Littérature générale

  • Vols au crépuscule se présente comme un recueil d'essais entre souvenirs personnels, pensées intimes et descriptions naturalistes de la faune et de la flore. Dans une prose poétique et délicate, mais aussi souvent drôle et espiègle, Helen Macdonald traite d'une grande variété de sujets, de la migration des oiseaux au-dessus des gratte-ciel de New York à sa rencontre inattendue avec un sanglier, en passant par l'étude de la vie nocturne d'une forêt anglaise et le souvenir encore vif d'un terrain vague de son enfance et de l'écosystème fascinant qui s'y déployait. Prenant pour appui la vie sauvage, elle analyse le rapport entre la captivité et la liberté, la nature et le sacré, l'immigration humaine et les migrations aviaires. Elle nous invite également à partager ses plus inoubliables expériences : observer les nids, partir sur les traces d'oiseaux rares, contempler la beauté d'une éclipse totale...
    Pétris d'un profond engagement écologiste, ces essais témoignent aussi d'une méditation plus large sur la mémoire, l'amour, la perte, l'espoir et la façon dont nous tâchons de trouver un sens au monde qui nous entoure. Dotée d'une écriture précise et lumineuse, Helen Macdonald parvient à transmettre avec passion son goût pour l'observation, nous offrant un livre généreux, captivant et fondamental.

  • Enfant, Helen rêvait d'être fauconnier. Elle nourrit des années durant son rêve par la lecture.
    Devenue adulte, elle va avoir l'occasion de le réaliser. De manière brutale et inattendue, son père, journaliste qui a marqué profondément sa vision du monde, s'effondre un matin dans la rue.
    Terrassée par le chagrin, passant par toutes les phases du deuil, le déni, la colère, la tristesse, Helen va entreprendre un long voyage physique et métaphysique. Elle va acheter pour huit cents livres un autour de huit semaines, le plus sauvage de son espèce, Mabel. Réputé impossible à apprivoiser. Elle va s'isoler du monde, de la ville, des hommes. Et emprunter un chemin étonnant.
    Apprivoiser le temps. La patience. Se reconnecter à son corps ; aiguiser ses sens. Se donner complètement. Retrouver ce lien viscéral, inscrit en chacun de nous, à la nature.
    Se retrouver. Voire se trouver. Enfin.
    M pour Mabel est tout cela et bien plus encore. Il transcende tous les genres, les frontières, les individualités. Et résonnera en vous longtemps.
    En décembre 2016,
    M pour Mabel
    a reçu le prix du Meilleur Livre étranger.

  • Faucons

    Helen Macdonald

    Les faucons sont les animaux les plus rapides du monde. Sujets de fascination depuis des millénaires, ils comptent parmi les plus beaux et les plus envoûtants prédateurs du règne animal. Dieux ou compagnons de chasse, icônes de la protection des espèces ou armes de guerre, les rôles que nous leur attribuons jettent un éclairage nouveau sur les cultures qu'ils ont traversées de leur vol. Dans cet ouvrage, Helen Macdonald explore les mythes et légendes des faucons, la passion pour la fauconnerie, l'histoire naturelle de l'espèce, et bien plus. Magnifiquement illustré et foisonnant d'informations, Faucon est un guide indispensable pour découvrir cet animal fascinant.

empty