Littérature générale

  • François Appas a vécu dans sa chair ce qui peut arriver à chacun : la vision sublime d'un être inconnu. Pour lui ce fut le mouton qui a peu à peu envahi son cerveau. Avec ce livre, il creuse le sujet, en quatorze chapitres laineux et sans haine, sans en faire un méchoui, plutôt une célébration dans laquelle il apparaît clairement que l'auteur doit savoir se détacher du troupeau pour bêler à sa manière les joies ovines. Voici une suite de considérations qui constitue une "quasi rhapsodie", une ode à la différence en plein champ, une vengeance aussi face aux tourments endurés devant le loup (il n'y a pas que les chèvres pour lutter), une manière enfin de rendre justice à cet animal qu'on a déjà vu pleurer. Quant à Tarbes, c'est une autre histoire...

    François Appas voit le jour à Strasbourg, l'année où la grande-duchesse de Luxembourg Charlotte inaugure le canal de la Moselle*. À l'age de 3 ans, il accepte de suivre ses parents au Vésinet, une ville-parc où il réside toujours aujourd'hui. Il a publié dans la Bibliothèque Rose des histoires de voyage dans le temps et de canards détectives. Il voue une passion de longue date aux musiques électroniques et plus particulièrement à la house à laquelle il s'essaie en amateur.*1964

empty