• Palais de Rouen, 569. Galswinthe, la jeune épouse de Chilpéric, l'un des trois petits-fils de Clovis, meurt étouffée dans sa chambre. Juste après, son assassin est retrouvé poignardé... Quatre ans plus tard, la soeur de Galswinthe, la reine Brunehilde d'Austrasie, est persuadée que toute la lumière n'a pas été faite sur cette tragique affaire. Elle charge Arsenius Pontius, un jeune lettré gallo-roman, de se rendre à Rouen pour enquêter en toute discrétion.
    Sur place, Wintrude, une ancienne princesse thuringienne devenue esclave des Francs, lui apporte des informations essentielles. La jeune femme, indirectement mêlée au meurtre de Galwsinthe, a dû se placer sous la protection de l'Église pour échapper à des proches de Chilpéric, qui cherchent à la réduire au silence... Victime lui-même d'une tentative de meurtre, Arsenius apprend qu'un conflit est sur le point d'éclater entre Neustrie et Austrasie. Dès lors, Wintrude et lui n'ont plus le choix  : ils doivent faire éclater la vérité avant que le jeu des trônes n'embrase toute la Gaule mérovingienne.
    Ressuscitant avec brio cet âge sombre qui fonda la France, où le meurtre, le sexe et la vengeance sont autant d'instrument de pouvoir, Éric Fouassier allie rigueur historique et inventivité romanesque pour emporter le lecteur dans une enquête trépidante.

  • Juin 1515, des hommes vêtus de noir pénètrent, la nuit, dans l'Hôtel-Dieu de Paris et n'hésitent pas à semer plusieurs cadavres derrière eux pour s'emparer d'un mystérieux médaillon. Le jeune Etienne, un enfant intrépide d'une douzaine d'années, hérite par hasard du pendentif. Pris pour cible, il doit se jeter dans la Seine pour échapper à ses poursuivants. Ce qu'il ignore, c'est que le fameux médaillon est en fait une clé permettant de décrypter un code secret vénitien. A la veille de la nouvelle campagne d'Italie projetée par François 1er, sa possession revêt une importance stratégique capitale.
    Pour retrouver Étienne, son fils unique, Héloïse Sanglar, femme-apothicaire, doit mener sa propre enquête et se mêler aux affrontements souterrains qui opposent les espions des deux camps. Finalement, en désespoir de cause, elle n'aura d'autre choix que de faire appel au chevalier Bayard, son ancien amour, qu'elle n'a pas revu depuis plus de douze ans. Tous deux devront se joindre aux troupes françaises en route pour l'Italie, où la belle Héloïse aura de multiples occasions d'exercer son art auprès des soldats blessés.
    Alternant les chapitres consacrés aux mésaventures du jeune Etienne et ceux dédiés à la quête d'Héloïse et Bayard, le livre est construit comme une montée crescendo qui culmine avec les retrouvailles des trois héros sur le fameux champ de bataille de Marignan. Disparition de cadavres, enlèvements, vol de documents, trahisons, assassinats, guet-apens, poursuites, batailles rangées, joutes amoureuses, les rebondissements sont multiples.

  • Automne 575. Depuis le décès de Clovis, les royaumes francs ont plongé dans l'instabilité, divisés entre trois héritiers qui s'affrontent pour monter sur le trône. Lorsque le souverain d'Austrasie est assassiné, sa veuve Brunehilde se retrouve prisonnière en territoire ennemi, séparée de ses enfants. Elle devra user de tous les stratagèmes pour survivre à la fureur de sa rivale Frédégonde, qui ne recule devant rien pour asseoir son pouvoir et éliminer ceux qui se dressent sur son chemin.
    C'est dans ce contexte tendu que le jeune galloromain Arsenius Pontius est appelé à Tours par son parrain, l'évêque Grégoire, pour élucider des événements mystérieux avec l'aide de sa compagne Wintrude . Mais bientôt, les tumultes politiques rattrapent Arsenius et Wintrude, et pourraient bien les séparer à jamais.
     

  • Le piège de verre

    Eric Fouassier

    Automne 1503, trois alchimistes sont retrouvés assassinés dans des circonstances dramatiques. Convaincue qu'un terrible complot se trame à l'ombre de la Couronne, la reine Anne de Bretagne lance sur la piste des suspects le plus improbable des duos d'enquêteurs : le baron de Comballec, un soldat rude et autoritaire, accompagné d'Héloïse Sanglar, une séduisante jeune femme experte en apothicairerie. Pour déjouer l'incroyable machination conçue par un esprit dérangé, ils devront décrypter les énigmes d'un mystérieux parchemin et récolter des indices en différents hauts lieux symboliques du Royaume. Mais les apparences sont souvent trompeuses. Dissimulés en coulisses, les véritables ennemis sont bien décidés à contrecarrer les efforts de nos héros. Dans ces conditions, le chasseur peut rapidement devenir gibier à son tour... Vitrail aux pouvoirs mortifères, sciences occultes, disparitions mystérieuses... les menaces ploient sur la jeune Héloïse, bien décidée à venir à bout des adversaires du roi. Mais les temps sont difficiles quand on est une femme, et afin de survivre, il lui faudra l'aide de tous ses alliés. Peut-être même devra-t-elle faire appel à son amour de jeunesse, le chevalier Bayard. À moins que l'attrait grandissant que Comballec exerce sur elle ne bouleverse ses plans...

  • 1498, Charles VIII trouve la mort. Tout laisse penser à un accident : la tête du roi aurait violemment heurté un linteau de pierre et il aurait succombé à ses blessures. Le jeune seigneur de Bayard est pourtant bien convaincu que les choses ne se sont pas déroulées de la sorte et soupçonne un assassinat. Épris de justice, il demande l'accord du premier chambellan, Philippe de Commynes, ainsi que la bénédiction d'Anne de Bretagne pour éclaircir cette affaire. Mais il doit faire vite, avant que ne se dispute la succession au trône, et  il s'engage, avec le soutien de la belle Héloïse Sanglar, dans une véritable lutte contre le temps. Histoires d'amour, conspirations machiavéliques pour l'obtention du pouvoir, le tout sur fond de tensions franco-italiennes, Éric Fouassier nous fait revivre cette époque charnière à l'aube de la Renaissance à travers le regard du futur chevalier sans peur et sans reproches.

  • Le bureau des affaires occultes Nouv.

    Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Car la science qui progresse, mêlée à l'ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l'irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d'un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ?Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ? Qui est le chasseur, qui est le gibier ?
    Dans la lignée des grands détectives de l'Histoire, de Vidocq à Lecoq en passant par Nicolas le Floch, un nouveau héros est né.

  • Parano

    Eric Fouassier

    Un homme soupçonne d´impossibles connexions entre sa boîte mail et des ennemis qui l´assaillent. Jusqu´où le conduira son délire mortifère ?



    JE TOURNE EN ROND dans mon appartement. Mon regard fuit l´écran de l´ordinateur. Je ne peux plus m´asseoir devant le clavier. Il y a quelqu´un qui m´épie à travers le faisceau électronique. Il guette le moindre de mes faux pas. Il n´attend que ça. Que j´allume l´unité centrale, que je me connecte au service de messagerie. Mais non ! Il n´en est pas question, vous m´entendez ! Je ne le ferai pas. Je suis plus malin que lui. Je dois juste l´empêcher de s´en prendre à moi, le tenir à distance.
    />
    C´est ça ! Le tenir à distance !


    Le vertige vous prend après cette lecture en ces temps de paranoia terroriste. Et si Éric Fouassier était dans le vrai ? Ne serait-ce que pour une part infime...

empty