• Qui n’a jamais appréhendé le moment où il lui faudrait prendre la parole ? Qui n’a jamais rêvé d’être capable de communiquer à l’oral non seulement sans crainte mais aussi avec aisance, voire plaisir ? Qui n’a jamais été subjugué par la virtuosité d’un orateur ?Il est souvent d’usage de penser que l’art oratoire relève du talent inné donc d’une sorte de don. Pourtant, il n’en est rien. Car on ne naît pas orateur, on le devient. Celles et ceux qui sont les plus habiles pour communiquer à l’oral utilisent en vérité des techniques, parfois même des stratégies. Et c’est justement ce que vous propose cet ouvrage : vous révéler quelques-unes de ces techniques et stratégies.  Ainsi apprendrez-vous à travers ces pages à préparer au mieux une prestation orale. Ainsi comprendrez-vous comment la mettre en œuvre efficacement. Ainsi découvrirez-vous qu’il est possible d’affirmer votre charisme et de le développer. Ainsi appréhenderez-vous les vertus de l’empathie dont vous saurez faire votre alliée.Clair, accessible, illustré de nombreux exemples et exercices, ce Petit guide pratique de l’orateur s’adresse donc à toutes les personnes qui désirent améliorer leur capacité à s’exprimer à l’oral, qu’elles soient débutantes non expérimentées ou encore professionnelles de la prise de parole. Franck Bellucci est comédien, écrivain et professeur. Il enseigne notamment la communication orale à l’école polytechnique de l’Université d’Orléans et anime des ateliers de pratique théâtrale et d’éloquence. Il a déjà publié plusieurs livres (romans, théâtre, nouvelles, essais).

  • Bernard Pinel est un médiocre. Un très grand médiocre. Un expert en médiocrité. Tellement médiocre qu'il semble avoir poussé l'art de la médiocrité à son paroxysme. Car entendons-nous bien : tout en lui est médiocre. Son physique, son intelligence, son comportement, sa carrière, sa vie sentimentale et sociale. D'ailleurs, cet étrange énergumène dont tout le monde se moque semble se complaire dans cette médiocrité qui le rassure et qui, surtout, le protège d'une réalité et de congénères qu'il a toujours eu du mal à comprendre. Et bien sûr, comme tout médiocre qui se respecte, Pinel ne supporte pas l'imprévu. Aussi son quotidien est-il parfaitement organisé, méticuleusement planifié, méthodiquement ordonné.

    Mais cette petite vie médiocre et terne va tout à coup être bouleversée dans ses repères et ses certitudes le jour où, contre toute attente, le brave Pinel croise le regard de la nouvelle hôtesse de vente et d'accueil qui officie à la caisse n°1 de son supermarché favori. C'est alors un vrai séisme qui se produit au risque de remettre en question des années d'habitudes et de faire basculer le pauvre Pinel dans une tragi-comédie à rebondissements dont il est loin de maîtriser tous les ressorts....

    Avec drôlerie, audace, tendresse et émotion, ce récit retrace l'itinéraire peu ordinaire d'un personnage très ordinaire qui, petit à petit, chemine vers un bonheur qu'il s'est lui-même longtemps interdit.

  • Avec ce recueil de nouvelles à l'écriture ciselée, Franck BELLUCCI nous livre un florilège d'histoires qui nous happent, nous amusent, nous surprennent, nous bouleversent ou nous interrogent. Surgit alors une galerie de personnages qui forcément nous ressemblent un peu et qui tous, d'une manière ou d'une autre, nous renvoient à nos rêves, à nos peurs, à nos fantasmes, à nos inquiétudes, à nos regrets, parfois même à notre folie ordinaire.

  • La mère au tablier ( la bonne), et celle aux robes; deux mères aimantes qui accompagnent le récit intimiste du narrateur. Il est question d'un itinéraire singulier qui mène de l'inculture à la connaissance, de la violence à l'affection, de l'enfance tourmentée à l'âge adulte plus apaisé. Il est également question de la difficulté de trouver sa place entre deux territoires, entre deux mondes, celui d'où l'on vient et celui vers lequel on tend; et de la reconnaissance aussi, envers deux passeuses magnifiques pour rendre possible cette traversée salvatrice.

empty