Littérature générale

  • La manière Barrow

    Hélène Vachon

    • Alto
    • 5 Février 2013

    Grégoire Barrow a toujours rêvé de monter sur scène pour interpréter des personnages plus grands que lui, mais c'est dans la pénombre d'un studio de doublage qu'il exerce son art. Que ce soit pour faire mousser les ventes de Viagra, doubler un canard ou un acteur américain de second ordre, il s'exécute avec la même touche surréelle : la manière Barrow.


    Jusqu'au jour où il décide de faire les choses à sa façon et de suivre sa propre voix.
    Variation empreinte de sensibilité sur les errances d'une société du divertissement qui, sous le couvert de la démocratie culturelle, nie la diversité des goûts et des couleurs, La manière Barrow se veut un hommage aux mots, à leur pouvoir d'élévation, à leur façon d'instiller leur magie là où on l'attend le moins, pour mieux infléchir les destins. À une certaine manière de résister, en somme.

  • Le complexe de salomon

    Hélène Vachon

    • Alto
    • 16 Juin 2020

    Et si une bouteille d'eau interactive pouvait vous polluer l'existence?? À quel sacrifice consentiriez-vous pour que votre mari ne vous oublie pas?? Existe-t-il un moyen simple, discret et sécuritaire de se débarrasser des livres encombrants?? Au coeur du Complexe de Salomon, il y a nous, vous, eux, funambules malhabiles et tenaces qui s'évertuent à décrypter le monde. Et si certains s'en détournent, la mort dans l'âme, d'autres le saisissent à bras-le-corps et le secouent comme un pommier. Il en tombe toujours quelque chose.

    Nous vivons une époque formidablement absurde, absconse, indéchiffrable. Heureusement, Hélène Vachon est là pour la rendre plus tolérable à travers ses récits, véritables bijoux d'humanité tricotés avec maestria. Entre éclats de rire et éclairs de perspicacité, le lecteur remerciera sans doute l'auteure de Santa pour sa finesse, sa drôlerie féroce et le tranchant de son regard, qu'elle a si bien affûté sans jamais céder au cynisme facile.

    Adoptez ce livre, il vous le rendra bien.

  • Attraction terrestre

    Hélène Vachon

    • Alto
    • 18 Juillet 2012

    L'un est embaumeur, fils de médecin qui, à défaut de pouvoir soigner les vivants, s'est engagé à soigner les morts. L'autre est un pianiste malade qui partage sa solitude avec les spectres d'une gloire passée. Le premier habite un immeuble où logent plein de choses tranquilles, des centenaires qui ont la manie de l'autobiographie. Le second se cloître dans une maison austère où même le soleil refuse d'entrer. L'un hésite entre deux femmes. L'autre, entre emphysème, polyarthrite rhumatoïde et parkinson. L'un rêve, l'autre tremble. La rencontre est inévitable.
    Le jour où notre croque-mort philosophe égare le mystérieux manuscrit d'un locataire, le pianiste le récupère de justesse. Commence alors un chassé-croisé qui les mènera du port au café, du café au parc, du parc à la maison sans soleil puis au piano où l'amour, la vie, la mort et tout le reste régleront leurs comptes.
    Pétri d'humour fin, d'absurde, d'une tendresse généreuse pour les vivants et les disparus, Attraction terrestre célèbre à sa façon le bonheur d'exister sur terre.

  • Pour son premier roman adulte, Hélène Vachon a choisi d'utiliser la voie introspective, celle de l'artiste-peintre Alison Moser qui s'interroge sur les rapports humains. Individu en marge, c'est à travers le récit d'une portion de sa vie que l'auteure expose une vision du monde qui questionne l'essentiel. Grâce à l'interaction de l'héroïne avec une galerie de personnages tous plus bigarrés les uns que les autres, Hélène Vachon arrive à jeter le doute sur notre disposition à la sociabilité. Avec un style tout en nuances, voici un roman où on laisse au lecteur le soin de juger par lui-même la portée des événements.

    Alison Moser, artiste-peintre, peint des portraits de Monsieur, Madame Tout-le-monde pour gagner sa vie. De cet art strictement alimentaire, elle tire bien peu de choses. Heureusement que dans son entourage des gens la forcent à se remettre en question et à ébranler sa bohème. Il y a Doria, la lointaine tante de Penwick qui accepte les travers de sa nièce sans condition, l'ex-conjoint Linder trop parfait pour elle, le couple Allan-Léa dont la relation s'effrite, Hunter, le sans-abri, Warren, le nouveau voisin de palier et, bien sûr, SDF, le chien qui ne prend pas trop de place. Dans cet univers singulier, Alison lutte pour trouver un sens à sa vie.

  • Santa

    Hélène Vachon

    • Alto
    • 15 Novembre 2016

    Elle a soixante et onze ans, une énergie redoutable et un humour presque aussi grinçant que ses articulations. Le monde, elle connaît. Surtout le pauvre monde, les mal en point, les laissés-pour-compte trimballés entre travailleurs sociaux et forces de l'ordre.

    Quand un certain Kevin Coquet, inspecteur-chef et néanmoins ami, lui demande de débusquer un réseau de voleurs aux Galeries Barberon, elle n'hésite pas une seconde. Déguisée en Père Noël, elle pourra se fondre dans la faune débridée. Pourquoi hésiterait-elle? Elle a vu neiger, comme on dit. Et ça tombe bien, Noël n'est plus très loin...

    Pour chaque exemplaire vendu, Alto versera 5?$ aux Banques alimentaires du Québec, un organisme qui combat la faim, un repas à la fois.

empty