• Aux petits soins pour des sensations décuplées !
    Le corps est l'instrument principal de l'amour. Pour que le plaisir soit parfait, il faut être en forme, détendue... Quoi de mieux que de sentir bien dans sa peau, que de prendre soin de soi, afin de jouir de tous les plaisirs du sexe ? Ce guide vous donnera toutes les recommandations pour modeler votre corps en vue de la grande fête des sens. Massages, épilation, gymnastique du périnée, tatouages, lingerie, masturbation... aucun sujet n'est occulté. Seul(e) ou à deux, quand vous aurez lu et mis en pratique ces conseils, votre corps sera définitivement prêt à l'amour.
    Italo Baccardi, masseur-kinésithérapeute, est un spécialiste de la beauté et de la santé. Il est également l'auteur de nombreux romans érotiques et d'Osez la fessée.

  • Elle avait une façon de me regarder de haut
    qui ne me plaisait pas. Elle « faisait sa belle ». A un moment, elle a
    insinué à demi-mots qu'elle avait connu des garçons, des grands qui l'emmenaient
    sur leur mobylette. Le pire, c'est qu'elle avait grandi ! Elle était même
    un peu plus grande que moi.
    Je craignais qu'elle ne réagisse plus à la formule magique, mais nous avons
    repris nos jeux comme avant. Je l'entraînais dans le fenil, j'exigeais qu'elle
    me montre ses seins tout neufs. Elle défaisait les boutons de son corsage dont
    elle écartait les pans. Elle ne portait pas de soutien-gorge. Ses seins
    ressemblaient à des demi-pamplemousses d'un blanc laiteux. La peau était
    presque transparente, on voyait de fines veinules sur les côtés. Ce qui m'attirait
    le plus, c'étaient les aréoles d'un rose bistre, surmontées de pointes
    qui devenaient grumeleuses au contact de l'air.
    Je trouvais que c'était plus vicieux quand elle me regardait ; aussi, je
    la forçais à le faire. Ça la gênait, mais elle finissait par céder. Elle me
    regardait fixement, une lueur effrontée s'allumait dans ses prunelles. D'abord,
    je frôlais les seins. C'était comme si un contact électrique la traversait.
    Son souffle devenait rauque. Du bout des doigts, je lui caressais la poitrine,
    guettant dans ses yeux la montée de l'excitation. Je soupesais ses seins. C'était
    lourd ; ça se balançait quand je les laissais retomber. Plus je lui pelotais
    les nichons, plus les pointes devenaient raides. Je pinçais les deux tétons en
    même temps, puis je les tordais, les allongeais, jusqu'à lui arracher une
    plainte ou des larmes. A la fin, elle me suppliait d'arrêter : je lui
    faisais trop mal.
    Je continuais. Ça me plaisait de la traire comme une vache, de la traiter en
    esclave. Mon slip s'humidifiait. Elle ne cherchait pas à se dérober. Elle
    subissait mes dures caresses.

  • Au Maroc, à Tanger, dans les bars du centre-ville, les filles les plus belles se battent pour tenir compagnie à l'étranger de passage... Dans un village perdu au coeur de l'Atlas, des jeunes femmes répudiées " divertissent " les touristes en quête de turpitudes orientales... A Dubaï, plus loin encore vers l'Orient, une riche Américaine réalise son fantasme : traverser la ville nue sous une bourka, avant de finir la nuit exhibée et offerte à des ouvriers pakistanais sur un chantier...Italo Baccardi, grand amateur de plaisirs sulfureux, poursuit sa quête de rencontres insolites sur le net et dans la réalité.

  • Culs et chemises

    Italo Baccardi

    Christine adore jouer au docteur avec Luc, son amant. Un jour, en surfant sur le Net, elle découvre un site qui organise des stages de remise en forme dans un château en pleine campagne. Drôle de cure, où les pensionnaires vivent nues sous la férule du docteur Aranam, de son épouse, et d'une poignée d'infirmiers et de moniteurs d'éducation physique. Gare à celle qui y met de la mauvaise volonté : les châtiments corporels ont la faculté de l'aider à retrouver sa taille de sylphide. À ce régime, on se réconcilie vite avec son corps.
    Italo Baccardi nous livre ici un de ses meilleurs romans. On y retrouve ses ingrédients favoris pour une cuisine épicée réussie : discipline érotique, soumissions excitantes, jeux médicaux.

