• "L'homme n'appartient ni à sa langue, ni à sa race : il n'appartient qu'à lui-même, car c'est un être libre, c'est un être moral (...). La vérité est qu'il n'y a pas de race pure, et que faire reposer la politique sur l'analyse ethnographique est une chimère. Les plus nobles pays, l'Angleterre, la France, l'Italie, sont ceux où le sang est le plus mêlé!" Souvent cité mais quasiment jamais lu, ce texte publié initialement en 1869, véritable profession de foi d'Ernest Renan, reste d'une étonnante actualité.

  • Aucune apparition passagère n'épuise la divinité ; dieu s'était révélé avant jésus, dieu se révélera après lui.
    Les manifestations du dieu caché au fond de la conscience humaine sont toutes du même ordre. jésus ne saurait donc appartenir uniquement à ceux qui se disent ses disciples ; on lui rend un culte plus vrai en montrant que l'histoire entière est incompréhensible sans lui.

  • Tréguier, ma ville natale, est un ancien monastère fondé, dans les dernières années du Ve siècle, par saint Tudwal ou Tual, un des chefs religieux de ces grandes émigrations qui portèrent dans la péninsule armoricaine le nom, la race et les institutions religieuses de l'île de Bretagne. Une forte couleur monacale était le trait dominant de ce christianisme britannique. Il n'y avait pas d'évêques, au moins parmi les émigrés. Leur premier soin après leur arrivée sur le sol de la péninsule hospitalière, dont la côte septentrionale devait être alors très peu peuplée, fut d'établir de grands couvents dont l'abbé exerçait sur les populations environnantes la cure pastorale Un cercle sacré d'une ou deux lieues, qu'on appelait le minihi, entourait le monastère et jouissait des plus précieuses immunités.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    Cette édition comporte en sus la conférence donnée par l'auteur à la Sorbonne, le 29 mars 1883,intitulée L'islamisme et la science.
    Cet essai philosophique d'Ernest Renan, publié en 1851 dans le Revue des deux Mondes, analyse les sources de l'islam et la vie de son prophète Mahomet.
    Lecture utile à contextualiser dans l'époque en raison des débats toujours enflammés sur cette religion.

  • La figure du Christ a, depuis toujours, inspiré les artistes. Déjà, dans les catacombes de l'Antiquité romaine, son portrait apparaissait sur les fresques murales. Plus tard, la vie du Christ se découpe dans les vitraux des églises gothiques ou se dessine sur les toiles des artistes de la Renaissance. Cependant, la figuration du Seigneur ne répond pas à une codification particulière et peut prendre, selon les artistes, des traits divers et variés.
    Qu'elles soulignent la spiritualité d'un dieu incarné ou les caractéristiques terrestres d'un homme de chair et de sang, les représentations nombreuses du Christ illustrent la fascination que ce dernier exerce sur les artistes, tant religieux que profanes.
    L'auteur, Joseph Lewis French, guide le lecteur à travers les représentations les plus iconiques du Christ dans l'art - des scènes de la Nativité de Cimabue aux portraits provocants de Salvador Dalí ou Andres Serrano.

  • BnF collection ebooks - "Une seule chose est nécessaire ! J'admets dans toute sa portée philosophique ce précepte du Grand Maître de la morale. Je le regarde comme le principe de toute noble vie, comme la formule expressive, quoique dangereuse en sa brièveté, de la nature humaine, au point de vue de la moralité et du devoir."

  • BnF collection ebooks - "Ceux qui veulent à tout prix découvrir dans l'histoire l'application d'une rigoureuse justice distributive s'imposent une tâche assez rude. Si, en beaucoup de cas, nous voyons les crimes nationaux suivis d'un prompt châtiment, dans une foule de cas aussi nous voyons le monde régi par des jugements moins sévères ; beaucoup de pays ont pu être faibles et corrompus impunément."

