Langue française

  • Automne 1626. Après avoir passé deux années au fond d'un cachot de la Conciergerie pour impiété, et échappé de justesse au bûcher, Théophile de Viau, prince des poètes libertins, revient vivre à Paris. Mais les épreuves qu'il a dû traverser l'ont anéanti : c'est à présent un homme résigné qui, à trente-six ans, parle de se convertir, de finir ses jours en paix... C'est dans ces circonstances qu'un jeune et fervent admirateur, Augustin, va le rencontrer. Mais l'entreprise est périlleuse, et le disciple, après l'éblouissement initial, ne tardera pas à affronter son maître... L'ombre de Théophile est l'histoire de cet affrontement. Mais c'est aussi une échappée virtuose, au coeur du XVIIe siècle baroque. Servi par une écriture somptueuse, à la fois précieuse et truculente, maniérée et sensuelle, ce roman, plus que tout autre, appelle une lecture gourmande, où chaque mot a sa saveur propre qu'il convient de ne pas laisser passer.

empty