  • Tout commence par une rencontre virtuelle sur le forum de Discipline Domestique, un site consacré aux plaisirs de la fessée érotique. Joël, kinésithérapeute désabusé, fait la connaissance d'Aquarelle. Derrière ce pseudonyme se cache une accorte cuisinière de restaurant qui rôde sur la toile à la recherche de partenaires d'un moment capables de mettre en scène ses fantasmes de soumission... Renforcée par l'anonymat garanti par les nouveaux moyens de communication high-tech, leur relation va très vite se débrider... L'obsession constante d'Italo Baccardi est l'excitation provoquée par les rapports de domination et de soumission, génératrice de honte. Son jeu préféré est la " fessée lubrique ".

  • Christine adore jouer au docteur avec Luc, son amant. Un jour, en surfant sur le Net, elle découvre un site qui organise des stages de remise en forme dans un château en pleine campagne. Drôle de cure, où les pensionnaires vivent nues sous la férule du docteur Aranam, de son épouse, et d'une poignée d'infi rmiers et de moniteurs d'éducation physique. Gare à celle qui y met de la mauvaise volonté : les châtiments corporels ont la faculté de l'aider à vite retrouver sa taille de sylphide. A ce régime, on se réconcilie vite avec son corps. Italo Baccardi nous livre ici son dernier roman. On y retrouve ses ingrédients favoris pour une cuisine épicée réussie : discipline érotique, soumissions excitantes, jeux médicaux.

  • La fessée est l'une des pratiques sexuelles les plus anciennes et les plus répandues. Sans violence ni humiliation - ou juste avec un peu des deux - ce petit jeu entre adultes consentants a toujours été l'un des éléments des rituels érotiques les plus torrides. Conseillée naguère pour réveiller les ardeurs masculines, la fessée, pour peu que vous n'en abusiez pas, deviendra l'une des complices de vos ébats. Un guide enfin vous dit tout, vous donne tous les conseils pratiques pour accéder au plaisir sans la douleur.

  • Un catalogue sur Internet où plus d'une centaine de soumises, nues, marquées comme des esclaves, sont exhibées par leur " maître ", offertes aux désirs des internautes les plus imaginatifs. Un club libertin où sont organisés des combats de filles nues. Une riche héritière qui joue à la secrétaire que l'on corrige cul nu quand elle fait des fautes d'orthographe... Et puis voilà maintenant qu'Aquarelle vient de virer sa cuti. Devinez à quoi elle veut jouer ?Italo Baccardi, l'auteur de Fesses Rouges et de Osez la fessée, poursuit sa quête du plaisir sous toutes ses formes, privilégiant celles où la contrainte et la honte constituent le piment de l'extase entre partenaires consentants. Internet offre à ses obsessions des horizons illimités... à condition d'en sortir pour dépasser le virtuel.

  • Ce volume compile deux romans Media 1000, issus de la collection Les Érotiques d'Esparbec.
    Fesses rouges
    Italo Baccardi
    Dans cette collection, Esparbec choisit pour vous les meilleurs romans érotiques de la nouvelle génération. A consommer sans modération...
    Tout commence par une rencontre virtuelle sur le forum de Discipline Domestique, un site consacré aux plaisirs de la fessée érotique. Joël, kinésithérapeute désabusé, fait la connaissance d'Aquarelle. Derrière ce pseudonyme se cache une accorte cuisinière de restaurant qui rôde sur la toile à la recherche de partenaires d'un moment capables de mettre en scène ses fantasmes de soumission... Renforcée par l'anonymat garanti par les nouveaux moyens de communication high-tech, leur relation va très vite se débrider...
    L'obsession constante d'Italo Baccardi est l'excitation provoquée par les rapports de domination et de soumission, génératrice de honte. Son jeu préféré est la " fessée lubrique ".
    Bondages
    Claude Delbouis
    Fabienne est une fille bizarre. Parce qu'un jour, au cours d'un jeu en colo, elle s'est retrouvée attachée dans un cagibi, elle ne rêve plus que de jouir en étant ficelée comme un saucisson. Tout cela n'est guère méchant et ne resterait d'ailleurs qu'un fantasme si, au cours d'un job d'été, elle ne faisait la connaissance de Nelly. Dans l'arrière-boutique de cette perverse patronne, Fabienne va découvrir ce qu'est le bondage, mais aussi les plaisirs brûlants de la fessée et autres jeux insolites...
    De Claude Delbouis, qui s'est fait une spécialité de recueillir les témoignages féminins dans les " lieux de rencontre ", vous avez déjà lu Fantasmes dorés ; vous ne serez pas déçus par ce nouveau récit des insolites habitudes d'une de ses partenaires...

  • Voici réunis en un seul volume trois indispensables de la collection Osez en vue des vacances d'été : Osez préparer votre corps à l'amour, Osez 52 scénarios de week-end érotiques et Osez faire l'amour partout sauf dans un lit ! Le tout à petit prix...

empty