  • Pendant trente-six ans, de ses débuts dans le métier d'écrivain à sa mort, Ernest Renan est demeuré fidèle aux éditeurs qui lui avaient fait confiance, Michel et Calmann Lévy. Cette correspondance inédite comprend 549 lettres et restitue les années de collaboration, d'amitié puis d'intimité entre l'un des plus grands penseurs du xixe siècle et une famille d'éditeurs. Le scandale que représentera la publication de la Vie de Jésus retentit dans cette correspondance, tout comme les réactions de l'historien des Origines du Christianisme, préparant minutieusement le succès de ses livres, sûr d'être un écrivain de talent, s'attachant ensuite à poursuivre une oeuvre qui laisserait des traces indélébiles. A côté du penseur, de l'historien, on devine le spécialiste des métiers de la communication, l'intellectuel qui masque ses véritables rapports au monde de l'argent, engendrant un mythe durable, celui de l'homme de lettres sans attaches avec l'univers matériel.
    Les lieux et les êtres défilent au long de ces années 1856-1892. Les voyages en Orient, en Italie, en Bretagne suscitent des commentaires à chaud. Taine, Michelet, George Sand, le général Boulanger, le Prince Napoléon apparaissent sous un éclairage inhabituel. Tout un pan de la société du xixe siècle se découvre dans cette suite de lettres retraçant une aventure humaine dans un milieu fascinant, celui de l'édition.

  • Ce texte inédit de Renan est celui de ses dernières leçons au Collège de France, en 1888-1889, qui constituaient l'aboutissement d'une vie et d'une oeuvre. C'est une lecture critique de la Genèse. Armé des deux disciplines scientifiques que sont l'histoire et la philologie, l'auteur de la Vie de Jésus opère un double déplacement : il détache le christianisme de sa souche juive pour l'arrimer à l'Occident ; il rattache le texte biblique au corpus des légendes sémitiques qui lui sont antérieures. Il dissout, de la sorte, la sacralité du livre. Le débat ouvert par Renan n'est pas clos et les questions qu'il soulève n'ont pas encore trouvé de réponse définitive. Le christianisme doit-il être interprété et vécu en continuité ou en rupture par rapport au judaïsme ? La Bible n'est-elle qu'un monument historique, un document ethnologique ? L'exercice de la Raison est-il incompatible avec la foi en la Révélation ? Le texte est établi, présenté et annoté par Laudyce Rétat, professeur à l'Université de Lyon II.

  • Messieurs,Je suis fier de monter dans cette chaire, la plus ancienne du Collége de France, illustrée au seizième siècle par des hommes éminents et occupée de nos jours par un savant du mérite de M. Quatremère. En créant au Collége de France un asile pour la science libre, le roi François Ier posa comme loi constitutive de ce grand établissement la complète indépendance de la critique, la recherche désintéressée du vrai, la discussion impartiale, ne connaissant d'autres règles que celles du bon goût et de la sincérité.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Since the dawn of Christianity, artists have been fascinated and stirred by the figure of Christ. His likeness appears in frescoes on the walls of catacombs that date from Roman times; he is featured in the stained glass windows of Gothic churches; and he can be found in various forms in today's pop culture. The Biblical Saviour is not a static, immaterial deity: Christ's mortal birth, unusual life and dramatic death make him an accessible subject for religious and secular artists alike.Whether they show the spirituality of God Incarnate or the earthly characteristics of a flesh-and-blood man, artistic depictions of Christ are the most controversial, moving or inspirational examples of religious art.
    This richly illustrated book explores the various ways that Christ is rendered in art, from Cimabue's Nativity scenes and Fra Angelico's paintings of the Crucifixion to the provocative portraits of Salvador Dalí and Andres Serrano. Author Joseph Lewis French guides the reader through the most iconic representations of Christ in art - tender or graphic, classical or bizarre, these images of the Messiah reveal the diverse roles of the Son of God in the social milieus and personal lives of the artists.

