• Le récit haletant d'une brève mais violente période de la vie du général de Gaulle qui, du 28 mai au 5 juin 1940, résista aux Allemands sur la Somme à la tête de cinq cents chars.

    À partir du 28 mai 1940, la 4e division cuirassée du colonel de Gaulle participe à l'offensive d'Abbeville, sur la Somme, qu'elle mène jusqu'à l'épuisement. Le 5 juin, le général (à titre provisoire) de Gaulle devenait sous-secrétaire d'État à la Guerre et à la Défense nationale. C'est cette brève, mais violente période de sa vie qui est ici mise en lumière. Pour y parvenir, l'auteur a mené une enquête minutieuse en France et en Allemagne afin de regrouper les rares textes contemporains et de recueillir plusieurs centaines de témoignages, tant auprès de ceux qui servaient avec de Gaulle qu'auprès de l'ennemi. Vif, contrasté, rapide, surprenant, ce récit nous emporte des centres de décision au terrain, du PC même du Général à celui de son adversaire. L'image qui se dégage est celle d'un chef solitaire et énergique, mais aussi celle d'un homme sourd à tout conseil, jaloux de son autorité, plus attaché aux données stratégiques de la guerre qu'aux conditions imposées du combat.
    Un ouvrage original, sans complaisance, dont les informations sont puisées aux meilleures sources.

  • Dans l´euphorie de la Libération et dans l´absence d´informations rapides et fiables, l´opinion ignore les graves événements qui se poursuivent pratiquement en même temps à Sétif, Hanoi et Damas. L´Empire colonial français craque de toutes parts. Les trois guerres coloniales qui viennent de se déclarer vont pourtant profondément marquer le destin du pays et peser lourdement sur son avenir. Brusquement, au Levant, en Indochine, en Algérie, d´immenses mouvements de foule, réprimés avec la plus grande violence, contestent la domination coloniale. La France est chassée de Damas au moment de la libération de Paris, ce qui se passe en Algérie est couvert par le secret militaire, et ce qui arrive à Hanoi passe inaperçu en métropole. Les trois guerres coloniales qui, pendant vingt ans, vont provoquer plusieurs dizaines de milliers de morts, déchirer l´opinion, troubler et modifier la conscience française, viennent de commencer. Seul à la tête du GRPF, le général de Gaulle considère ces dossiers comme relevant de son domaine particulier. S´agit-il pour lui de refuser une possible indépendance aux peuples colonisés ? Défend-t-il plutôt l´influence française contre les puissances étrangères, en particulier celle des Anglo-Saxons ? Quel rôle précis joue l'armée ? C´est à ces questions que répond ce livre.

  • Lorsqu'une crise politique survient entre la France et un pays anglo-saxon, une campagne anti-française puissante se développe. On a vu ainsi, lors des essais nucléaires français dans le Pacifique, ou lors du refus de participer à la guerre d'Irak, ressurgir les mêmes thèmes hostiles où se côtoient d'inépuisables préjugés, des clichés touristiques et des thèmes de propagandes datant de la dernière guerre mondiale. Sur place les français sont parfois victimes de persécutions graves. L'auteur démontre l'ampleur d'un phénomène dont les Français ne semblent pas toujours avoir pris conscience.

  • A travers une approche complètement renouvelée, nous revivons ici cet épisode déterminant de notre histoire.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty