent un voyage sur la lune. Ils acceptent et partent avec eux sur le rayon lumineux qui rejoint le bel astre de la nuit... « La grotte était un lieu d'émerveillement, un endroit secret du monde des fées. La pluie cessa aussi brusquement que ce qu'elle avait commencé. Qu'à cela ne tînt ! Les jeunes terriens prirent le temps de la visiter. Les étoiles bondissantes les suivaient en exécutant des ballets et en ricochant contre les roches dorées. »

  • Ils descendent des étoiles, crèvent les nuages et atterrissent sur les planches d'un théâtre. Ils revivent un instant mémorable et font une rencontre inespérée avec leurs descendants... 11 novembre 1918, 7 h 30 du matin. L'armistice a été signé. Dans le poste « Alizé », six poilus rêvent de l'annonce du cessez-le-feu. Ils étalent leurs sentiments et parlent de leurs projets. Tout est calme autour d'eux, mais ils sont toujours en guerre et ignorent quand le clairon sonnera. Dans le même temps, dans une ferme provençale, la famille de l'un des poilus déjeune dans la pièce à vivre. Quelques femmes dignes et courageuses y tiennent la plus grande place. Le lien historique avec la trame du texte est très présent. Le parler du poilu apporte de l'humour en opposition au côté dramatique. Le but de la démarche de l'auteur : chasser l'oubli en rendant hommage à une génération sacrifiée au nom des valeurs qu'elle a représentées.

  • À Paris en novembre 1962, Alicia Grandin est tuée par trois hommes. Dieu l'accueille dans son royaume, puis la renvoie sur Terre. Tout commence. Alicia et son amie Adeline traquent les coupables pendant que l'inspecteur Pierre Jaspar mène l'enquête. Le policier est confronté à des forces invisibles, à deux femmes vengeresses et un inconnu portant une redingote. « La prostituée releva le couteau et tourna la tête vers Alicia. Elle la regarda en lui souriant, puis planta le couteau dans la poitrine de Robert, une fois, deux fois, trois fois... plusieurs autres fois, avec un acharnement et une frénésie diabolique. Ses cris et ceux d'Alicia traversèrent la longue avenue, des hurlements de louves enragées. Il y avait en eux une énergie remplie de certitudes nourries des souffrances de la femme. »

  • De Laragne au pont de la reine Jeanne en passant par Sisteron et Vilhosc... Au mois de juillet 1815... Deux enfants placés dans une ferme de Laragne (Hautes-Alpes) sont affectés aux plus durs travaux et régulièrement maltraités. La vie du plus jeune, soumis aux coups de cravache du fermier, est très menacée. Sa soeur aînée l'entraîne dans une fuite éperdue avec l'espoir de rejoindre leur oncle et leur tante à Saint-Symphorien près de Sisteron (Basses-Alpes). Leur chemin est long et périlleux, semé d'embuches et à l'issue incertaine...

  • L'histoire ranime les souffles de vie d'hommes et de femmes ayant réellement vécu à Lus-la-Croix-Haute (Haut Diois) au Ier Empire. Deux bergers, Jean Baptiste Vial et Jean Reymond l'ami des loups, revivent des moments émouvants et attachants. Françoise la jeune bergère devient la femme et l'inspiratrice de Jean Baptiste ; Jean Bonniot le forgeron oeuvre pour le bien de Lus ; le prêtre Joubert veille aux âmes de ses ouailles et Petitpierre aide les vieux. Le juge de paix Anthoard rend la justice. La tête du Fleyrard où la mort blanche règne en hiver domine le lac du haut monde, Lus, et le magnifique vallon que parcourt le Buëch. le bouillonnement de vie et d'espérance de ce village aux contrées sauvages, les métiers oubliés, la coupe et le transport du bois par les radeliers, l'élevage des ovins et les longues transhumances, quelques anecdotes et légendes locales, sont à découvrir dans cet ouvrage.

  • Auvergnat au coeur pur et dur comme la roche des volcans, il fut un hussard à l'ombre de l'aigle, un hussard flamboyant.
    Le jeune Jean Mahut réalise son premier exploit lors de son combat contre les loups, puis connait ses heures de gloire sur son pur-sang en luttant contre les armées des rois.
    Son hameau en Haute-Loire est bercé par les eaux d'une rivière aux flots argentés, près de l'empire des loups (Margeride) et du château du comte qui domine la vallée de la Ribeyre. Jean découvre les grandes terres d'Autriche, de Prusse et de Russie. Il combat les Autrichiens, les Cosaques, la Garde Impériale du Tsar et les grenadiers russes opposés à la cavalerie de Murat à la bataille d'Eylau, où la plus grande charge de cavalerie du 1er Empire eut lieu. L'amour la passion et les intrigues l'accompagnent tout au long de son destin de hussard. Au fil du roman trois héroïnes s'imposent naturellement, Julie la cantinière-vivandière de Marengo, Hortense la femme du comte, et Anastasia la fille d'un chef cosaque.
    Cette fresque historique se déroule d'aout 1794 à septembre 1813 ; 112 personnages s'y expriment et s'y débattent, certains meurent, d'autres survivent aux sons des tambours...

empty