• Le froid... toujours le froid. Est-ce la fin ? Nos ennemis ont-ils eu raison de nous ? Il y a une chose que je sais : l'espoir, la loyauté, l'amour, la foi... rien de tout cela ne pourra plus nous sauver.
    Alors que l'empereur Lysander de Castlewing et le séraphin Démosthène assiègent toujours la cité, Philippe Gardeval est emprisonné et relevé de sa charge.
    Le roi est persuadé d'avoir trouvé son traître et le sourire de la victoire orne maintenant les visages de ceux qui souhaitaient la chute du sénéchal. Basse politique ou véritable trahison ?
    Violence, regrets, haine, amour, les personnages de Grégory Da Rosa n'auront jamais été aussi humains, touchants et détestables.
    Avec Sénéchal III, Grégory Da Rosa nous offre un final puissant et saisissant de justesse.
    Plus qu'un roman, ce troisième tome est une invitation à prendre toute la mesure et la démesure de la tragédie et des drames qui emportent les habitants de Lysimaque.

    L'auteur frappe fort pour nous emmener, une dernière fois, dans les méandres torturés de la cité assiégée et de l'esprit sinueux du grand sénéchal de Méronne !

  • « Sénéchal, la ville est assiégée ! »

    Telle est la phrase que l'on m'a jetée sur le coin de la goule. Depuis, tout part à vau-l'eau. Oui, tout, alors que ce siège pourrait se dérouler selon les lois de la guerre, selon la noblesse de nos rangs, selon la piété de nos âmes. Nenni.
    Lysimaque, la Ville aux Fleurs, fière capitale du royaume de Méronne, est encerclée et menacée par une mystérieuse armée. Et pour le sénéchal Philippe Gardeval, ce n'est que le début des ennuis. Suite à l'empoisonnement d'un dignitaire de la cité, il découvre que l'ennemi est déjà infiltré au sein de la cour, dans leurs propres rangs ! Sous quels traits se cache le félon ? Parmi les puissants, les ambitieux et les adversaires politiques ne manquent pas ; le sénéchal devra alors faire preuve d'ingéniosité pour défendre la ville et sa vie dans ce contexte étouffant d'intrigues de palais.
    Intense, tout en justesse, en mystères et en allusion, Sénéchal est un premier roman bluffant par la virtuosité et l'intelligence de son histoire.


  • « Le roi est mort. »

    Rien ne s'est passé comme prévu. Défaits, trahis, maudits, nous sommes tout près de céder. Mais les cloches résonnent et il me faut sûrement faire quelque chose. Après tout... je suis le sénéchal.
    Trahison ! Assassinat !
    Les épreuves de Philippe Gardeval, grand sénéchal du royaume, sont de plus en plus redoutables. Depuis trois jours et deux nuits, les Castellois assiègent la capitale, les traîtres grouillent dans les rues et les couloirs sont hantés par les secrets et les haines. Othon de Ligias, l'ennemi du sénéchal, plus vindicatif que jamais, redouble d'efforts pour le faire tomber.
    La princesse Sybille, l'espoir du royaume, troque couronne de fleurs contre couronne d'épines, et alors que l'horreur ne le dispute qu'à la félonie, une lueur que l'on pensait depuis longtemps éteinte apporte espoir et chaleur aux âmes meurtries.

  • Sénéchal - L'intégrale Nouv.

    Lysimaque, la Ville aux Fleurs, fière capitale du royaume de Méronne, est encerclée et menacée par une mystérieuse armée. Et pour le sénéchal Philippe Gardeval, ce n'est que le début des ennuis.

    Suite à l'empoisonnement d'un dignitaire de la cité, il découvre que l'ennemi est déjà infiltré au sein de la cour, dans leurs propres rangs ! Sous quels traits se cache le félon ? Parmi les puissants, les ambitieux et les adversaires politiques ne manquent pas ; le sénéchal devra alors faire preuve d'ingéniosité pour défendre la ville et sa vie dans ce contexte étouffant d'intrigues de palais.

    Intense, tout en justesse, en mystères et en allusion, Sénéchal est un roman bluffant par la virtuosité et l'intelligence de son histoire.

    " Une trilogie qui devrait s'imposer dans le paysage de la fantasy française, du fait de son style mais aussi de la solidité de l'intrigue."- Elbakin
    "Grégory Da Rosa dépeint une ambiance funeste et tragique dans une intrigue au rythme effréné, qui va de rebondissements en rebondissements et dotée d'un personnage principal bien plus retors et ambigu qu'il n'y paraît. J'ai adoré la série Sénéchal et je vous la conseille très fortement, ne serait-ce que pour son final incroyablement maîtrisé." - Les chroniques du chroniqueur
    " Grégory Da Rosa a réuni toutes les conditions pour nous donner un troisième tome mémorable avec un final édifiant, stupéfiant digne d'un Game of Throne : il y a de la magie, des combats, des intrigues, des rebondissements et un dénouement qui m'a laissée pantoise. Un grand merci à Grégory Da Rosa qui m'a offert cette magnifique trilogie qui me permet d'écrire ma deux-centième critique. Je comprends qu'il soit comparé à Jean-Philippe Jaworski. C'est un tout jeune talent fort prometteur doté d'une incroyable imagination. " - Babelio

    Grégory Da Rosa né en 1989 vit dans le sud de la France. Passionné par l'histoire médiévale, les romans historiques, Games of Thrones ou l'oeuvre de Jaworski, il compose un univers à la fois très réaliste et d'une originalité rare.

empty