• Les premiers Européens qui découvrirent le Brésil et ses cannibales y consacrèrent de nombreux écrits. Cet abondant matériel, qui fut aussi à la source des images contradictoires du bon et du mauvais sauvage, permet une reconstruction détaillée du rituel cannibale tupi-guarani et de ses significations.

  • La historia del Isoso (departamento de Santa Cruz, Bolivia) también es la de sus etno-historias, la de la utilización y de las diferentes reconstrucciones de su pasado histórico por parte de los isoseños contemporáneos. Centrado en la historia política de la capitanía isoseña, y utilizando tanto materiales orales como documentos de archivos muy poco conocidos, este libro pone un énfasis especial en el siglo XIX, a la vez época de la conquista real de la zona y de la gestación de sus políticas actuales. Su eje conductor es el concepto de iyambae, "sin dueño", hoy tema central del discurso político, quintaesencia de la identidad isoseña, refrán y clave de la legitimación política histórica. Otros temas recurrentes son la herencia chané (arawak) del Isoso, y el cuestionamiento de su pertenencia al conjunto étnico chiriguano o guaraní de Bolivia.

  • Réussir les épreuves d´Économie, sociologie et histoire du monde contemporain et d´Économie approfondie exige de maîtriser les concepts, mécanismes et modèles de l´analyse économique, de connaître et comprendre les principaux phénomènes économiques et sociaux et d´appréhender les bases, méthodes et démarches de la sociologie.
    Suivant pas à pas le nouveau programme 2014, cet ouvrage couvre la totalité du cours de 2e année :
    O ESH : mondialisation économique et financière ; déséquilibres, régulation et action publique.
    O Économie approfondie : microéconomie et macroéconomie.
    Chaque chapitre propose :
    O des objectifs d´apprentissage et une synthèse des connaissances à retenir ;
    O des QCM et des exercices corrigés pour réviser ;
    O de nombreux exemples de sujets de concours, pour l´oral comme pour l´écrit.

  • La guerre du Chaco (1932-1935) est le conflit international le plus meurtrier qui s'est déroulé en Amérique au XXe siècle. Pendant trois ans les armées paraguayenne et bolivienne - près de 400 000 hommes au total - s'affrontèrent pour 300 000 km2 de brousse dont elles revendiquaient la souveraineté au nom de « droits » remontant à la colonisation espagnole. Aux alentours de 80 000 soldats paraguayens et boliviens sont tombés durant cette « Grande Guerre américaine ». La guerre du Chaco a fermé le cycle de la formation territoriale des républiques d'Amérique latine ouvert au début du XIXe siècle à la suite de l'implosion de l'empire espagnol. Elle marqua plus encore l'aboutissement de l'absorption par les États des territoires indiens restés à l'écart de la conquête depuis le XVIe siècle. Fondé sur une méthode pluridisciplinaire, ce livre interroge le processus de colonisation du Chaco Boréal dans les années 1920 et 1930 correspondant à l'installation des armées paraguayenne et bolivienne, puis à l'épisode de la guerre. L'analyse des relations Indiens/militaires a été privilégiée. Elles constituent le prisme permettant d'observer avec le plus d'acuité l'implantation des États dans la région, de saisir la relation que les républiques ont envisagé de nouer avec les Indigènes à cette époque, et de savoir comment les nations indiennes ont conçu cette relation de leur côté.

empty