• « Aux gens qui, pour m'avoir vu avant et après la greffe, me disent : "C'est le jour et la nuit", je réponds : "C'est la nuit et le jour plutôt." La greffe m'a sorti d'une longue nuit où m'avaient enseveli les déformations, les regards et les moqueries, une nuit de trente-cinq ans dont je ne voyais pas la fin.
    Depuis l'opération, je vis de ce jour que je n'espérais plus. Anonyme dans la foule, je ne suis plus celui qu'on dévisage avec effroi et cruauté. Je suis un homme parmi les hommes et je marche sans peur vers celui qui approche et va bientôt me croiser, son regard glissant, sans plus, sur mon visage. Je suis tout simplement un homme heureux. » Premier greffé total du visage en juin 2010, Jérôme Hamon, l'année de ses quarante ans, raconte sa vie d'avant, marquée par les assauts de la maladie de von Recklinghausen, mais aussi sa volonté de vivre désormais comme tout le monde, ses espoirs et la façon dont il s'est approprié son nouveau visage.
    Jérôme Hamon nous livre le récit saisissant d'une expérience hors du commun et porte un regard sans complaisance sur notre société de l'image et de l'apparence.

  • La conclusion haletante d'un diptyque steampunk à mi-chemin entre "Oliver Twist" et "La Cité des enfants perdus".
    Londres, XIXe siècle. Au coeur d'une cité ouvrière, Cathleen Sachs, l'énigmatique propriétaire d'une mine de charbon, serait à l'origine de plusieurs disparitions d'enfants, dont Eliott, le petit frère de la jeune Indira. Elle va tout tenter pour le sauver, au risque de devoir se confronter à la maîtresse des lieux et par là même, à son exceptionnel destin. Feu d'artifice d'action et d'émotion !

  • Nils est une scintillante saga écologique à mi-chemin entre la mythologie nordique et les oeuvres de Miyazaki.
    Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d'êtres lumineux, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent et les regards se tournent vers les dieux anciens... Jeune garçon dans la fleur de l'âge, Nils, accompagné de son père, tente d'élucider ce mystère. Il rencontre ainsi ces êtres lumineux, les âmes de la nature qui le guident jusqu'à un royaume voisin à la technologie avancée... Une quête qui bouleversera son existence. Mémoire, souvenir, équilibre entre le monde des vivants et des morts, une histoire qui immerge et intrigue à travers des questions métaphysiques et existentielles où l'on suit l'épanouissement d'un jeune homme.

  • Le 3e et dernier tome de Nils, une trilogie à mi-chemin entre la mythologie nordique et l'oeuvre de Miyazaki.
    Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d'êtres lumineux - les élémentaires -, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent.
    Jeune garçon dans la fleur de l'âge, Nils détient à présent le pouvoir de la téléportation et l'omniscience. L'esprit de la déesse Verdandi le guide, avec l'espoir qu'il réussisse à sauver les neuf mondes de la colère de la déesse Skuld, sa soeur. Après une lutte sans merci, le destin de l'humanité semble scellé... Skuld réaliserat- elle que son comportement est finalement peu différent de celui des Hommes ?

  • Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde
    constitué d'êtres lumineux - les élémentaires, sans lesquels cette matière resterait
    inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent
    en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent.
    Jeune garçon dans la fleur de l'âge, Nils, accompagné de son père, se lance
    dans une longue quête afin d'élucider ce mystère. Il doit, à présent, trouver
    Yggdrasil, l'arbre de vie qui fait le lien entre les neuf mondes et libérer
    les élémentaires. De son côté, Alba doit se rendre au royaume de Cyan afin
    de se confronter à l'ennemi...

  • Dreams Factory est un diptyque steampunk, à mi-chemin entre Hansel et Gretel, Oliver Twist et La Cité des enfants perdus.
    Londres, 1892. Comme la plupart des enfants de la cité ouvrière dans laquelle elle vit, Indira descend tous les jours dans les mines de charbon, sans jamais protester. Mais lorsque son petit frère Eliott disparaît, plus rien n'a d'importance...
    Elle se lance alors dans une quête désespérée pour le retrouver, et réalise qu'il n'est pas le seul enfant à avoir mystérieusement disparu... Toutes les pistes semblent mener à la même personne : Cathleen Sachs, la richissime propriétaire des mines de charbon. Mais pour quelle raison enlèverait-elle ces enfants ? Et ce combat n'est-il pas perdu d'avance ?...

  • Neil est un adolescent ordinaire qui endosse depuis longtemps des responsabilités d'adultes. Lorsque sa mère est envoyée en cure de désintoxication, et que la cohabitation avec sa famille d'accueil se révèle impossible, il part seul avec Mia, sa petite soeur, et s'installe dans un vieux parc d'attraction à l'abandon...
     
    Un récit doux-amer sur l'enfance, à mi-chemin entre les contes de Miyazaki et les mangas de Matsumoto (Amer Beton,  etc.).
     

empty