  • Seit der Geburt des Christentums sind Künstler fasziniert von Christus. Sein Abbild erscheint auf Fresken in Katakomben
    aus der Rmerzeit, auf Buntglasscheiben in gotischen Kirchen sowie in verschiedenen Darstellungen in der heutigen Pop-
    Kultur. Der biblische Erlser ist keine statische, krperlose Gottheit: Christi Geburt, sein ungewhnliches Leben und sein
    dramatischer Tod machen ihn zu einem interessanten Motiv für religise und säkulare Künstler. Ob sie die Geistlichkeit des
    Leibhaftigen oder die menschlichen Charakteristika eines Mannes aus Fleisch und Blut zeigen, künstlerische Darstellungen
    Christi sind die umstrittensten, bewegendsten oder inspirierendsten Beispiele religiser Kunst.
    Dieses reich illustrierte Buch erforscht verschiedene christliche Darstellungen, von Cimabues Krippenszenen über die
    Kreuzigungsdarstellungen Fra Angelicos bis hin zu den provozierenden Porträts Dalís und Andre Serranos. Der Autor Joseph
    /> Lewis French führt den Leser durch die ikonischen Darstellungen Christi in der Kunst. Zart oder graphisch, klassisch oder
    bizarr verdeutlichen diese Messiasbilder die verschiedenen Rollen des Gottessohns im sozialen Bereich wie auch im
    persnlichen Leben der Künstler.

  • BnF collection ebooks - "Antonin mourut le 7 mars 161, dans son palais de Lorium, avec le calme d'un sage accompli. Quand il sentit la mort approcher, il régla comme un simple particulier ses affaires de famille, et ordonna de transporter dans la chambre de son fils adoptif, Marc-Aurèle, la statue d'or de la Fortune, qui devait toujours se trouver dans l'appartement de l'empereur."

  • L'ECCLESIASTE

    Ernest Renan

    Face à la futilité de nos existences, à la vanité partout présente, il est certes impérieux de respecter les Commandements, mais il faut aussi apprendre à profiter du moment présent.
    La traduction d'Ernest Renan est à ce jour l'une des plus belles et des plus limpides de ce texte biblique quelque peu mystérieux écrit deux siècles avant J.C.

  • "On a souvent accusé de préoccupations étroites et d'idées fixes ceux qui signalaient, en dehors de toute vue dogmatique intéressée, les périls que la question religieuse peut faire courir à la paix du monde en cette seconde moitié du XIXe siècle, qui réserve aux esprits superficiels tant de surprises. Quand des personnes informées venaient dire : « Prenez garde, les raisonnements que vous faites sur la France, sur son indifférence religieuse, sur sa routine et sa passivité en fait de croyances, pourraient bien ne pas s'appliquer au reste de l'Europe, et surtout au monde germanique et slave, » elles ne recueillaient d'ordinaire qu'un sourire incrédule. Des hommes qui se croyaient habiles leur reprochaient d'agiter le présent par des réminiscences d'un autre âge. Quelques faits récents sont venus troubler cette quiétude, la possibilité d'une guerre religieuse s'est révélée tout à coup ; on a vu que les idées modérées et les convenances particulières de notre pays ne s'appliquent qu'à un monde très réduit. Il importe d'envisager avec froideur une situation que la France n'a pas faite, mais qui s'impose à elle. Ces grandes luttes religieuses ne sont qu'à leurs débuts ; elles tiennent à ce qu'il y a de plus profond dans l'histoire des sociétés modernes. Se tromper même légèrement sur le parti qu'il convient d'y prendre, c'est s'exposer à un écart funeste qui pourrait mener dans l'avenir aux conséquences les plus graves..." Ernest Renan a été professeur au Collège de France. Philosophe et Historien, il est aujourd'hui considéré comme un intellectuel de référence.

  • La recherche contemporaine s'est posé des questions inquiétantes sur les travaux controversés de M. Ernest Renan : dans quelle mesure peut-on le tenir pour responsable de la propagation du racisme au XXe siècle ? Ses développements sur les qualités ou défauts des peuples sémitiques ont-ils contribué à attiser l'antisémitisme ? A-t-il été le complice des idées de Gobineau ? Renan était-il antisémite ? La réponse est résolument non, selon l'exégète et philosophe Maurice-Ruben Hayoun, car il faut rigoureusement faire la distinction entre ce que l'auteur a dit et ce qu'on lui a fait dire, entre ce qu'il a dit et ce qu'il a voulu dire.


