Littérature générale


  • Une relation amoureuse impossible, des rapports familiaux compliqués, une naissance...



    RÉSUMÉ

    Aïna est musulmane, Aïna est obéissante et aime ses parents. Mais Aïna est bien plus que ça : c'est aussi une immigrée et une femme amoureuse... d'un chrétien.
    Dans une lettre poignante, elle nous raconte son enfance, son expérience, ses choix et réflexions, le poids des relations familiales toxiques... et sa naissance.


    EXTRAIT

    Face à ce mur d'incompréhension, de colère et de cris, j'ai baissé la tête et, sans état d'âme, sans résistance, je leur ai tourné le dos pour m'en aller. C'était le début et la fin de tout un pan de mon existence, la réalisation, la résignation, la naissance et la destruction de sentiments si contradictoires qu'ils pourraient changer ce qui me définit intrinsèquement.
    Comment en suis-je arrivée à cette conclusion ?
    Laissez-moi vous conter une histoire...


  • Le Bénin, terre sacrée du vadoun, source des origines pour beaucoup... quel secret y attend notre héros ?



    RÉSUMÉ

    Jamais je ne me serais attendu à me rendre, en ce mois de Décembre 1999, dans un pays inconnu, sur les traces de mes origines, de mes racines.
    Me voici donc à Ouidah, au Bénin, terre riche d'histoires, de légendes et du passé de mes ancêtres. Ce que j'y découvre est alors bien au-dessus de toutes mes attentes.
    Laissez-moi vous raconter mon aventure, ce Noël unique, ce Noël pas comme les autres...


    EXTRAIT


    Cela ne faisait qu'une semaine que je connaissais mes origines et j'étais déjà sur place. Le Bénin - anciennement, le Dahomey -, terre de mes ancêtres, petit pays francophone bien ancré sur la côte Atlantique de l'Afrique de l'Ouest, entre le Togo et le Nigéria. Mon arbre généalogique m'orientait vers la ville de Ouidah, berceau de la religion vodoun qui, je dois l'avouer, m'a toujours effrayé.
    Quand j'ai d'ailleurs annoncé à ma cousine que je m'y rendais pendant deux semaines, sa première réaction fut d'éclater en sanglots, persuadée que je serais tué par la magie noire ! J'ai moi aussi eu peur au départ, mais j'ai finalement choisi de prendre le risque. Ce n'est qu'une fois plongé dans la chaleur accablante de l'aéroport de Cotonou que j'ai réalisé que nous étions le 15 décembre, que je fêterais Noël dans ce pays que je ne connaissais pas, entouré d'inconnus - et que, au vu de ma bonne étoile légendaire, j'avais déjà eu une chance incroyable que l'avion ne se crashe pas.
    Quoi qu'il en soit, j'étais sur place et ce n'était pas le moment de se défiler. Une fois les formalités de douane et de contrôle d'identité passées, je fonçai vers mon hôtel pour organiser mon voyage vers Ouidah. Heureusement, on m'avait mis en contact avec un certain monsieur Agossou, qui m'accompagnerait dans ce périple. Je n'étais donc pas seul. Mais pour combien de temps encore ?

  • Après avoir survécu à de dures épreuves, nos différents héros, aguerris, se regroupent : des retrouvailles inattendues ont lieu, certaines vérités divisent tandis que d'autres rassemblent, les fantômes du passé remontent à la surface, la tension monte.
    Alors qu'ils approchent du lieu de l'affrontement final, ils ne se doutent pas que leur ennemi juré leur réserve encore quelques surprises inattendues...

    Êtes-vous prêts à découvrir les derniers secrets d'Iriah ?



  • Un coup de fil étrange et inexplicable, un speed-dating le soir de la Saint-Valentin, une surprise inattendue à la clef...



    RÉSUMÉ

    Alice, une femme accomplie et un peu désabusée, se rend à une soirée qui la répugne d'avance, à la suite d'un coup de fil plutôt étrange... Qu'y découvrira-t-elle ? S'agit-il réellement du destin ?


    EXTRAIT

    Avant que je n'aie pu faire un choix, le téléphone avait commencé à crépiter.
    - A... Alice ?
    - Oui ?
    - Je... ça... t'entends... plus...
    Et la ligne avait coupé.
    Comme ça.
    J'étais restée une bonne heure à me demander quoi faire, quoi dire, vers qui me tourner, puis j'avais décidé de faire la seule chose sensée dans ce cas : y aller, découvrir la vérité par moi-même. J'allais rencontrer quelqu'un d'important, ou alors j'aurais la preuve que cet appel n'était qu'un canular, mais au moins je saurais. Je ne croyais pas à l'âme soeur et à toutes ces conneries d'inspiration Disney, mais je voulais comprendre. Ce coup de fil était trop étrange.
    Et me voilà. À chercher des signes que je ne voyais pas. Pas encore, du moins.

empty