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • "Le spirituel ne constitue pas un pouvoir, il constitue une liberté".  E. Renan, à la fois historien et philosophe, s'intéresse ici à la relation entre l'Etat et la Religion. S'interrogeant sur la législation des cultes et sur la notion de liberté, il offre aux lecteurs d'aujourd'hui un éclairage qui reste d'actualité dans nos sociétés où "les questions religieuses sont encore mêlées au mouvement du monde".

  • The Apostles

    Ernest Renan

    This book treats of the History of the Christianity and the Apostles.


    The first book of our `History of the Origins of Christianity' brought us down to the death and burial of Jesus; and we must now resume the subject at the point where we left it-that is to say, on Saturday, the fourth of April, in the year 33. The work will be for some time yet a sort of continuation of the life of Jesus. Next to the glad months, during which the great Founder laid the bases of a new order of things for humanity, these few succeeding years were the most decisive in the history of the world. It is still Jesus, who, by the holy fire kindled in the hearts of a few friends from the spark He himself has placed there, creates institutions of the highest originality, stirs and transforms souls, and impresses on everything His divine seal. It shall be ours to show how, under this influence, always active and victorious over death, the doctrines of faith in the resurrection, in the influence of the Holy Spirit, in the gift of tongues, and in the power of the Church, became firmly established. We shall describe the organization of the Church of Jerusalem, its first trials, and its first triumphs, and the earliest missions to which it gave birth. We shall follow Christianity in its rapid progress through Syria as far as Antioch, where it established a second capital in some respects more important than Jerusalem, and destined, even, to supplant the latter. In this new centre, where converted heathen were in the majority, we shall see Christianity separate itself definitively from Judaism, and receive a name of its own; and we shall note, above all, the birth of the grand idea of distant missions destined to carry the name of Jesus throughout the Gentile world. We shall pause at the solemn moment when Paul, Barnabas, and Mark depart to carry this great design into execution; and then, interrupting for a while our narrative, we shall cast a glance at the world which these brave missionaries sought to convert. We shall endeavor to give an account of the intellectual, political, moral, religious, and social condition of the Roman Empire at about the year 45, the probable date of the departure of St. Paul on his first mission.


    Such is the scope of this second book which we have called The Apostles, because it is devoted to that period of common action, during which the little family created by Jesus acted in concert and was grouped morally around a single point-Jerusalem...

  • Ernest Renan

    Ernest Renan

    Ce volume 159 contient les oeuvres d'Ernest Renan.
    Joseph Ernest Renan, né le 28 février 1823 à Tréguier (Côtes-du-Nord) et mort le 2 octobre 1892 à Paris, est un écrivain, philologue, philosophe et historien français.
    Curieux de science, Ernest Renan est immédiatement convaincu par les hypothèses de Darwin sur l'évolution des espèces. Il établit un rapport étroit entre les religions et leurs racines ethnico-géographiques. Une part essentielle de son oeuvre est d'ailleurs consacrée aux religions avec par exemple son Histoire des origines du christianisme (7 volumes de 1863 à 1881) dont le premier tome est consacré à la Vie de Jésus (1863). Ce livre qui marque les milieux intellectuels de son vivant contient la thèse, alors controversée, selon laquelle la biographie de Jésus doit être comprise comme celle de n'importe quel autre homme, et la Bible comme devant être soumise à un examen critique comme n'importe quel autre document historique. Ceci déclenche des débats passionnés et la colère de l'Église catholique. (Wikipedia)

    CONTENU DE CE VOLUME :

    HISTOIRE DE L'ORIGINE DU CHRISTIANISME
    VIE DE JÉSUS, 1863
    LES APÔTRES, 1866
    SAINT PAUL, 1869
    L'ANTÉCHRIST, 1873
    LES ÉVANGILES, 1877
    L'ÉGLISE CHRÉTIENNE, 1879
    MARC-AURÈLE ET LA FIN DU MONDE ANTIQUE, 1882
    AUTRES OUVRAGES
    LE LIVRE DE JOB, 1858
    LE CANTIQUE DES CANTIQUES, 1860
    L'ECCLÉSIASTE, 1881
    JÉSUS (Version allégée), 1864
    MÉLANGES D'HISTOIRE ET DE VOYAGES, 1878
    SOUVENIRS D'ENFANCE ET DE JEUNESSE, 1883
    L'AVENIR DE LA SCIENCE., 1849

    ARTICLES DANS LA RDDM (35 articles, 1200 pages)

    BROCHURES
    DE LA PART DES PEUPLES SÉMITIQUES DANS L'HISTOIRE DE LA CIVILISATION, 1862
    QU'EST-CE QU'UNE NATION ?, 1882
    L'ISLAMISME ET LA SCIENCE, 1883
    LE JUDAISME COMME RACE ET COMME RELIGION, 1883

    OUVRAGES POSTHUMES
    MA SOEUR HENRIETTE, 1862
    LETTRES INTIMES, 1896
    LETTRES DU SÉMINAIRE, 1902
    NOUVELLES LETTRES INTIMES, 1923
    PATRICE, 1908

    VOIR AUSSI
    Les OEuvres et les Hommes Par Jules Barbey d'Aurevilly (1860)
    L'évangile et l'Histoire Par Ernest Havet
    La reception de m. renan a l'Academie française par G. Valbert (1879)
    Les Origines du christianisme par Gaston Boissier (1882)
    Après M. Renan par Eugene-Melchior De Vogue (1892)
    Ernest Renan par Gabriel Monod (1894)
    Discours prononcé à l'inauguration de la statue d'Ernest Renan à Tréguier par Anatole France (1903)
    M. Ernest Renan, historien des origines par Anatole France (1921)
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

  • Ma soeur Henriette

    Ernest Renan

    Ma soeur Henriette naquit à Tréguier le 22 juillet 1811. Sa vie fut de bonne heure attristée et remplie d'austères devoirs. Elle ne connut jamais d'autres joies que celles que donnent la vertu et les affections du coeur. Elle tenait de notre père une disposition mélancolique, qui lui laissait peu de goût pour les distractions vulgaires et lui inspirait même une certaine disposition à fuir le monde et ses plaisirs. Elle n'avait rien de la nature vive, gaie, spirituelle que ma mère a conservée dans sa belle et forte vieillesse.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "J'ai vu l'Egypte, et je peux vous dire mon impression d'ensemble sur cet étrange pays. Mon voyage dans la Haute Egypte, en compagnie de M. Mariette, n'a fait que confirmer les vues que je m'étais formées tout d'abord lors de ma première course à Sakkara et aux Pyramides. La solidité parfaite de l'histoire d'Egypte est pour moi une chose démontrée."

  • Parue initialement en 1854, puis republiée en 1859 dans les Essais de morale et de critique, la Poésie des races celtiques est une brillante « défense et illustration » de la celtitude, limpidement expliquée au travers de l'histoire de la littérature antique des pays celtes. En mettant un accent particulier sur les Mabinogion, ces légendes celtiques du pays de Galles, redécouvertes au XIXe siècle, base sur laquelle se sont forgés, au Moyen Âge, tous les romans courtois du cycle arthurien et des chevaliers de la Table-Ronde. Un texte majeur à redécouvrir absolument !
    Tout à la fois écrivain, philosophe, historien et philologue, Ernest Renan (1823-1892) est né à Tréguier (Côtes-d'Armor) ; il est l'auteur d'une oeuvre philosophico-religieuse qui connut un profond retentissement au XIXe siècle et n'a jamais laissé indifférent jusqu'à nos jours.

  • Un bruit d'avoir été, tel est l'homme, non pas après qu'il a disparu, mais dans sa condition présente dès lors que le maître de sagesse prononce sur toutes les têtes que tout est vanité et que rien de nouveau n'apparaît sous le soleil. De tous les livres de la Bible, Qohélet est le seul qui puisse prétendre à un plein statut philosophique.

empty